ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Pratiques collaboratives

8. Le cas des encyclopédies collaboratives

Préambule : des points de vue contrastés

Éléments de réflexion

Internet ou le rêve encyclopédique du 21e siècle
Évelyne Rogue
"L’internet tisse entre tous les êtres humains une cotte hypermédiatique susceptible – à terme – de conduire au-delà de lui-même, et de lui donner par la suite une portée inédite. Réitération, en somme, de l’exploit effectué par l’écrit, puis par l’imprimerie, mais à une échelle tout autre dont la finalité n’en semble pas moins proche du projet encyclopédique. Apparaît immédiatement l’idée d’une totalisation du savoir, mais également le caractère irréaliste d’une telle ambition. Autrement dit, l’encyclopédie serait condamnée à n’être qu’un projet, et à le rester par définition. Cependant, puisque ce projet existe réellement, c’est non seulement la question de sa signification, mais aussi celle de sa finalité qui se posent. Pourquoi des hommes se sont-ils efforcés de construire ce "grand œuvre" durant des vies entières ? Le wiki serait-il l’avenir de l’encyclopédie ? "

L'Infobourg, 12/02/2009

La pire des options?
Stéphane Baillargeon
"Quelle encyclopédie francophone libre en ligne faut-il choisir? L'Agora ou Wikipédia? La sélection ou l'inclusion des sujets? La contribution de tous ou celle des savants?
Produite au Québec, L'Agora fut rien de moins que la première encyclopédie virtuelle en langue française. Le créateur de cette encyclopédie aujourd'hui déclassée, Jacques Dufresne, s'interroge sur le rouleur-compresseur culturel que représente Wikipédia. [...]
"J'apprécie beaucoup de choses dans Wikipédia et j'ai rêvé d'en faire un bon nombre moi-même. Seulement, il y a un enjeu philosophique capital dans ce combat qui mène au triomphe du savoir éclaté. [...] Chacun peut y collaborer, avec parfois d'excellents résultats. Mais au total, on se retrouve avec une vision du monde non cohérente."
Pire, pour le philosophe encyclopédiste, le tandem Wikipédia-Google a pour effet de renforcer l'éclatement du savoir, qui s'avère finalement la pire des options sur le plan intellectuel.
"À mon avis, il n'y a pas d'objectivité pure, mais il faut quand même exposer ses convictions et défendre certains principes. Je soutiens que si Socrate revenait aujourd'hui, il ne lutterait pas contre Protagoras mais contre le relativisme concentré dans cette source."..."

Le Devoir (Québec), 07/02/2009

Encyclopédies en ligne collaboratives : vraies ou fausses encyclopédies ?
Réflexions sur l’encyclopédisme, dans le cadre d’un exercice pédagogique

Cécile, Cindy
"Certes, les encyclopédies en ligne collaboratives posent le problème de la définition de ce qu’est une encyclopédie, de l’encyclopédisme, ce concept pouvant être considéré comme étant remis en question par l’essor des encyclopédies collaboratives, qui posent le double problème de l’organisation des connaissances et de l’expertise (donc de la validation de l’information). En effet, l’apparition et le succès de ce phénomène sur Internet a entraîné une redéfinition de l’encyclopédisme dans la mesure où les modes de classement et d’organisation du savoir procèdent désormais de l’accès au document et de l’analyse de son contenu, et non plus l’inverse comme c’était le cas pour les encyclopédies sur papier. Mais se poser la question des encyclopédies numériques, et notamment des encyclopédies en ligne collaboratives, en terme d’opposition entre “vrai” et “faux” est une fausse question ; les encyclopédies en ligne collaboratives peuvent être perçues comme le signe de l’émergence d’une nouvelle forme d’encyclopédisme, ou comme une approche complémentaire des encyclopédies papier. (...)
En guise de conclusion, nécessairement provisoire sur ce vaste sujet, on peut s’interroger sur la nature de ce nouvel encyclopédisme : les réseaux interconnectés et les espaces virtuels sont-ils le point de départ, comme un type de discours, comme une idéologie le proclament, d’une démocratie cognitive, d’un accès universel aux savoirs ? Ou bien le nouvel encyclopédisme réside-t-il dans la communication (et non plus la critique) (auquel cas l’ensemble du Web 2.0, qui se fonde sur l’échange, le partage des données – donc potentiellement des savoirs – constituerait une encyclopédie) ? Ou bien faut-il refuser de sacrifier à une définition “traditionnelle” de l’encyclopédie ?"

