ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Rassemblement de Caen, décembre 2008

Rassemblement de Caen, décembre 2008

Missions de la SDTICE

Le bilan des retours d'enquêtes des interlocuteurs

druart

La quasi totalité des académies ont répondu à l'enquête. Celle-ci ayant été allégée et légèrement modifiée, certaines évolutions n'ont pas de point de comparaison par rapport à l'année précédente.

Il ressort que les interlocuteurs sont fortement impliqués dans les actions d'informations ou d'animations concernant les TICE  et dans l'accompagnement du B2I.
Édu'Base est utilisé essentiellement pour renseigner la base nationale et créer un lien sur Éduscol. Le fil RSS est peu utilisé.
Deux voeux sont à souligner : une indexation automatique dès qu'il y a création d'un article sur le site disciplinaire et la prise en compte des multiples requêtes proposées lors des rassemblements précédents (voir le diaporama ci-dessous => recherche par filtres successifs...) .

Il faut remarquer  une grande disparité entre les académies pour le nombre de fiches mises en ligne. Monsieur Druart s'interroge sur les raisons de ce bilan dans des académies souvent dynamiques au niveau des productions. L'échange qui s'en suit, met en évidence le problème de la chaîne de validation. Elle peut alors, par son absence ou par son dysfonctionnement, être un frein à la publication et par là même au développement d'Édu'Base.
Madame Passemard, inspectrice générale du groupe EPS  ainsi que Madame Lemarié, IA IPR, ont souligné la nécessité de cette validation. Les solutions apportées sont souvent différentes d'une académie à l'autre (validation confiée exclusivement aux IA IPR ou déléguée à un "comité de lecture"...).

Plus de 80 % des interlocuteurs sont également formateurs et webmestre du site académique.

Evolutions entre 2008 et 2009 :

  • lettre de mission pour les interlocuteur = 50% stable.

  • rapport d'activité au CTICE = 62% deux fois plus qu'en 2008
    Remarque : certaines académies obtiennent un volant horaire en fonction des activités déclarées. Donc il est peut être souhaitable que tous les interlocuteurs mettent en place ce type de pratique ?

  • pas de progrès pour les listes de diffusion dans les académies (30% utilisées).

Pour plus de détails visionner le diaporama de l'enquête.