Réunion des interlocuteurs académiques à Lyon - 20 et 21 janvier 2011

Journée du 21 janvier 2011

TRAAM (jeux sérieux et réseaux sociaux), par Gaëlle Pennetier correspondante DGESCO A3

gaelle-pennetierLes TRAAM (Travaux Académiques Mutualisés) sont des actions académiques, soutenues au niveau national, dont les thèmes et les participants sont renouvelés chaque année.

 

L'inscription aux TRAAM permet de diffuser plus largement et valoriser les travaux réalisés en académie, de faire financer une partie des travaux académiques par la DGESCO-A3 et de mutualiser les expérimentations avec d'autres académies volontaires.

 

Un appel à propositions, autour de deux ou trois thèmes définis avec l'inspection générale, est réalisé auprès des CTICE au mois d'avril, ceci via une enquête en ligne.

Au mois de septembre, l'ensemble des propositions académiques est évalué et les participants contactés pour une réunion présentielle au mois d'octobre. Cette rencontre permet de mettre en place les modalités de mutualisation entre les académies.

 

Les thèmes 2010-2011 :

  • thème 1 : Exploitation pédagogique des réseaux sociaux ;

  • thème 2 : Usage des jeux de simulation.

Les académies inscrites pour 2010-2011 :

  • pour le thème 1 : Dijon, Rennes et Strasbourg ;

  • pour le thème 2 : Grenoble, Lyon, Montpellier, Orléans-Tours et Rennes.

 

Les espaces de publication des travaux issus des TRAAM :

 

Ma cyber Auto-Entreprise par Thierry Bosso, correspondant DGESCO-A3

Ma cyber Auto-Entreprise (http://www.macyberautoentreprise.pme.gouv.fr/) est un jeu à destination des demandeurs d’emploi et des créateurs d’entreprise. Il a obtenu le trophée du meilleur serious game lors de la Serious Game Expo de Lyon – 2010. Son objectif est de voir l’utilisation qui peut en être faite dans le cadre de nos enseignements d'Économie-Gestion.

 thierry-bosso

Le jeu se décompose en 4 modules : les premiers pas (création, choix du mode …), au quotidien (la vie au quotidien d’un auto-entrepreneur), développer (fait participer l’auto-entrepreneur à un salon avec du face à face) et franchir le cap (en cours de développement, il offrira des extensions, des possibilités de changement de structure… ).

 

Les fonctionnalités du jeu offrent la possibilité d’interagir avec des acteurs (clients, banque …) avec des rendez-vous mis en place sur une barre des temps. Le jeu est en 3D avec gestion des déplacements, prise en compte des temps de trajet, notions de scores et de mises en compétition d’équipes.

 

Des expérimentations et utilisations pédagogiques ont actuellement lieu en lycée professionnel (bac professionnel comptable dans l'académie de Créteil, bac professionnel électrotechnique, artisanat dans l'académie de Strasbourg), en BTS NRC et en PFEG.

 

Les retours s'orientent vers des réponses aux problématiques de recherche sur la nature d'un jeu sérieux, de recherche sur le statut d’auto-entrepreneur. En revanche, les bacs professionnels comptabilité trouvent que le jeu ne propose pas suffisamment d'approfondissements sur les aspects comptables (devis, facturation, etc.).

 

A l'heure actuelle, la version ne permet pas de suivre ses élèves puisque chaque élève dispose de son propre compte. Une version incluant un mode « encadrant », en cours de développement, devrait permettre à l'enseignant de suivre les scores de ses élèves.

 

Télécharger le diaporama de l'intervention de Thierry Bosso.

 

Voyage pédagogique au coeur d’un jeu sérieux par Paul Hellwig, interlocuteur TICE Économie-Gestion de l’académie d’Orléans-Tours

  • Jeu 1 – Bilboket

 

L'organisation de ce jeu d'entreprise se fait sous la forme d’un tournoi (scénario : fabrication de bilboquets), par équipe, paul-hellwig(http://eco-gest.ac-orleans-tours.fr/php5/tic/tournoigestion.php) qui s'est déroulé du 13 septembre au 20 octobre 2010 avec 57 équipes de première STG. La prise de décisions a eu lieu toutes les semaines avec élimination jusqu'à la finale.

Le point du référentiel visé est le thème 1 : information et gestion.

Il est important de préciser que les élèves, au départ, du jeu n'avaient aucune connaissance en matière de gestion.

 

La réalisation et le suivi de ce tournoi s'appuient sur une plate forme Moodle / Arkhé international (http://www.arkhe.com/). Il faut paramétrer un certain nombre d’éléments au départ (prix d’achat des matières, fourchette du prix de vente, etc.).

Les équipes font alors des choix, peuvent acheter des études, faire de la publicité … Il est également possible, au niveau du professeur, de moduler des critères : gestion des stocks, état de la trésorerie, pondérer les notes résultantes dans une fourchette définie, etc.

 

Le mode de distribution de ce jeu est une licence payante, mais Arkhé est revenu sur des prix plus abordables au niveau des établissements (licence : 300 € par établissement et par an).