encyclopedienumerique.wordpress.com/, 09/12/2008

Encyclopédies partiellement collaboratives

Larousse

larousse

larousse.fr/

L'Encyclopédie Larousse débarque en ligne en mode semi-collaboratif
Sur Larousse.fr, les internautes peuvent accéder à 150 000 articles, ainsi qu'à plusieurs milliers de documents multimédias. Ces articles ne seront pas modifiables par les internautes, et doivent servir de référence et de point d'ancrage dans le modèle participatif que tente de bâtir Larousse. Les visiteurs pourront en revanche rédiger leurs propres articles sur les sujets qu'ils maîtrisent, en s'inscrivant sur le site. Mais seul l'auteur d'un article pourra ensuite apporter des modifications à ce qu'il a écrit. Les autres internautes ne pourront que commenter et noter le texte, contrairement à ce qui se pratique sur Wikipedia. L'ambition de Larousse : faire émerger une communauté d'experts, qui complétera le côté plus froid des articles encyclopédiques classiques..."

ZDNet, 13/05/2008

Larousse lance une encyclopédie en ligne !
"... Ce service gratuit ne rapportera aucun bénéfice direct à l’éditeur. Toutefois, son utilité sera réelle car il lui permettra de connaître en permanence les goûts et les sujets de recherche du public et ainsi d’affiner le contenu de l’ensemble de ses publications en librairie... La firme garantit que les droits d'auteur et l'intégrité des contributions seront formellement respectés, et qu’il n’est pas exclu que de nouveaux rédacteurs soient recrutés par le biais du site collaboratif. Tous les articles sont signés et ne peuvent être modifiés que leurs auteurs. Les commentaires ou les nouvelles contributions sont en revanche libres, seulement surveillés par une équipe d’une quinzaine de modérateurs.
Larousse garantit que ces mesures empêcheront que des incidents enregistrés récemment chez certains concurrents ne pourront pas se reproduire sur son site – on pense notamment aux modifications sauvages de contenus par des personnes mal intentionnées ou de désinformation, dont Wikipédia a fait les frais... Après avoir été expérimenté durant quelques mois par 300 bêta-testeurs, qui ont également fourni les premiers articles contributifs, la nouvelle encyclopédie en ligne est disponible sur le site www.larousse.fr."

Futura Sciences, 14/05/2008

Britannica

britannica

britannica.com/

Modèle Wikipedia pour l'encyclopédie Britannica ?
"Une ouverture raisonnée ? L'Encyclopaedia Britannica, encyclopédie de référence dont la première édition remonte à 1768, devrait prochainement laisser les internautes éditer certains des contenus de son site Web. Contrairement à Wikipedia, qui mise sur une auto-régulation des contenus par la communauté, Britannica devrait confier à une équipe d'éditeurs et de spécialistes la tâche de vérifier les modifications ou ajouts soumis par les internautes, qui se verront crédités pour leur participation."

NetEco, 26/01/2009

L'encyclopédie Britannica 2.0 arrive : Wikipédia en ligne de mire
"C'était déjà le thème d'une des conférences abordées l'an passé au Salon du livre de Paris, réunissant plusieurs acteurs du monde encyclopédique : le rêve de Diderot s'était-il enfin réalisé ? Avec l'arrivée prochaine d'une nouvelle interface pour l'encyclopédie Britannica, basée sur un principe participatif, le même que Wikipedia, c'est un nouvel entrant dans le domaine, mais aussi un acteur contestataire."

