ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Réunion des interlocuteurs académiques à Amiens - 14 et 15 décembre 2006

 

Réunion des interlocuteurs académiques TICE à Amiens – 14 et 15 décembre 2006

Les TIC dans l’académie d’Amiens

Jean-Claude Hazé et Laurence Picheau


Jean-Claude Hazé, CTICE du recteur de l’académie d’Amiens, et Laurence Picheau, IA-IPR d’Économie et gestion, ont présenté le dispositif de développement des TICE au sein de l’académie.

L’académie d’Amiens a initié, depuis plusieurs années, un programme visant à mettre le numérique au service de la réussite des élèves.

Ce programme s’inscrit à la fois dans un cadre politique et institutionnel national fort, en prenant notamment appui sur le Schéma Stratégique des Systèmes d'Information et des Télécommunications (S3IT), mais également dans un cadre législatif en profond renouvellement (LOLF, décentralisation, lois sur l’école, socle commun …). Le contexte académique particulier d’Amiens (contrat triennal et contrat d’objectifs) a permis d’inscrire l’action « Le numérique au service de la réussite des élèves » au centre des préoccupations d’enseignement et  d’accompagner la mise en place du B2i et du C2i.

Le développement des usages TIC dans l’académie d’Amiens s’articule actuellement autour des Espaces Numériques de Travail (ENT) et des ressources numériques pour le premier et le second degré. D’autres éléments contribuent à ce mouvement : le projet PrimTice, l’accompagnement à la scolarité, la disponibilité d’un serveur académique proposant des ressources disciplinaires, ainsi que des sites d’établissement. Il s’agit également d’accompagner ce développement par la formation initiale et continue, la formation des personnels d’encadrement et de Direction, et la formation des enseignants dans la continuité éducative. L’accompagnement pédagogique, le travail du coordonnateur TICE, ainsi qu’une aide technique de proximité permettent d’assister réellement les différents acteurs.

L’académie d’Amiens met également en place une politique partenariale d’accompagnement avec des contrats éducatifs territoriaux, des équipements et des infrastructures adaptés, des ressources et un observatoire des usages, ainsi qu’une plate forme d’accompagnement technique. Sa stratégie TICE a également permis la création d’un espace de délibération pour les CTICE, les IANTE et les IA-IPR.

Le rôle de la SDTICE

Marie-Christine MILOT – Responsable adjointe du programme Usages des TIC dans l’enseignement à la SDTICE - MENESR


Le rôle de la SDTICE consiste à favoriser et développer les usages des TIC dans l’enseignement, ainsi qu’à mettre à disposition des ressources et des services pour la communauté éducative.

Elle vise à mettre en place un contexte favorable pour l’ensemble des enseignements notamment avec le déploiement B2i en lycée, l’accompagnement de la rénovation des programmes et le B2i au brevet des collèges qui se concrétisera à la session 2008. Les TIC sont abordées comme l’une des composantes du socle commun (décret n° 2006-830 du 11 juillet 2006). Le ministère de l’Education a également proposé un plan d’action en 15 mesures du groupe de travail TIC afin d’utiliser les nouvelles technologies comme un instrument de formation, d'accompagnement de la scolarité et d'égalité des chances.

La SDTICE mène parallèlement des actions spécifiques et suit leur évolution. Elle définit des thèmes nationaux de travail, réalise des appels à propositions académiques et gère leurs résultats.

La sous-direction a aussi un rôle d’animation des réseaux d’interlocuteurs afin de mener à bien les actions de mutualisation, à l’aide de différents vecteurs.

La publication de la lettre TIC’Edu pour les enseignants sur leurs adresses professionnelles montre l’importance d’une diffusion large et donc de la gestion académique. Ce sont les IPR qui sont légitimes pour envoyer et modifier TIC’Edu, mais avec l’aide des webmestres et des IANTE.

