ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

E-formation, e-learning

3. Notions de distance et de mobilité

Mise à distance

Définition et typologie

L'e-formation peut être partiellement à distance ou intégralement à distance. 

Michel Bernard
Définition de la démarche
"La mise à distance en formation est une démarche qui :
- prend en considération la distance et sa pluralité en référence à l'axe des situations et à celui des significations.
- recourt aux possibilités de la technologie, à la diversité des médias pour la formation en fonction des demandes, des contextes, des situations et des enjeux ; une formation où la distance est traitée "à", "par" et "pour".
Cette démarche à la fois processus, procédure, procédé, concerne la formation comme vision, visée, activités, parcours, dispositifs et praxis.
La mise à distance en formation s'inscrit dans la trajectance de la personne. Au-delà et à travers la diversité des types de formation, la visée est l'œuvre de formation, c'est à dire une formation à la formation".

Penser la mise à distance en formation. Paris : L'Harmattan, 1999

Bernard Blandin
Une typologie autour de deux axes 
Bernard Blandin propose une typologie selon les situations pédagogiques autour de deux axes :
- présence ou absence de formateur : dimension "médiation humaine"
- la présence ou absence d'un réseau électronique : dimension "médiation technique"
Le croisement de ces axes structure les dispositifs selon quatre quadrants.

absence de formateur / absence de réseau 
dispositifs de formation à distance traditionnels

présence de formateur / absence de réseau
dispositifs basés sur les centres de ressources 

présence de formateur / présence de réseau
dispositifs de téléformation (présence du formateur synchrone)
dispositifs de type campus virtuel (présence souvent asynchrone)

absence de formateur / présence de réseau
dispositifs d’autoformation en ligne

La formation ouverte et à distance : état des lieux début 1999
http://benin.crifpe.ca/kouawo/mfd/ressources/FOAD_Blandin.pdf

NB  : Le présentiel est un terme utilisé pour désigner le moment où les personnes qui suivent une formation sont réunies dans un même lieu avec un formateur. La formation en présentiel correspond au mode de formation traditionnel.

Points de vue de chercheurs et de praticiens

Monique Linard
Les diverses " distances " de la formation à distance
"- En ce qui concerne la distance géographique, on a l'impression qu'avec la mondialisation, elle devient de moins en moins gênante.[...]
- La distance socio-économique est beaucoup plus difficile à surmonter. Elle résiste car elle est plus
profondément intériorisée et lourde de conséquences au plan individuel. Le fossé des inégalités entre classes ou groupes sociaux joue ici comme ailleurs et tend même à se creuser avec les TIC. .[...]
- Il existe donc une troisième distance plus subtile, de type cognitif. Cette distance est paradoxale : c’est plutôt une absence de capacité à se distancier. Elle est souvent une conséquence de la distance socio-économique mais elle peut aussi relever de caractères strictement individuels (forme et niveau de l’intelligence). Cette absence de capacité mentale à prendre du recul par rapport à soi-même empêche de se distancier par rapport à sa propre action, de prendre conscience des mécanismes de sa propre pensée et donc de les améliorer et de les piloter de façon autonome. [...]
Les forts taux d’inadaptation aux nouvelles qualifications exigées dans le monde du travail ont sans doute quelque chose à voir avec ce décalage ainsi que les abandons dans les formations à distance..."

Université de Poitiers, 29/08/2006
http://edel.univ-poitiers.fr/rhrt/document.php?id=431#tocto1

Jean-Luc Faure
Pour se former à distance, il faut être mûr dans sa tête
Jean-Luc Faure, directeur de l'un des huit instituts du Cned, celui de Poitiers, pilote également trois campus numériques. Il donne ici son point de vue sur 4 conditions essentielles :
- être autonome
- avoir une bonne connexion Internet
- oser intervenir
- utiliser les outils.

