Management - Ecogest@actu n°116 - mai 2013

Management - Ecogest@actu n°116 - mai 2013

Sujet de l’épreuve de Management du Baccalauréat STG de Pondichéry

Source : Académie de Toulouse
 

Le sujet de l’épreuve de Management du Baccalauréat STG de Pondichéry est en ligne. Il concerne une SARL pleinement inscrite dans une démarche de développement durable.

Lien : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lyc-francais-pondichery/espaceprofs/sujetbac/Bacpondy2013/MANAGEMENT-STGCFE.pdf

Lamey : un projet qui mobilise des organisations et des acteurs aux objectifs complémentaires

Source : Crcom
 

Cette séquence d’environ huit heures, destinée à une classe de terminale STMG, aborde les problématiques liées au rôle des acteurs à travers le cas de trois organisations : une commune, une association, une entreprise privée, toutes concernées par la mise en place d’un même projet. Cette séquence permet aux élèves de s’entraîner à identifier les différents types de styles de direction et d'étudier le rôle du management dans la conciliation des intérêts, parfois antinomiques, des différents acteurs de l’organisation.

Lien : http://www.crcom.ac-versailles.fr/spip.php?article770

Petitcollin : un siècle de baigneurs

Source : Crcom
 

Cette séquence d’environ deux heures, destinée à une classe de terminale STMG, présente l’histoire d’une entreprise actuellement spécialisée dans le jouet : Petitcollin. Composée de textes mais aussi d’une vidéo et d’images du processus de production, elle favorise l’acquisition de notions telles que l’avantage concurrentiel et les choix stratégiques. Elle permet aussi de repérer l’influence exercée par les parties prenantes sur les choix stratégiques d’une organisation.

Lien : http://www.crcom.ac-versailles.fr/spip.php?article771

Les vendeurs des boutiques Hollister dénoncent l'envers du décor

Source : L’Entreprise/L’Express
 

Atteintes à la vie privée, discriminations, dépassement du temps de travail et pratiques managériales abusives : les vendeurs du géant américain de vêtements "sportswear" (Abercrombie&Fitch) brisent l'image de la marque. La liste des récriminations des employés d'Hollister est longue. Elle va du cadre de travail dangereux pour la santé aux atteintes aux libertés personnelles et à la vie privée, en passant par les dépassements du temps de travail autorisé ou les discriminations. Des enquêtes en cours de l'inspection du travail dans plusieurs magasins pourraient conduire à des poursuites aux prud'hommes et au pénal d'Hollister en France.

Lien : http://lentreprise.lexpress.fr/manager-et-organiser/les-vendeurs-des-boutiques-hollister-denoncent-l-envers-du-decor_40181.html

Fraude en entreprise : cinq conseils pour réagir

Source : L’Entreprise/L’Express
 

Vol, triche, recel, mensonge, etc. Les comportements limites ou inacceptables fleurissent dans les bureaux et les ateliers dans un contexte de crise. La dernière enquête sur le sujet révèle que 46 % des employeurs de l'Hexagone se disent victimes de fraudes en 2011 contre 29 % seulement en 2009. Cet article examine cinq situations de fraude parmi les plus fréquentes et délivre des recommandations pour y faire face.

Lien : http://lentreprise.lexpress.fr/manager-et-organiser/fraude-en-entreprise-5-conseils-pour-reagir_39864.html

Sunderland, l'usine britannique de Nissan, un modèle pour Renault ?

Source : Challenges
 

Sur le site de Sunderland, 6 100 ouvriers ont produit 510 000 véhicules l'an dernier. Dans le même temps, les cinq usines françaises de Renault, qui emploient 14 000 salariés, ont produit 532 000 voitures. À terme, pourtant, l'accord de compétitivité signé en mars par Renault pourrait les rapprocher de la championne anglaise, car, avec l'assentiment des syndicats, le temps de travail a été augmenté, les salaires ont été gelés, et 7 500 postes seront supprimés d'ici à 2016 dans l'Hexagone.

