ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Livre électronique : revue de presse - mars 2010 (Salon du livre)

À l'occasion du Salon du livre : émissions, enquêtes, dossiers, réflexions, interviews, articles - Au sommaire : Salon du livre. Des notions à préciser. Mutations du livre. Nouveaux modes de lecture. Du côté des contenus. Du côté des liseuses. Papier et encre électroniques.

 salon du livre 2010 lectures de demain 2010

1. Salon du livre - Lectures de dem@in
2. Des notions à préciser (livre numérique, plateforme)
3. Mutations du livre (aspects culturels, économiques, écologiques)
4. Nouveaux modes de lecture (utilisateurs, attentes)
5. Du côté des contenus (enjeux, orientations, offre actuelle, accords Goole)

6. Du côté des liseuses (modèles déjà ou bientôt là)... et même des jouets
7. Papier et encre électroniques
En savoir plus

1. Salon du livre

  • Lectures de dem@in

Pour la 3e année consécutive, le Salon du Livre a présenté l’espace « Lectures de dem@in » consacré à l’édition numérique et la lecture sur supports mobiles : lecteurs ebook, smartphones et autres plateformes de lecture.
Paris - Porte de Versailles Du 26 au 31 mars 2010
Sur cet espace, le visiteur a pu se familiariser avec les contenus éditoriaux disponibles sur iPhone et console de jeux, écouter les dernières parutions au format livre audio, découvrir les principales plateformes de lecture disponibles dans le monde et quelques prototypes.
- Pour les professionnels, des tables-rondes : comme la chaîne de numérisation pour les éditeurs, les nouvelles politiques éditoriales, les solutions de librairies en ligne pour la distribution de livres numériques, les bibliothèques face à l'arrivée du numérique...
- Pour le grand public, des conférences sur l’accès au savoir sur Internet, le numérique à l’école, l'impact du numérique sur la lecture, les enfants du numérique, les plateformes de lectures ebook disponibles, l'accessibilité pour les handicapés, les contenus sur mobiles (romans, BD), la presse en ligne,  la réalité augmentée...

En savoir plus sur les plateformes de lecture : voir les photos
Voir le programme des conférences : descriptif, intervenants

  • Éducation nationale

Le ministère de l'Éducation nationale partenaire du Club jeunesse
« Le Club jeunesse est un espace de découvertes et d’échanges. Il offre aux enfants de 6 à 12 ans des possibilités pour développer leur goût de la lecture et de l’écriture, missions fondamentales de l'Éducation nationale. »

Animations proposées par l'Éducation nationale

2. Des notions à préciser

  • Notion de livre/oeuvre numérique

Read/Write Book

Le livre inscriptible
Sous la direction de Marin Dacos
« Ce recueil constitue un état des lieux des réflexions d’une communauté de chercheurs, de professionnels du livre, de pédagogues, de professionnels du numérique, d’expérimentateurs et d’explorateurs, parfois même de conquistadores, bref, d’une communauté d’intellectuels inscrits dans leur siècle que l’on appelle parfois la bouquinosphère. Ils partagent, débattent et parfois même s’étripent au sujet d’un sujet qui les passionne tous : le livre... »

Marseille, Cléo (Coll. Edition électronique), mars 2010, 178 p.

- Le livre électronique est un texte

Marin Dacos
« Le livre est nu. On découvre derrière ses habits tombés que sa nature première est d’être un texte. Un texte dont la lecture, l’écriture, la granularité et la circulation vont devenir plurielles... il faut comprendre ce que devient le texte lorsqu’il s’inscrit dans un univers numérique complexe. On retiendra notamment la formule fulgurante d’Hubert Guillaud selon lequel le livre, désormais, est lisible et inscriptible, c’est le Read/Write Book. De Bob Stein, on retiendra que le livre "is a place" : le livre est un lieu, lieu de parcours, parcouru, parcourant. Et, pour finir, que le livre résiste avec vitalité, puisqu’à force de dire que le livre est un texte, on continue à parler de lui comme d’un livre, au moment où sa dématérialisation frappe les esprits. Immatériel, vraiment, le livre électronique ? »