France 5, 19/01/2006
http://emploi.france5.fr/emploi/formation/formation-distance/10168865-fr.php

Corinne Dillenseger
Se former derrière son PC
Acquérir un diplôme ou parfaire ses connaissances, en restant chez soi, assis derrière son ordinateur, connecté à Internet, c'est aujourd'hui un mode d'enseignement à part entière. Il représente un quart des formations à distance traditionnelles, 40% d'ici trois ans (source : Cedefop). Rapide, ludique, il nécessite cependant d'être autonome et très motivé, sous peine de décrocher...
Les campus numériques : Pour quoi faire ? Comment ? Par qui ?

France 5, 19/01/2006
http://emploi.france5.fr/emploi/formation/formation-distance/10168857-fr.php

James King
Les sept principes qui rendent l'apprentissage à distance efficace
"Parfois il est bon, au détour des parcours que la veille pédagogique en ligne occasionne, de trouver quelques "pense-bête" inspirés, autant de notes épinglées sur notre bureau virtuel. Elles synthétisent les concepts rencontrés en termes simples et clairs. C'est le plus souvent le fruit d'un gros travail.
James King définit une bonne pratique pédagogique selon sept critères que voici :
- elle encourage le contact enseignant-apprenant
- elle encourage la coopération entre apprenants
- elle encourage l’apprentissage actif
- elle est réactive, offre un retour rapide
- elle insiste sur l'organisation du temps passé à la tâche
- elle communique des attentes de qualité élevée
- elle respecte la diversité des talents et des manières d’apprendre.
L’article au complet accompagné de situations-types en classe et à distance :
Seven Principles of Good Teaching Practice de James W. King, University of Nebraska-Lincoln"

Thot/Cursus, 04/02/2004 (sur abonnement)
http://thot.cursus.edu/

Jean-Louis Charpille, Elisabeth Counil
Des dispositifs multiples
En s'appuyant sur un certain nombre de travaux et d'expériences, il nous a semblé que la mise à distance de la formation se devait d'aboutir à des dispositifs multiples articulant dans des proportions variées les temps de travail à distance et les temps de travail en présentiel afin de s'adapter aux contenus, aux formés, aux formateurs et à leur approche pédagogique tout en observant la diversité des appréhensions de la notion de distance (distance géographique, distance à la notion, distance au formateur, distance au groupe, etc

Ac-tice, 2002
http://www3.ac-nancy-metz.fr/ac-tice/article.php3?id_article=45

Téléprésence, présentiel

Définitions

Téléprésence
"La téléprésence n'est autre que la présence à distance, rendue possible par les techniques de communication successives que représentent, par rapport à la parole in situ, l'écriture, l'imprimerie, puis le téléphone, la radio, et les autres... l'audiovisuel, et le multimédia. Analogiques ou numériques, ces technologies ont chacune une certaine façon "d'écrire la réalité" ou de se substituer à une certaine forme de "présence" rendue momentanément "absente" de la perception directe et immédiate. Profitant donc de la spécificité de chacune d'elle, il s'agit non pas tant de chercher à remplacer ce qui est absent-projet perpétuellement décevant à cause d'un projet d'absence comme d'un trop plein de présence mais plutôt à faire circuler les signes de la présence, et d'en étudier les déplacements".

La formation des enseignants et des formateurs aux nouveaux usages et aux nouvelles pratiques des technologies de l'information et des réseaux. Symposium ARDEMI

Présentiel
"Le présentiel est un terme utilisé pour désigner le moment où les personnes qui suivent une formation sont réunies dans un même lieu avec un formateur.
La formation en présentiel correspond au mode de formation traditionnel, selon un mode magistral (information souvent descendante) et pour une durée prédéterminée."

éduscol
http://eduscol.education.fr/superieur/glossaire

Espace PAT
Point d'Accès à la Téléformation c'est-à-dire un lieu équipé pour permettre à un usager de réaliser un parcours de formation, en lien avec un formateur distant qui lui transmet, par tous moyens techniques et pédagogiques, les éléments nécessaires à sa formation. Parce qu'il est difficile d'apprendre seul, l'apprenant est toujours accompagné, soit en direct, soit en différé.

