Faut-il accompagner davantage les jeunes à la recherche d’un contrat d’apprentissage ? DARES, mai 2017

La Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) du ministère du travail a publié les résultats d’un nouveau programme d’accompagnement mis en œuvre, entre 2010 et 2012, par le Conseil national des missions locales (CNML) sur sept agglomérations ou départements. Il avait pour objectif d’aider les jeunes à trouver un contrat d’apprentissage (essentiellement CAP ou BEP) moyennant un accompagnement reposant sur l’offre de service habituelle des missions locales (accompagnement social, ateliers de recherche d’emploi, immersion en entreprise, etc.).

« La mise en place de ce programme a permis d’augmenter significativement la proportion de jeunes en contrat d’apprentissage. L’essentiel des employeurs ont été trouvés par les jeunes eux-mêmes en s’appuyant sur leur entourage (parents, connaissances, etc.). Ces résultats montrent l’importance du capital social dans la recherche d’emploi. Néanmoins, le programme ne fonctionne que pour les jeunes cherchant dans l’hôtellerie-café-restauration et dans les métiers de bouche, caractérisés par une tension permanente sur le marché de l’emploi. Par ailleurs, aucun effet significatif n’est observé pour les jeunes les plus âgés (17 ans et plus). »