ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Indexation de ressources

3. Ressources éducatives numériques

LOMFR (Learning Object Metadata)

Qu'est-ce que le LOMFR ?

LOM
Learning Object Metadata
Standard international proposant un modèle de description des métadonnées associées à des objets pédagogiques quels qu'ils soient, numériques ou non.

Le LOM n'est pas une norme mais une recommandation de métadonnées.
Adopté par les IEEE en 2002.

Le LOMFR est le profil français d'application du LOM.
Contrairement au LOM, c'est  une norme.

Le LOMFR décrit des objets (ressources) pédagogiques.
Est considérée comme ressource pédagogique toute entité (numérique ou non) utilisée dans un processus d'enseignement, de formation ou d'apprentissage.
Il peut s'agir de livres, de films, de scénarios pédagogiques, de sites web, de logiciels, etc.

Ses objectifs sont les suivants :
- permettre une meilleure visibilité de l'offre d'objets pédagogiques, numériques ou non,
- disposer de normes à respecter pour garantir la pérennité, l'interopérabilité, et une certaine ouverture des ressources numériques produites, en lien avec les plates-formes de distribution et de consultation de ces ressources. (extrait de la norme expérimentale).

Il concerne  l’ensemble de la communauté éducative :
-
communauté éducative française (enseignements primaire, secondaire, supérieur)
- communauté de la formation (formation professionnelle, formation continue)
- documentalistes et bibliothécaires
- éditeurs, entreprises

Où se renseigner ?

Site lom.fr.org
Site collaboratif de l'implémentation  de l'initiative LOM-fr qui propose les résultats du travail du groupe AFNOR-SDTICE mettant en place la norme LOMFR. Ce site a pour but initial de protéger l'espace de noms et de proposer en ligne  les outils de validation pour permettre la rédaction de fiches LOMFR cohérentes.
http://www.lom-fr.fr

En savoir plus

Description, indexation, partage et mutualisation de ressources pédagogiques numériques
Séminaire INRP - Jeudi 18 et vendredi 19 janvier 2007
"L'utilisation de ressources informatiques pour la formation a conduit à une modification importante des pratiques pédagogiques. L’évolution des comportements et des activités s'est traduite par la prolifération de ressources pédagogiques numériques.
Dans un premier temps, les sites web statiques, puis les sites dynamiques, ont suffi pour gérer l'afflux de productions destinées à servir de ressources pour l'éducation. Aujourd'hui, il est fréquent de ne pas retrouver une ressource particulière, repérée lors d'une précédente visite sur un site donné. Face à ce problème, les moteurs de recherche se spécialisent et se diversifient, mais cette évolution technique ne fournit qu'une partie de la solution du problème.
L'arrivée d'une norme française de description des ressources pédagogiques (le LOMFR) fournit la deuxième partie de la solution, en permettant aux auteurs de ressources de les décrire et de favoriser leur repérage, puis leur mutualisation en ligne, en particulier dans les environnements numériques de travail. Quelques exemples, comme PrimTICE, montrent déjà des résultats probants et les pratiques d'indexation sont aussi en cours de généralisation dans les enseignements secondaire et supérieur.
Le séminaire de formateurs vise à :
- présenter la norme française LOMFR et son utilisation pour indexer des ressources ;
- démontrer l'efficacité de l'indexation pour partager des ressources numériques dans des communautés éducatives et mettre en place de nouvelles pratiques pour les auteurs de ressources intégrant l'indexation ;
- expérimenter des outils logiciels opérationnels d'indexation et de mutualisation."

INRP, janvier 2007
http://www.inrp.fr/formation-formateurs/catalogue-des-formations/formations-2006-07...

 

Communications antérieures à la parution de la norme LOMFR (décembre 2006)

DELMOTTE Stéphanie
La double face des normes dans les pratiques d’information et de formation : l’accès au savoir en ligne, entre facilitation et restriction
"Dans le cadre de l’AFNOR, Stéphanie Delmotte a participé à l`adaptation française (ou profil d`application) du standard LOM  [...] . Au cours de ce travail, est apparue l’interrogation sur le double aspect de la normalisation qui est conçue pour faciliter les échanges mais qui, concrètement, peut les restreindre. L`analyse des processus qui se sont déroulés met en évidence la nécessaire mise en oeuvre de deux pôles dans le travail d`élaboration des standards : une pratique de terrain et une réflexion approfondie sur des conceptions ou des mécanismes implicites. Ainsi doivent être mobilisés des thèmes comme l’arrière-plan culturel, l’engagement des organismes publics ou leur absence, les buts commerciaux, les pratiques professionnelles, les usages, les techniques, l`application des systèmes informatisés."

