ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Pratiques collaboratives

4. Conseils juridiques et règles d'usage

À propos des blogs

Reporters sans frontières

reporters sans 



frontières

Fiche pratique - Blogueurs : droits et devoirs

Reporters sans frontières publie une "fiche pratique" sur le droit applicable à Internet en France, destinée aux blogueurs. En définissant leur statut, en traitant des questions liées à la diffamation, au droit à l’image, à la propriété intellectuelle, et des recours possibles en cas de poursuites judiciaires, ces fiches ont pour but d’expliquer aux blogueurs leurs droits et obligations dans le cadre de leurs activités sur le Web. Tout ceci illustré par des exemples concrets.

1. Qu'est-ce qu'un blogueur et un blogue ?

2. Un blogueur peut-il tout écrire, comme il pourrait le faire dans le cadre d’une conversation privée ?

3. Quelle est la différence entre un blogueur et un journaliste en ligne ?

4. Quelles sont les obligations de l’internaute lors de la création de  son blog ?

5. Quels sont les principaux risques encourus par un blogueur lorsqu’il publie un contenu sur Internet ?
    - La diffamation
    - L'injure
    - Le respect de la vie privée et du droit à l'image
    - Le droit d'auteur

6. Quelles sont les précautions à prendre lors de la publication d’une image, d’une vidéo?

7. Quelle est la nature de la responsabilité du blogueur ? Peut-il être protégé par son hébergeur ?

9. Que doit faire un blogueur quand il reçoit des e-mails de plainte d’un internaute, une demande de rectification ou de droit de réponse ou le courrier d’un avocat ?

Principaux conseils avant toute publication

Télécharger la fiche : PDF, 11 p.
Être informé pour mieux bloguer : droits et devoirs du blogueur

CLEMI

blog notes clemi  clemi

Conseils aux jeunes blogueurs pour s’exprimer sur les nouveaux supports de communication
Le CRDP de l’académie de Versailles, l’équipe académique du Clemi et le Clemi national ont réalisé une plaquette d’information à l’intention des élèves : suivre les conditions générales d’utilisation, savoir débattre et être contredit, demander l’autorisation avant de reprendre un article, se relire... Autant de recommandations qui permettent de comprendre les enjeux de l’écriture en ligne et adapter son expression. Le public visé est essentiellement celui des classes de la 4e à la 2de.

Site du Clemi et Site de l'adadémie de Versailles

Télécharger la plaquette : 2 pages
Version 1, plutôt adaptée à l’impression (fichier pdf de 500 Ko)
Version 2, plutôt adaptée à une lecture à l’écran (fichier pdf de 1,8 Mo)

À propos de Twitter

Blog de Laurence Juin

blog laurence juin

Charte d'utilisation de Twitter avec une classe

« Cette charte d'utilisation s'est étoffée au fur et à mesure de l'usage de twitter en classe et hors classe. Elle n'est ni exhaustive ni figée... »

1. En cours : j'utilise Twitter en cours selon les consignes énoncées par l'enseignant.

2. Au lycée : je peux utiliser Twitter sur un poste libre (vie scolaire, CDI ou cours d'un enseignant non tweeteur) si j'en ai fait la demande à l'adulte responsable et si l'usage est pédagogique.

3.  Sur le temps personnel hors lycée, j'utilise Twitter pour : diffuser ou échanger des savoirs, des compétences d'ordre pédagogique - poser des questions et répondre à des questions d'ordre pédagogique ou sur des sujets relatifs à la classe et au lycée - diffuser des informations de culture générale.

4. Si je veux utiliser Twitter à des fins personnelles, je me crée un compte Twitter spécifique et indépendant de tout usage pédagogique.

5. Une fois mon cursus scolaire achevé, l'usage de mon compte Twitter est totalement libre.

6. Je lis tous les tweets de mes abonnements pour ne pas être répétitif et ne pas manquer une information importante.

7. Si je veux communiquer de façon personnelle avec un tweeteur, j'utilise le service des Direct messages.

8. Lorsque j'aborde un sujet de culture générale, j'insère un lien qui renvoie à un site: mon tweet s'en trouve enrichi.

9. Lorsque j'ai une information, un savoir ou une compétence, je les mutualise en les tweetant ou retweetant.

10. Je ne donne aucune information personnelle comme mon numéro de portable, mon adresse.

11. Je peux diffuser des photos d'autres personnes (élèves, enseignants, tuteurs..) à la seule condition qu'il ait été averti de cette diffusion et ait autorisé sa diffusion.

12. Je ne fais pas de diffamation : aucun propos injurieux, discriminant (sur des élèves, les enseignants, les tuteurs de stage par exemple).

13. Je respecte les codes de communication de Twitter (@.., RT..).

14. Je proscris le langage SMS mais j'ai droit aux abréviations classiques (Exemple :pdt = pendant).

15. J'écris avec un niveau de langue courant.

16. Je fais attention à ma syntaxe, grammaire et orthographe.

Blog de Laurence Juin

À propos des réseaux sociaux

Enquête Cnil - Ifop

cnil  ifop

Protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux
Enquête pour le compte de la Cnil - janvier 2010

Seuls 21% des Français estiment que leur vie privée est suffisamment protégée sur les réseaux sociaux contre 43% qui estiment le contraire. Près d’un tiers des personnes interrogées (31%) ne se sentent pas concernées par la question ou ne sont pas inscrites sur un réseau social.

Parmi les répondants, on observe un clivage générationnel important : les 15-24 ans, davantage utilisateurs des réseaux sociaux, estiment davantage leur vie privée protégée sur les réseaux sociaux (37% contre 29% parmi les plus de 35 ans).

L’appréciation est plus forte encore parmi les habitants de l’agglomération parisienne (41%).

La moitié des personnes se sentant bien informés à propos des droits en matière de protection des informations personnelles et qui ont répondu à cette question estiment que leur vie privée est protégée sur les réseaux sociaux (51%).

Les résultats sont téléchargeables sur le site de l'IFOP
Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux

En savoir plus

Sur Éducnet

logo éduscol

Données à caractère personnel, identité numérique, e-réputation, droit à l'oubli... 
Voir : Veille éducation numérique (avril 2010)

Éducation aux aspects juridiques d'Internet
Voir le dossier : Éducation aux médias et à l'Internet