Travaux académiques mutualisés (TraAM) 2016-2017

Réunion présentielle des professeur.e.s référent.e.s

Compte rendu de la réunion présentielle du 17 octobre 2016

Recensement des membres des équipes académiques des TraAM 2016-2017 et présentation des actions envisagées

Chaque professeur.e référent.e a présenté le ou les groupes qu'il va piloter ainsi que ses projets pour l’année 2016-2017 en concertation avec les autres académies.

Thème 1 : Éducation aux médias et à l'information, produire un média à partir d'une veille informationnelle

Académie de Créteil

Inspectrice référente : Rozenn DAGORN

Professeure référente : Syham GHEMRI

Membres de l'équipe académique : Isabelle SITTLER, Aymeric BIANGONGA, Françoise OLHAGARAY et Jean-Marie SAPET.

Ce projet transversal a pour objectif de faire produire de l'écrit notamment aux élèves de STMG par la participation à la publication d'un journal d'informations à destination d'un public lycéen. A cette fin, la veille informationnelle sera assurée par l'intermédiaire de Netvibes et les sources seront repérables par un QR code.

Le groupe de travail est hétérogène et composé d'une classe de STMG en économie (1h tous les 15 jours au CDI, travail sur la fiabilité des sources et l'esprit critique), 5 élèves de DGEMC en TL (suivi à distance sur un Google drive pour vérification  des sources) et des étudiants de BTS.

Académie de Lyon

Inspecteur référent : Jean-Charles DIRY

Professeure référente : Typhaine ACCARY-BARBIER

Membres de l'équipe académique : Eric GUIRAUT, Djamel BADAOUI, Jean-Paul GOURDANT, Marielle DESMULES, Élodie COIGNARD, Nathalie FREYDIÈRE

L’équipe académique va mener des expérimentations à différents niveaux (pré-bac et post bac en BTS)  et dans différentes matières (GF, économie-droit, finalités en BTS)

  • Mise en oeuvre d'une veille numérique + utilisation des ressources sélectionnées pour publier des informations type revue de presse (outils à définir avec les élèves) méthodologie de la recherche info, méthodologie de l'analyse critique, choix d'outils d'automatisation, méthodologie de curation/diffusion
  • Mon métier dans 10 ans : recherche d'informations sur un métier (veille informationnelle) et alimentation d'un thinglink
  • Choisir d'un sujet d'actualité depuis une source unique officielle et faire identifier par les étudiants la façon dont elle est traitée sous différents médias (titre et contenus) + travail autour de la production de supports graphique par les enseignants et des "risques" sémiotique qui y sont rattachés.
  • Expérimentations en 2 temps : Travail en lien avec une table ronde (débats citoyens) puis réalisation d'une veille informationnelle pour communiquer des informations lors de la table ronde avec un support dynamique (prezzi, thinglink, …) ou mise en place de débats contradictoires.
  • Sélection et recherche d'informations fiables avec Netvibes.

Académie de Poitiers

Inspecteur référent : Estève AUBOUER

Professeur référent : Sébastien VIVIER

Membres de l'équipe académique : Charlotte LE ROUZIC, Nathalie EPAILLARD et Rodolphe BUDA

Plusieurs expérimentations sont envisagées et déclinées autour de 5 projets :

  • Projet 1 : création d'un MOOK (magazine livre 240 p). Création cette année d'un nouveau MOOK mettant à profit une expérience antérieure, en terminale STMG mercatique avec pour objectif de le mettre sous presse.
  • Projet 2 : Production d'une bibliothèque de contextes en DGEMC avec des outils tels que : ENT, Wiki, Padlet...
  • Projet 3 : Réalisation d'un journal télévisé dans le cadre de la semaine de la presse avec plusieurs rubriques : météo,… durée 11' de vidéo.
  • Projet 4 : Développement d'une veille en environnement économique, juridique et organisationnel de l'activité bancaire grâce à l'utilisation de scoop-it avec mise en commun sur moodle. Production finale non encore formalisée.
  • Projet 5 : Participation à la Web radio pour les étudiants du BTS Banque en atelier de professionnalisation. Une séance de 2h : connaissances des émissions de radios, émissions économiques, pratiques de l'interview. Travail sur les aspects juridiques d'une Web radio. Diffusion tous les jours entre 12H et 14h.

Académie de Toulouse

Inspectrice référente : Paule MACREZ

Professeur référent : Patrick CARIOU

Membres de l'équipe académique : Sandrine MARGUET

Le groupe de travail de l'académie de Toulouse propose une expérimentation autour de 4 projets :

  • Projet 1 : En terminale STMG, il s'agira d'un travail de veille sur le thème de la RSE grâce à des outils tels que : google alerte, twitter, netvibes. La production finale sera mise à disposition sur le site du lycée.
  • Projet 2 : En terminale STMG spécialité mercatique, une veille sur le thème de l'éthique sera développée grâce à des outils tels que Diligo ou MadMaz pour nourrir les besoins des élèves notamment dans le cadre des projets au baccalauréat.
  • Projet 3 : En management niveau terminale STMG, il sera proposé aux élèves une création d'agrégateurs pour la section et la publication d'un journal mensuel via scoop-it de mi novembre à mars.
  • Projet 4 : En BTS assurances les étudiants travailleront par groupes afin de rechercher des actualités sur les thèmes liés à l'assurance grâce à Twitter et Storify.