Un projet important pour cette année consiste en la mise en place d’EDU’Base en Economie-Gestion. Cette banque de pratiques consiste à mutualiser des ressources académiques en réalisant une indexation au plus proche des besoins des enseignants dans un domaine d’enseignement défini. Édu'Base recense uniquement les ressources présentes sur les sites académiques.

Le projet SIALLE, récemment mis en place à la SDTICE, est un processus de validation pour les logiciels libres. Le réseau d’IANTE peut intervenir dans cette procédure pour signaler les produits libres, utilisés dans leur académie, qui pourrait être validés au niveau national.

Les IANTE peuvent également témoigner des usages académiques concernant les ENT et services en ligne.

Les interlocuteurs sont donc les relais incontournables dans le développement des usages des TICE.

L’interlocuteur TICE en Économie-Gestion

Alain Séré - IGEN

 

" En préambule, je voudrais saluer cette bonne initiative qu'est la réunion de tous les interlocuteurs académiques de notre discipline et remercier sincèrement tous ceux qui ont œuvré pour qu'elle soit possible et qu'elle réponde, le plus largement possible, à vos attentes.

Cette réunion est un moment fort qui vous permet non seulement de vous rencontrer, de vous connaître et vous reconnaître… Mais aussi de faire connaissance avec la nouvelle (et dynamique !) équipe de nos correspondants auprès de la sous-direction des TIC pour l'éducation et de réfléchir ensemble au sens et à la portée de la mission dans laquelle vous êtes engagés.

L'an dernier à Marseille, compte tenu de la courte expérience des pratiques d'interlocuteur en EG, il avait été nécessaire de préciser à nouveau les choses, "repasser des commandes" et situer la posture de l'interlocuteur dans le paysage académique : ses liens avec le CTICE, avec les inspecteurs (IA-IPR et les IEN), avec les équipes pédagogiques, les formateurs, les chefs d'établissement…

Sur ce point, la publication récente, dans TIC'Édu, du témoignage "providentiel" de Thierry Pouplier aura permis, je pense, de donner un éclairage supplémentaire, y compris à ceux d'entre vous qui n'étaient pas à Marseille l'an dernier, sur le rôle et les responsabilités de l'interlocuteur académique dans notre discipline. Naturellement je ne veux pas sous entendre que Thierry Pouplier est le plus "interlocuteur des interlocuteurs d'EG…". Mais comme souvent et notamment dans le champ des TICE, si on apprend par soi-même, on apprend aussi par les autres et la restitution des pratiques est bien le premier temps de la mutualisation.

Thierry y décrit, de manière circonstanciée et illustrée, la diversité de ses missions entre impulsion, accompagnement et facilitation des usages des TICE dans les divers domaines que recouvre notre discipline, veille documentaire mais aussi pédagogique, relations publiques, lien (plus encore qu'interface) entre l'échelle académique et l'échelle nationale, mais aussi entre l'académie et les autres académies.

Marie Christine Milot vous a présenté hier les orientations nouvelles, nées de la réorganisation des services centraux du ministère Elle a évoqué vers quoi nous évoluons en terme de déconcentration des initiatives et des moyens. Laurence Picheau vous a exposé, le point de vue de l'IA-IPR dans sa discipline et situé le contexte législatif et réglementaire dans lequel s'inscrit aujourd'hui la politique éducative. Elle a pu témoigner à travers l'exemple de l'académie d'Amiens de la "juste" place qu'occupe l'IPR dans la mise en place et la conduite d'une politique TICE au sein d'une discipline en académie.

J'ai particulièrement apprécié le message dans lequel elle a placé "le contrat" : « Accompagner le passage d’une communauté d’experts créateurs et utilisateurs de solutions TICE à une communauté professionnelle plus large [davantage sensibles aux risques et aux contraintes] ».

Dans cette intervention de circonstances, je voudrais surtout partager avec vous quelques réflexions d'ordre pédagogique et d'abord revenir sur les enjeux portés par les usages des TIC dans les enseignements d'Economie-Gestion. [ ]"

Accéder à la suite du propos.
 