ActuaLitté, 22/01/2009

Encyclopédies pour les enfants

Wikimini

wikimini

L'encyclopédie

Se présente comme l'encyclopédie en wiki pour les enfants et les adolescents
Lancée le 1er octobre 2008, Wikimini est une encyclopédie pour enfants dont les articles sont rédigés par des enfants et adolescents de 8 à 13 ans environ.

Recherche
index alphabétique
nouveaux articles, articles les plus courts, les plus longs, au hasard

Fondées sur la technologie wiki, toutes les pages de l'encyclopédie peuvent librement être complétées et améliorées par leurs lecteurs, pour autant qu'ils se soient identifiés... L'utilisation de Wikimini ne nécessite aucun apprentissage particulier. Toutes ses fonctionnalités ont été simplifiées et étudiées pour être accessibles aux enfants dès huit ans. Wikimini, enfin, est un projet à but non lucratif, apolitique et non confessionnel, gratuit et n'affichant aucune publicité.
Selon les auteurs de Wikimini, pour les enfants, l'intérêt d'un projet tel que "Wikipédia" ne réside pas tant dans sa consultation mais bien davantage dans le fait même de sa création, c'est à dire son écriture collaborative. Or, dans "Wikipédia", les plus jeunes utilisateurs sont totalement écartés de cette deuxième dimension dans la mesure où leur niveau de connaissances ne leur permet pas de rédiger des articles à la hauteur de ceux implicitement attendus dans une encyclopédie écrite pour et par des adultes. Concernant la recherche documentaire, dans une perspective éducative, former les enfants à chercher des renseignements sur Internet paraît de facto plus instructif que de restreindre systématiquement leur expérience et leur champ d'exploration à une seule et même source d'informations..."

wikimini.org/

A son sujet

Wikimini, le savoir en herbe
Anna Lietti
Rencontre avec son créateur fribourgeois Laurent Jauquier.
"...L’idée de Wikimini est venue à Laurent Jauquier dans le cadre de ses études à l’Université de Fribourg. Ses recherches lui ont confirmé que Wikipédia n’était utilisée à l’école que passivement, comme source de documentation. Or, note le jeune homme qui prépare un mémoire sur l’encyclopédie en ligne, Wikipédia n’est pas adaptée aux enfants: ses articles sont souvent trop longs et compliqués et les contenus à caractère sexuel abondants. Wikimini offre un espace plus adapté dans ses contenus et plus accessible dans sa forme, y compris aux enseignants peu calés en informatique, ce qui en fait un formidable instrument pédagogique..."

Le Temps, 6 avril  2009

Wikimini : l'Encyclopédie pour les enfants, écrite par les enfants
Didier Frochot
"Graphiquement et quant à sa présentation, le site sort des wikis habituels, et on ne peut que saluer le travail graphique, les images mappées et cliquables en tête de chaque grande rubrique du site, le pointeur de la souris original, etc."

Les Infostratèges, 2 avril 2009

Wikimini, l’encyclopédie des petits internautes
"... "Wikimini est avant tout un projet à vocation pédagogique, explique Laurent Jauquier, un enseignant suisse passionné d’informatique, à l’origine du site. Il ne s’agit pas d’en faire un outil de référence mais de valoriser et de mettre à profit les connaissances des enfants."
"Conçu d’abord pour des enseignants, Wikimini n’est pas encore très utilisé en milieu scolaire. "À ce jour, seules deux classes l’ont intégré dans leur programme, indique le concepteur du site. L’une en Tunisie, l’autre au Québec, mais je reste optimiste, l’encyclopédie n’existe que depuis un mois !"..."

La Croix, 03/02/2009

Wikimini : une encyclopédie à enrichir
"Wikimini est une encyclopédie collaborative destinée aux enfants et adolescents… et alimentée par eux. Les jeunes et écoliers du monde entier sont invités à compléter les articles et en créer de nouveaux..."

Generation NT, 09/02/2009

Vikidia

L'encyclopédie

Se présente comme l'encyclopédie pour enfants (8-13 ans) que chacun peut améliorer
Elle est disponible en 5 langues : français, allemand, anglais, espagnol et néerlandais.
Vikidia s'inspire de la démarche du site Wikikids.nl, encyclopédie en néerlandais et pour les 8-12 ans.

