Mise en place d'un EPA académique

Il s'agit d'un projet de formation et d'auto-formation, présenté par Anne Delannoy, IATICE de Toulouse.

L'académie de Toulouse a réfléchi à la construction d'un EPA (Espace personnel d'apprentissage) pour informer et former les enseignants à partir des ressources disponibles en académie.

Cette réflexion a été réalisée en lien avec les TraAM documentation 2012-2014. L'objectif était de développer la présence numérique des enseignants en leur proposant des modalités de formations innovantes.

Un travail a été réalisé avec l'académie de Besançon afin de développer la présence numérique académique, à partir d'un constat : la formation ne peut plusse limiter au PAF.

Une veille a été proposée sur différents outils : le site internet qui a fait l'objet d'une refonte, le fil Twitter : @Doc_Tlse, Diigo et Pinterest (à remplacer par un autre outil visuel). L'enjeu est de développer la mutualisation à partir de ces outils et d'enrichir cette mutualisation de signets avec Besançon par l'utilisation de Diigo (signets relayés avec hashtags #traam). L'outil IFTTT est utilisé pour synchroniser la publication sur les différents outils. Une lettre d'information a également été mise en place, cette dernière répondant aux besoins de certains collègues.

Ce projet est construit autour d'un groupe académique de pilotage documentaire de 30 personnes.

  • Le site web publie des articles de fond et constitue la mémoire académique.
  • Twitter est l'outil de diffusion et de création de communautés.
  • Diigo permet l'archivage et l'indexation
  • Pinterest est un portail de ressources thématiques qui permet de travailler sur le visuel.

La formation à la présence numérique doit prendre en compte la réalité du terrain, les questions que se posent les collègues et les besoins qui sont différents selon les personnes. Malgré les formations proposées, les pratiques de veille sur le terrain ne sont pas encore très développées.

Afin de développer les usages pédagogiques numériques avec les élèves, il faut multiplier des usages de formation et d'auto-formation. Le but est d'accompagner les collègues, de créer de l'émulation entre eux en favorisant le travail entre pairs et de repérer les usages innovants plus discrets. La communication faite sur la formation et l'auto-formation par le biais d'une infographie permet d'identifier les outils à utiliser selon ses besoins.

Ce projet pose enfin la question des pratiques et de la posture des enseignants face aux élèves.

Pour plus d'infos, consultez le diaporama de la présentation, les documents d'accompagnement du Pédagolab, et l'infographie de l'EPA ci-dessous.