 

Les témoignages d’usages de professeurs dans l’académie d’Amiens

    • Stéphanie Millier a présenté la mise en place, en première STG dans le cours « Information et communication », d’un projet sur l’orientation des élèves, afin qu’ils découvrent les différentes filières et proposent une production, à travers les TICE.

    • Pierre Loisel a proposé des usages, dans la filière STG, du simulateur réseau qu’il a développé. Cet outil ainsi que des scénarios pédagogiques sont téléchargeables sur http://www.reseaucerta.org/outils/simulateur/.

    • Béatrice Gingembre a présenté un usage de la vidéo en management en classe de Terminale STG, sur le thème « Diriger », à l’aide d’un film du SiteTV.

Les actions menées par les interlocuteurs académiques

Ces deux journées ont été principalement consacrées au partage des expériences et à des travaux en ateliers. Ces échanges montrent une implication très forte des interlocuteurs dans la promotion des dispositifs TIC académiques et une étendue très large de leurs domaines d’intervention.

Bilan de l’enquête

Une enquête a été menée, auprès des IANTE, en amont de la réunion d'Amiens afin d'obtenir un état des lieux pour l'économie-gestion.

Télécharger les résultats de l'enquête Interlocuteurs 2006.ppt

 

Axes d’amélioration des actions

Tout comme l’année passée, les interlocuteurs évoquent des difficultés à évaluer le périmètre de leur fonction, en même temps qu’ils mesurent les synergies générées par le fait d’assumer plusieurs responsabilités (webmestre, interlocuteur TICE, formateur, …).

Il semble important que le rôle d’interlocuteur TICE soit défini et reconnu au travers d’une lettre de mission et d’un compte rendu d’activité remis au CTICE. La proportion d’IANTE ayant une lettre de mission a cependant fortement évolué par rapport à l’année passée.

Les échanges avec les acteurs du lycée professionnels sont perçus comme insuffisants et liés au fait que les interlocuteurs académiques enseignent, pour une très large majorité, en lycée technologique. Un effort particulier sera poursuivi cette année pour continuer à nouer des liens avec les enseignants des lycées professionnels.

L’interlocuteur TICE n’est pas assez connu au sein de son académie. Il convient donc d’engager une communication active auprès des professeurs de la discipline (présentation lors des formations académiques, dans la partie académique de TIC’Edu,…). Le contact avec les corps d'inspection (IA-IPR, IEN-ET) est également à privilégier.

Il ressort de ces témoignages une volonté commune de travailler ensemble, de partager un maximum de questionnements et d’expériences grâce, notamment aux outils de travail collaboratifs dont dispose ce réseau.

Actions à mener pour l'année 2006-2007

Les interlocuteurs académiques participeront cette année à l’impulsion de nouveaux projets tels que :

- la mise en place de la banque de pratique Édu'Base en économie et gestion ;

- la création de vidéos pédagogiques d’usages TIC en classe ;

- le développement d’un partenariat avec la communauté européenne (projet Europa) ;

- la refonte de la publication EcoGest@ctu.

Actions nationales et déclinaisons académiques

Liste nationale des IANTE

La liste de diffusion nationale des IANTE, ainsi que l’espace de travail collaboratif qui leur est réservé, doit servir de support aux partages d’usages, d’expérimentations et d’interrogations entre les IANTE. C’est un lieu d’échange qui doit également permettre aux correspondants TICE d’animer le réseau.

Lettre Tic’Edu

La lettre TIC’Edu devrait être adressée aux professeurs via la messagerie fonctionnelle et pas uniquement présente sur les sites académiques.


Les interlocuteurs académiques peuvent être moteur et force de propositions auprès des IA-IPR et des IEN-ET pour enrichir la lettre d’informations académiques. Cette lettre sera d’autant plus appréciée qu’elle présentera des informations de terrain aux enseignants destinataires.