- Réflexion autour du livre et de l'œuvre numérique

Alain Pierrot et Jean Sarzana
« ... depuis longtemps le livre couvre des champs multiples, il se révèle étonnamment flexible, et de surcroît sa matière est en mutation. C’est dire combien l’exercice s’avère délicat... [Cet article propose] deux approches successives. La première s’attache à cerner le champ du livre en tant qu’œuvre incorporelle, indépendamment de son support, qu’il soit imprimé ou numérique. C’est une démarche d’abord conceptuelle, apparue comme un préalable nécessaire à la réflexion sur le livre numérique lui-même. La seconde approche, plus factuelle, porte sur les attributs du livre imprimé et propose un essai de typologie primaire de l’œuvre numérique... »
p. 21-27

- Le livre à l'heure du numérique : objet fétiche, objet de résistance

Milad Doueihi
« .. Le livre est aussi en ce sens un objet fétiche : comme entité, il échappe au monde numérique, alors que le "texte" ou le "document" (la différence entre les deux ayant d’ailleurs tendance à se creuser), sont les objets premiers de la matérialité virtuelle du numérique – au même titre que l’image et le multimédia.
On le sait : un texte, un document ne forme pas nécessairement un livre… Mais alors qu’est-ce qu’un livre numérique ? Faut-il le penser exclusivement sur le modèle du livre imprimé, de ses formes, de ses contraintes et de ses pouvoirs ? Ou vaut-il mieux essayer de l’imaginer comme un objet nouveau, sui generis, un objet en quelque sorte "numériquement pur", qui ne garderait que des rapports lointains et minimaux avec son ancêtre imprimé, selon une évolution certes non destructive ? Dans ce cas, quels seront les enjeux cristallisés autour de ce nouvel objet ? Et quid de ses répercussions pour les métiers du livre : auteurs, éditeurs et libraires – mais aussi pour les lecteurs ?.. »
p. 95-103

  • Notion de plateforme

Les modèles de plateformes du livre numérique

« Plateformes, supports, contenus, usages… du livre au format numérique. On mélange souvent un peu tout… Essayer de comprendre l’état du marché, des modèles proposés, permet d’essayer de catégoriser ce que l’on a sous les yeux...
Par plateforme, il faut attendre un ensemble matériel et logiciel appliqué à un contexte particulier. Dans le cadre de la distribution du livre au format numérique, une plateforme sera à la fois un système matériel et logiciel de diffusion, de distribution, de vente et d’achat du livre. Ce sont des formes marchandes structurées pour la distribution et la vente de livres. Google Books ou la boutique Kindle d’Amazon forment ainsi des plateformes de diffusion/distribution des livres numériques qui ont des caractéristiques distinctes... »
6 types de plateformes identifiés...

La Feuille - Blog du Monde, 29/03/2010

3. Mutations du livre et des métiers

  • Écoutez différents points de vue

Sur France 24

Livre électronique : la fin du papier ?

« Le livre électronique est l’une des grandes attractions du Salon du Livre de Paris cette année. Cependant, les maisons d'édition disent ne rien craindre et assurent que le livre traditionnel aura toujours sa place. Le livre électronique est-il un simple gadget sans avenir commercial ou un nouvel eldorado numérique ? »
Quel avenir pour les auteurs et les éditeurs ? Avec
- Laurent Chollet, historien, éditeur chez Flammarion
- Laurent Picard, cofpndateur de Bookeen

France 24, 29/03/2010

Sur France Info

Salon du livre : le numérique se profile derrière le papier

Un Français sur trois rêve d’écrire un livre. De plus en plus d’entre eux se tournent vers Internet pour l’éditer.
Le reportage de Grégoire Lecalot. (1'56")

Martine Lemalet est directrice des éditions manuscrit.com, fondées il y a dix ans.
Adepte d’une édition exigeante, même sur le web, elle explique ce qui l’a poussée à quitter l’édition classique pour internet. (1'12")

Stéphane Ternoise est écrivain indépendant. Il pratique l’auto-édition, sans passer par des net-éditeurs.
Pour lui, ils ne permettent pas de trouver un lectorat. (2'22")

La guerre des livres électroniques

- Chronique de Jérôme Colombain - 07:20 (2'04'')
  e-book contre iPad : la bataille des livres électroniques commence !
- Laurent Picard, co-fondateur de Bookeen (3'52")
  Le livre à l’ère numérique, ce sont aussi des innovations intéressantes

France Info, 26/03/2010

Livre augmenté

- Chronique de Jérôme Colombain - 07:20 (2'01'')
  Lire un livre sur son téléphone mobile : ça peut se faire, surtout quand c’est bien plus qu’un livre.