Portail esapce-pat.org
http://www.espace-pat.org/portail/1276/index.asp?ignoreCookie=&lien=

Points de vue de chercheurs et de praticiens

Geneviève Jacquinot-Delaunay
Sentiment de présence et coefficient de présence
"Contrairement à ce qu'on a beaucoup dit et écrit, ces "vraies" nouvelles technologies ne renforcent pas l'abstraction, mais elles s'incarnent de plus en plus [...]. On peut parler aussi de "coefficient de présence ". Dans l'enseignement, notamment, on est très prisonnier de cette expérience de présence réduite à la présence "physique" et donc à cette idée que dès qu'il n'y a plus de présence physique, il n'y a plus de communication authentique. C’est avancer que de reconnaître déjà que la présence physique est « une » des dimensions de la présence et qu'il y a tout un éventail de présences qui vont de l'absence totale à la co-présence. On pourrait même ajouter, pour en revenir à ce qui a été discuté dans certains groupes, sur ce que veut dire "la présence face à face", car on peut être présent en face à face et complètement absent, on le sait tous. Lorsque l’on parle de ces dispositifs technologiques et de la "distance" qu’ils introduisent et qui inquiète, on compare souvent, implicitement, une situation idéale où, en face à face, il y a une réelle inter-communication et, de l'autre côté, une situation via une technologie, disons qui est la moins réussie qui soit.
Enfin, on doit sans doute cesser de penser cette dichotomie "présence/absence" et essayer de penser, de travailler les modifications que peuvent entraîner, dans nos phénomènes perceptifs, l'intrusion de ces technologies qui nous obligent ou qui nous permettent d'imaginer une présence, le "bénéfice d'une présence" [...].Nos relations à l'espace et au temps s’en trouvent changées et, en conséquence, nos façons de voir, et sans doute de savoir…"

Université de Poitiers, 29/08/2006
http://edel.univ-poitiers.fr/rhrt/document.php?id=773

Jean-Louis Weissberg
La Téléprésence moderne : l'augmentation du coefficient charnel dans la communication à distance
"Le partage commun de "l'ici et maintenant", modèle principal de la relation humaine, se transpose ainsi dans l'espace et devient la référence de la communication à distance. Ce partage, on le sait, ne se limite pas à l'échange de signes verbaux et non verbaux. Il est tissé de gestes, de contacts corporels concrets ou potentiels et de manipulations conjointes d'objets. Cette dimension "haptique" (du grec haptein, toucher) lutte contre l'affadissement inévitable d'une communication contrainte à ne s'extérioriser que par le texte, le son, l'image sans pouvoir s'appuyer sur une interaction corporelle, directe ou indirecte. L'enjeu n'est alors plus seulement communicationnel, mais relationnel. Il ne s'agit plus de transmettre des informations mais de créer les conditions d'un partage mutuel d'un univers."

Université de Poitiers, 29/08/2006
http://edel.univ-poitiers.fr/rhrt/document.php?id=429

Armando Rocha Trinidade
Présence et absence : avantages et inconvénients respectifs
"
Il y a des matières dont l'acquisition de la maîtrise, aussi bien que les modalités de cette acquisition impliquent, soit le contact interpersonnel dans un environnement bien précis, soit la manipulation d'instruments et d'équipements spécialisés. [...]
Il y a, d'autre part, des profils cognitifs qui ne sont pas tout à fait adéquats au régime d'auto-apprentissage : en raison d'un manque de confiance en soi, d'une difficulté chronique d'organisation du travail individuel, de vraie incapacité d'étudier en situation d'isolement. Pour ce genre de profils, il devient absolument indispensable de prévoir des mécanismes d'accompagnement individuel [...]
Tout compte fait, il apparaît que la question de la présence ou de l'absence de l'étudiant dans les lieux classiques où l'enseignement en classe a traditionnellement eu lieu n'est pas une question à réponse simple et directe. On pourrait ajouter que la relation interpersonnelle est toujours potentiellement enrichissante et désirable, mais il faut trouver des solutions pour des situations où des raisons de force majeure empêchent qu'elle puisse être parfaitement garantie.

