Jeux sérieux, mondes virtuels

3. Phénomène des jeux vidéo et des mondes virtuels

Aspects psychologiques

Violence ?

Les jeux vidéo sèment-ils la violence ?
"La question a été abordée aux Entretiens de Bichat alors que les psychiatres sont de plus en plus souvent confrontés à des jeunes en proie à des comportements délictueux.
La violence des jeux vidéo favorise-t-elle la survenue de comportements agressifs chez les enfants ou les adolescents qui en usent voire en abusent ? Vaste question qui a fait l'objet hier à Paris de plusieurs communications à l'occasion des Entretiens de Bichat. Entre les pessimistes convaincus du danger de tels jeux sur le psychisme des jeunes et les sceptiques pensant au contraire qu'aucun lien fiable ne vient étayer un tel point de vue, il est encore difficile de répondre. Même si intuitivement on est tenté de partager l'avis des premiers..."

Le Figaro, 14/10/2007
http://www.lefigaro.fr/sciences/20070914.FIG000000026_les_jeux_video_sement_ils_la_violence.html

Violence et jeux vidéo : une association à ne pas diaboliser
"Souhaitant analyser le phénomène de la violence dans la passion croissante des jeunes pour les jeux vidéo, l'université de technologie Swinburne à Melbourne, en Australie, a mené une étude à laquelle ont collaboré 120 individus âgés de 11 à 15 ans. Les conclusions, reprises par The Sydney Morning Herald, font apparaître que "les jeux vidéo rendent les jeunes plus violents seulement si ces derniers manifestent déjà par ailleurs de l'agressivité".
Le journal relève que ce sont "les enfants les plus susceptibles d'éprouver de l'angoisse et de présenter des comportements névrotiques ou agressifs qui courent le risque de ressentir ou d'exprimer de l'agressivité supplémentaire après s'être adonnés à des jeux vidéo violents". En revanche, "aucune différence de comportement n'a été observée chez la majorité des jeunes à la suite des séances de jeu vidéo".

Courrier international, 18/04/2007
http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=72882

Le jeu vidéo violent est-il mauvais ?
"Le psychiatre Stéphane Mouchabac intervenait sur le sujet lors des derniers entretiens de Bichat. La science manque encore de recul pour se prononcer. Interview.
L'étude la plus complète, qui synthétise les données de 54 expériences à la méthodologie fiable, montre que les joueurs, après exposition aux jeux violents, deviennent plus agressifs et excités. Ils perçoivent le monde de manière plus effrayante, se désensibilisent à la violence et ont des comportements agressifs physiques et verbaux. Mais ces effets ne perdurent pas forcément..."

ZDNet, 14/09/2007
http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39373306,00.htm

Activité pédagogique : la violence dans les jeux vidéo
Objectif : amener les élèves à comprendre la question de la violence dans les jeux vidéo et les aider à comprendre l'influence de ces jeux sur leurs propres sentiments et attitudes vis-à-vis de cette violence.

Réseau Education et médias (Québec)
http://www.media-awareness.ca/francais/ressources/educatif/activities/secondaire_1-...

Jeux vidéo et violence : les jeunes instables seuls concernés
Une énième étude sur le tryptique "violence - jeux vidéo - jeunes » pourrait définitivement tordre le cou aux médisants. Une étude publiée dans le magazine Psychology, Crime & Law conclue que les individus possédant une "personnalité stable" ne sont pas affectés par la violence qu’ils côtoient dans les jeux vidéo..."

Generation NT, 15/04/2007
http://www.generation-nt.com/etude-jeux-video-recherche-magazine-scientifique-psychology...

Les jeux vidéo n'inciteraient pas à la violence, bien au contraire
"Une nouvelle recherche souligne l'insuffisance des preuves attestant que les jeux vidéo encouragent un comportement violent. Patrick Kierkegaard, de l'Université d'Essex (Royaume-Uni), déclare dans l'International Journal of Liability and Scientific Enquiry que les jeux vidéo sont inoffensifs et ne provoquent pas un comportement agressif. Toujours d'après le professeur, les travaux de recherche antérieurs ont été injustement biaisés de façon à défavoriser les jeux vidéo..."

ITespresso.fr, 16/05/2008
http://www.itespresso.fr/les-jeux-video-ninciteraient-pas-a-la-violence-bien-au-contraire-21739.html

Étude : les jeux vidéo violents ne forment pas des tueurs
"Si les jeux vidéo peuvent former de potentiels tueurs sur la route, rien n'affirme que les jeux vidéo violents forment effectivement de futurs tueurs, comme se complaisent à l'affirmer quelques technophobes craintifs.
Une dernière étude de l'université de Californie du Sud, dirigée par la sociologue Karen Sternheimer, affirme en effet que la violence de certains jeux vidéo est un facteur mineur dans la violence de certains jeunes adolescents d'aujourd'hui. Selon elle, d'autres facteurs majeurs sont bien plus prédominants..."

PCINPact, 05/03/2007
http://www.pcinpact.com/actu/news/35052-Jeux-video-violents-tueurs-enfants.htm