ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Rassemblement des interlocuteurs EPS à Nice 8 et 9 novembre 2007

EPS-TICE à Nice les 8 et 9 novembre 2007



 

Sommaire

1. Ouverture

2. Informations de la SDTICE

3. PDA, outils nomades et EPS

4. Ressource soutenue par l’Education Nationale

5. Un exemple d'usage sur le B2I en EPS

6. Ateliers : Édu'Bases EPS / Clé USB pour les enseignants EPS / B2I

7. Interventions des interlocuteurs

8. Le rôle des interlocuteurs académiques

9. Ateliers : AAM (vidéo Dartfish) / Outils PDA Travaux personnels et échanges

 

Jeudi 8 novembre

 

Ouverture

Monsieur Papadopoulos, directeur du CRDP et CTICE de l'académie de Nice

papadopoulos 

Monsieur Papadopoulos, CTICE et directeur du CRPD, nous reçoit chaleureusement en mettant à notre disposition  toute son équipe durant ces deux jours de séminaire.

Il nous présente une production type du CRDP de Nice : les sitographies (compilation thématique de liens). L’une d’entre elle, un travail de documentation de qualité, concerne plus particulièrement l’EPS.
http://crdp-nice.net/bouquet/ressources.php?rub_id=7&ssr_id=36&cat_id=1594

Autre production remarquable, la collection « à-propos » qui propose aux enseignants des documents interactifs destinés à accompagner la découverte et l’approfondissement d’une œuvre cinématographique ou documentaire.
http://www.crdp-nice.net/editions/collections.php?rub_id=2&ssr_id=12&cat_id=170&id=2
Les collègues apprécient la dernière production de la collection qui sera éditée dans quelles que semaines : « Une équipe de rêve », documentaire de René Letzgus dont Zinedine Zidane est le fil conducteur. Constitué de témoignages filmés des différents acteurs du milieu du football et de l'éducation sportive, il s'inscrit dans une dimension transversale et contribue à la formation et à la construction de l'avenir personnel et professionnel des élèves et des jeunes en général.

Enfin, Monsieur Papadopoulos, en tant que CTICE de l’académie, définit les grands axes stratégiques pour la mise en place des TICE dans son académie. Il souligne que le document de référence du ministère S3IT pointe clairement sur la pédagogie et les TICE.
http://media.education.gouv.fr/file/56/1/3561.pdf
 L'académie s’appuit sur ce document pour définir ses priorités qui, pour l’essentiel, centrées sur le B2I collège et lycée.
Pour l’axe « ressources », l'académie a développé un partenariat avec les collectivités locales pour mettre en place une plate-forme pour les lycéens : CORRELYCE. Elle propose des ressources éditoriales pour les lycées.
http://correlyce.regionpaca.fr/correlyce/viewResource.html?from=searchByTitle&OAIIdentifier=oai:editors.correlyce.fr:81
Dans le cadre des ENT, dix collèges sont engagés dans une expérimentation à caractère national.

Il remercie la SDTICE d'avoir choisi de nouveau l'académie de Nice pour recevoir un rassemblement d'interlocuteurs.
Monsieur Yves DRUART félicite Elisabeth Ranson, interlocutrice EPS de l'académie de Nice,  pour son organisation sans faille. Grâce à une collaboration cordiale avec Madame Della Piétra et Madame Marion Musso, collaboratrice de Monsieur Papadopoulos, nous bénéficions d'un accueil convivial et très professionnel. Nous remercions également Madame Françoise Baty, directrice des éditions du CRDP, qui offre à chacun des participants un cédérom interactif de la collection "Patrimoine et Ressources".

