Livre numérique

6. Aspects socio-économiques

Marché de l'édition numérique

En 2010

En France

Livre numérique : la TVA à 5,5 %… en 2012

«D'abord refusé par l'Assemblée nationale, puis appuyée par le gouvernement, la TVA sur le livre numérique passera à 5,5 %, au lieu de 19,6 %. Seul problème : alors qu'elle aurait pu arriver dès 2011, elle ne devrait finalement être mise en place que le 1er janvier 2012... Il y a quelques jours, le Syndicat national de l'édition se réjouissait de cette décision « de bon sens » : « elle permettra […] d'harmoniser la fiscalité du livre numérique et imprimé, d'éviter des distorsions de concurrence internationale à l'encontre des éditeurs français et de développer une offre légale attractive de livres numériques, au bénéfice des lecteurs »

Igeneration, 14/12/2010

L'offre de livres numériques en France

Un observatoire de l’offre et de la demande numériques légales et illégales sur internet a été mis en place  par le MOTif. Un premier tableau de bord propose un état des lieux détaillé des 31 platesformes françaises de distribution de livres numériques, couvrant la majeure partie de l’offre dans ce domaine, soit entre 60 000 et 70 000 titres. Sont étudiés le rôle des plates-formes et leurs caractéristiques (données économiques, catalogue, fonctionnalités du site), la disponibilité des titres appartenant à l'échantillon de l'étude ainsi que leur prix. 

Le MOTif, tableau de bord n°1, juillet 2010

Livre numérique : quel modèle économique pour un changement de paradigme ?

En avril 2010, l'Agence Régionale du Livre Paca a organisé un colloque sur « Les métamorphoses numériques du Livre ». Françoise Benhamou a fait une intervention durant ce colloque sur la thématique suivante « Livre numérique : quel modèle économique pour un changement de paradigme ? ».
Quelques extraits de son intervention :
« Quelle sera la relation de marché entre le papier et le numérique ? Verrons-nous une superposition de deux marchés relativement indépendants ? Verrons-nous une complémentarité de marchés, avec effet de levier du numérique sur le papier, par des effets de notoriété ou de circulation d'informations ? Ou encore assisterons-nous à des phénomènes de substitution ? … Pour l'instant, et bien qu'il soit en plein développement, le marché de l'offre numérique est presque inexistant : on est en dessous de 5 % des ventes. En France, on est même bien en dessous. C'est pourtant la perspective du marché du livre numérique qui dicte pratiquement la stratégie économique et industrielle de l'ensemble de la chaîne du livre dans tous les pays concernés. On voit qu'on est à la fin d'un modèle exclusif d'achat unique – le livre. Utilisera-t-on des lecteurs dédiés, des ordinateurs, des téléphones ? Vraisemblablement tout, selon les préférences de chacun. D'autre part, le numérique se prête au morcellement du texte. Les éditeurs n'y pensent pas encore, il leur faut pourtant envisager des achats qui peuvent être des textes intégraux numérisés, mais aussi un ou plusieurs morceaux de textes pris dans des ouvrages différents.» …Quant à la régulation, s'il y a un enjeu, c'est celui de la TVA. Plus j'y réfléchis, plus je vois deux manières de penser le livre. Soit on parle de la transposition du texte dans un format numérique, et dans ce cas le taux de TVA devrait être ramené de 19,6 % aux 5,5 % du livre papier ; soit le texte devient un nouvel objet hybride que le numérique permet d'enrichir de fonctionnalités nouvelles : le jeu vidéo, la musique, le livre... On obtient un nouveau contenu, auquel il faudrait peut-être trouver un nouveau nom. La question du taux de TVA se pose différemment. On pourrait tout à fait avoir deux marchés qui se superposent, ce qui reste le meilleur des scénarios."

Dazibao, Agence Régionale du Livre Paca, avril 2010

Seulement 50 000 à 70 000 livres numérisés en France

« Un chiffre qui s'applique uniquement au secteur de l'édition. Les professionnels du monde du livre en France semblent unanimes la part du livre électronique serait largement inférieure à 1 % du marché. C’est du moins l’avis de François Nawrocki chargé de mission au CNL qui déclare : "Pour l'instant, l'essentiel de ce marché, ce sont surtout les offres de bouquets pour les bibliothèques". Le chargé de mission au SNE, Arnaud Valette, affirme lui : "Le livre numérique ne représente pas plus de 0,1% du marché en France". Et chez Hachette Livre, on ne cherche même pas à chiffrer la part des ebooks tellement c’est marginal . »

ActuaLitté, 23/03/2010

Les révolutions du livre

Dossier - Alternatives économiques
« Le livre ne connaît pas la crise, les chiffres le prouvent. Mais les nuages s'amoncellent à l'horizon. Entre révolution numérique, mutations du lectorat, "best-sellerisation" du marché, crise de la librairie indépendante et concentration du secteur, son avenir paraît de plus en plus incertain. »

La lente gestation du livre numérique

« Le développement du livre numérique en France est freiné par des difficultés techniques, juridiques, commerciales et réglementaires. »

Et si le livre numérique décollait ?

« Au pilon les imprimeurs, les libraires, voire les éditeurs ? Le scénario catastrophe qui verrait émerger deux ou trois hydres mondiales toutes puissantes n'a rien d'inéluctable. »

Une métamorphose silencieuse

« Surproduction, massification, nouvelles pratiques…, confronté à de profondes transformations, le secteur du livre affiche une vitalité moins bonne qu'il n'y paraît. »

Alternatives économiques, n° 289, mars 2010

Petit guide pratique de l'après-papier

« On ne le sait pas forcément, mais l'offre de livres numériques en français est déjà très étendue. A quelques jours de l'édition 2010 du Salon du livre, voici une liste recensant les principaux sites d'éditeurs, de librairies ou de bibliothèques en ligne, qui proposent des ouvrages à télécharger (gratuitement ou en payant). De quoi nourrir votre lecteur électronique, votre PC, votre téléphone portable ou… votre console de jeux. »

Télérama, 14/03/2010

Lire les classiques sur Nintendo

« En France, Nintendo a passé un accord avec Gallimard, qui a sélectionné cent titres - tous dans le domaine public - issus des catalogues de "Folio classique" et de "Folio junior". Parmi les textes sélectionnés, on trouve notamment La Princesse de Clèves, de Madame de La Fayette, Bel-Ami, de Maupassant, Une saison en enfer, d'Arthur Rimbaud, ou Le Diable au corps, de Raymond Radiguet. L'appareil critique intégré aux ouvrages a été simplifié : le logiciel propose une présentation de l'auteur et une introduction à l'oeuvre... » Alain Beuve-Méry

Le Monde des livres, 11/03/2010

Amazon et Kindle store

Les livres du Kindle Store seront compatibles avec l'iPad d'Apple

« Amazon compte bien défendre sa place de leader dans le marché du livre électronique. Or, avec l'arrivée prochaine de poids lourds (comme Apple, Microsoft et Google), la firme a choisi de jouer un coup d'avance en annonçant la compatibilité des livres électroniques du Kindle Store avec différents appareils, allant des PC au Mac en passant par l'iPad... »

Numerama, 22/03/2010