Colloque "Normalisation, éthique et sciences sociales". Université Paris X-Nanterre, 29-30 novembre 2005 (.doc, 14 p.)
http://www.u-paris10.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=5196

DELMOTTE Stéphanie, BAKIR Djamel
Document de travail pour une réflexion française sur la future norme "LOM"

Learning Object Metadata, concernant les objets pédagogiques : propositions et commentaires
"Ce document a pour but de servir de base de travail pour une étude approfondie de la norme LOMFR (Learning Object Metadata), de façon à permettre à la France de défendre son point de vue en le fondant sur une réflexion théorique solide, tout en tenant compte despratiques observées sur le terrain."

Université Paris X-Nanterre, 2005, PDF, 43 p.
http://publications.u-paris10.fr/31/01/LOM.pdf

PERNIN Jean-Philippe
LOM, SCORM et IMS-Learning Design : ressources, activités et scénarios
"... A travers différentes propositions (LOM, SCORM et IMS-LD), [l'auteur analyse] trois des principales approches, apparues successivement : les langages d'indexation de données, les modèles de mise en œuvre informatique et enfin les langages de modélisation pédagogique. Ces derniers, qui font à l'heure actuelle l'objet d'études approfondies, présentent de réelles avancées en replaçant le point de vue pédagogique au centre du dispositif et en proposant de décrire l'ensemble des relations sémantiques liant les activités et les ressources de manipulation de connaissance. En particulier, cette nouvelle approche nécessite de s'intéresser aux usages effectifs des ressources d'apprentissage au sein de communautés de pratique (enseignants, formateurs et documentalistes), tant en termes de mutualisation, de réutilisation que de stratégies d'indexation."

L'indexation des ressources pédagogiques numériques (journée d'étude du 16/11/ 2004). ENSSIB, janvier 2006
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-1810

Eléments du LOMFR

Voir le schéma heuristique
http://eduscol.education.fr/data/lomfr.gif

La description concerne :
- La structure de la ressource
- Ses différentes versions
- Ses contributeurs
- Le jeu de métadonnées utilisées dans l'enregistrement
- L'implémentation technique de la ressource
- Les droits afférents à la ressource
- Les relations avec d'autres ressources
- Des commentaires associés à la ressources
- Une classification des sujets traités par la ressource.
- Les caractéristiques pédagogiques essentielles de l'objet concerné.

Quatre critères d'utilisation sont proposés pour chaque élément  :
O : obligatoire / R : recommandé / I : implicite / F : facultatif

LOMFR et LOM

3 éléments ont été ajoutés dans le LOMFR. Ils appartiennent à 2 catégories

    Comptabilité Dublin Core
Critères d'utilisation
  1. Général
1.10  Type documentaire
 
 
DC

 R
  5. Pédagogique
5.12  Activité induite
5.13  Validité des acquis
 
F
F


   R : recommandé / F : facultatif


LOMFR et Dublin Core

3 principes

La plus grande interopérabilité possible entre le Dublin Core et le LOMFR
Il existe déjà de nombreuses normes décrivant les métadonnées associées à un document. La plus utilisée dans le monde des bibliothèques et de la documentation est le Dublin Core.
Dans un souci d'interopérabilité, le  LOMFR s'appuie sur les éléments et le vocabulaire du Dublin Core.

Spécificité du LOMFR : description d'objets pédagogiques
Le LOMFR comporte des ajouts par rapport au Dublin Core, ils concernent les champs décrivant les spécificités pédagogiques (classe d'âge, niveau, difficulté...).

Recours à des  vocabulaires contrôlés
Il est fortement conseillé dans le LOMFR, comme dans le  Dublin Core de recourir à des vocabulaires contrôlés (listes d'autorités, classifications, thesaurus, ontologies...) déjà utilisés par des communautés de pratique (documentation, enseignement, recherche).
La structure du LOM FR permet de décrire des objets pédagogiques de manière très fine si on le souhaite.

Eléments du LOMFR compatibles avec le Dublin Core

  Critères d'utilisation
 

1. Général
    1.1    Identifiant
             
1.1.2  Entrée
    1.2    Titre
    1.4    Description
    1.5    Mot clé libre
    1.6    Couverture
    1.10  Type documentaire


O
O
R
R
F
F
R

 

 2. Cycle de vie
    
2.3.  Contribution
             
2.3.1  Rôle (auteur, éditeur, contributeur)



I
  4. Technique
     
4.1    Format
 
R
  6. Droits
    
6.3    Description
 
F
 7. Relation
   
7.1    Type
             
7.2.2  Ressource / description


F

 

O : obligatoire / R : recommandé / I : implicite / F : facultatif