ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Pratiques collaboratives

2. Outils collaboratifs et culture numérique

Compétences informatique et Internet

Référentiels B2i ®



La capacité à participer à des travaux collaboratifs est l'une des capacités attendues dans les référentiels des brevets informatique et Internet (B2i).

B2i ® Ecole - Collège - Lycée
2. Adopter une attitude responsable
Objectif : Être un utilisateur averti des règles et des usages de l'informatique et de l'internet.
L'élève doit être capable [notamment] de participer à des travaux collaboratifs en connaissant les enjeux et en respectant les règles.

Référentiels C2i ®

c2i

La capacité à participer à des travaux collaboratifs est l'une des capacités attendues dans les référentiels des certificats informatique et Interne (C2i).

C2i niveau 1
B7. Mener des projets en travail collaboratif à distance
Travailler dans un environnement de travail collaboratif :
1. utiliser les outils d’un espace de travail collaboratif (environnement numérique de travail) ;
2. élaborer en commun un document de travail (assurer le suivi des corrections, ajouts et suppressions) ;
3. gérer différentes versions de documents partagés.

C2i niveau 2 Enseignant
B1. Travail en réseau avec l’utilisation des outils de travail collaboratif
1. Rechercher, produire, partager et mutualiser des documents, des informations, des ressources dans un environnement numérique.*
2. Contribuer à une production ou à un projet collectif au sein d’équipes disciplinaires, interdisciplinaires, transversales ou éducatives. *
3. Concevoir des situations de recherche d’information dans le cadre des projets transversaux et interdisciplinaires.

C2i niveau 2 Métiers de l’EDD
B1 : Travail collaboratif et échanges de données
1. Adapter des ressources d'origines différentes afin de les mutualiser, de les exploiter ou de les transmettre.
2. Gérer le cycle de vie des documents et leurs versions.
3. Contribuer à un projet collaboratif professionnel en mettant en œuvre les bonnes pratiques.
4. Animer un projet collaboratif professionnel

C2i niveau 2 Métiers de l’ingénieur
B2 : Environnement numérique et ingénierie collaborative
1. Pratiquer les outils d’ingénierie collaborative de la conception à l’exploitation d’un processus ou d’un produit.
2. Animer un espace collaboratif et mettre en œuvre les bonnes pratiques et le contexte d’usage des outils synchrones et asynchrones. 3. Assurer la bonne gestion des documents et le cycle de vie.
4. Maîtriser les contraintes de travail connecté ou déconnecté et maîtriser la configuration et la sécurité de son accès réseau.

C2i niveau 2 Métiers de la Santé
D3. Sécurité et travail collaboratif en santé
1. Identifier les enjeux et les risques liés à la sécurité des données
2. Appliquer les méthodes et les outils de sécurisation des échanges de données
3. Utiliser les dispositifs de formation et d’évaluation à distance
4. S’initier aux outils collaboratifs dans le cadre de sa pratique professionnelle

Voir les référentiels
http://eduscol.education.fr/numerique/textes/reglementaires/competences/referentiels

Recommandation européenne

Recommandation du Parlement européen et du Conseil du 18 décembre 2006
Compétences clés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie (EFTLV)
La compétence numérique est l'une des huit compétences clés. Elle "implique l'usage sûr et critique des technologies de la société de l'information (TSI) au travail, dans les loisirs et dans la communication. La condition préalable est la maîtrise des TIC : l'utilisation de l'ordinateur pour obtenir, évaluer, stocker, produire, présenter et échanger des informations, et pour communiquer et participer via l'internet à des réseaux de collaboration."
Connaissances, aptitudes et attitudes essentielles correspondant à cette compétence :
"... Il faut [...] comprendre les possibilités et les risques potentiels de l'internet et de la communication au moyen de supports électroniques (courrier électronique, outils en réseau) pour le travail, les loisirs, l'échange d'informations et la collaboration en réseau, l'apprentissage et la recherche..."

JO de l'Union européenne du 30 décembre 2006
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/site/fr/oj/2006/l_394/l_39420061230fr00100018.pdf

Politiques mises en oeuvre

Plan de relance de l'économie

20 M€ consacrés à des projets de plates-formes web 2.0
Cette mesure figure dans le volet numérique du plan de relance de l'économie présenté par Nathalie Kosciusko-Morizet en Conseil des ministres,  le 6 mai 2009.

"Le Président de la République souhaite, via le volet numérique du plan de relance présenté par la secrétaire d’État, donner de l’avance à la France dans trois secteurs clés : l’infrastructure à très haut débit (fibre optique), l’utilisation professionnelle du jeu vidéo et les plates-formes Web 2.0.