Monsieur Dutard, inspecteur pédagogique EPS de l'académie (IA-IPR)

dutard


Monsieur Dutard, inspecteur pédagogique régional, représente Monsieur le recteur retenu par ailleurs. Il fait une présentation de son académie : deux départements, Alpes-Maritimes et Vars, qui regroupent 1400 enseignants. Les activités physiques de pleine nature sont une spécificité de cette académie. Un projet mené avec le conseil général des Alpes-Maritimes, au titre de l’EPS obligatoire, mobilisent 9000 élèves dans 52 collèges. Ainsi une activité voile est proposée dans le cadre du cycle central (classe de 5° et 4° de collège) avec une participation de 300 000 € du département.
Pour répondre à une interrogation de l'assemblée sur les équipements sportifs de l'académie, il précise que paradoxalement, l'académie est moins bien dotée en piscine que les régions du nord de la France.

Depuis quelques années, on constate un renouvellement et un rajeunissement de la population des enseignants d’EPS qui amène un dynamisme nouveau dans les équipes pédagogiques.

Les contraintes de déplacements liés à la topographie de cette académie, nous obligent à privilégier les moyens de communication modernes. M. Dutard insiste longuement sur l'importance du courriel. Il faut construire une culture informatique et lever les freins culturels qui bloquent encore certains enseignants et généraliser l'utilisation de l'informatique.
L’idéal pour accompagner les enseignants vers une utilisation des TICE, serait de créer des groupes de pilotages de cinq à six personnes. Dans la conjoncture actuelle, les moyens à disposition ne le permettent pas et la tâche des interlocuteurs est donc lourde. Il faut favoriser l'accès aux textes officiels, comme le BO, enrichir et actualiser le site académique, faire valider les contenus et développer des échanges pédagogiques via le net. M. Dutard remercie Madame Elisabeth Ranson qui s’acquitte de cette tâche avec beaucoup de persévérance de professionnalisme.

Nous regrettons, cette année, l'absence de Monsieur Michel Volondat, doyen du groupe des inspecteurs généraux EPS, qui n’a pu se libérer pour assister aux travaux du groupe des interlocuteurs. 

 

 

Informations de la SDTICE :

druart Yves Druart, animateur national présente andrieux Philippe Andrieux remplacant Bernard Thivent qui a oeuvré trois ans au service de la SDTICE. Celui-ci regrette de ne plus être parmi nous et nous transmet par mèl toute son amitié.

Résultats de l'enquête EPS et TICE

Yves Druart présente les résultats de l'enquête annuelle menée auprès des interlocuteurs académiques TICE EPS.=> voir le fichier pdf de ce bilan.
La présence de Monsieur Dutard permet des échanges intéressants  sur la position de l'interlocuteur dans l'académie et de son rôle vis à vis de l'IA IPR.

On peut retenir plus particulièrement :

- Les lettres de mission : lorsqu’elles existent, elles sont très différentes d'une académie à l'autre, n'ayant pas les mêmes priorités, et n'étant pas accompagnées des mêmes moyens. En revanche un besoin identique apparaît au niveau des nouveaux interlocuteurs : la transmission des tâches et des missions. Il est donc utile de prévoir un document dans le cadre de l’animation nationale, qui décrit les activités du groupe des interlocuteurs EPS, en particulier les grands axes de travail de la SDTICE pour permettre la continuité des actions en cours. Pour les missions académiques, ce sont plutôt les IA-IPR qui pilotent les interlocuteurs et, comme le fait remarquer Monsieur Dutard, ce pilotage peut être différent d’une discipline à une autre.
Il parait donc difficile de mettre en place une lettre de mission nationale.

- Les sites académiques : la fonction principale de l’interlocuteur est souvent la maintenance du site académique à la demande des IA-IPR. Il doit également répondre aux priorités nationales (B2I, Pairform@nce etc..). Là aussi, il existe une grande diversité en fonction des moyens attribués, d’où l’importance d’une lettre de mission académique clairement définie.

- Edu’Base : elle ne reflète pas la richesse des contenus des sites académiques. Le problème de son alimentation sera traité dans un atelier du rassemblement.