 

  • Jeu 2 - Shadow Manager

 

L'accès est plutôt destiné aux BTS et DCG car il est orienté sur des aspects des programmes RH, gestion financière …

La licence 400 € par établissement et par an.

 

Télécharger le diaporama de l'intervention de Paul Hellwig.

Télécharger les fichiers liés à cette intervention.

 

Les jeux sérieux en PFEG dans l’académie de Rennes par Claude Coignat, interlocuteur TICE Économie-Gestion

L'académie de Rennes a réalisé une synthèse d’un certain nombre de jeux sérieux sur la partie privée de son ENT. Ce travail est également réalisé dans le cadre des TRAAM.

 

claude-coignatExpérimentation avec Cyber Budget :

Cyber Budget propose à tout internaute d’approfondir ses connaissances relatives à la gestion des finances publiques d’une façon à la fois interactive et pédagogique. Amené, le temps du jeu, à remplacer le ministre du Budget, vous devez accomplir successivement quatre missions en conformité avec le calendrier budgétaire : la préparation du budget, sa programmation, son examen par le Parlement et sa gestion. Ce jeu en ligne est gratuit : http://www.cyber-budget.fr/. Le déroulement pédagogique expérimenté implique que chaque groupe d'élèves rédige un compte rendu. Ce dernier est ensuite déposé sur la plateforme Moodle, puis exploité en classe.

 

 

Télécharger le diaporama de l'intervention de Claude Coignat.

Télécharger les documents liés à cette intervention.

 

Seconde PFEG : stratégies blogs pour former les élèves par Eric Guiraut, professeur d’Économie-Gestion au lycée Carriat de Bourg-en-Bresse, académie de Lyon

Le choix du blog a été fait parce que c'est l'outil le plus facile à tester et à maîtriser techniquement, mais le principe de cette stratégie est facilement transposable à d’autres outils (CMS, ENT… ). Le blog permet d’apporter aux élèves des informations fiables à partir de la presse ou d’internet. Il peut être utilisé dans le cadre des résumés, des éléments de veille technologique à condition d'en faire une utilisation raisonnée.

 eric-guiraut

Une question s'est tout de même posée : pourquoi un blog et pourquoi ne pas utiliser un outil tel que Facebook ?

Les enjeux et les intentions pédagogiques sont de travailler sur l’informatique dans et hors de l’établissement. L’outil informatique est présent dans tous les cours et donc le blog est utilisable dans les cours ou les TP.

 

Au départ, la mise en place d’un blog perturbe les élèves par rapport à leur schéma d’apprentissage, l’idée étant de voir le blog comme un outil de mise en commun de connaissances…

Un des éléments de re-motivation des élèves est de les mettre en phase de participation.

La mise en oeuvre (http://pfegcarriat.wordpress.com/) a donné lieu à un dépôt de ressources, de liens, de synthèses fournies par les élèves.

Pour l’instant, les supports papiers sont distribués, mais les ressources sont disponibles sur le blog (exemple pour les première et terminale : http://guiraut.wordpress.com/).

Sur certains exercices, le fait de mettre à disposition des liens, des définitions sur le blog permet de gagner du temps par rapport à un « cours » classique où il faut prendre les informations, les mettre sur un document, le photocopier… Cela permet de distribuer le travail à faire en fournissant des liens de travail validés par l’enseignant.

 

Le bilan montre que l'utilisation du blog se fait essentiellement en classe car bon nombre d'élèves ne pense pas à y aller en dehors du temps scolaire. De plus, c'est la page de la classe (cahier de textes, travail à faire) qui est la plus utilisée.

 

Le blog est utilisé comme un outil descendant (accès à l’information) et non comme un outil de partage. Il reste un outil de travail comme les autres, mais permet de mettre en œuvre d’autres manières de travailler avec les élèves.

En terme d'évolution, le blog pourrait être vu comme un outil d’individualisation. Il est également possible d'y intégrer davantage de travaux d’élèves, d'autres supports (podcast, vidéo…), etc.

 

Télécharger le diaporama de l'intervention d'Eric Guiraut.

 

Relation entre PFEG et TICE par Jean-Christophe Duflanc, interlocuteur TICE Économie-Gestion de l'académie de Dijon

jean-christophe-duflanc

  • NTIC au service des enseignants de PFEG :

 

L’accompagnement pédagogique de l’enseignement d’exploration PFEG est assuré par le Réseau CERTA (www.reseaucerta.org/pfeg). Les travaux de l'ensemble de l'équipe ont été guidés par la volonté d'offrir une large palette d'outils à même de répondre aux différentes attentes des professeurs : site de ressources institutionnelles et scenarii, agrégateurs de liens et de flux destinés à fournir de la matière première pour l'élaboration des séquences, forum d'échange, fil Twitter pour les informations rapides.

Une liste de diffusion nationale a par ailleurs été mise en place pour rassembler les professeurs en charge de cet enseignement (pfeg@listes.education.fr). Cette liste compte à ce jour 335 abonnés dont 300 professeurs d’Économie-Gestion.