Recherche
- par mots-clés : simple et avancée
- par l'index des articles
- par thèmes
    .  Information, Littérature
    .  Philosophie, Religions et croyances
    .  Société
    .  Histoire
    .  Découverte de la terre, Géographie
    .  Sciences, Techniques, Mathématiques
    .  Animaux et plantes, Corps humain

"Vikidia est une encyclopédie écrite pour et (en partie) par les enfants. Chacun peut participer avec toute sa classe, en groupe ou individuellement (à condition qu'il enregistre un compte - consulter l'Aide:Utilisateur). Les règles et l'organisation sont assez proches de celles de Wikipédia.... La participation à ce wiki est ouverte à tous, dans le respect de ses règles. Pour pouvoir contribuer, il est utile d'ouvrir un compte utilisateur mais la modification est possible sans inscription préalable. Les rédacteurs et participants à la maintenance du site peuvent être des enfants de la tranche d'âge lecteur, des adolescents ou des adultes, voire des étudiants en français langue étrangère. Le projet a cependant pour objectif de favoriser la participation des enfants comme contributeurs : la possibilité d'y jouer un rôle actif peut être très attractive pour eux et avoir un intérêt pédagogique important."

"Si on ne sait pas quelque chose, on peut poser des questions au... Savant Cogitus..."
A noter aussi : l'article de la semaine.

vikidia.org/

En savoir plus
vikidia.org/

Wikipédia

Édition collaborative

wikipédia

Sur Wikipédia, la diversité des collaborateurs fait la qualité du contenu
« La qualité générale d'un contenu dépend de la manière dont ses contributeurs ont travaillé, affirment des chercheuses de l'université d'Arizona. Tout du moins sur Wikipédia, l'encyclopédie en ligne à laquelle elles ont consacré leur attention. [...] Sept rôles ont ainsi été identifiés. [...] Les scientifiques se sont intéressées à un échantillon de quatre cents articles, de diverses qualités (évalués en fonction des critères internes à Wikipédia). "Nous avons ensuite classé les articles en fonction des rôles de leurs contributeurs", explique la responsable de l'étude. "Nous nous sommes rendus compte que les généralistes dominaient les articles de meilleure qualité"...»

L'Atelier, 15/03/2010

Sociologie : de la dépendance des médias envers Wikipédia
"Le titre peut paraître pédant, mais c'est bien du sujet d'une petite expérience sociologique qu'il est question. La question : jusqu'où peut-on réécrire l'Histoire et la voir reprise en choeur par les médias ?
Shane Fitzgerald, étudiant en sociologie à Dublin, a réussi son coup au-delà de toute espérance. Dans les heures suivant le décès du compositeur Maurice Jarre, il lui attribuait sur Wikipédia une citation apocryphe -- suffisamment bien rédigée pour que Maurice Jarre eût pu la prononcer.
Son idée ? Surveiller la réapparition de cette fausse citation sur des blogs ou des sites web, pour voir qui reprend Wikipédia comme une base solide et indiscutable, alors même que la «citation» n'était associée à aucune source valide -- les modérateurs de l'encyclopédie l'ont d'ailleurs plusieurs fois supprimée pour cette raison..."