France Info, 25/03/2010

Sur France culture

Le siècle attend certainement encore son Gutenberg 

«  Pour Bernard Stiegler, le livre ne disparaît pas avec le numérique, il commence son histoire, sur un nouveaux mode, celui de la lecture partagée, d'un texte ouvert aux annotations. Car internet a bouleversé les usages culturels, nous sommes entrés dans une autre société, profondément différente, de la contribution. »

« Le livre a toujours été sujet à une multiplicité de ré-interprétation et de braconnage intellectuel, l'histoire du livre montre que le texte n'a jamais été figé analyse Roger Chartier. Le professeur au Collège de France pense que la tentation du livre numérique est de figer le texte, par peur du piratage. Et de l'enserrer, définitivement. »

« Le siècle attend certainement encore son Gutenberg analyse Lorenzo Soccavo, pour qui le modèle participatif du web 2.0 accélère la dématérialisation du livre. Avec le numérique, le lecteur est amené à dissocier l'oeuvre de son support, barrière culturelle qui n'existe plus pour les digital natives, générations née avec internet.  »

France Culture, janvier 2010

  • Aspects socio-culturels

Nous risquons de perdre la mémoire collective

Interview. Robert Darnton - historien américain, spécialiste de l'histoire du livre et des Lumières
« Une des thèses dans l'histoire de la communication que je m'efforce d'écrire est qu'un média ne chasse pas un autre. Je crois toujours que le livre électronique va s'ajouter à la machine de Gutenberg, mais je ne suis pas prophète. J'ai déjà du mal à comprendre le passé, alors... Toutefois, je suis optimiste, en un sens : le livre électronique ouvre beaucoup de possibilités qui n'existaient pas jusqu'ici. Par exemple, prenons un livre sur la chanson d'autrefois, qui m'intéresse. Grâce à la technologie, on peut lire et écouter d'un seul clic la musique dont il est question, donc c'est une reconstruction, autant que faire se peut, de la tradition orale du passé. Cela n'aurait pas été possible il y a dix ans. »

Le Monde, 19/03/2010

Culture en mutation : l'édition

Dossier de France Culture
« En une décennie, les évolutions technologiques vers le numérique ont profondément transformé nos pratiques culturelles mais également les modes de production et de diffusion des oeuvres. L'intégration d'internet dans notre quotidien est venu bouleverser ces industries. »

À quoi sert Google ?
« Comment la petite start-up californienne créée il y a seulement onze ans est devenue l'un des géants de l'internet, acteur incontournable qui inquiète désormais l'industrie du livre et de la presse ?  »

Les éditeurs en ligne
« Comment s'organisent-ils face aux géants de l'internet ? Que préconisent les rapports Zelnik et Tessier ? Et découvrez le point de vue de François Bon, écrivain et pionnier de l'édition en ligne. »

Les dinosaures du futur
« Les liseuses électroniques ne datent pas d'aujourd'hui et des Français lançaient déjà un modèle il y 10 ans. Diaporama sonore d'une décade. »

Nouveaux objets, nouveaux usages
« Le livre est il condamné à disparaître ? Le web 2.0 transforme nos modes de lectures et accélère la mutation vers le livre numérique. Mais le livre objet attend toujours son nouveau Gutenberg. »

À lire Sur le web

  • Aspects socio-économiques

Quel avenir pour le livre électronique ?

Interview. Françoise Benhamou - professeure à l'université Paris 13, spécialiste de l'économiede la culture, chroniqueuse sur France Culture. L'entretien porte sur les points suivants
- Les ventes de livres ont-elles pâti de la crise économique ?
- Dans ce tableau, que représente la part des livres électroniques ?
- Pour le lecteur, quel avantage ?
- Quelles conséquences pour les libraires ?
- Et pour les auteurs ?
- Le marché du livre est-il menacé par le téléchargement, au même titre que celui de la musique ?