Université de Poitiers, 29/08/2006
http://edel.univ-poitiers.fr/rhrt/document.php?id=425

Armando Rocha Trinidade
Enseigner en présentiel et à distance
- Un peu d'histoire de la culture universitaire en Europe
- La situation présente
- L'avènement de l'enseignement à distance
- Opinions et préjugés
- Présence et absence
- Les nouveaux problèmes
- Un avenir plus intéressant
- Bibliographie

Université de Poitiers, 29/08/2006
http://edel.univ-poitiers.fr/rhrt/document.php?id=425

Jean-Louis Weissberg
Entre présence et absence
- La Téléprésence moderne : l'augmentation du coefficient charnel dans la communication à distance
- Des solutions intermédiaires entre l'absence et la présence strictes
- L’interface comme conjonction réel/virtuel
- Une définition de la Téléprésence
- Déplacement d'existence et déplacement de présence
- L’invention de nouveaux milieux perceptifs
- DIVE ou l'invention de marqueurs relationnels abstraits
- Limites de l’hypothèse domiciliaire Ouverture : les promesses de la Téléprésence

Université de Poitiers, 29/08/2006
http://edel.univ-poitiers.fr/rhrt/document.php?id=429

EAD

Définition

UNESCO
"Enseignement à distance  : mode d'enseignement, dispensé par une institution, qui n'implique pas la présence physique du maître chargé de le donner à l'endroit où il est reçu, ou dans lequel le maître n'est présent qu'à certains moments ou pour des tâches spécifiques. Les communications enseignants-enseignés se font principalement par le recours à la correspondance, aux imprimés, aux divers médias audiovisuels, à l'informatique, à certains regroupements. "

Glossaire des termes de technologie éducative. Paris : Unesco, 1987

Points de vue de chercheurs et de praticiens

Les 3 générations de l'EAD
Les deux articles suivants présentent une typologie des concepts de l'enseignement à distance, accompagnée de définitions présentées dans une perspective chronologique, mettant en lumière l'apport des chercheurs et les caractéristiques de ces concepts, et retraçant ainsi l'évolution de l'enseignement à distance.

Marc Walckier
L'enseignement à distance

- Les trois générations
  avant 1980 (1ère et 2ème générations) - Après 1980 (3ème génération)
- Définitions et caractéristiques
- Les institutions et organisations

Sur le site belge de l'Institut de Pédagogie universitaire et des multimédias
http://www.ipm.ucl.ac.be/multimedia/MARC/ED-WebIPM-Defin.html

Geneviève Jacquinot
Caractéristiques de l'EAD

"L'une des caractéristiques premières de l'EAD est la distance comme fondement d'une relation pédagogique particulière, opposée au présentiel de la relation pédagogique habituelle (p.56).
- une distance spatiale, puisqu'on ne se rend pas jusqu'à un centre de formation.
- une distance temporelle, dans la mesure ou en autoformation comme en EAD, on fixe soi-même le moment et le rythme de sa formation" (p.57).
"L'EAD ambitionne à sa façon de supprimer l'absence des apprenants et enseignants, mais cela implique la conservation d'une présence plus symbolique, celle du tiers, de l'alter. (...) Sans le phénomène du transfert, sans médiation humaine introduisant le social, il est facile de dériver dans un tête-à-tête avec sa propre activité cognitive (p.60). Les spécificités des technologies de substitution au présentiel, semblent capables par la simulation de la co-présence de développer dans une certaine mesure de nouvelles formes d'interactivité symboliques.

"L'article évoque le rapport homme-machine, et préconise une étude de ce qui est rendu possible par les machines sur le plan  d'un faire autrement. (...). Une étude sur le rapport homme-machine pourrait rendre visible ce qui ne l'est pas encore dans cette relation, puisqu'il s'agirait du faire différemment, en utilisant des standards d'évaluation d'une autre nature. (p.62)
Une question se pose concernant le type de socio-affectivité entretenu et développé par l'EAD et plus largement l'ensemble des supports médiatisés de la communication didactique (...). C'est ici que la perte de la co-présence physique doit être compensée par la médiation technique, et qu'interviennent les notions importantes d'intransitivité et de transitivité".
1993

"Apprivoiser la distance et supprimer l'absence ou les défis de la formation à distance"
Revue française de pédagogie, n° 102, janvier-février-mars 1993, p. 55-67.