- Listes de diffusion dynamiques : elles ne sont pas encore utilisées dans toutes les académies, pourtant elles peuvent être crées et sont indispensables à la diffusion de l'information, en particulier au fonctionnement de la lettre TIC’EDU. Un effort est demandé aux interlocuteurs pour inciter les CTICE,  en collaboration avec les IA-IPR, à ouvrir ces listes. A ce sujet, Monsieur Dutard évoque le délicat problème de la transmission d’informations par ces listes. Peut-on s'adresser directement aux enseignants au risque de court-circuiter le chef d’établissement et quels types d’informations peut se passer du couvert de ce dernier ?
Aucune réponse satisfaisante n’a été trouvée, mais l’évolution des techniques de communication fait évoluer incontestablement les rapports hiérarchiques entre les personnels.

- Validation des informations et des ressources : là aussi, les réponses sont diverses d'une académie à l'autre. L'interlocuteur se trouve souvent confronté au problème de la mise en ligne de document sur le site ou sur des plates-formes collaboratives. Il faut que les ressources trouvées sur les sites académiques soient valides. Cette responsabilité revient aux IA-IPR et la tâche peut vite devenir insurmontable pour un site et une plate-forme collaborative dynamiques. 

Rappel des grands axes de travail

Édu'Bases 

Animés par les experts d'Éduscol, les réseaux disciplinaires académiques mettent à la disposition de tous des documents, des contributions d'enseignants, des séquences pédagogiques, des idées de démarches, etc.
La base EPS vient de connaître de profondes modifications au niveau des critères de recherches et l'indexation actuelle des fiches est obsolète. Un peignage de l’ensemble des fiches est nécessaire et des moyens ont été donnés à 5 académies pour effectuer ce travail. (Voir compte-rendu de l'atelier Edu’base).
Dans un souci d'harmonisation de toutes les bases disciplinaires, l’indexation doit prendre en compte les différentes compétences du B2I. Il est urgent de mettre à disposition des exemples d'usage en EPS ou dans des pratiques transdisciplinaires qui intègrent des validations du B2I.
http://eduscol.education.fr/secondaire/usages/b2i/b2i-ressources.


La lettre d'information TIC'Édu 

La lettre n°4 a été diffusée courant octobre. On peut regretter que sa diffusion ne soit pas encore systématique sur les listes de diffusion académiques.
Les animateurs nationaux expriment leurs difficultés de trouver un contenu pertinent pour une parution plus rapprochée. Si certaines informations institutionnelles sont incontournables, il semble nécessaire de citer des exemples d'usages simples et réalisables par le plus grand nombre.
Les liens avec Edu’base sont nécessaires. Ils permettent de mieux faire connaître cette ressource nationale.


Pairform@nce 

Le dispositif Pairform@nce doit aider les enseignants à construire des compétences leur permettant d’intégrer les TICE dans leur pratique professionnelle. Ses objectifs s’inscrivent dans la perspective du B2i, en référence aux C2i, pour favoriser le développement des usages des TICE à l’École. Et plus largement, ils favorisent l’évolution de la professionnalité de l'enseignant en s’appuyant sur l’expérience personnelle et celle de ses pairs. Ce dispositif concerne à la fois les enseignants du primaire et du secondaire.
Monsieur Druart signale qu'un deuxième appel à production de parcours de formation est lancé dans le cadre du programme "Pairform@nce, formation collaborative en ligne".
Pour l'instant il n'y a pas de parcours en EPS, mais il existe des embryons de formations s'appuyant sur des plateformes collaboratives.
Un individu (ou équipe) peut s’engager à produire un parcours de formation correspondant à une thématique validée par le comité de valorisation des ressources et pour lequel commande lui sera passée après que sa candidature ait été retenue  (plus d'information).

DVD de vidéos d'usages 

Pour la deuxième année consécutive, l'édition d'un DVD de clips vidéos réalisés à partir de séquences de classe qui mettent en oeuvre les usages des TICE par les élèves, sera présenté au salon Educatice fin novembre.
Ce deuxième DVD (2007) concerne un collège d'un réseau ambition réussite, la documentation au collège et lycée professionnel et 9 disciplines : arts plastiques, biotechnologies (ST2S), éducation physique et sportive, éducation musicale, économie gestion, langues vivantes, sciences économiques et sociales, sciences et techniques de l'ingénieur (option ISI en seconde) et technologie.
La participation de l’EPS est un exemple d'usage tourné dans l'académie d’Amiens. Le scénario pédagogique de cette séance est disponible sur Edu’base EPS => lien

Des projets spécifiques à développer
AAM Une "Action Académique Mutualisée" en EPS 

Cette année, l’EPS a rejoint les actions académiques mutualisées (AAM) proposées aux recteurs.
La lettre de cadrage qui définit ces actions pour l’EPS dépend du thème « Usage de ressources soutenues par le ministère. ».