A l’occasion de la publication de la première ressource pédagogique pour cet enseignement d’exploration en seconde, l'idée a été de proposer une conférence animée par l’auteur de la publication, Vincent Martinez, via Assemb'Live. Ceci afin de présenter les scénarios, avec un échange avec les participants dans un amphithéâtre virtuel. Les vidéos de cette intervention sont accessibles à l'adresse suivante : http://www.dailymotion.com/video/xg6hlw_webconf-th3-part1_school

 

  • NTIC au service des élèves dans la cadre du cours de PFEG

 

La problématique initiale est de s’interroger sur la valeur ajoutée apportée par les NTIC sur l’enseignement de PFEG, donc d'intégrer que l’usage induit l’outil et non l'inverse. Les usages de recueil d'information, de traitement, de synthèse, d'argumentation peuvent ainsi amener à solliciter l'usage d'outils tels que moteurs de recherche, logiciel de recherche documentaire, forum d'échange, blog, logiciel de carte heuristique, wiki, etc.

L'usage de ces différents outils est de nature à favoriser la validation de compétences du B2i Lycée.

Un exemple d’usage par l’équipe du Certa est présenté consistant en la réalisation d’un film sur le thème « Qu'est-ce que l'entreprise ? ». Les élèves ont effectué un travail d'enquête en utilisant la fonction vidéo de leurs téléphone portable. Ils ont questionné un certain nombre de personnes choisies (chef d’entreprise, maire, élèves, responsable syndical… ), puis ont transmis les différentes séquences au professeur. Ce dernier a monté le film qui a constitué le cours. La synthèse des différentes idées a été réalisée grâce à une carte heuristique.

La réalisation des séquence a nécessité un questionnement préalable sur le droit à l’image et la rédaction d'un contrat entre le lycée et les individus filmés.

 

Télécharger le diaporama de l'intervention de Jean-Christophe Duflanc.

 

Intégration des élèves issus de bac professionnel en BTS par Eric Guiraut, professeur d’Économie-Gestion au lycée Carriat de Bourg-en-Bresse, académie de Lyon

Au lycée Carriat, 22% des élèves des 3 BTS (200 étudiants) sont issus de bac professionnel.

A l'entrée du BTS, un constat a été réalisé quant au problème de niveau de ces étudiants, avec des résultats très en deçà des attentes, en ce qui concerne les synthèses par exemple (savoir prendre des notes, s’organiser).

L'idée de départ a donc été de remotiver les étudiants et de mettre en place des outils Internet permettant de gérer leur hétérogénéité, par exemple via la mise en œuvre d’une plateforme Claroline pour des échanges entre enseignant de BTS et de BAC Pro, en les accueillant en BTS sur des journées ou des demies-journées et en mettant en place un site avec des ressources http://www.lycee-carriat.com/mag/spip/spip/.


Télécharger de diaporama de l'intervention d'Eric Guiraut.

 

Validation du C2i pour les sections post-bac de l’académie de Nancy-Metz par Philippe Lacurie, interlocuteur TICE Économie-Gestion de l'académie de Nancy-Metz

philippe-lacurieCette action concerne la validation du C2i niveau 1 (post-bac).

 

Les épreuves de certification sont une épreuve écrite (QCM soustractif avec correction rapide, pas de préparation spécifique, nécessite un entrainement et de bonnes connaissances techniques) et une épreuve pratique sur poste (tableur, texteur, préAO et connaissance de l'environnement du candidat).

 

Cette certification, en ce qui concerne l’épreuve pratique, vise le zéro papier (sujet au format électronique, utilisation d'Internet, de l'aide en ligne, etc.).

Dans l'académie, le ticket est d'un euro par étudiant, ce qui a été négocié par le Rectorat de Nancy-Metz (dans l'académie de Limoges, l'université met à disposition une plateforme et la certification est faite à domicile).

 

Télécharger le diaporama de Philippe Lacurie.

 

EDU’bases Économie-Gestion par Gaëlle Pennetier, correspondante DGESCO-A3

La fréquentation d'Édu'Bases Économie-Gestion est catastrophique au regard des autres disciplines. Cela s'explique par le fait que notre Édu'Bases est relativement récente, que toutes les académies et que tous les centres de ressources Économie-Gestion n'ont pas encore indexé toutes leurs productions pédagogiques, et que les enseignants méconnaissent cette base de données pourtant fort utile.

Actuellement, 438 fiches, c'est-à-dire 438 productions pédagogiques, sont référencées dans Édu'Bases Économie-Gestion.

 

Les objectifs principaux de cette année sont d'alimenter au maximum cette base et surtout de la faire connaître de l'ensemble des collègues.

 gaelle-pennetier-2

Télécharger le diaporama de l'intervention de Gaëlle Pennetier.

 

Remerciements

L'équipe Économie-Gestion DGESCO-A3 tient à remercier l'ensemble des participants et intervenants qui ont pris part à ce séminaire, le lycée La Martinière Diderot pour son accueil, et tout particulièrement Jean-Paul Moiraud, interlocuteur TICE Économie-Gestion de l'académie de Lyon pour sa collaboration dans l'organisation de ces deux journées.