Citée par Christian Verrier dans "Autoformation existentielle et enseignement à distance"
http://www.barbier-rd.nom.fr/autoformensdist.htm

FAD

Définition

AFNOR
"C'est un système de formation conçu pour permettre à des individus de se former sans se déplacer sur le lieu de la formation et sans la présence physique d'un formateur. La formation à distance recouvre plusieurs modalités (cours par correspondance, e-learning.) et est incluse dans le concept plus général de formation ouverte et à distance".

La formation à distance couvre l’ensemble des dispositifs techniques et des modèles d’organisation qui ont pour but de fournir un enseignement ou un apprentissage à des individus qui sont distants du l’organisme de formation prestataire du service.

Différence entre EAD et FAD

Geneviève Lameul
Distinction entre enseignement à distance et formation à distance

Enseignement à distance
 "Enseigner satisfait un objectif de transmission des savoirs. L'enseignement à distance fait référence à du transport de contenu sans transformation de la méthode pédagogique du fait de l'utilisation de nouveaux moyens de communication."

Formation à distance 
"A la relation transmissive de l'enseignement, se substitue en formation, une relation pédagogique triangulaire où l'apprenant élabore ses connaissances à partir de son environnement, le formateur étant une des ressources humaines dans cet ensemble. C'est une modalité de formation qui, grâce à l'utilisation de différents moyens de communication va rompre avec les 3 unités de temps, lieu et action, en permettant aux apprenants de se former sans avoir à se déplacer dans un lieu spécifiquement identifié pour la formation, en entrant en contact avec le formateur-accompagnateur ou l'enseignant par l'intermédiaire des moyens de communication".
2000

Former et échanger par les réseaux : ingénierie de formation à distance. Intervention donnée lors du séminaire inter-IUFM de Nantes en avril 2000.

 

Points de vue de chercheurs et de praticiens

My M'hammed Drissi, Mohamed Talbi, Mohamed Kabbaj
La formation à distance : un système complexe et compliqué  (Du triangle au tétraèdre pédagogique)
Cet article recense et analyse les caractéristiques de la formation à distance :
- l'accessibilité
- la contextualisation
- la flexibilité
- La désaffectivation du savoir

La formation à distance : un système complexe et compliqué. EPI, septembre 2006
http://www.epi.asso.fr/revue/articles/a0609b.htm

Bernard Blandin
Toute forme d'étude qui n'est pas sous le contrôle permanent d'un directeur d'études. 
Dans cette définition le type de dispositif "à distance" est caractérisé par l'autonomie de l'apprenant pendant une partie plus ou moins importante de la formation".

Formations ouvertes et à distance : développement d'un paradigme et hypothèses pour un état de l'art.
Actualité de la formation permanente, n° 156, septembre-octobre 1998

Jacques Perriault
"Les modes d'accès aux connaissances sont en train de se transformer, ainsi qu'en témoigne, depuis une dizaine d'années, l'évolution dans le monde de la formation à distance. (....)
- La formation à distance est d'utilisation très souple, tant dans l'espace que dans le temps. On peut étudier chez soi, quand on a un moment de libre.
- Elle s'adapte bien à la diversité croissante des besoins en formation, notamment dans les domaines scientifiques, techniques et industriels, où l'obsolescence rapide des notions exige de plus en plus la création d'un circuit court et direct entre chercheurs, professionnels et gens qui apprennent.
- Elle tient compte de l'unité de l'usager, qui associe dans sa demande : transfert de connaissances à jour, information scientifique, technique et réglementaire, en contact direct avec un expert quand il en éprouve le besoin dans l'exercice de sa profession.
Moins réglée donc que la formation en présence, la formation à distance offre des degrés de liberté en plus".

