ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Comment apprennent les élèves ? suivant les disciplines ? avec les TIC ? avec des jeux ?

La revue Administration et éducation consacre un numéro à cette question centrale pour la réussite des élèves, à travers tout le système éducatif. À signaler plus particulièrement : le compte rendu d'une table-ronde "Comment apprennent les élèves suivant les disciplines ?", un article concernant l'impact des TIC sur l'école et l'enseignement et un autre sur les jeux sérieux.

afae

Comment apprennent les élèves ?

Administration et éducation - N° 126 - 2010

« C’est une question que l’on se pose rarement à laquelle chaque professionnel concerné donnerait certainement des réponses affirmées. Pourtant, entre l’élève du premier degré, celui du CAP ou celui de classe préparatoire, les modes d’apprentissage varient d’une façon évidente. De même, des méthodes déductives aux méthodes inductives, des approches théoriques aux approches pratiques, des démarches individuelles aux démarches collectives, les didactiques disciplinaires sont diverses tout en s’adressant aux mêmes élèves. »

Table-ronde : comment apprennent les élèves suivant les disciplines ?

Jean-Louis Durpaire
IGEN, groupes Enseignement primaire et EVS
> Les temps des apprentissages
> La motivation des élèves
> La relation maître-élève

Jean-Pierre Collignon
IGEN, groupe STI
> La compétence : outil de modélisation des savoirs
> La démarche inductive est privilégiée
> Démarches méthodologiques : investigation, résolution d'un problème technique, projet technique de formation

Anne Armand
IGEN, groupe Lettres
> Définition du champ
> Référents implicites de la discipline et Socle commun
> Que signifie apprendre en français ?
> apprentissage scolaire et non scolaire
> Compétences visées par les apprentissages en français
> Savoir communiquer à l'écrit et à l'oral
> Construire son identité culturelle

p. 59-76

Deux articles

Impact des TIC sur l'école et l'enseignement
Jonas Érin (IA-IPR, chargé du dossier langues vivantes dans l'académie de Besançon), Michel Mazaudier (IA-IPR, CTICE, académie de Besançon), Frédéric Thollon (IGEN)
« Le développement des TIC crée une révolution industrielle et culturelle qui change en particulier la relation au savoir et la façon dont apprennent les élèves. Les évolutions des pratiques pédagogiques vers une plus grande efficacité sont illustrées par les sciences physiques et chimiques et les langues vivantes avant que soit questionnée la façon dont les TIC induisent de nouvelles pratiques organisationnelles et de travail collectif dans les établissements comme pour les adultes. »

Extrait de la conclusion

« Il est très difficile d'évaluer l'impact des TIC sur l'amélioration des performances des élèves. Les travaux menés en France et à l'étranger font apparaître des résultats très contrastés, voire contradictoires. En revanche, il est évident que l'introduction inévitable de ces technologies dans l'école a et aura un impact sur l'enseignement et l'apprentissage des élèves. Elle interroge l'École au niveau de l'organisation : la structure classe telle qu'on la connaît peut être remise en cause avec l'installation d'un système plus modulaire... L'introduction des TIC interroge aussi l'École au niveau de la relation : on peut se demander si ce n'est plus le savoir lui-même qui est essentiel mais bien l'habileté à trier et à décoder l'information. Les outils technologiques facilitent et accélèrent certaines tâches, quitte à les rendre totalement transparentes pour l'élève, même si cela induit un déplacement du champ d'expertise. Cela entraîne une dépendance accrue aux technologies. La question se pose donc de savoir s'il faut former des élèves assistés par les technologies qui doivent réussir dans leur vie professionnelle, en utilisant les moyens technologiques disponibles dans la société. »

p. 91-97

Serious games : un enjeu sérieux
Florian Grenier (Professeur SVT - IA TICE - Académie de Grenoble)
« La pratique des jeux converge avec les principaux objectifs et principes de l'École. Mais pour apprendre quoi ? Avec quels jeux ? Que peut être un jeu pour apprendre ?... L'articulation des enjeux scolaires avec le socle commun de connaissances et de compétences permet une intégration profitable des serious games dans l'école. »

p. 137-144

Le sommaire

1. Approche théorique de la question

  • Comment apprennent les élèves ?
  • Contextes et performances scolaires
  • Développement cognitif et cerveau : apprendre l'inhibition
  • Apprendre, c'est franchir un fossé
  • Variations sur le thème chercher l'erreur !
  • Le travail de l'élève : enjeux et malentendus
  • Apprendre à apprendre en Europe
  • Comprendre les schémas individuels d'apprentissage : implications pour le bien être des élèves
  • Comment apprennent les élèves suivant les disciplines ?

2. Situations particulières d’apprentissage

  • Du discours sur les méthodes
  • Apprendre en alternance
  • Impact des TIC sur l'école et l'enseignement
  • Illettrisme et apprentissages

3. Des cas particuliers d’apprentissages facilités

  • Confiance en soi, construction des réseaux et (in)égalité des chances : de la ZEP à Sciences-Po
  • Piloter l'apprentissage des élèves
  • Tutorat
  • Histoire d'un GFA : raisonner en Histoire et Géographie au collège
  • Serious games : un enjeu sérieux
  • Les accompagnements à l'apprentissage dans un collège de ZEP
  • L'accompagnement pédagogique d'étudiants entrant en CPGE