 

Thème 2 : E-éducation, redéfinir les temps et repenser les lieux pour rendre les élèves acteur.rice.s de leur apprentissage

Académie de Montpellier

Inspecteur référent : Didier CHADOURNE

Professeur référent : Laurent GILI

Membres de l'équipe académique : Marie Georges FILLEAU, Jean Philippe JOSEPH

Le projet de l'académie de Montpellier consiste dans la mise en œuvre d'un espace d'apprentissage actif en STS MUC. Cette année la taille du groupe de travail a été limitée car la mise en place de l'espace est complexe. L'équipe pédagogique part du postulat suivant :

Le caractère plus ou moins actif d’un apprentissage ne dépend ni de l’espace, ni de l’équipement pédagogique ; il est avant tout lié à la remise en cause du paradigme transmissif et à la mise en place d’une dramaturgie pédagogique, en tant qu’ « art de transformer une histoire, vraie ou imaginaire, en un récit construit, comportant un ou des personnages en action ».

Ainsi, un espace d’apprentissage actif conduirait à la construction de récits en revisitant d’une façon postmoderne les trois règles du théâtre classique : une unité de temps, une unité de lieu, une unité d’action.

Concrètement l'équipe pédagogique propose :

  1. De redéfinir les temps :
  • Décloisonner le temps en proposant des séminaires thématiques : EMI, Connaissance de soi, Négociation commerciale… En fait, ces séminaires permettent de traiter les 2/3 du programme de communication.
  • Décloisonner le temps au travers d’une activité transversale : la revue de presse disciplinaire quotidienne.
  • Repenser les emplois du temps (fusion des disciplines, annualisation…) afin de proposer des temps longs d’activité pour permettre la mise en place d’ateliers et de challenges.
  • Créer une unité de temps d'apprentissage classe / hors classe grâce à des outils tels que Moodle, Mahara, Memrise…2De repenser les lieux :

       2. De repenser les lieux

L'apprentissage actif est possible sans espace dédié… mais un espace ad hoc permet de s'extraire de contraintes physiques et favorise l’émergence d’interactions, de dynamiques et de jeux d’acteurs.

Une cloison a été cassée entre 2 salles de classe. La nouvelle salle de classe a une superficie de 110 m² et comporte avec 4 pôles de vidéo projection. La classe dispose de 18 postes mobiles (financés par le lycée) ; des bornes WIFI sont attendues (en ce début d’année, les nécessaires connexions filaires conduisent à contraindre le mouvement). Le budget pour ce projet restant limité, il n’y a pas eu d’acquisition de mobilier spécifique. Il n'y a donc pas eu de création d'espace vautré.

      3. De rendre les élèves acteurs de leur apprentissage

Cela conduit à redistribuer les rôles et les relations (sociales et pédagogiques) en classe :

  • L’élève agit et interagit, joue un rôle et poursuit des objectifs qui lui sont propres tout en s’inscrivant dans une dynamique collective : travail collaboratif, évaluation par les pairs, production de ressources…
  • L’enseignant change de posture, en étant guide plutôt que maître, en alternant lâcher-prise et contrôles, au gré des interactions

Les scénarios proposés : revue de presse disciplinaire ; ateliers et challenges en mercatique ; apprentissage avec Memrise en économie-droit ; classe inversée en MDE et création de vidéos pédagogiques ; parcours individualisés en ACRC et PDUC ; entrée par les cas et les compétences en MGUC, via des ateliers.

Académie de Polynésie

Inspecteur référent : Daniel CHEVALIER

Professeure référente : Solange MARANDIN

Membres de l'équipe académique : Pascale MITON et Romain DURAND

L'équipe pédagogique part du postulat que le territoire de l'académie de Polynésie est très dispersé et que cela pose des problèmes d'isolement et par conséquent d'absentéisme chez les élèves. Le risque de décrochage scolaire y est particulièrement élevé. D'où une volonté de la part des enseignants de cette académie d'intégrer le numérique dans les apprentissages afin de conserver un lien actif avec leurs élèves.

Le projet concerne les étudiants de BTS NRC. Il va s'agir de les les préparer aux épreuves orales du BTS grâce à une pédagogie hybride (inversée et renversée) leur permettant de travailler sur leur inhibition lorsqu'il s'agit de prendre la parole en public. Concrètement les étudiants vont créer des contenus pédagogiques tels que des vidéos (grâce à la DAN et une petite équipe de tournage), des quiz, des synthèses... mis à disposition sur la plateforme Moodle afin de les rendre accessibles en dehors des temps de présence en classe.