... le plan de relance numérique consacrera 30 M€ à la réalisation d’outils professionnels recourant à des techniques issues du jeu vidéo et 20 M€ à des projets de plates-formes "web 2.0", afin de donner au secteur du logiciel et des services un élan déterminant sur ces créneaux à forte croissance."

Premier-ministre.gouv.fr, 06/05/2009
http://www.premier-ministre.gouv.fr/chantiers/politique_numerique_1308/volet_numerique_plan_relance_63330.html

Recommandations du CESE

Utiliser toutes les ressources du numérique dans leur dynamique ludique et collaborative
C'est l'une des recommandations du CESE dans son rapport "L'industrie, les technologies et les services de l’information et de la communication au cœur de l’avenir".

Les enjeux de société
4. Veiller à la transformation de l’accès aux savoirs et à la connaissance
"Google ou Wikipédia font désormais partie des outils scolaires des élèves.
Les bénéfices de l’usage de ces sources sont probablement mitigés. Nombre d’élèves risquent d’être désemparés devant cette accumulation de données dont la qualité, la précision, l’érudition peuvent surpasser le savoir de l’enseignant. Plus encore que la télévision, le net bouleverse le rapport au savoir et à la pédagogie.
Un apprentissage ou un guidage méthodologique est indispensable pour tirer le meilleur parti de la puissance extraordinaire des moteurs de recherche et des bases documentaires. L’identification et la critique des sources sont à la base d’une utilisation efficace de ces outils. Face à ses élèves familiers de l’usage du net, de ses moteurs de recherches, de ses réseaux sociaux, des communautés virtuelles, l’enseignant se recentre sur la fonction ancienne d’ "architecte du savoir" et de guide de la méthode. Si n’importe quel jeune, qu’il soit élève ou non, peut aller chercher et échanger des données partout sur Internet, il doit savoir non seulement comment le faire efficacement, mais surtout quel crédit accorder aux données qu’il trouve et à celles qu’il peut proposer. La prise en compte de l’ensemble des techniques et apports des TIC dans la transformation du métier d’enseignant doit entraîner une véritable propédeutique de l’Internet à mettre en place tout au long des années d’études initiales afin de développer la vigilance et l’esprit critique des élèves."
Projet d'avis, p. 38

Recommandations
A. Pour une culture générale des TIC
"Afin de permettre à chacun de s’emparer du meilleur de ce que peuvent apporter les TIC dans son univers propre, le Conseil économique, social et environnemental recommande (notamment)
- de généraliser l’accès à des contenus et à des méthodes qui permettent de progresser dans l’acquisition des connaissances, en utilisant toutes les ressources du numérique dans leur dynamique ludique et collaborative. Cela suppose d’adapter les contenus pour favoriser les usages des TIC à des fins d’acculturation personnelle..."
Extrait de la note de synthèse

Conseil économique, social et environnemental. L'industrie, les technologies et les services de l’information et de la communication au cœur de l’avenir. Mars 2009

En savoir plus
Voir : rapports sur les TICE
 

Réseaux sociaux

Mobilité

l’atelier

La génération C met le téléphone au coeur de son environnement

« Les jeunes entre 12 et 17 ans utilisent leur mobile comme moyen principal pour communiquer, naviguer, échanger du contenu. Des tendances à prendre en compte par les entreprises, dont ils seront prochainement des éléments. [...] "L’entreprise va devoir assimiler ce fait générationnel car cette tendance à l’hyperconnectivité mobile et on line apportera des changements aux codes et habitudes de travail", confie à L’Atelier, le consultant Florian Brobst,. Changements déjà amorcés avec la génération Y. Pour les 12-17 ans, le téléphone portable sert aussi à partager des fichiers, à jouer, à rechercher de l'information, à réseauter : un quart utilise son portable pour se rendre sur un site collaboratif. Une tendance à communiquer en permanence loin d'être anodine. "Les enjeux sont importants pour les organisations", déclare Florian Brobst. "Il leur faudra diriger cette génération afin d'en tirer le meilleur en matière d’intelligence collective". »

L'Atelier,  22/04/2010

L'engouement pour les réseaux sociaux se confirme sur mobile

« Les mobinautes passent désormais plus de la moitié de leur temps sur les plates-formes collaboratives. Mais les plus populaires sur un combiné ne sont pas celles qui caracolent en tête sur le web traditionnel... »

L'Atelier, 22/04/2010