« Les investissements sont là et les habitudes de consommation changent très vite. Mais tous les types de livres ne seront pas logés à la même enseigne. Je pense que, dans quelques années, l'électronique peut représenter 80 % du marché des dictionnaires et des encyclopédies, 60 % des guides de voyage mais moins de 10 % des romans... »

Ouest France, 25/03/2010

Le livre numérique se cherche encore un avenir en France

Le livre numérique n'a pas encore trouvé sa place dans les bibliothèques.
« Le marché du livre numérique représente moins de 1% des ventes de livres en France. D'un côté, la demande est très faible, de l'autre l'offre est si indigente qu'elle peut difficilement justifier l'investissement dans un lecteur. Reportage au Salon du Livre. Les lecteurs numériques ne manquent pas d'attraits. Ni d'arguments. Emmener avec soi une bibliothèque de plusieurs centaines d'oeuvres, pouvoir la glisser dans son sac à main, profiter de différentes fonctionnalités de recherche... Au Salon du Livre, qui ferme ses portes mercredi 31 mars, les visiteurs peuvent faire connaissance avec ces liseuses électroniques. Mais ils devront attendre encore s'ils veulent disposer d'un large choix de contenus. Sur ce point, la France est à la traîne. Et la TVA de 19,6% sur les contenus électroniques ne favorise guère le décollage du marché... »
- Numérique : une miette du marché du livre
- Lecteurs : Sony, Bookeen, et après ?
- Contenus : la France à la traîne

L'Expansion, 29/03/2010

Le monde de l'édition fonde de grands espoirs sur le livre électronique

« A la veille de l'ouverture du Salon du livre de Paris (du 26 eu 31 mars, porte de Versailles), le livre électronique s'impose comme l'un des sujets phares chez les professionnels et les médias. Le Syndicat National de l'Edition (SNE) consacrera d'ailleurs cette année ses Assises Professionnelles du Livre au numérique le 31 mars au Salon. Pourtant, si l'ère du numérique est amorcée dans le secteur littéraire, le marché reste encore au stade expérimental. Les offres existent, et sont sur le point de se multiplier, mais la demande, en est encore à ses balbutiements... »
- Le réveil des éditeurs
- La guerre reste ouverte entre les formats
- Un cadre juridique à définir

Le Monde informatique, 25/03/2010

Le délicat développement des livres numériques

« De nombreux fabricants vont lancer en 2009 leur « e-reader ». Mais des freins font encore obstacle au développement du livre électronique en France. En particulier, la pauvreté des contenus proposés par les éditeurs. Enfin, le décollage ? Alors que s'ouvre le Salon du livre de Paris et que l'iPad d'Apple est sur le point d'arriver, fabricants de liseuses (e-readers) et éditeurs de livres se mettent en ordre de bataille... »

Les Échos, 25/03/2010

Le livre électronique s’apprête à faire son show à Paris

« Lire sur un écran n’est pas encore une habitude pour le plus grand nombre mais cette fois la pompe semble bien amorcée. Pour autant, avec les débuts de la démocratisation du livre électronique, les problèmes surgissent.
- D’abord, une guerre des lecteurs et des formats...
- Et puis, surtout, face aux liseuses électroniques actuelles, voilà que se profile l’iPad d’Apple qui sortira le mois prochain...
- Enfin, c’est surtout du côté des auteurs et des éditeurs se joue la vraie bataille...
Le Salon du Livre ressemblera-t-il un jour à un salon high-tech avec des rayonnages de livres remplacés par des écrans ? Il n’est pas interdit de l’imaginer… »

France Info,  24/03/2010

Livre numérique - chapitre 1

« Avec moins de 1 % du marché de l'édition, le livre numérique reste marginal, mais les freins à sa diffusion se relâchent.
Un marché en devenir
- 0,5 % , c'est la part de marché du livre numérique en France
- Les meilleures ventes d'un ouvrage numérique s'élèvent à 1 000 exemplaires
- 10 000 titres environ sont disponibles en France »

L'Usine nouvelle, 29/03/2010

  • Aspects écologiques

Pollution : 1 ebook = 240 livres numériques

« Outre le problème du prix, le SNE pointe celui de l'écologie. Pour le syndicat, le livre papier est « nettement » plus écologique que le livre numérique. Le SNE se base sur une étude commandée par Hachette Livre à la société Carbone 4, au vu de la pollution générée par un ebook, l'utilisateur doit lire au moins 240 livres numériques en trois ans avec le même appareil "pour l'amortir écologiquement"... »

PC INPact, 25/03/2010

Le livre électronique : mirage technologique et désastre écologique ?

