Réalisation d'une feuille automatisée de calcul ( 1ère L)

Maths: Exemples d'usages / exemples en Lycées / Suites numériques et thèmes divers /

Quelques exemples



Conversion de monnaies, consommation d'une voiture sur route et en ville :

Toulouse : Prise en main d'un tableur (1)

Pour 253 km sur route, une voiture a consommé 16,5 litres d'essence, et pour 132 km en ville, elle a consommé 12,3 litres. Quelle est sa consommation moyenne pour 100 km sur route ? pour 100 km en ville ? Quelle est l'augmentation de consommation aux 100 km entre un parcours routier et un parcours en ville ? N.B. Il faudra pouvoir utiliser la même feuille de calcul pour effectuer les calculs pour une autre voiture. On obtient par exemple le tableau suivant :



Deviner

(Amiens)

Un nombre est déposé dans un coin non visible de la feuille. L'utilisateur essaie de le deviner. L'ordinateur lui répond : " trop petit" ou " trop grand" ou "bravo". On doit disposer de l'instruction : =SI( CONDITION ; VALEUR_SI_OUI ; VALEUR_SI_ NON) Évidemment, on utilise la recopie vers le bas. On peut compléter en introduisant une "fourchette" : si la valeur proposée est trop petite et supérieure à la barre inférieure celle-ci prend la valeur proposée sinon elle reste inchangée.
De manière analogue on traite le cas d'une valeur trop grande et inférieure à la borne supérieure. Pour cela il faut combiner l'instruction "SI" avec l'instruction "ET" : ET( CONDITION1 ; CONDITION2 ; .....)



Un problème à base géométrique et le nombre d'or

(Amiens )

Soit ABCD un rectangle. A l'intérieur de ce rectangle, on construit un carré AEFD comme indiqué sur la figure ci-dessous :

Le problème est de savoir si les rectangles ABCD et EBCF peuvent avoir "la même forme", c'est-à-dire les mêmes proportions :

Dans ce cas on parlera de "rectangle d'or" dont le rapport longueur/largeur est appelé "nombre d'or". Le but de la séquence est de déterminer, à l'aide du tableur, une valeur approchée de ce nombre par approximations successives.