Formation à distance et culture scientifique et technique. Alliage, n° 29-30, 1996-97
http://www.tribunes.com/tribune/alliage/29-30/perr.htm

Jean Lochard
"Outre qu'elle se fait hors de la présence d'un enseignant, la formation à distance implique pour l'apprenant l'organisation de son parcours, que ce soit individuellement ou en groupe. Elle nécessite de définir un objectif de formation, d'établir un programme constitué d'enchaînements progressifs, et de préparer un parcours, qui sera finalement validé par une évaluation des connaissances ou des savoir-faire acquis."

La formation à distance, ou, La liberté d'apprendre. Paris : Editions d'organisation, 1995

Daniel Peraya
"La rupture entre les actes d'enseignement et d'apprentissage, l'isolement de l'apprenant, la conception modulaire des unités d'enseignement, etc., nécessitent de la part de l'ensemble des personnes impliquées dans la formation une explication exhaustive de la démarche pédagogique : définition des objectifs, sélection, structuration et accessibilité des contenus, aide à l'apprentissage, médiatisation des contenus d'enseignement, choix des médias et création d'un environnement d'apprentissage, etc... Enseigner à distance, c'est enseigner en différé. C'est en conséquence enseigner à travers la médiation de supports de communication puisque les contenus d'enseignement, les exercices, les contenus de travail, etc. ne peuvent être transmis à l'apprenant que par l'intermédiaire de moyens d'information et de communication : documents écrits, supports audiovisuels classiques ou informatisés, nouvelles technologies de la communication et de l'information. Aujourd'hui l'évocation la plus fréquente est celle d'un pont médiatique : celui-ci offrirait "un ensemble de moyens d'autoformation ou d'information combinant l'emploi des divers médias selon leur spécificité".
1994

Peraya, Daniel. Communication éducative médiatisée, formation à distance et campus virtuels
http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/riat140/ressources/internet_media.pdf

FOAD

Définitions

UNESCO
L'UNESCO caractérise les formations ouvertes par "une liberté d'accès aux ressources pédagogiques mises à disposition de l'apprenant, sans aucune restriction, à savoir : absence de conditions d'admission, itinéraire et rythme de formation choisis par l'apprenant selon sa disponibilité et conclusion d'un contrat entre l'apprenant et l'institution" ; qui prend en compte la singularité des personnes dans leurs dimensions individuelle et collective ; et repose sur des situations d'apprentissage complémentaires et plurielles en termes de temps, de lieux, de médiations pédagogiques humaines et technologiques, et de ressources.

éduscol
http://eduscol.education.fr/superieur/glossaire

Commission européenne
Formation ouverte et à distance [English : ODL (Open and distance learning)]
"La FOAD un enseignement à distance qui permet à chacun de travailler de façon autonome, à son propre rythme, quel que soit le lieu où il se trouve, notamment grâce à l'e-learning."

Portail eLearning
http://www.elearningeuropa.info/index.php?page=glossary&menuzone=1&abc=F

éduscol
La FOAD se positionne sur l'intégration des Technologies de l'Information et de la Communication, l'adaptation à l'individu et la modularité de la formation. 
Elle se caractérise par un dispositif de formation fondé sur une prise en compte des besoins des apprenants, articulant les contenus de formation à des services variés (tutorat, forum, exercices ou simulations…), libérant des contraintes de lieux et de moments. 
La FOAD peut ainsi être partiellement ou intégralement à distance.

A coté des situations d'apprentissage traditionnelles, un dispositif de FOAD s'appuie sur une ou plusieurs situations telles que :
- les cours par correspondance ;
- les systèmes de formation en ligne ;
- les centres de ressources ;
- les cours télédiffusés par radio ou télévision (à la demande ou non) ;
- le téléprésentiel collectif ou individuel (télécours, télétutorat) ;
- les campus virtuels ou classes virtuelles, 
etc.

