Baladodiffusion et enseignement

1. De quoi parle-t-on ?

Définitions

Baladodiffusion

Terme officiel au Québec

le grand dictionnaire terminologique oqlf
Définition de l'Office québécois de la langue française

« Mode de diffusion qui permet aux internautes, par l'entremise d'un abonnement à des fils RSS ou équivalents, d'automatiser le téléchargement de contenus radiophoniques, audio ou vidéo, destinés à être transférés sur un baladeur numérique pour une écoute ou un visionnement ultérieurs. »

Baladodiffusion et Baladiffusion : synonymes

« Il s'agit de deux mots-valises issus de la contraction de baladeur (en référence au iPod) et de radiodiffusion. Dans le cas du premier terme, on a ajouté la lettre de transition o entre les deux formants. Ils ont été créés sur le modèle de radiodiffusion, télédiffusion et webdiffusion.
Il est à noter que baladodiffusion et baladiffusion s'écrivent avec un seul l, tout comme baladeur, balader et balade (action de se balader, de se promener sans but). Le mot ballade, écrit avec deux l (qui désigne un poème de forme libre, d'un genre familier ou légendaire), n'a pas servi à la formation de ces deux termes. »

Termes non retenus par l'OQLF

- Diffusion pour baladeur [terme français]
« En raison de sa forme trop descriptive, plus difficilement implantable, de son inaptitude à produire des dérivés adéquats et d'une concurrence inutile avec le terme baladodiffusion, déjà utilisé par un grand nombre d'usagers du Québec et de la francophonie. »
- Podiffusion [terme suisse]
« Très peu attesté, le terme podiffusion, formé de pod- (issu de iPod = baladeur) et de diffusion, n'a pas été retenu, car il a été créé à partir d'une marque commerciale (tronquée). »

Grand dictionnaire terminologique de la langue française (Office québécois de la langue française)