ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Séminaire 2010-2011

Séminaire 2010-2011

Bilans et perspectives

Les orientations de l'Inspection générale

Les TICE dans les programmes de Mathématiques. Intervention de Brigitte BAJOU, Doyenne du groupe Mathématiques de l'Inspection générale

Les TICE dans les préambules des programmes

Ils insistent sur l’utilisation de logiciels comme outils de visualisation, de simulation, de calcul (formel et scientifique), notamment pour favoriser la pratique d’une démarche d’investigation.

Les activités proposées aux élèves doivent également les entraîner à mettre en œuvre des algorithmes.

En ce qui concerne l’évaluation, les modes d’évaluation prennent également des formes variées, en phase avec les objectifs poursuivis. En particulier, l’aptitude à mobiliser l’outil informatique dans le cadre de la résolution de problèmes est à évaluer.

Dans le programme de Première S

Des recommandations fortes

  • Limiter l'excès de technicité et valoriser la résolution de problèmes
  • Soutenir l'utilisation de logiciels, outils de visualisation et de simulation, de calcul formel ou scientifique
  • Pointer des démonstrations ayant valeur de modèles
  • Développer la pratique de démarches algorithmiques

Des utilisations de logiciels et algorithmes signalés

  • En analyse : le cas des suites: mettre en oeuvre des algorithmes permettant d'obtenir une liste de termes d'une suite, de calculer un terme d'un rang donné.

L'utilisation d'un tableur et la mise en oeuvre d'algorithmes sont l'occasion d'étudier en particulier des suites générées par une relation de récurrence. On peut utiliser un algorithme pour traiter des problèmes de comparaison d'évolutions et de seuils.

  • En probabilités statistique

On peut simuler la loi géométrique tronquée, la loi binomiale avec un algorithme. En pratique, on utilise une calculatrice ou un logiciel pour obtenir les valeurs des coefficients binomiaux, calculer directement des probabilités et représenter graphiqement la loi binomiale.

L'intervalle de fluctuation peut être déterminé à l'aide d'un tableur ou d'un algorithme.

En Première STI2D-STL

Les notions abordées sont sensiblement les mêmes qu'en série S, mais les capacités attendues sont de nature différente. On y trouve quelques contenus spécifiques, comme les complexes, les fonctions circulaires.

Le programme est commun aux différentes spécialités de STI2D et de STL. C'est au niveau du choix des situations étudiées qu'une diversité s'impose en fonction de chaque spécialité et de ses finalités propres.

Les enseignants de mathématiques doivent avoir régulièrement accès aux laboratoires afin de favoriser l'établissement de liens forts entre la formation mathématique et les formations dispensées dans les enseignements scientifiques et technologiques. Cet accès permet de prendre appui sur les situations  expérimentales rencontrées dans ces enseignements, connaître les logiciels utilisés et l'exploitation qui peut en être faite pour illustrer les concepts mathématiques, prendre en compte les besoins mathématiques des autres disciplines.

En lycée professionnel

En lycée professionnel, la démarche d'investigation avec les TICE est clairement inscrite dans les programmes. Au bac professionnel,  les capacités  "Expérimenter, simuler, émettre des conjectures, contrôler la vraisemblance de ces conjectures" sont obligatoirement évaluées dans le cadre d'une démarche d'investigation en contrôle en cours de formation. Ces capacités sont également prises en compte au CAPLP.

TICE aux concours de recrutement

Tous les concours de recrutement comportent une épreuve intégrant l'usage des TICE :

  • Au CAPES externe et au CAPLP : épreuve sur dossier
  • Agrégation interne : épreuve d'exemples et exercices
  • Agrégation externe : épreuve de modélisation