éduscol
http://eduscol.education.fr/superieur/glossaire

Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle
"Une "formation ouverte et/ou à distance" est un dispositif souple de formation organisé en fonction de besoins individuels ou collectifs (individus, entreprises, territoires). Elle comporte des apprentissages individualisés et l'accès à des ressources et compétences locales ou à distance. Elle n'est pas exécutée nécessairement sous le contrôle permanent  d'un formateur".
2001

Circulaire DGEFP n° 2001-22 du 20 juillet 2001 relative aux formations ouvertes et/ou à distance
http://www.travail.gouv.fr/publications/picts/bo/05092001/A0160004.htm

Points de vue de chercheurs et de praticiens

My M'hammed Drissi, Mohamed Talbi, Mohamed Kabbaj
"La formation ouverte à distance fait partie de la famille de la FAD mais se positionne sur l'intégration des technologies de l'information et de la communication, de l'adaptation à l'individu et de la modularité de la formation. Il s'agit d'un dispositif organisé, finalisé, reconnu comme tel par les acteurs, qui prend en compte la singularité des personnes dans leurs dimensions individuelle et collective, et qui repose sur des situations d'apprentissage complémentaires et plurielles en termes de temps, de lieux, de médiations pédagogiques humaines et technologiques, et de ressources."

La formation à distance : un système complexe et compliqué. EPI, septembre 2006
http://www.epi.asso.fr/revue/articles/a0609b.htm

Bernard Blandin

Les termes “ formation ouverte et à distance ”
"décrivent d’une manière générique des dispositifs de formation “ plus souple et d’une grande accessibilité ”, se déclinant en dispositifs centrés sur les activités de l’apprenant, donc ayant opéré un “ renversement copernicien” par rapport aux dispositifs traditionnels de formation professionnelle et continue, et dont les caractéristiques principales sont l’accessibilité (souplesse de leur organisation) et/ou l’existence de situation d’autoformation pour l’apprenant. Ce type de dispositifs correspond non seulement à la lettre des définitions du Memorandum européen, mais aussi à son esprit."

L'article duquel cette définition est extraite retrace l'historique de la terminologie et propose un état des lieux des dispositifs de formation ouverte et à distance existant dans le monde, début 1999. 
Il montre la difficulté et donc la nécessité de préciser ces notions, pour une double raison:
- les dispositifs se développent rapidement un peu partout,
- les termes de “ formation ouverte et à distance ” ne décrivent pas partout la même réalité. 

La formation ouverte et à distance : état des lieux début 1999
http://perso.wanadoo.fr/cefamille/DOC-FOAD-Blandin.htm

Formation ouverte, formation à distance : quelle différence ?
"... les termes "formation ouverte et à distance" représentent des réalités extrêmement différentes et des dispositifs extrêmement variés, qui, de plus, ont évolué au cours du temps. Ils n'ont qu'un point commun : ils brisent la règle des trois unités de la tragédie classique, qui est aussi celle de l'enseignement traditionnel. S'il y a rupture de l'unité de lieu, nous parlerons de formation à distance, s'il y a rupture de l'unité de temps et d'action, même dans un même lieu commun, nous parlerons de formation ouverte. S'il y a rupture des deux, nous parlerons de formation ouverte et à distance."
2004

Historique de la formation ouverte et à distance. Actualité de la formation permanente, n° 189, mars-avril 2004, p. 71
http://www.centre-inffo.fr/AFP-No189-Dossier-L-emploi-et-la.html


Un tableau pour récapituler...

  Rupture
de l'unité de lieu
Rupture 
de l'unité de temps
Rupture 
de l'unité d'action
 Formation à distanceX  
 Formation ouverte XX
 Formation ouverte et à distanceXXX

 

Philippe Morin

Une définition de la FOAD dans une perspective diachronique.... ::
"- 1990 : une définition communautaire : la notion d'ouverture
  - 1993 : une définition institutionnelle : la notion de flexibilité
  - 2000 : la définition de la conférence de consensus : la notion de combinatoire

....et s'articulant autour de trois notions principales :
- l'autonomie de l'apprenant
- l'accompagnement de l'apprenant
- l'ingénierie"

Pour connaître le détail de ces titres, se reporter au texte électronique de la communication donnée lors du Forum cité ci-dessous,  p.29-32

La FOAD, de quoi s'agit-il ? De la définition au marche.
Forum "Formation à distance et technologies de la communication, actes du 14 décembre 2000

Geneviève Lameul
Geneviève Lameul propose une mise en perspective de définitions de plusieurs concepts liés aux nouveaux dispositifs et  processus d'enseignement et de formation, mettant à la fois en lumière un aperçu des courants de recherche actuels, et une évolution du mouvement sociopédagogique en marche.

