Les Lettres Édu_Num

Édu_Num Arts plastiques 22- Septembre 2018 05/01/2018

La collaboration et la co-création entre artistes est, pour quelques années, une question limitative du baccalauréat en arts plastiques. Au-delà des enjeux de l’examen, ces pratiques associées aux questions des réseaux et plateformes d’artistes, qui connaissent de vifs développements contemporains, invitent à porter un autre regard sur la nature et les modalités du fait artistique. De même, elles font écho aux situations d’apprentissage propres à l’ enseignement des arts plastiques. C’est pourquoi nous avons fait le choix de traiter cette question transversale à travers les questionnements des programmes du collège et du lycée. Il en découle six chapitres : « la représentation : images, réalité et fiction », « la matérialité de l’oeuvre, l’objet et l’œuvre », « l’oeuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur », « le dessin et la matérialité », « la figuration et la représentation », « œuvre et présentation ». Les nombreux outils disponibles, aujourd’hui accessibles sur les différentes plateformes et terminaux, peuvent alléger le dispositif de création en classe. Ils permettent de cibler de nouvelles références et de renouveler ce que peut être un travail de groupe : co-création, réseau d’échanges... Ils engagent la création artistique dans la voie d’une démarche davantage pluridisciplinaire et collective. Le statut de l’auteur, la vision de l’oeuvre comme expression du style d’une personne unique et entière... s’y trouvent modifiés. L’oeuvre devient “plus facilement” hétérogène ; le réseau est de par sa nature même “multiple” (il est la marque d’une co-existence).

Lire la suite…

Édu_Num Arts plastiques 21- Janvier 2018 05/01/2018

Aujourd’hui nombre de contenus et de compétences définis par l’École ne se construisent plus uniquement dans l’enceinte scolaire, et cela au-delà de l’idée traditionnelle des devoirs à faire à la maison. Dès lors que l’enseignant intègre positivement ce constat, avec nuance et recul, il sait que son rôle est voué à s’exercer en lien avec divers et nouveaux lieux d’apprentissages, dans et hors les murs de la classe. Dans ce cadre, si de surcroit les options pédagogiques du professeur visent à stimuler l’élève pour qu’il agisse volontairement sur son apprentissage, alors se dessine un enjeu et une responsabilité essentiels : outiller les élèves pour rendre possible un acte d’apprendre motivant, ouvert et structurant dans un possible continuum du dedans vers le dehors de l’École et réciproquement. Les moyens numériques peuvent en particulier participer à soutenir cette évolution du projet pédagogique, en créant du lien entre le dedans et le dehors.

Lire la suite…

Édu_Num Arts plastiques n°20 - Mai 2017 28/04/2017

Sous les éclairages de caractéristiques propres aux pratiques artistiques engageant des dimensions numériques, cette lettre Edu_Num aborde principalement l’une des questions du programme d’arts plastiques au cycle 4 – L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur –, tout en l’articulant aux autres questions et questionnements. La portée des œuvres et des contenus retenus permet également d’ouvrir sur les autres cycles de la scolarité obligatoire et sur le lycée. Le principe d’un parcours à travers un ensemble pratiques artistiques opérant dans un champ élargi de la création numérique a été privilégié.

Lire la suite…

Édu_Num Arts plastiques avril 2017 31/03/2017

En art, notamment dans les arts plastiques, le geste n’est pas qu’engagement du corps pour produire en lien avec des outils ou représentation dans l’œuvre d’une gestuelle. Il est expression, signification sous-tendue par des attitudes, le rôle du corps, un ensemble de signifiants et de signifiés. La relation du geste, de l’instrument et des outils dans le contexte du numérique pourrait résonner comme une tautologie, un système clos. En effet, le numérique ne peut s’extraire de son lien à l’appareillage, à l’instrument, à l’outil. De nombreux gestes préfabriqués, prépensés visent à donner l’illusion du choix opéré par l’utilisateur. Or, cela n’est pas. La « technologie joue le rôle d’un prescripteur de comportements » selon Julien Prévieux. C’est ainsi que l’œuvre « What Shall We Do Next » se présente comme une « archéologie des gestes à venir ». La dimension contextuelle, qu’elle soit artistique et esthétique, sociologique, ou culturelle et patrimoniale permet ainsi de questionner et de saisir la mutation opérée dans la relation du geste et de l’instrument avec les outils numériques.

Lire la suite…

Édu_Num Arts plastiques Mars 2017 02/03/2017

Les artistes contemporains, depuis plusieurs années, intègrent fréquemment les nouvelles technologies à leurs pratiques. Ce faisant, ils réinterrogent aussi la place et le rôle des techniques dites traditionnelles. Certaines pratiques renouvèlent de fait le rapport du spectateur à l’œuvre. Une dynamique interactive peut se créer entre l’artiste et sa pratique (de par l’usage qu’il fait des nouvelles technologies et des techniques plus traditionnelles), entre le spectateur et les œuvres perçues. Celle-ci nous semble être une question incontournable aujourd’hui pour l’enseignement des arts plastiques.

Lire la suite…