Consulter les derniers numéros

Édu'Base, une banque de pratiques pour l’économie-gestion

Le projet MURENE (MUtualisation de REssources Numériques pour l'Education) vise à mutualiser les ressources numériques de différents sites du ministère de l’Éducation Nationale - site Éduscol, sites académiques, sites du réseau Scérén /CNDP, centres de ressources - en s’appuyant dans un premier temps sur les bases disciplinaires du site Éduscol ainsi que sur les bases de données Educlic/Educasource.

Il est donc important que les contenus numériques et les usages en Économie-gestion soient également indexés.


Les interlocuteurs TICE, grâce aux précédents travaux menés notamment par Valérie Emin et Didier Pled, permettront de valider les propriétés des documents numériques d’Économie-gestion, mais aussi d’identifier les usages TICE académiques qui composeront cette banque de pratiques.

SCHENE

Le projet SCHENE recouvre deux axes de travail :
-    le repérage des ressources numériques existantes.
-    l’identification des « objet(s) numérique(s) » attendus pour répondre aux besoins des enseignements de la discipline.
Les groupes sollicités l’année dernière ont fait remonter l’existant et les besoins.
Télécharger la synthèse de ce travail

Ce projet est toujours d’actualité.

Logiciels RIP

Voir la liste des produits RIP en Économie-gestion

Site disciplinaire sur Éduscol

L’ensemble du site Éduscol est depuis un an administré par un gestionnaire de contenu. Chacun est invité à évaluer le site et à faire des propositions sur son contenu.
Visiter le site Éduscol d'Économie-gestion

Référentiel TIC Économie-gestion

Cette année, le référentiel des solutions sera complété et remis en forme.
Consulter le référentiel des solutions TIC

Travaux en ateliers

Préparation d’une enquête à propos du bulletin EcoGest@actu

Depuis 2001, la lettre d'information EcoGest@actu est diffusée par messagerie sur abonnement libre. Elle propose régulièrement aux professeurs d'économie-gestion, et plus largement à toute personne intéressée, des informations sur l'actualité de cette discipline en privilégiant un éclairage par les TIC. La lettre est livrée régulièrement – environ une fois par mois -  dans les boites à lettre électronique de quelque 5600 abonnés (février 2007).
 
Eric Deschaintre, membre du groupe Usages de la SDTICE et interlocuteur de l’académie de Strasbourg, a présenté cette publication. Il s’agissait de faire un bilan, de proposer des pistes d’évolution et de voir dans quelle mesure les académies et les interlocuteurs TICE peuvent y contribuer.

EcoGest@actu  (ou EGA pour les intimes) est élaboré par le groupe Usages à l’aide d’outils mis à disposition par le réseau Certa : pages wiki, base de données et scripts produisant chaque numéro publié. Le bulletin est distribué via une liste de diffusion du ministère.

La production de ce bulletin est le résultat d’un travail de recherche documentaire réalisé par chaque membre du groupe dans son domaine de compétence. Le repérage des productions académiques est passablement artisanal, celles-ci sont identifiées essentiellement grâce aux messages envoyés par les auteurs sur les listes de diffusion ou grâce au fil RSS des sites, quand ces fils existent. Les interlocuteurs académiques sont invités à faire connaître dès que possible les nouvelles publications disponibles sur les sites ou bien à inciter les auteurs à faire connaître leurs publications.

Sur la suggestion de la SDTICE, le groupe Usages s’est engagé dans un travail d’élaboration d’une enquête sur EcoGest@actu, il s’agit d’évaluer l’appréciation des lecteurs, les usages qui en sont fait ainsi que de dégager des idées pour une évolution de cette publication. Cette enquête sera administrée au cours du mois de mars.

La lettre EcoGest@ctu, extrêmement diffusée et utilisée principalement par les collègues d’Economie-Gestion, pourrait avoir besoin d’une actualisation. C’est pourquoi un atelier a travaillé sur la création d’une enquête en ligne qui devrait permettre d’identifier les évolutions à réaliser.

