Lecture sur écran

6. Lecture de livres électroniques

Quel public ?

Le nombre de lecteurs de livres numériques en augmentation

Baromètre des usages du livre numérique

Ce baromètre semestriel, réalisé par Opinion way pour les auteurs et éditeurs, associés au sein de la SOFIA, a pour objectif d'observer les évolutions des usages du livre numérique. L'étude a été faite en deux temps. La première phase a été réalisée auprès d’un échantillon de 1994 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. La seconde phase a été réalisée auprès d’un échantillon de 542 personnes, représentatif de la population des utilisateurs de livres numériques âgée de 15 ans et plus.
Quelques éléments de ce baromètre :

  • 14 % des Français ont déjà lu un livre numérique (+ 8 points depuis mars 2012).
  • Ils les lisent principalement avec une liseuse (85 %, - 7) puis avec une tablette numérique (82  %, + 3) et un ordinateur portable (59 %, + 3).
  • Les livres numériques sont préférés pour leur facilité de stockage (79 %, + 6) et de rangement (75 %, + 3).
  • 53% pensent que leur usage des livres numériques va augmenter
  • Les lecteurs de livres numériques sont amateurs de numérique :  84% possèdent un ordinateur portable, 69% possèdent un ordinateur fixe, 37% possèdent une tablette numérique,16 %possèdent une liseuse.

Opinion-way, septembre 2012

Un public encore restreint... qui évolue

Les Français et les nouvelles pratiques de lecture : Enquête Opinion Way pour le Figaro littéraire - mars 2010

Réalisée auprès d’un échantillon de 1008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. Interviews réalisé entre le 17 et le 18 mars 2010. Deux questions étaient posées :
- Aujourd'hui, sur quel support lisez-vous le plus souvent un livre ?
- Et à l'avenir sur quel support pensez-vous que vous lire le plus souvent des livres ?

Télécharger les résulats de l'enquête sur le site du Figaro
Les Français et les nouvelles pratiques de lecturePDF, 7 p.

Un français sur cinq prêt à lire sur écran

« Premier constat, flagrant.... plus de neuf Français sur dix lisent aujourd'hui un livre dans sa version la plus classique : le bon vieux papier...
... deuxième constat, significatif : un Français sur cinq pense qu'il dévorera un livre autrement que dans sa version papier. En priorité via un écran d'ordinateur (11%) et un e-book (7%). 2% pensent qu'ils liront un roman ou un essai sur leur téléphone mobile, et autant par l'écoute d'un CD lu par un comédien. En revanche, il existe une large majorité rétive à toute idée de lire via un écran quel qu'il soit : 77% des Français s'imaginent dans les années à venir continuer à feuilleter encore des pages et des pages.
Ce sondage casse deux idées reçues : il n'y a presque pas de ­clivage générationnel. Et dans le domaine de la lecture, les femmes sont plus technophiles que les hommes (15% contre 8% d'hommes) !
Dernier constat, enfin. Les Français ne pensent pas en termes d'opposition - le papier contre le numérique... »

Le Figaro, 25/03/2010

Le livre numérique : ce que les utilisateurs en pensent

Enquête Benchmark Group - mars 2010
« Que pensent les premiers utilisateurs du livre numérique ? Ceux qui l'ont testé sur un reader et ceux qui ont lu sur un smartphone ? Quelles sont leurs attentes ? Reader, smartphone, ordinateur… Quels sont les supports qui leur semblent les plus adaptés à la lecture ? Quels sont les genres littéraires les plus attendus en version numérique ? Confort de lecture, gain de place, achat à distance… Quels sont les principaux avantages du livre électronique retenus par les lecteurs ? Sous quelles conditions les lecteurs sont-ils prêts à abandonner le papier ?
Pour répondre à ces questions, Benchmark Group a mené une enquête en ligne au cours du mois de janvier 2010 auprès de 625 lecteurs, dont 196 ayant déjà testé un livre numérique. »
Benchmark Group

Bien que chers, les e-books plaisent à leurs utilisateurs

« L'e-book surprend ses utilisateurs pour le confort de lecture qu'il leur offre. Cependant, les terminaux restent chers pour le grand public. 48% de ses utilisateurs citent le confort de lecture comme étant un des avantages principaux du livre numérique, selon une étude Benchmark Group... »

Journal du Net, 12/03/2010

Sur quel support les adolescents d'aujourd'hui sont-ils le plus enclins à lire ?

« Pour les éditeurs "papier", qui sont sur le qui-vive, la cannibalisation du livre physique par le livre électronique constitue un véritable enjeu...
Aux Etats-Unis, où la lecture sur écran est la plus développée, une étude du Book Industry Study Group démontre que les utilisateurs de "liseuses" tendent à ne plus acheter de livres [...] Dans ce paysage en pleine recomposition, il existe un objet ludique, familier des adolescents, qui pourrait servir de tremplin vers la lecture : la console de jeux... » Alain Beuve-Méry

Le Monde des livres, 11/03/2010

L'e-paper sortira t-il de sa niche ?

"L'eBook est d'ores et déjà adopté par les professionnels qui n'ont pas besoin d'applications très perfectionnées. Mais avant que ceux qui - comme les publicitaires - ont ce besoin s'y rallient, il devra être perfectionné.
Les supports de livres numériques sont déjà utilisés par les professionnels. Ceux qui les ont adoptés avaient comme seul critère le besoin de lire clairement des textes sur un support nomade. L'Idate, dans son étude "E-paper : a new generation of screens with new applications?", identifie les quatre avancées technologiques nécessaires pour que son usage s'étende : le format, la couleur, la flexibilité et la vidéo..."

L'Atelier, 16/03/2009

Un homme... âgé de 46 ans et plus... plutôt urbain et CSP+

Florence Legrand
"La Fnac, distributeur du Reader de Sony, s'est penchée sur le cas de ceux qui ont franchi le pas du livre électronique. S'ils sont plutôt très satisfaits par l'objet, le contenu trop léger et les prix trop élevés font partie des points à améliorer.
L'utilisateur du Reader est un homme à 69%, il est âgé de 46 ans et plus, est plutôt urbain et CSP+. Il utilise en premier lieu son livre pour lire des livres, mais s'en sert aussi (50% des usagers) de support de stockage de document personnels et professionnels.
Le confort de lecture et la qualité du produit dans son ensemble sont plébiscités par les utilisateurs. L'étude rapporte même que deux utilisateurs sur trois disent préférer la lecture sur ce support électronique à un livre classique..."

Le Numériques.com, 13/03/2009

 

 

Les séniors

Les seniors lisent mieux sur tablettes mais préfèrent l'imprimé

«Les rapports et études sont formels, en tout cas, celle de la Johannes Gutenberg-Universität Mainz : pour les seniors, la lecture est plus facile sur un lecteur ebook, qu'avec un livre papier. Moins d'efforts, une plus grande accessibilité, autant de solutions qui favorisent et encouragent la lecture chez les plus âgés [...] Chaque participant était invité à lire neuf textes, de la fiction aux textes universitaires, chaque fois sur une tablette, sur un lecteur ebook et une page imprimée. Les meilleurs résultats ont ainsi été obtenus lorsque les personnes âgées lisaient sur des tablettes et suggèrent donc clairement que ces appareils favorisent la lecture. »

Actualitté, 07/02/2013