Les Numériques, 10/05/2009

Lire aussi

Un étudiant trompe la presse mondiale grâce à Wikipédia
Le Point, 07/05/2009

Des journaux piégés par une fausse citation sur Wikipedia
Le Figaro, 07/05/20009

Wikipédia ou la fin de l'expertise
Mathieu O’Neil
"Le mode de fonctionnement [de cette encyclopédie contributive en ligne], s’il n’est pas sans faille, repose sur des règles bien plus sophistiquées qu’on pourrait croire…
Wikipédia participe de cette foi dans la correction systémique de la multitude ; on évoque à son sujet "une pensée de ruche". Wiki signifie "rapide" en hawaïen…
Sur Wikipédia, la "vérifiabilité" remplace la vérité. Mais quand la démonstration instantanée qu’une affirmation est étayée par une source hypertextuelle prime sur la réputation de l’auteur, les cultures marginales qui n’ont pas été digitalisées sont susceptibles de devenir invisibles...Et le fait qu’une page de Google… apparaisse invariablement dans les premiers résultats de n’importe quelle recherche… renforce la confusion entre l’expertise et la popularité… Les pages de sciences dites "dures" sont moins susceptibles de prêter à controverse, parce que spécialisées, techniques, non idéologiques… Le manque de rigueur de Wikipédia est problématique. La finalité d’une encyclopédie est la vérité… Wikipédia est symptomatique de l’émergence d’un type d’organisation original, mélange de caractéristiques bureaucratiques, tribales et collectivistes. C’est parce qu’ils sont directement impliqués que les participants à ces "bureaucraties tribales en ligne" s’investissent de manière aussi forte…"

Le Monde diplomatique, avril 2009, p. 20-21

Wikipédia veut améliorer le contrôle des contenus
"... Les erreurs font partie du décor de Wikipédia, qui ne se considère pas à proprement parler comme une encyclopédie . "On tend vers une qualité encyclopédique", précise Christophe Henner, administrateur sur le site. La qualité des articles dépend de la fiabilité et du croisement de leurs sources"... Et de l'honnêteté intellectuelle de celui qui a le dernier mot."

Le Point, 06/02/2009

Wikipedia : les règles d'édition pourraient se durcir
"Dorénavant, pour publier ou modifier un article, rester anonyme ne sera plus possible. De plus, il faudra recevoir l’approbation d’un membre plus ancien.."

Silicon.fr, 28/01/2009

Wikipédia revoit sa stratégie du tout participatif
L'encyclopédie collaborative en ligne n'en est pas à son premier mauvais coup de pub, mais la mort annoncée de deux sénateurs Américains - pourtant bien vivants - la semaine passée a visiblement été la fausse information de trop. Le fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, annonce des mesures de vérification des articles avant toute publication.

Les Numériques, 27/01/2009

Wikipédia envisage d’imposer un contrôle sur son contenu
"Face à des couacs et la publication d’informations erronées, l’encyclopédie en ligne collaborative voudrait soumettre toute nouvelle entrée à un contrôle préalable...
onfronté aux critiques, Wikipédia pourrait donc en venir à soumettre toute nouvelle entrée ou modification d'article au contrôle d'éditeurs accrédités qui décideront de publier immédiatement. Pour les autres articles, une sorte de file d'attente serait créée pour qu'ils soient examinés par une équipe de publication..."

CNET France, 26/01/2009

L'édition de référence libre et collaborative : le cas de Wikipedia
Laure Endrizzi
Ce travail a été réalisé dans le cadre d'un partenariat entre l'INRP et l'équipe LIRE de l'université Lyon 2 pour le projet de recherche ENCYCLEN - encyclopédies en ligne -, retenu par l'ACI Education et Formation en 2004.
- Wiki et encyclopédie
- Vers un savoir multiforme, ouvert et actuel ?
- Les Wikipédiens : statuts, rôles et profils
- Vers une organisation apprenante

INRP - VST, 2006

Télécharger le document : PDF, 39 p.

Le projet encyclopédique
Valentine Favel-Kapoian, documentaliste au collège de la Dombes - Saint-André-de-Corcy-(01)
"L'encyclopédie Wikipédia est basée sur un projet intellectuel et technique précis. Celui-ci s'articule autour d'un outil, le wiki, vit grâce à une communauté de lecteurs actifs, sortes « d'écrits-lecteurs », et fait partie d'un ensemble plus vaste, celui de la Fondation Wikimedia."

Le projet Wikipédia
- Naissance du projet
- Élaborer une encyclopédie universelle collaborative libre
- Une encyclopédie sans validation scientifique mais sous régulation collective (régulation "intellectuelle", régulation technique)
- La communauté de Wikipédia

Wikipédia aujourd'hui
- La vitalité de Wikipédia : quelques chiffres
- La Fondation Wikimedia
- Les projets soutenus par la Fondation

Savoir-Cdi, décembre 2007

En savoir plus

Voir cette sélection de liens sur Framablog :
pour informer, débattre et aller plus loin.