Lettre de cadrage pour l’EPS :

Objectif :


Décrire des protocoles d’expériences d’usages de la vidéo dans la séance EPS à partir de l’outil logiciel de la société Dartfish soutenu par la SDTICE. 

Démarche:


Ces protocoles doivent reposer sur une expérimentation menée sur le terrain (en classe) avec pour objectif la démonstration de la pertinence de l’outil suivant des critères qui seront précisés collectivement.
D'autres disciplines peuvent intégrer la démarche lors de travaux interdisciplinaires de type IDD ou TPE et dans la mise en oeuvre du B2I.
Des scénarios pédagogiques pourront être décrits et intégrés à la banque de données académiques et relayés par la base nationale  Edu’base EPS.
Quatre académies se sont engagées dans cette AAM : Paris, Grenoble, Amiens et Strasbourg.
Voir le compte rendu de l'atelier du vendredi sur l'AAM.

 

cle_usb Clé USB en EPS à la rentrée 2008 :

 

L’opération clé USB sera reconduite et généralisée en 2008-2009. Elle s’intitule « une clé pour démarrer » et s’adresse à l’ensemble des nouveaux professeurs titulaires.

Une première dotation de clé USB interviendra au début du premier trimestre de l’année 2008 pour les enseignants du secondaire ayant pris leurs fonctions cette année dans les disciplines suivantes : histoire géographie, mathématiques, sciences physiques et chimiques, sciences de la vie et de la terre.

La généralisation aux autres disciplines aura lieu à la rentrée scolaire de 2008-2009. Elle concernera alors l’ensemble des nouveaux enseignants.

Détails techniques :

Chaque clé, d'une capacité de deux gigaoctets, permet à partir d'un ordinateur PC ou Macintosh d'avoir accès à :
- des liens institutionnels ;
- des ressources pour enseigner ;
- des exemples d'usages ;
- un espace personnel ;
- une boite à outils.

La partie Liens institutionnels regroupe les programmes scolaires de la discipline concernée et des sites d'information du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (nationaux ou académiques) ou d'établissements publics.

La rubrique Ressources pour enseigner donne accès à des ressources numériques et des logiciels éducatifs ainsi qu'à des ouvrages encyclopédiques ou de référence. Une entrée thématique permet d'atteindre directement une ressource pouvant enrichir l'enseignement d'un point spécifique du programme.

L'entrée Exemples d'usages propose, sous forme de fiches ou de films, des pistes d'utilisation des TIC en classe.

L'Espace personnel permet de stocker ses propres données.

Enfin, la Boîte à outils contient l'ensemble des outils nécessaires au bon fonctionnement des ressources et des logiciels

Une animation en ligne est disponible qui rend compte du contenu et du fonctionnement :

 

http://www.agence-usages-tice.education.fr/cle_usb/cle_usb.html

PDA, outils nomades et EPS

gabel Intervention de François Gabel

François Gabel, responsable de l'action PDA et EPS de 2003 à 2006 : bilan

Ressource soutenue par l’Education Nationale

Dartfish 
baquet Adrien Baquet, représente la société Dartfish qui est engagée dans un projet d’édition d’une version éducation du produit logiciel d’analyse vidéo. Ce projet est soutenu par le ministère et dans ce cadre, Monsieur Baquet vient informer les interlocuteurs de l’avancement des travaux. L’ensemble de l’assistance est vivement intéressé et apprécie l’évolution de l’ergonomie et la richesse des fonctionnalités proposées.
Deux grands processus sont identifiés :
    Le retour visuel immédiat : Cf. rapport Schene 2006 – ‘Outil d’aide à la mise en projet de l’élève’ (code 0602EP101)
    La saisie d’observables : Cf. rapport Schene 2006 – ‘Outil de saisie des observables’ (code 0602EP102)
Il faut rappeler que des Actions Académiques Mutualisées ont vu le jour autour d’expérimentations d’usages utilisant l’outil vidéo Dartfish. Cette application répond en partie aux besoins exprimés dans le plan SCHENE. Pour cette raison, plusieurs autres académies rejoindront l’AAM EPS l’année prochaine.

