ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

TICE-EPS à Lille le 8 et 9 décembre 2005

EPS-TICE à Lille les 8 et 9 décembre 2005

 

Sommaire
1. Ouverture
2. Bilan de l'enquête vers les interlocteurs académiques
3. Informations sur les missions de la SDTICE
4. Une initiative locale (plate forme Quick Place)
5. Ateliers de travail (C2I, ENT et bases Éducnet)
6. Remontée des notes du BAC
7. Exemples d'outils TIC pour l'EPS
8. Ateliers de travail (SCHENE et Formulaire d'aide à la présentation d'une utilisation TIC en EPS)
9. Réflexion sur la pertinence de l'usage des TICE en EPS
10. Clôture


Jeudi 8 décembre

1. Ouverture:

  • Monsieur Dominique Beck, directeur du CRDP accueille chaleureusement l'ensemble des participants à notre 6ème rassemblement, nous souhaite un agréable séjour dans la ville de Lille ainsi qu'un excellent travail dans des conditions matérielles qui se sont révélées sans faille.

  • Monsieur Didier Hottois, conseiller TIC auprès du recteur, prend ensuite la parole et nous fait part des regrets de madame la Rectrice de ne pouvoir être présente, son agenda ne le permettant pas. Il nous présente ensuite la politique TICE menée sur l'académie qui repose sur le concept des classes "pupitre", projet lancé depuis 1998.
    L'un des concepts important est le droit à l'erreur dont doivent disposer élèves et enseignants. En éteignant puis en rallumant l'ordinateur, l'utilisateur doit retrouver son travail. Les salles "pupitre" sont des salles de cours et non des salles dédiées. Les collectivités territoriales font d'importants efforts pour que chaque EPLE soit équipée de classes "pupitre".
    A l'initiative des enseignants, plus de 5000 écoliers et collégiens sont engagés dans le défi Internet, action encouragée par les conseils généraux.
    Il reconnaît un dynamisme sortant de l'ordinaire en EPS quant aux usages des TIC et souligne le rapprochement possible entre la physique et l'E.P.S., deux disciplines concernées par le mouvement
    Pour terminer, monsieur Hottois, nous rappelle les efforts faits à Lille en matière d'urbanisme et nous souhaite à ce propos un agréable séjour.

  • Monsieur Thierry TRIBALLAT, inspecteur pédagogique régional prend ensuite la parole pour souligner l'importance de l'introduction des TIC auprès des enseignants. Il souligne avec force qu'il y a eu plus de production de connaissances entre 1995 et maintenant que depuis le début de l'humanité jusqu'à 1995. Ce constat n'est pas sans conséquences. Le problème à venir sera de savoir comment acquérir cette connaissance, comment y accéder et comment la traiter. L'école doit être aussi un lieu de structuration des savoirs.
    Le "précaire" sera celui qui ne saura pas traiter l'information.
    Dans cette réflexion, les TIC sont du "savoir faire". Pour l'E.P.S., les TIC vont permettre de vérifier la pertinence de la construction d'un enchaînement ou d'un échauffement par exemple.
    Monsieur TRIBALLAT encourage la mise en réseau de ce qui se fait de mieux au niveau des académies (banques de ressources Éducnet), valorisant ainsi la mutualisation des connaissances.
    Il existe au niveau académique un projet important d'élaboration d'un DVD portant sur l'activité de l'enseignant intervenant sur la transformation des élèves. Les équipes de travail sont prêtes ainsi que les scénarios.
    Monsieur l'Inspecteur évoque le projet en six points de Madame la Rectrice concernant tous les enseignements. Celui-cii place la lutte contre la sédentarité et le savoir nager en 5° position.
    Enfin, navré de ne pouvoir rester parmi nous, monsieur TRIBALLAT nous souhaite un bon travail sans oublier de nous rappeler l'importance de l'investissement et le travail de Fredéric Camel comme interlocuteur académique.

  • Bernard THIVENT remercie l'ensemble des personnes qui nous ont si bien accueillies et qui nous ont permis d'organiser ce rassemblement. Remerciements également à notre organisateur Fred CAMEL qui ne compte plus les heures passées à négocier et faire en sorte que tout se passe pour le mieux.

  • Yves DRUART nous fait part d'un message d'Alain HEBRARD, Doyen de l'inspection générale E.P.S. qui regrette de n'avoir pu se trouver parmi nous étant retenu par ailleurs.
    Il déclare ensuite l'ouverture de notre rassemblement.
    Le rassemblement de cette année porte essentiellement sur les objets numériques et les usages pédagogiques des TIC en E.P.S.. Yves Druart rappelle qu'il ne s'agit pas de développer les TIC pour le simple besoin des utilisations TIC mais que ces technologies sont bien des outils au service des enseignements.