Lien : http://www.challenges.fr/entreprise/20130425.CHA8715/sunderland-l-usine-britannique-de-nissan-est-un-modele-pour-renault.html

Chez Gore-Tex, chaque salarié est son propre manager

Source : Capital
 

Dans ce groupe américain de 10 000 salariés, pas de petits chefs ni d’horaires fixes. La société est organisée en une multitude de petites équipes. Chacune réunit autour d’un projet des individus de tous les services (marketing, R&D, RH, fabrication). Les salariés travaillent en parallèle sur deux ou trois projets qu’ils choisissent eux-mêmes en fonction de leurs compétences et de leurs envies. La seule fonction managériale existante est celle de "leader". Et encore ne s’agit-il que d’un animateur d’équipe, qui s’assure que le projet avance bien et que tous les points de vue sont pris en compte.

Lien : http://www.capital.fr/enquetes/strategie/chez-gore-tex-chaque-salarie-est-son-propre-manager-837156

Pannes à répétition chez Darty

Source : Capital
 

Il est loin le temps où le spécialiste du "contrat de confiance" évoluait en souverain incontesté, grâce à son fameux triptyque prix-choix-service. Sur des marchés de l’électroménager et de l’électronique grand public déjà en berne, la percée d’Amazon ou de Cdiscount a fait des dégâts. En quelques années, l’e-commerce a pris plus de 15 % du marché, pulvérisé les prix et les marges. Les entreprises traditionnelles comme Darty doivent s’adapter et améliorer leur réactivité.

Lien : http://www.capital.fr/enquetes/derapages/pannes-a-repetition-chez-darty-837438

La percée surprise du berrichon Rians

Source : Capital
 

Évoluant sur le même marché que Danone ou Nestlé, cette laiterie familiale vend des produits très ciblés. Son créneau ? Les spécialités gourmandes assez alléchantes pour justifier des prix élevés et vendues en trop petites quantités pour intéresser des firmes multinationales comme Danone et Nestlé. Sur ses deux produits phares, la faisselle et la crème brûlée, la marque domine ainsi largement ses concurrents avec plus de 50 % de parts de marché, enfonçant au passage La Laitière de Lactalis, ou encore les marques de distributeurs. La société écoule ses produits dans 40 pays et l’export représente 25 % des ventes.

Lien : http://www.capital.fr/enquetes/succes/la-percee-surprise-du-berrichon-rians-835114

The Phone House, encore une victime de Free

Source : Capital
 

Il n’y a pas qu’Orange, SFR ou Bouygues à pâtir des forfaits "low-cost" de Free. Le leader de la distribution indépendante en téléphonie doit aussi revoir d’urgence sa stratégie pour ne pas décrocher définitivement à l'avenir. Depuis plusieurs mois, le groupe négocie avec les syndicats un plan social, qui devrait aboutir à la fermeture de 73 magasins sur les 340 existants, et au licenciement de 226 salariés sur 1 200.

Lien : http://www.capital.fr/enquetes/derapages/phone-house-encore-une-victime-de-free-824094

PME : se financer sans les banques

Source : Le Journal du Net
 

Dans un environnement de crise où le crédit bancaire se renchérit et se raréfie, il est important pour les petites et moyennes entreprises de diversifier leurs sources de financement. Les prêts bancaires représentent 92 % du financement des PME, mais d'autres solutions existent. Ce diaporama propose un tour d'horizon des alternatives pour se financer sans recourir aux banques : des obligations aux aides à l’innovation, en passant par le leasing et l’affacturage.

Lien : http://www.journaldunet.com/management/pme/financement-alternatif/

E-commerce : faut-il fabriquer ses propres produits pour survivre ?

Source : Le Journal du Net
 

Pour avoir une offre unique et bénéficier de meilleures marges, certains e-commerçants fabriquent eux-mêmes les produits qu'ils vendent. Ils ont intégré toutes les étapes de la chaîne de valeur, au premier rang desquelles la fabrication et la distribution. En se dispensant de magasins physiques, ils apportent directement leurs produits aux consommateurs, dès la sortie de l'usine. Ce modèle économique produisant des articles de bonne qualité à des prix très accessibles, séduit le consommateur et s’avère rémunérateur pour l'e-marchand. Cet article présente les intérêts et les limites de ce modèle économique.

Lien : http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/e-commercants-et-fabricants/