Retour sommaire

Intervention sur le B2I en EPS

  Sylvie Lallet

Sylvie Lallet, enseignante et formatrice TICE dans l’académie de Poitiers, présente son expérience de validation du B2I en tant que professeur EPS dans le lycée de Cordouan.
Après une analyse de la situation de l’EPS par rapport au B2I, Sylvie Lallet propose un parcours composé d'un ensemble de missions B2I pour l’élève. La priorité en cours est l'action, donc une grande partie des missions se réalise en dehors de la séance EPS. L'intranet est la condition nécessaire pour prolonger le processus en dehors de la leçon.
 Voici le document relatant cette expérience : B2I_lyc
 

Exemple de fiche "élèves" : fiche thomas

Voir également le compte rendu de l'atelier de travail sur le B2I 

Retour sommaire

Ateliers : base Éduscol EPS / Clé USB pour les enseignants EPS / B2I  

base Éduscol EPS
La priorité de ce groupe de travail est de préparer un peignage de la base EPS, devenu indispensable suite au modification de la feuille d'interrogation.
Voir le rapport
Clé USB pour les enseignants EPS
Philippe Andrieux définit clairement la structure de la clé USB pour permettre aux interlocuteurs académiques de lister les ressources institutionnelles et les outils logiciels spécifiques à l’EPS.
Deux exemples de clé déjà développés en SVT et Hist Geographie sont analysés. Dans l'onglet, ressources pour enseigner, ces disciplines proposent une classification par matières ou par niveaux en reprenant des programmes.
Pour l’EPS, il semble judicieux de proposer des entrées par groupes d’activités.
Au terme de la réflexion, les collègues proposent un tableau afin de guider chaque interlocuteur dans sa recherche. Les propositions des collègues sont attendues au plus tard début du deuxième trimestre.
B2I
Bilan de l'atelier B2I Nice par Sylvie Lallet

1 Motivations qui ont engagé les participants
Besoin de faire le tour des pratiques pour situer sa propre intervention.
Besoin de faire le tour des pratiques pour répondre à l'injonction urgente dans les établissements.

2 Classification des pratiques dans les échanges / ex d'usage
Un incontournable : c'est avant ou après le cours que se développe les compétences Tice liées aux items du B2I; Les usages en direct ne sont guère référencés. Ainsi l'action reste prédominante.
1/Le professeur EPS prof principal a un impact et peut s'engager dans le B2I dans ces missions annexes  : club info, rapport de stage etc..
2/ Il est possible de remplir la fiche de début d'année sous forme de formulaire en ligne.
3/Toutes les publications sont la porte d'entrée du B2I (d'où l'importance du travail transdisciplinaire).
4/ Les PDA comme supports pour le B2I pose problème : la préparation de l'élève est dévolue au prof d'eps car les professeurs de technologie ne le font pas.
5/ Quelles activités sont plus porteuses pour gérer le temps d'action : optimisation des temps
d'observation avec le tableur ?
Exemple : les sports de raquettes (quand les résultats baissent, les élèves changent de stratégie, et cela n'alourdit pas le temps de pratique)
Un paradoxe est soulevé : alors que l'EPS mobilise les Tice de manière pointue, ce type de
manipulation ne permet pas toujours de valider des items qui sont sans rapport avec notre usage spécifique.
 