EcoGest@actu sera bientôt disponible sous forme de fils RSS : un fil pour le dernier numéro complet et un fil par rubrique. Il sera ainsi possible pour chaque abonné de définir librement le contenu de son abonnement à EGA sous la forme RSS, en plus de la livraison sous la forme d’un message électronique.
 


 

Vidéos pédagogiques en Economie-Gestion

La SDTICE a engagé une action de création de vidéos à caractère pédagogique dans quelques disciplines en 2006 (SVT, Documentation, SES, …). L’Economie-Gestion, qui n’a pas encore participé à ce programme, a décidé de s’associer à cette action pour l’année 2007.

Lors de cet atelier, les IANTE ont permis de dégager les axes de construction des scénarios pédagogiques à mettre en œuvre, ainsi que les collègues ou les académies à contacter pour leur réalisation.

Indexation des usages de la banque de pratiques

La mise en place de la banque de pratiques pour l’Economie-Gestion faisant partie des objectifs de cette année, un atelier a étudié les critères qui permettront de rechercher de manière précise et simple des usages dans Édu'Base. Le moteur de recherche pour les ressources d’Economie-Gestion continuera d’exister, cependant, ce nouvel outil permettra d’avoir un autre point d’entrée vers les usages TIC. Des travaux préliminaires avaient déjà été réalisés par Didier Pled et Valérie Emin, ce qui a permis, lors de cet atelier, de dégager les éléments essentiels ainsi que les contraintes inhérents à cette  mise en place.

Témoignages des interlocuteurs

Usage d’un produit RIP

Académie d’Aix-Marseille

Thierry Pouplier a présenté des usages de Cegid S1 dans l’académie d’Aix-Marseille. L’idée est de montrer l’intérêt pédagogique de l’utilisation de ce type d’outil à travers des usages à différents niveaux.
 

Télécharger l'intervention de Thierry Pouplier.
 

Mise en place du B2i et du C2i dans les lycées

Académie de Rouen

Dominique Jouet a présenté une stratégie académique de déploiement et de formation pour le B2i qui vise à mieux connaître et utiliser les compétences informatiques des enseignants, mieux cerner les besoins et les souhaits de formations en informatique, mais aussi à diffuser les items du B2i.

Télécharger l'intervention de Dominique Jouet.

Académie d’Amiens

François Grossemy a présenté l’expérience de l’IUFM d’Amiens concernant la validation du C2i niveau 2. Ce travail a pour objectifs de donner des compétences communes à tous les enseignants quelque soit leur niveau d’enseignement ou leur discipline, et d’attester de leur capacité à utiliser les TIC dans les pratiques professionnelles.

Télécharger l'intervention de François Grossemy.

Académie de Besançon

Daniel Perrin a présenté son expérience de la mise en place du suivi et de la validation des compétences du B2i lycée au lycée dans deux établissements de l’académie de Besançon (le lycée Le Grand Chenois de Montbéliard et le lycée Claude Nicolas Ledoux de Besançon).

Télécharger l'intervention de Daniel Perrin.

Exemples pédagogiques d’usages de services en ligne

Académie de Créteil

Daniel Durafour a présenté l’expérimentation de l’extranet ENT Darius en BTS MUC, avec les avantages pédagogiques d’un tel outil afin de mettre à disposition toutes sortes de documents, de faciliter la coproduction, et d’autoriser la mutualisation.

Télécharger l'intervention de Daniel Durafour.

Académie de Grenoble

Serge Vial a présenté des usages de l’outil de travail collaboratif Ovidentia. Cet environnement est un portail académique (outil de collaboration et de coordination au service des enseignants et des diverses structures académiques), et il a également été déployé en tant que site collaboratif d'établissement à l'usage des enseignements tertiaires.
 

Télécharger l'intervention de Serge Vial.
 

Académie de Versailles

Didier Epstein a présenté des usages de plates-formes collaboratives basées sur Lotus QuickPlace en STS commerciales.  Dix sections utilisent cet outil qui présente de réels avantages pédagogiques, notamment durant les périodes de stage.

Télécharger l'intervention de Didier Epstein.