ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.
Doc & CDI

Un MOOC pour les professeurs documentalistes

Présentation de la démarche du groupe Doctice de l'académie de Besançon. Rencontre avec Mickaël Porte, chef du projet #MOOCdocTICE.

Présentation du projet  #MOOCdocTICE

 

Quelle est l'origine de la mise en place du MOOCdocTICE ? À quels objectifs souhaitez-vous répondre, aussi bien pour vous que pour les futurs inscrits ?

Le groupe DOCTICE de l’académie de Besançon cherche à développer une pédagogie numérique et une culture informationnelle auprès de nos élèves. Dans ce contexte, et avec le développement des MOOC ou “massive open online courses”, le groupe disciplinaire a fait le choix de se lancer dans l’expérience de la mise à disposition d’un MOOC à destination des professeurs documentalistes.

Le #MOOCdocTICE doit permettre de rassembler des professeurs documentalistes de l’académie de Besançon, mais aussi d’autres académies afin de susciter une pédagogie collaborative et transdisciplinaire, proposer aux enseignants de construire leurs ressources pédagogiques et numériques contribuant à la formation initiale et continue, dans une logique de co-formation et de co-construction de connaissances. Il s’agit de formaliser des scenarii pédagogiques innovants intégrant le numérique, construire des ressources collaborativement et  envisager une formation distancielle ancrée dans les usages sociaux.

Pour les MOOC-Tuteurs (MOOC-T), le dispositif permet d’augmenter le temps de formation et d’envisager les enjeux de l’apprentissage distant. Pour les MOOC-Apprentis (MOOC-A), il s’agit d’entrer dans une démarche où l’apprenant est acteur de son parcours pédagogique, de développer des compétences et pas seulement des connaissances, et de réactualiser des connaissances professionnelles. Celui qui s’inscrit au #MOOCdocTICE s’engage dans une formation dont il sera acteur à part entière ; il ne doit donc pas s’attendre à recevoir des contenus formatés et directement applicables en situation professionnelle.

Comment avez-vous construit votre démarche au sein du groupe et au sein de l’académie ?

Le groupe s’est lancé dans la réflexion concernant la “mutualisation” inscrite dans la thématique des TraAM 2012-2014. Le #MOOCdocTICE est l’aboutissement de cette réflexion menée à l’échelle interacadémique depuis deux ans. Le MOOC s’adresse aux professeurs documentalistes et se veut une démarche expérimentale qui relève de «l’artisanat pédagogique» et qui s’appuie sur une mise en activité des apprenants dans l’esprit du « learning by doing ».

Les MOOC-T sont essentiellement des professeurs documentalistes, formateurs de l’académie de Besançon, mais pas seulement. Il s’agit de Marion BAZEAUD, Christophe COQUET (CRDP Franche-Comté), Séverine COTTERET, Stéphane FONTAINE (EDATICE lettres), Catherine GRISARD, Raphaël HEREDIA (CLEMI Franche-Comté), Julie JACOUTOT (Doctorante SIC), Brigitte PIERRAT (Experte disciplinaire MEN), Mickaël PORTE (IATICE documentation).


Quelle est votre démarche de questionnement? Comment avez-vous réglé les questions posées ? Quels ont été vos critères de choix et pourquoi ?

Nous avons longtemps réfléchi aux conditions de mise en œuvre du #MOOCdocTICE : calendrier, répartition des tâches et des rôles, temps et durée d’investissement des encadrants, temps et durée d’investissement des participants, interface technique, hébergement, logiciels utilisés, plan de formation…

Une bonne partie de l’été a été consacrée aux tests d’interfaces d’Elearning ou de participation à des MOOC. Nous avons finalement fait le choix de ne pas  utiliser les plates-formes d’E-learning, afin de ne pas enfermer les stagiaires dans des outils peu flexibles et de nous appuyer sur des pratiques déjà existantes et plus en phase avec les outils du web 2.0 des élèves et des enseignants.

Pour être tout à fait honnête, certains aspects nous échappent encore, notamment en ce qui concerne notre capacité à faire rentrer les MOOC-A dans une dynamique de partage. Mais encore une fois, il s’agit, pour nous, avant tout d’une expérience et de "bricolage" qui vise la mutualisation, l’échange. Tout ne sera sans doute pas parfait, mais peu importe.

Qu’attendez-vous de ce MOOC ?

Les professeurs documentalistes ont l’habitude de mutualiser dans leurs pratiques professionnelles. Pourtant, quand on parle de travail collaboratif, il n'est pas certain que l'on comprenne tous la même chose. En effet, il ne faut pas confondre collaboratif et coopératif/participatif.
Le travail collaboratif implique qu'un groupe travaille de manière concertée à une production collective dont il est collectivement responsable. C'est typiquement le cas d'une équipe autour d'un projet TraAM. Pour parvenir à une production collective, il faut nécessairement de l'organisation, de la coordination, de la négociation, des décisions, et une réalisation et validation collective. Tous les acteurs sont co-responsables de l'ensemble des tâches à mener pour atteindre le but visé.
Le travail collaboratif doit dépasser le stade de la coopération ou de la participation. Le #MOOCdocTICE nous a donc semblé être le bon dispositif pour générer du travail collaboratif.  


Que penser de la naissance de ces communautés qui se réunissent sur des objets d’apprentissage ?

Le développement des communautés de pratiques sont l’expression d’un besoin “de partager des problèmes, des expériences, des modèles, des outils et les meilleures pratiques. Les membres de la communauté approfondissent leurs connaissances en interagissant sur une base continue et à long terme, ils développent un ensemble de bonnes pratiques.”
Wenger, McDermott et Snyder, 2002, cités dans le rapport de l’American Productivity and Quality Center, 2001, p. 8 [traduction].

Pour nous professeurs documentalistes, c’est une occasion de renforcer nos compétences : collaborer, créer, diffuser, veiller, synchroniser, résauter, communiquer, screencaster, publier, mindmapper, co-construire, partager, structurer… C’est aussi la possiblilté de réinterroger notre pédagogie documentaire :  situations problèmes, classes inversées… pour viser l’autonomie de nos élèves et le développement de leur conscience citoyenne.

Dates du MOOC : du 10 février au 28 mars 2014
Consulter la présentation du projet initial sur le site Doctice
http://missiontice.ac-besancon.fr/documentation/index.php/notre-mooc-une-demarche-dartisan-pour-une-formation-active/
 

Site adaptatif

Site adaptatif
Ce site est consultable avec votre mobile ou votre tablette.

Utilisez la même URL que celle affichée actuellement.

Suivez éduscol !