3 Problèmes sont identifiés et soumis à discussion
1/ problèmes de la population / gestion du matériel : comment laisser son matériel personnel à des élèves peu soigneux dans certains établissements ?
2/problèmes de la qualité de la validation : comment s'assurer que l'exigence sera la même pour tous les
validateurs
3/ problèmes de la réelle compétence sur le "devoir à la maison" : comment s'assurer que c'est bien l'élève qui est compétent et non un membre de son entourage lorsqu'il demande la validation; cela rappelle l'importance de la discussion post-tâche
4/ problèmes de l'interprétation des items : comment s'assurer que tout le monde identifie la même compétence derrière chaque item ? (voir le chapitre suivant)
5/ répartition par matière : si la répartition par équipe disciplinaire est séduisante pour procéder avec méthodologie, elle pose le pb de l'hétérogénéité des équipes et de l'incapacité de certains membres à entrer dans la danse. Une répartition par équipe pédagogique est souvent plus porteuse d'efficacité sur le terrain car elle prend en compte la réalité des compétences de chacun.
 
4 Méthodologie pour la mise en oeuvre dans un établissement
1/ interprétation des items : définition des attentes, signification, présentation du référentiel
(présentation de l'outil de validation et de son mode de fonctionnement, par ex GIBII)
2/ Répartition des items soit par équipe disciplinaire, soit par équipe pédagogique
3/ définition des scénarios Tice qui apportent une valeur ajoutée à la compétence disciplinaire
 
5 Type de scénarios possibles
La fiche ci-jointe récapitule une démarche possible et des incontournables à ne pas oublier pour réaliser une mission B2I ancrée dans la compétence disciplinaire. Fiche scénario

Retour sommaire

 
Vendredi 9 novembre

Intervention des interlocuteurs

guellec Frédéric Guellec

Il fait un constat sur les pratiques B2i EPS et présente de nouvelles pistes avec un exemple concret.
Les validations proposées sont de type «Missions B2i EPS » et se font en dehors de la leçon.
Voir le diaporama de l'intervention.
Ci-dessous les liens sur les documents présentés :
http://www.eps.ac-aix-marseille.fr/didapage/livret_b2i_eps/index.html
http://www.eps.ac-aix-marseille.fr/didapage/mission_b2i/index.html

lebegue Damien Lebègue : TICE, EPS et TNI 

Damien Lebègue de l'académie de Reims, présente son expérience des TICE en EPS.
Cette approche doit permettre
=> à l’élève de construire des compétences et d’acquérir des connaissances
=> au professeur de créer les conditions favorables aux apprentissages
=> le tout en préservant le temps d’engagement moteur, voir en l’augmentant..
Compte rendu de sa présentation.


camel Fred Camel : présentation de l'application « PDAdurée »
Présentation du logiciel PDA Durée développé par Philippe Andrieux
Ce programme (7 Mo) permet à une seule personne (prof ou élève) de prendre tous les temps de passage d’une classe de 36 élèves lors d’une séance de course en durée. Il est possible de travailler en fonction de la VMA de chaque élève. Le logiciel permet de renseigner pendant la course l’élève sur son allure de course. A l’issue de l’exercice, chaque temps de passage est connu ainsi que le pourcentage de VMA réalisé par l’élève. Il est aussi possible de consulter le profil de course de chaque élève sous forme de graphique. L’ensemble des résultats obtenus sont exportables afin d’être exploités dans diverses feuilles de calcul.
Le logiciel est téléchargeable sur :
http://eps.scola.ac-paris.fr/modules/mydownloads/visit.php?cid=12&lid=18"

