Le second séminaire national sur le développement de l’apprentissage en EPLE

Le second séminaire national pour le développement de l’apprentissage en EPLE s’est déroulé le mercredi 8 avril 2015 à Clichy. Organisé par la DGESCO, il faisait suite au premier grand rassemblement du 18 novembre 2014, auquel participait la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Il s’agit toujours, dans un contexte de fort chômage des jeunes et de baisse générale des entrées en apprentissage, notamment aux niveaux V et IV, d’inverser la tendance, car l’apprentissage permet à la fois la formation des jeunes et leur insertion professionnelle.

Les participants à ce séminaire (corps d’inspection, cadres de l’éducation nationale…) ont travaillé à identifier les leviers et les outils (organisationnels, pédagogiques) qui permettront d’augmenter de 50 % le nombre d’apprentis en EPLE, pour atteindre le nombre de 60 000 en 2017.

Au programme de cette journée, notamment :

  • des ateliers sur une même thématique : à partir d’exemples académiques, comment élaborer et décliner en actions une stratégie de développement de l’apprentissage en EPLE, prenant en compte à la fois les jeunes, les employeurs et les établissements ?
  • des témoignages sur :
    • la mise en œuvre de la mixité des publics et des parcours ;
    • la construction et la mise en œuvre d’une stratégie globale de communication ;
  • la présentation du parcours m@gistère « connaître l'apprentissage ». Il a pour objectif général d’améliorer l’accompagnement des élèves dans la construction de leur projet d’orientation vers l’apprentissage, notamment par la modification des représentations sur l’apprentissage. Il s'adresse aux professeurs principaux de collège, en particulier de 3ème et aux conseillers d’orientation-psychologues. Le parcours se décline en plusieurs étapes et dure 9 heures (6 heures à distance asynchrone et 3 heures en présentiel).
    A partir de ressources pédagogiques et institutionnelles et d’interviews des acteurs (apprenti, maître d’apprentissage, enseignant, chef d’établissement, inspecteur de l’éducation nationale), les stagiaires sont amenés à construire individuellement et collectivement des ressources (carte des formations, argumentaire) leurs permettant de répondre au mieux aux besoins des élèves et des parents d’élève.