BCDI : nouveautés 2006, évolutions 2007, perspectives

 Intervention de Michel Reverchon-Billot, directeur du CRDP de Poitou-Charentes

La particularité du CRDP de Poitou-Charentes en tant qu'éditeur public de l'Éducation nationale c'est d'être là pour travailler dans l'intérêt de l'usager ultime du service public d'Education à savoir l'élève, tout en n'agissant pas directement auprès de lui.
Il s'agit donc dans les actions que nous conduisons, dans les produits que nous fabriquons d'être toujours plus innovants, toujours plus performants pour créer les conditions de la réussite des élèves.
C'est donc l'objectif que j'ai assigné à l'ensemble de mes collaborateurs notamment dans la division de l'ingénierie documentaire :
Que pouvons nous faire collectivement pour permettre une meilleure réussite de tous les élèves ?

Comment avec un logiciel documentaire ou une solution documentaire pour les établissements scolaires peut-on concourir à cette réussite ?  

Pour nous, CRDP de Poitou-Charentes et membre du réseau SCEREN, un logiciel documentaire doit répondre à trois exigences indissociables : 

1) Participer à la professionnalisation des documentalistes et accompagner le développement de leur expertise ;
2) Construire des compétences documentaires chez les élèves et accompagner leur développement ;
3) Proposer une solution documentaire qui soit la traduction d'une politique documentaire d'établissement scolaire.


 Participer à la professionnalisation des documentalistes

Evolutions du logiciel documentaire

J'ai souhaité, dans un souci d'accompagnement de la professionnalisation des documentalistes que la ligne éditoriale de BCDI soit définie à partir de :
- L'évolution des pratiques documentaires des usagers (élèves mais aussi enseignants) ;
- L'évolution des pratiques professionnelles des documentalistes en tenant compte des pratiques actuelles mais aussi en réfléchissant sur les pratiques de demain notamment sur la question de la gestion des gisements documentaires multiples, des articulations avec les autres lieux de recherche et de lecture, avec les autres niveaux d'enseignement ;
- La professionnalisation de plus en plus importante des enseignants documentalistes (CAPES doc) mais aussi la réalité de l'hétérogénéité des personnels présents dans les CDI qui n'ont pas eu toutes et tous la formation qu'on pourrait souhaiter (donc une solution documentaire qui doit faire en quelque sorte le grand écart entre des pratiques expertes et des pratiques moins expertes) donc un logiciel qui doit en quelque sorte avoir une dimension formative ;
- L'évolution des technologies (notamment les technologies web et le déploiement progressif des ENT) ;
- La réalité du métier au cœur des établissements en ayant le volonté de coller à cette réalité, c'est la raison pour laquelle le point de vue des utilisateurs est pris en compte et les évolutions testées par un réseau présent dans la quasi-totalité des académies ;
- L'évolution des pratiques documentaires hors de l'éducation nationale ; (médiathèques de lecture publique, enseignement agricole …)
- Les points de vue de l'institution (inspection générale et non seulement EVS).
- La littérature professionnelle française et étrangère ;
- Les associations professionnelles.

J'ai donc souhaité que l'évolution du logiciel prenne en compte de manière systématique le point de vue du ou de la documentaliste et le point de vue de l'élève. Les évolutions 2006 en sont l'illustration, de nouveaux écrans de catalogage pour les documentalistes, de nouveaux écrans de recherche pour les élèves. Les évolutions 2007 iront également dans ce sens.
Pour ce qui concerne l'évolution du logiciel pour les documentalistes, il s'agit de voir comment nous pouvons alléger les tâches de gestion pour rendre les documentalistes plus disponibles aux élèves et à la pédagogie.

Formation

- Un véritable dispositif d'ingénierie de formation en accompagnement à BCDI (stages nationaux, animations) avec un maillage territorial fort relayé par les CRDP.
- Animations flash utilisables en ligne pour les documentalistes, pour élèves ou formation des collègues ;
Mais aussi la volonté de définir progressivement des modules de formation en ligne alliant souplesse et progressivité en utilisant notamment la technologie du podcasting.

Maintenance applicative

Pour faciliter également le travail des documentalistes dans la gestion du logiciel, j'ai souhaité conforter par convention avec chaque CRDP un dispositif d'assistance / maintenance qui garantisse une qualité de service ainsi qu'une hot line à Poitiers pour les problèmes qui ne trouveraient pas de réponse locale.

Accompagner le développement des compétences documentaires des élèves

L'évolution du logiciel documentaire dont j'ai parlé doit à mon sens permettre le développement des compétences documentaires des élèves, et faciliter leur autonomie de recherche. Il ne s'agit pas pour BCDI d'être seulement un outil qui permet de chercher et de trouver, mais ce logiciel doit participer à la formation des élèves, par les fonctionnalités qu'il propose, par les logiques intellectuelles qu'il stimule. 

Proposer une solution documentaire qui soit la traduction d'une politique documentaire d'établissement scolaire

Il ne s'agit pas que le logiciel soit seulement un outil de gestion et de recherche documentaire mais qu'il soit la traduction d'une véritable politique documentaire d'établissement notamment :
- en répondant à la question de la gestion et de l'accès aux différents gisements documentaires qu'il soient physique ou virtuels, regroupés au CDI ou non, dans l'établissement ou au dehors et ce quelque soient les supports.
- En s'adressant à la totalités des membres de la communauté éducative qu'ils soient ou non emprunteurs. 

C'est le sens des évolutions que nous présentons aujourd'hui.

Intervention de Natacha Legrand, CRDP de Poitou-Charentes

Natacha Legrand  présente les principes généraux des évolutions de BCDI durant l'année 2006, en ce qui concerne :
- la gestion documentaire ;
- l'administration du logiciel ;
- la recherche ;
- la visualisation et l'exploitation des résultats.

Elle expose ensuite :
- les évolutions prévues en 2007 en gestion documentaire et pour les utilisateurs (visualisation des résultats de recherche) ;
- puis les perspectives en ce qui concerne la mise à disposition d'un portail documentaire.

Un portail, intégrable pour tout ou partie à l'ENT, pour présenter les activités du CDI, gérer le fonds documentaire, lancer une recherche sur plusieurs sources d'informations, avec pour le documentaliste des fonctionnalités de gestion et d'administration de ce portail.