Retour sommaire 

bruchonFabrice Bruchon : Présente sa nouvelle application PC APSA et Pocket APSA
En 2006 sont apparus les logiciels Pocketjongle et PCJongle : ces logiciels (l’un pour PocketPC, l’autre pour PC)  proposent une base de donnée de figures de jonglerie (pour chaque figure, des vidéos, descriptions, et conseils sont proposés), et permettent à chaque utilisateur d’enregistrer ses performances (niveau de maîtrise, performance, suivi statistique des progrès…). Les logiciels permettent de lier chaque figure l'une à l'autre (système de "prérequis/évolutions" : chaque figure est liée à une série de variantes plus facile ou plus difficiles : l'utilisateur "surfe" donc d'une figure à l'autre en fonction de ses échecs ou réussite)
Il est vite apparu que les fonctionnalités de PocketJongle et PCJongle pouvaient être réexploitées dans toutes les A.P.S.A. « productrices de forme » : il peut être intéressant de disposer d’une base de données de figures aussi en Acrosport, en gymnastique, en natation synchronisée (et pourquoi pas en boxe française si l’on veut identifier les différents coups techniques, et estimer le niveau de maîtrise des élèves pour chaque coup).
=> Présentation complète et téléchargement
Le rôle des interlocuteurs académiques
RANSONElisabeth Ranson

 

Faute de temps, Elisabeth Ranson, interlocutrice TICE EPS de l'académie de Nice, na pas pu nous développer sa mission académique.
Voici le document qui relate sa démarche académique. voir le document

Retour sommaire

Ateliers : AAM (vidéo Dartfish) / Outils PDA Travaux personnels et échanges

Actions Académiques Mutualisées (vidéo Dartfish) :

Dancoisne Bernard Dancoisne et Yves Druart

Les collègues référents de l’AAM participent à l’atelier ainsi que les interlocuteurs des académies qui souhaitent rejoindre l’action en 2008.

En effet, M. Druart propose l’année prochaine de reconduire la lettre de cadrage sur l'utilisation de Dartfish version éducation.

Après un bref rappel du cahier des charges qui régissent ces actions au niveau national, la réflexion s'oriente sur la spécificité du projet EPS.

Pour mutualiser efficacement le travail produit par les académies, le groupe élabore une trame pour guider les productions de chacun.

Voici les grands axes proposés :

1°) Positionner les exemples d'usage traités en croisant le niveau utilisation du logiciel Dartfish et les groupes d'activités en EPS (voir le tableau). Ce tableau devrait permettre également de repérer les usages de ce type dans les académies non concernées par l'action (remontées faites par les interlocuteurs).

2°) Rédiger impérativement un scénario pédagogique à mettre en ligne sur Edu’base dans lequel il faut :

Décrire les compétences disciplinaires visées et les contenus d’enseignement directement liés à l’utilisation de la vidéo.
Indiquer clairement les plus values pédagogiques apportées par l’usage de Dartfish.

3°) Si possible, accompagner ce scénario d’une vidéo ou diaporama, montrant le travail de l’élève en situation avec les TICE.

4°) Mettre en avant les compétences B2I sollicitées, ainsi que le niveau de compétences C2I nécessaire à l’enseignant. (voir tableau).

Monsieur Bernard Dancoisne fait remarquer que le fonctionnement des pôles d'expérimentation est subordonné à deux points.

La sortie de la version éducation du logiciel Dartfish d'une part et sa mise à disposition dans les académies d'autre part :
Pour le premier point la sortie est prévue fin décembre 2007 – début janvier 2008.
Pour le second, l’intervention de M. Adrien Bacquet de la société Dartfish, a permis de résoudre en partie le problème de la mise à disposition du produit. En effet, cette société propose une convention de prêt pour trois mois du logiciel que les équipes académiques engagées dans les A.A.M. peuvent passer.

 

Outils PDA Travaux personnels et échanges

martial pin Martial Pinkowski de l'académie de Versailles présente son expérience d'utilisation de PDA en EPS.
Il faut noter que les PDA sont utilisés par les élèves, ce qui n'est pas habituel dans les usages courants de cet outil. Voir le compte rendu.
Suit un débat sur l'usage des PDA :
Il est très difficile aujourd’hui de pouvoir cadrer les usages, pour plusieurs raisons :
- la grande diversité des projets pédagogiques et les exigences locales qui s’opposent à des outils pré-formés
- la divergence sur les applications utilisées pour créer les outils
- les tentatives de généralisation
.... suite de la réflexion par Martial Pinkowski.



 
 Le rassemblement prend fin avec les derniers rayons de soleil du vendredi 9 novembre 2007.