Former et échanger par les réseaux : ingénierie de formation à distance.
Intervention donnée lors du séminaire inter-IUFM de Nantes en avril 2000.

La FOAD : qu'est-ce que c'est ?
Définition. Les contenus. Les services. Les supports médiatiques. Le fonctionnement. Les moyens.

http://archives.fffod.org/ptitdej/ccfod.pdf

Mobilité, nomadisme

Définitions

Mobilité virtuelle

Commission européenne
Utilisation des technologies de l'information et de la communication en vue d'offrir les mêmes avantages que la mobilité dans l'espace, mais sans la nécessité de se déplacer.

Portail eLearning
http://elearningeuropa.info/glossary.php?lng=3&doclng=3

Nomadisme numérique

Le nomadisme numérique consiste à utiliser des technologies électroniques sans-fil pour utiliser des informations numériques ou communiquer par la téléphonie mobile ou par Internet quel que soit l'endroit où l'on se trouve.

Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nomadisme_num%C3%A9rique

Un concept clé du XXIème siècle

La mobilité est un concept clé de l’ère du "nomadisme de l’infosphère"
"Concept fondamental de ce début de XXIème siècle. Propose à tout un chacun un accès instantané à l’information, sur toute la surface du globe, sans fil et sans entrave physique, mécanique ou géographique.
La mobilité est un concept clé de l’ère du "nomadisme de l’infosphère" [...] L’avènement d’Internet et l’étendue exponentielle de la communication en réseau ont mis à bas les idées de distance et de frontières et plus généralement de limites, que celles-ci soient techniques ou physiques. L’idée est d’accéder à l’information en n’importe quel point du globe et à tout moment. La nouveauté à présent est celle de mobilité connectée. Les spécialistes du marketing y voient la possibilité alléchante de connecter perpétuellement l’utilisateur/consommateur. Les passionnés de technologie de l’information (geek) y décryptent, de leur côté, l’avènement d’une ère de communication globale et instantanée. La notion a pris son essor dans le courant des années 90 au Japon, pays où la téléphonie mobile est déjà massivement utilisée comme accès au réseau et aux médias de divertissement. En Europe, l’arrivée du haut débit et l’expansion des technologies sans fil, particulièrement du réseau Wifi (Wireless Fidelity) donne le coup d’envoi de la course à la mobilité. L’idée d’accéder à l’information à l’aide de technologies "embarquées", qu’elle soit de type téléphone mobile, agenda électronique, ordinateur portable, ou autre est en train de se généraliser. Dans le sillage de ce que l’on désigne déjà comme la seconde révolution de l’information, vont être engendrés des défis techniques, et donc des compétences adaptées à ce nouveau type de contraintes : interface Homme-Machine adaptée, synchronisation des données, nouvelles formes d’architectures des systèmes, unification des protocoles de communication. De nombreux penseurs, sociologues et urbanistes contemporains (Paul Virilio, Jean Baudrillard, Edgar Morin) se sont penchés sur ce concept de mobilité."

Parcours-numérique.com
http://www.parcours-numerique.com/glossaire/spip/texte.php3?id_article=52

Baladodiffusion

La baladodiffusion : un phénomène issu de la culture des blogs qui s'amplifie avec l'essor croissant de la mobilité...

Dossier "Diffusion pour baladeur, baladodiffusion, podcasting dans l'enseignement"
"Trois termes pour désigner un même concept :
 écouter et visionner CE que l'on veut, OÙ, QUAND et COMME on le veut... 
Le monde de l'enseignement est en train de s'en emparer. Cette technologie modifie le mode de production et de diffusion des ressources, le travail des enseignants et l'apprentissage des étudiants et des élèves."

éduscol
http://eduscol.education.fr/numerique/dossier/archives/baladodiffusion