Livre numérique

Bibliographie

Rapports

2016

«Oui, les jeunes Français lisent encore !»

«Des enfants et des adolescents qui aiment lire, c'est ce qui ressort d'une étude publiée par le Centre national du livre. Entre 7 et 19 ans, les 1500 jeunes interrogés lisent globalement six livres par trimestre, soit en moyenne trois heures par semaine. Et internet n'est pas forcément un frein.»

Franceculture.fr, le 28.06.2016

«Perspectives pour la presse et le livre 2016 – 2020»

«PwC a dévoilé son rapport sur l’industrie des médias et loisirs 2016 – 2020. Cette étude a été réalisée dans 54 pays et concerne Internet, la TV, le jeu vidéo, le cinéma, le livre,presse etc. L’étude annuelle intitulée : « Global Entertainment & Media Outlook » fait un focus sur le livre et la presse et monitore la situation dans l’hexagone.»

IDBOOX, le 09/06/2016

Rapport d'activités 2015 du médiateur du livre à Mme la ministre de la Culture et de la Communication

Au sommaire

-La création de la médiation du livre : une idée ancienne à l’épreuve du numérique
-L’activité du médiateur du livre en 2015 : l’émergence d’une institution utile parce que utilisée
-Un cadre d’intervention combinant formalisme et souplesse
-Les procédures de consultation : favoriser par la médiation l’adaptation concertée  du droit aux nouveaux usages
-Les procédures de conciliation : une solution légère et économe pour faire respecter  le droit
-Les interventions hors procédure : une exigence de proportionnalité des moyens
-Les demandes d’avis : informer les administrés pour fluidifier la régulation
-Les autres formes d’intervention : la diffusion, auprès des professionnels,  de la doctrine élaborée par l’autorité de médiation
-Premiers enseignements : la médiation comme modalité efficace de mise en œuvre de la régulation
-La régulation dans le secteur du livre : un cadre solide et efficace
-La médiation : un complément utile à l’autorité régalienne
-La médiation : un espace de réflexion et d’adaptation de la régulation
-Les perspectives de déploiement de l’action du médiateur du livre en 2016
-Poursuivre l’exploration des sujets qui affectent la vie de la filière
-Favoriser les interactions avec les autres acteurs de la régulation
-Renforcer les outils d’observation et d’évaluation du secteur du livre
-Conforter le dispositif législatif et réglementaire
-Les moyens affectés à l’autorité de médiation en 2015 : des  ressources  limitées  et contrôlées
-Une instance souple  et peu  coûteuse
-Un budget encadré et soumis au contrôle des parlementaires