Visioconférence et enseignement

5. Aspects techniques et organisationnels

Comment procéder ?

Choix du mode de visioconférence

Paramètres à identifier
Les paramètres à identifier sont les usages souhaités, le nombre de locuteurs, la fréquence des contacts, le nombre de points de contacts (conférence bidirectionnelle ou multipoint), les caractéristiques techniques de chacun des points : débit internet, structure du réseau, type d’équipement déjà disponible, contraintes locales éventuelles

Il faut aussi se poser la question du bon fonctionnement des solutions dans le temps et identifier les besoins en support et en maintenance.

Enfin, la question du coût des systèmes doit être posée, que ce soit à l’achat ou à l’entretien, en ne négligeant pas les coûts annexes liés par exemple à l’installation ou au SAV.

Dorothée Danielewski, chef de  projets Infrastructures - STSI C1

Le choix du mode de visioconférence dépend de l'architecture choisie et du fait que le médium de communication sera partagé ou non.
En effet,  il ne faut pas occulter le fait que la visioconférence demande beaucoup de ressources et qu'avec un médium dédié, la transmission des données nécessaires à la visioconférence ne sera pas aussi aléatoire que dans le cas d'un médium partagé.

Les différentes architectures
- Par un réseau local (LAN).
- Par l'Internet.
- Par un réseau privé.
- Point à point partagé par plusieurs utilisateurs
- Point à point dédié RTC
- Point à point dédié Numéris.
- Point à point dédié Numéris avec système de visioconférence dit propriétaire

Université de Paris 7
http://www.artemis.jussieu.fr/dess99/mainEvc.htm

Voir aussi
-
Protocoles et normes
- Matériel
- Logiciels

Université de Paris 7
http://www.artemis.jussieu.fr/dess99/mainEvc.htm