Validation des contenus

l’atelier

La validation de contenu sur les sites collaboratifs reste subjective

« Les délibérations des administrateurs sur les plates-formes collaboratives de gestion de contenu - comme Wikipédia par exemple - sont influencées par les circonstances dans lesquelles elles s'effectuent, expliquent une équipe des universités de Stanford et de Cornell. En étudiant de près les votes et les discussions sauvegardés dans les archives de Wikipédia, les chercheurs ont ainsi établi une corrélation entre le choix d'un administrateur concernant la publication d'un article et la perception qu'il a de son auteur. De même, son vote est intrinsèquement lié au moment où il arrête sa décision, qui peut être influencée par celui de tous les autres administrateurs. Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont étudié la propension des individus à voter rapidement pour les contenus proposés par un même contributeur, et ce de manière répétée. Ils se sont aussi penchés sur les probabilités pour qu'un administrateur déterminé valide à un moment donné l'article d'un contributeur... »

L'Atelier, 22/04/2010

Usages pédagogiques ?

Wikipédia, le grand bazar de la connaissance

« Le succès de Wikipédia est aussi phénoménal qu’imprévu. Le projet d’encyclopédie libre que vous pouvez améliorer reçoit 330 millions de visiteurs par mois dans le monde. En tournant le dos à l’expertise, en s’appuyant sur la gratuité et le volontariat et en créant une communauté, le projet a acquis une grande popularité. Mais le savoir ainsi diffusé sert-il vraiment les intérêts du plus grand nombre ? »

Wikipédia, où est ta démocratie ? 

« Pour beaucoup d’internautes, l’encyclopédie illustre un processus de démocratisation du savoir. Mais la part d’illusion est grande... »

Books n° 12, mars-avril 2010

Wikipédia et éducation : un exemple de réconciliation
« Il existe dans Wikipédia des articles qui possèdent le label "Article de Qualité"  ou le label "Bon Article". Il s’agit de "refléter la diversité et la richesse de l’encyclopédie". Pour qu’un article puisse y prétendre, il doit répondre à certains critères parmi lesquels avant tout la qualité encyclopédique (clarté, exhaustivité, neutralité, pertinence, citation des sources…) mais aussi la qualité de finition (orthographe, syntaxe, mise en page, illustrations…) et le respect des licences. Tout contributeur peut y soumettre un article et tout contributeur peut participer au processus de vote. [...]
Jon Beasley-Murray est professeur de littérature latino-américaine à l’Université de la Colombie Britannique (Vancouver - Canada). Ayant constaté que ce domaine était très faiblement couvert par la version anglaise de Wikipédia, il a décidé d’intégrer l’encyclopédie à l’un de ses cours en lançant le "défi" suivant à ses étudiants : quitte à les créer pour l’occasion, choisissons quelques articles afférents, répartissez-vous par groupes, et faisons en sorte qu’ils obtiennent tous le label "Article de Qualité" dans le temps imparti du semestre universitaire. [...]
Oscillant entre la tentation de l’interdiction et la préconisation sans précaution, le corps enseignant a souvent du mal à composer avec cet objet mutant qu’est Wikipédia, dont il ne peut que constater l’usage massif qu’en font, pas toujours à bon escient, leurs étudiants. Le malaise est latent, pour ne pas dire patent, et aboutit à ce que Wikipédia et monde éducatif se regardent parfois un peu en chien de faïence (cf la page de liens connexes)..."

1. Introduction
    Un projet pédagogique "de qualité".
2. Le projet vu par l’enseignant
    Présentation, chronique et analyse du projet par le professeur Jon Beasley-Murray (à lire en premier).
3. Le projet vu par un éditeur de Wikipédia
    Le point de vue d’un éditeur de Wikipédia, membre de "l’équipe des Articles de Qualité",
    ayant accompagné et soutenu les étudiants pendant la durée de leurs travaux.
4. Le projet vu par les étudiant(e)s
    Interview du professeur Jon Beasley-Murray et de trois de ses étudiantes par la gazette anglophone de Wikipédia.
5. Le projet vu comme un bon exemple d’usage pédagogique de Wikipédia
    Au delà de cet exemple, quelles sont les clés de la réussite d’un projet éducatif intégrant Wikipédia.
6. Liens connexes
    Une sélection de liens francophones autour de Wikipédia et l’éducation.