2. Bilan de l'enquête vers les interlocuteurs académiques:

  • Préambule: cette année, l'enquête "état des lieux" au niveau des académies est pris en charge par le "programme qualité" de la SDTICE. Nous remercions Corinne Martignoni pour son travail de mise en forme (harmonisée avec les autres disciplines) et de traitement automatisé. Nous avons obtenu 86% de réponses.
    Si le paysage reste stable quant aux moyens dont disposent les interlocuteurs dans les académies, une grande disparité existe (effectif de l'équipe de 1 à 12 et moyens horaires de quelques HSE à plus de 300).
    L'activité principale des IANTE reste la fonction de webmaster du site disciplinaire académique.
    La lettre de mission existe à 40% et est souhaitée par les collègues pour une meilleure définition de leurs tâches. L'attribution de moyens en HSE ou en décharges (plus appropriées) serait plus aisée à justifier.
    Les activités interdisciplinaires restent logiquement, en EPS, assez discrètes (28 %) et concernent en priorité le B2I.
    Grâce à la demande institutionnelle la progression des listes de diffusion est réelle (72 %), mais l'utilisation de la messagerie professionnelle par les collègues ne semble pas se généraliser.
    68 % des IANTE sont également formateurs dans leurs académies où plus de la moitié des formations EPS intègre les TICE.
    25 % des interlocuteurs peuvent présenter une expérimentation des TIC dans la séance EPS. Ce résultat est encore très faible par rapport à l'utilisation des TIC au service de l'enseignant qui lui semble en constante évolution.
  • Diaporama des résultats: (charger le diaporama)

3. Informations sur les missions de la SDTICE:
 
Les Environnements Numériques de Travail développés dans les régions font ressortir trois idées fortes pour notre discipline :

    Ils faciliteront une gestion et une communication avec les administrations et les élèves en dehors des cours et permettront le suivi des élèves de la 6ème à la terminale grâce à un accès possible aux résultats antérieurs de l'élève. Ils donneront accès à la réservation des installation ainsi qu'au partage des plannings à distance et en temps réel .

Contenu

    Ces espaces contiendront les barèmes et critères d'évaluation et seront consultables par les élèves les parents et les enseignants comme le prévoient les textes officiels de notre discipline.
    Les travaux transversaux comme les IDD en collège seront facilités par une meilleure communication à l'intérieur de l'établissement mais aussi par rapport aux autres établissements.
    Exemple : quels sont les IDD proposés aux 6ème en mathématiques et EPS ?
    L'ENT est aussi le moyen de diffuser de manière restreinte les contenus d'enseignement d'un professeur ou d'une équipe pédagogique vers les collègues de l'académie sans être visible par d'autre personnes.
    Exemple sur l'ENT Picard : Imagine, un espace enseignant d'EPS (cet environnement de travail crée un espace pour chaque discipline).

Communication:

    La communication autour des activités sportives extrascolaires s'organisera plus facilement, elle sera instantanée avec les collègues d'EPS les parents et les élèves.
    La gestion des absences et dispenses se fera en temps réel.
    Les données comme les listes d'élèves et les trombinoscopes se consulteront instantanément sur le lieu de travail (gymnase ou stade) comme à la maison.

Les outils indispensables pour la mise en œuvre :

    Les outils nomades :
    Notre enseignement nécessitel'utilisation d'informatique mobile et si possible avec des connexions sans fil (WIFI).
    Deux possibilités nous sont offertes : le tablet PC encore honéreuse ou le pocket PC (voir PDA et EPS).
Les bases Éducnet

    Il existe 3 bases EPS: images, tableur et documents. Afin de permettre une harmonisation avec les autres disciplines (qui ont en général une seule base) et un accès plus directe, Yves Druart demande qu'un groupe de travail se constitue pour réfléchir à ce problème (voir la proposition du groupe sur une nouvelle organisation de ces bases).

Site national
    Le problème du site développer avec ZOPE est évoqué. La lenteur des mises à jour est un frein à la vie du site, mais également le manque de temps des experts.
    L'intégration du site relatif à l'utilisation des PDA en EPS est en cours. C'est François Gabel qui est responsable de ce travail qui n'a pas abouti encore pour les raisons précitées plus haut. Un lien sera créé dès la page d'accueil (lien actuel)
Lettre TIC EDU
    La première lettre a été distribuée à 72% par une liste de diffusion académique.
    Ce résultat est très correct. Certaines académies ont créé cette liste à l'occasion de cette diffusion.
    Yves Druart a rappelé les objectifs principaux de cette lettre : favoriser et développer l'utilisation de la messagerie professionnelle et informer en pointant sur des exemples concrets d'usages des TICE dans la discipline.
    Une nouvelle procédure informatisée de gestion et de suivi sera mise en place dès janvier pour une nouvelle diffusion (interface en ligne GELIE).
    A ce sujet Yves Druart évoque la possibilité (qui n'est actuellement pas prévue) de donner un "droit" de rédaction dans GELIE au niveau académique (IA-IPR ou IANTE). Cette possibilité pourrait faciliter la prise en charge et l'acceptation de ce moyen de communication par les IA-IPR.
C2i dans les formations IUFM
Bilan de la deuxième phase de l'action spécifique PDA

    Action de formation:
    Lancée en 2003, lors des journées de Montpellier, animée pour la SDTICE par Alain Favresse en relation avec Alain Hebrard, doyen du groupe EPS de l'IGEN, cette action actuellement pilotée par François Gabel entre dans sa deuxième phase. Les objectifs de la première phase ont été atteints : des outils ont été créés et référencés sur un site, et maquettes développées et testées.

