ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Rassemblement de Caen, décembre 2008

Rassemblement de Caen, décembre 2008

Accueil

Le mot de Madame Bénédicte Lemarié, IA-IPR de l'académie de CAEN.

IA-IPR de l'académie de CAEN

lemarie_benedicte1.jpg

Mme Lemarié dit être ravie de retrouver le groupe des interlocuteurs académiques TICE qu’elle avait déjà accueillit à Rouen en 2006
Elle remercie M. Bernard Quesnel (interlocuteurs TICE de l’académie de Caen) pour  son organisation, primordiale pour fournir les conditions nécessaire à un travail efficace et fructueux. Elle remercie également Mme Passemard pour sa présence et cette première prise de contact avec l’académie.
Elle pose une question qui lui semble essentielle :  « Quel est l’intérêt des TICE pour les élèves et comment faire pour que les outils soient accessibles aux enseignants  de façon simple et utilisables par les élèves ? »
En assistant à un cours d’EPS de M. Laurent basset (Interlocuteur TICE de l’académie de Rouen), elle a pu voir un cours très interactif sur l’usage de l’image. A partir de capture d’images, les élèves avaient un retour immédiat de leurs productions, pouvaient se situer à l’aide d’observables et de critères de réussites et déterminer ce qu’ils devaient faire évoluer, dans une situation d’allers-retours multiples entre production et observation.  Elle émet quelques réserves car cela demande un matériel important pouvant demander un temps de mise en place conséquent et les enseignants ne sont pas tous égaux  face à une  logistique assez lourde dans une discipline nomade.
Une récente visite en Zep rurale a mis en évidence qu’Il reste encore beaucoup à faire pour assurer l’équité. Que faire pour que tous est un accès identique et ait les mêmes outils, pour que tous les petits collèges soient dotés de la même façon ? Et on ne peut perdre de vue  que  cela  a un coût.
Il est donc souhaitable que le groupe garde à l’esprit de rendre les TICE faciles et accessibles et envisage les démarches à mettre en place pour que les enseignants s’en emparent afin qu’au final les élèves en bénéficient.