A la BNF, un cycle de rencontres autour des chefs opérateurs

Le métier de directeur de la photographie (ou chef opérateur), c’est l’image. Qu’est-ce qui se cache derrière ce mot ? Comme « écriture », « rythme », « ambiance » ou « jeu d’acteur », ce que l’on appelle « l’image » est indissociable des autres composantes qui font l’organicité de l’œuvre cinématographique. D’une certaine manière, l’image du film, c’est le film. C’est ce qui est montré à l’écran : des personnes en mouvement, des lieux, des objets. Mais cela pose quantité de questions corollaires : comment est-ce montré ? Quel point de vue cela traduit-il ? Qu’est-ce qui n’est pas montré et pourquoi ? De tout cela, les directeur photo sont dépositaires, parfois discrètement. Mais surtout, et c’est l’un des aspects les moins commentés par les critiques, les historiens ou les analystes de cinéma, ce sont les responsables de la lumière qui révèlent ou qui cachent, qui sculptent, qui guident notre regard et aiguisent notre attention. Il est grand temps que ces « collaborateurs artistiques » sortent de l’ombre, pour que nous reconnaissions en eux de véritables créateurs.

Occasion d'entendre Charlie Van Damme, Agnès Godard, Caroline Champetier, Jeanne Lapoirie, Lubomir Bakchev, Pierre William Glenn, ou Pierre Lhomme

Informations et dates des conférences sur le site de la BNF.

Site adaptatif

Site adaptatif
Ce site est consultable avec votre mobile ou votre tablette.

Utilisez la même URL que celle affichée actuellement.

Suivez éduscol !