    • L'objectif est maintenant de développer ces usages en initiant la mise en place de formations au niveau académique. Une journée de formation a été proposée au représentant de chaque académie et un outil de formation "clé en main" a été mis à disposition des stagiaires. Ceux-ci ont pour mission d'organiser la formation au sein de leurs académies afin de péréniser le travail du groupe national (bilan en cours de rédaction).
      A remarquer la présence au salon éducatice de représentants du groupe PDA EPS (François Gabel et Fabrice Bruchon)



4. Une initiative locale

  • Utilisation de la plate forme QuikPlace présentée par (Marc Amiotte-Suchet: académie de Besançon) -- Compte rendu


5. Ateliers de travail
 
  • C2I: réflexion sur les contenus de formation animé par François Gabel --Compte rendu (diaporama)
     
  • Quels services pour l'EPS dans les ENT: travail sur un document du SDET
    Le groupe a répondu scrupuleusement au questionnaire qui lui a été soumis.
  • Comment faire évoluer les bases Éducnet
    Le groupe décide de réfléchir sur un nouveau formulaire de recherche qui pourrait "interroger" l'ensemble des documents des 3 bases.
    Proposition et remarques du groupe de travail :
    feuille d'interrogation proposée
    - remarques : la quantité de travail que provoquera le changement de base (3 en 1). Toutes les fiches documents seront-elles à modifier? Il faudra peut être en profiter pour faire du "nettoyage".



Vendredi 9 décembre
6. Remontée des notes au bac
   
7. Exemples d'outils TIC pour l'EPS
 
  • Vidéo et juge de gymnastique au Bac par Fabrice Bertrand (académie de Dijon) -- juge gymnastique
     
  • Les TICE dans un cycle d'acrosport
    présenté par Yves Druart et réalisé par Nicole Druart de l'académie de Rouen -- Cycle d'acrosport

  • 3° année d'"ORDINA13" : bilan par Frédéric Guellec (académie d'Aix Marseille) -- Bilan

8. Ateliers de travail (SCHENE et Formulaire d'aide à la présentation d'une utilisation TIC en EPS)

Un formulaire d'aide:

  • Le groupe s'est attaché à mettre au point un formulaire d'aide à la présentation d'une utilisation TIC en EPS. Ce formulaire se veut simple à remplir tout en permettant d'identifier des usages TIC pratiqués par les collègues. La remontée de ces formulaires devrait permettre d'avoir une vue plus précise de ce qui se pratique sur le terrain.
    Accès au formulaire au format PDF

 

9. Réflexion sur la pertinence de l'usage des TICE en EPS

  TICE en EPS et enseignement différencié : le groupe signale l'impossibilité de traiter l'ensemble de la question en quelques lignes et qu'il ne s'agit que de grandes lignes de réflexion.
Au niveau de l'enseignant
  • La mise en forme d'outils d'enseignement facilite les réponses rapides à des situations inattendues.
    Les fiches d'ateliers facilement modifiables permettent de présenter aux élèves des situations adaptées aux capacités de chacun ou de chaque groupe.
  • La souplesse des outils permet l'enregistrement de nombreux résultats et facilite le traitement et le suivi en temps réel des prestations des élèves. L'ordinateur de par sa puissance de calcul, permet par exemple, le traitement immédiat de données en course qui permet à l'enseignant des remédiations ciblées en temps réel.
Au niveau des élèves
  • L'appropriation des informations, le stockage numérique d'informations facilement accessibles au travers des ENT permet à chaque élève d'apprendre à son rythme et suivant ses besoins.
  • Les connaissances procédurales (technique et tactique) sont facilitées par la consultation de banques de données ou l'utilisation de l'autoscopie sur des appareils mobiles (PDA, caméscopes, tablet-PC, ..) présents en cours. Les retours d'information facilitent la modification des comportements.
La gestion de l'équité dans l'évaluation
  • L'informatique permet la prise en compte des évaluations certificatives adaptées aux différences. La prise en compte des filles et des garçons dans des activités mixtes ou des handicaps et possible et facilement modulable. Des logiciels permettant la construction de systèmes dévaluations à deux critères sont particulièrement adaptés pour répondre à nos besoins.
 
11. Clôture

  • Après deux journées chargées pour les participants impliquées dans l'expérimentation nationale outils nomades en EPS et deux journées pour le rassemblement national IANTE EPS, notre rassemblement annuel s'est terminé en remerciant le CRDP et l'ensemble du personnel pour leur accueil et leur disponibilité. Remerciements transmis à monsieur Leclercq. Ce dernier nous fit un sympathique au revoir au nom de monsieur Beck. Notre 6ème rassemblement national s'achevait.