Framablog, 16/02/2009
PDF, 32 p.

Wikipédia dans la classe
> Introduction
> Pourquoi utiliser Wikipédia ?
> Un outil polyvalent (trois grandes manières d'enseigner et d'apprendre avec Wikipédia)
> Avantages et intérêt de travailler avec Wikipédia
> Craintes et attentes du contributeur (élève, étudiant voire enseignant)
> Craintes et attentes de l'enseignant
> Wikipédia comme source d'informations
> Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que rédacteur-contributeur
> Exemples et suggestions de projets pédagogiques (scolaires ou étudiants)
> Écocitoyenneté, éthique
> Émulation ?
> Limites pédagogiques
> Liens

Wikibooks.org

L’éducation face à Wikipédia : la rejeter ou la domestiquer ?
Éric Bruillard
> Le projet Wikipédia : une grande réussite
> Un projet complexe reposant sur des principes simples
> Écritures personnelles, correction collective ? Un processus encore mal connu
> Que faire en éducation ?
> Quel avenir pour Wikipédia ?

Médialog, n° 61, p. 39-45 (PDF)

Ceux qui disent non... à Wikipédia
par Astrid Girardeau
« Il y a deux mois, la bibliothécaire d’une école du New Jersey plaçait dans la salle d’ordinateurs des panneaux « Just Say No to Wikipedia » (Dites Juste Non à Wikipédia), reprenant le slogan utilisé lors de la campagne anti-drogue lancé par Nancy Reagan dans les années 80. Le mouvement a été suivi par d’autres établissements, qui à leur tour, ont décidé de bloquer l’accès à l’encyclopédie en ligne depuis leurs ordinateurs. Ces derniers jours, Tara Brabazon, professeur à l’université de Brighton a relancé le débat en interdisant à ses étudiants l’utilisation de sites comme Google et Wikipédia. »

Ecrans, 17/01/2008

Usages des jeunes

comment les étudiants 

utilisent-ils wikipédia ?

 Comment les étudiants utilisent-ils Wikipédia ? Étude américaine

Selon une étude de l'université de Washington, 70% des étudiants se servent de Wikipédia, dans un premier temps, pour se renseigner rapidement sur un sujet. Cela ne les empêche pas de se tourner ensuite vers leurs cours (97%). Ni d'exercer un regard critique, en croisant les données de Wikipédia avec d'autres sources. Leur comportement, toutefois, varie selon les matières. Que donnerait une enquête similaire sur des élèves ? Le Monde et Numerama rendent compte de cette étude. D'autres articles sur Wikipédia sont signalés.

Veille éducation numérique, avril 2010

Les raisons avancées par des étudiants américains pour consulter Wikipedia

« Ils l'utilisent massivement, même lorsque leurs professeurs le déconseillent...
Dans leur très grande majorité, les étudiants s'appuient sur Wikipedia dans les stades préliminaires de leur travail (70%). L'encyclopédie en ligne les aide à se renseigner rapidement sur un sujet, à comprendre rapidement une notion, ou à trouver des références bibliographiques...
S'ils apprécient la rapidité d'utilisation et la clarté de Wikipedia, les étudiants maintiennent cependant un regard critique sur les contenus qui y sont publiés. Seules 16% des personnes interrogées estiment que le modèle participatif de l'encyclopédie donne davantage de crédibilité au site qu'à d'autres sources. S'ils ne vérifient pas systématiquement toutes les informations qu'ils y trouvent, les étudiants n'hésitent pas à croiser les données de Wikipedia avec d'autres sources...
Le comportement des étudiants face à l'encyclopédie en ligne varie cependant selon les matières étudiées... »

Le Monde.fr, 19/03/2010