« Le livre électronique (Kindle, IPad) est la grande nouveauté du Salon du Livre de Paris. Nouveau gadget technologique, il serait même écologique, puisque sa fabrication ne nécessite pas de bois. Et n’entraîne donc pas de déforestation ? Erreur, expliquent les Amis de la Terre. En effet, un ouvrage papier engendrerait la production d’1 kg d’équivalent CO2, quand son homologue électronique en engendrerait... 250 !... »

C Durable.info, 30/03/2010

4. De nouveaux mode de lecture

  • Quels utilisateurs ?

- Enquête CNL/Ipsos MediaCT

Selon une étude CNL / Ipsos MediaCT, la transformation des habitudes de lecture sera profonde et irréversible

« Près d’un Français sur deux a déjà entendu parler du livre numérique, et le considère d’abord comme un contenu, avant d’être un support spécifique. Les Français estiment que le livre numérique est fondamentalement différent du livre imprimé.
Son essor se joue autour de trois enjeux : l’accès aux contenus, aujourd’hui limité, mais potentiellement infini ; le terminal de lecture, déjà pratique, mais qui doit devenir confortable ; enfin la valeur des accès et des terminaux. Les Français attendent un prix inférieur de 40% à celui du livre papier, sans perdre pour autant le droit d’en conserver et d’en partager le contenu. [...]
le grand lecteur de livre est sensiblement moins jeune et moins technophile. Il n’est pas - encore - digital native ».

YouVox Tech, 01/04/2010

Les publics du livre numérique
Bruno Schmutz, Ipsos MediaCT
1-Notoriétéet attrait
2-Segmentation du public
3-Les utilisateurs actuels
4-Le livre numérique comme contenu
5-Le livre numérique comme support
6-Conclusion et perspectives

Ipsos, 29/03/2010

Télécharger l'étude
Les publics du livre numériquePDF, 41 p.

- Enquête Opinion Way

Les Français et les nouvelles pratiques de lecture
Enquête Opinion Way pour le Figaro littéraire - mars 2010
Réalisée auprès d’un échantillon de 1008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. Interviews réalisé entre le 17 et le 18 mars 2010. Deux questions étaient posées :
- Aujourd'hui, sur quel support lisez-vous le plus souvent un livre ?
- Et à l'avenir sur quel support pensez-vous que vous lire le plus souvent des livres ?

Télécharger les résulats de l'enquête sur le site du Figaro
Les Français et les nouvelles pratiques de lecturePDF, 7 p.

Un français sur cinq prêt à lire sur écran

« Premier constat, flagrant.... plus de neuf Français sur dix lisent aujourd'hui un livre dans sa version la plus classique : le bon vieux papier...
... deuxième constat, significatif : un Français sur cinq pense qu'il dévorera un livre autrement que dans sa version papier. En priorité via un écran d'ordinateur (11%) et un e-book (7%). 2% pensent qu'ils liront un roman ou un essai sur leur téléphone mobile, et autant par l'écoute d'un CD lu par un comédien. En revanche, il existe une large majorité rétive à toute idée de lire via un écran quel qu'il soit : 77% des Français s'imaginent dans les années à venir continuer à feuilleter encore des pages et des pages.
Ce sondage casse deux idées reçues : il n'y a presque pas de ­clivage générationnel. Et dans le domaine de la lecture, les femmes sont plus technophiles que les hommes (15% contre 8% d'hommes) !
Dernier constat, enfin. Les Français ne pensent pas en termes d'opposition - le papier contre le numérique... »

Le Figaro, 25/03/2010

- Enquête Benchmark Group

Le livre numérique : ce que les utilisateurs en pensent

Enquête Benchmark Group - mars 2010
« Que pensent les premiers utilisateurs du livre numérique ? Ceux qui l'ont testé sur un reader et ceux qui ont lu sur un smartphone ? Quelles sont leurs attentes ? Reader, smartphone, ordinateur… Quels sont les supports qui leur semblent les plus adaptés à la lecture ? Quels sont les genres littéraires les plus attendus en version numérique ? Confort de lecture, gain de place, achat à distance… Quels sont les principaux avantages du livre électronique retenus par les lecteurs ? Sous quelles conditions les lecteurs sont-ils prêts à abandonner le papier ?
Pour répondre à ces questions, Benchmark Group a mené une enquête en ligne au cours du mois de janvier 2010 auprès de 625 lecteurs, dont 196 ayant déjà testé un livre numérique. »
Sommaire détaillé de l'enquête

Benchmark Group

Bien que chers, les e-books plaisent à leurs utilisateurs

« L'e-book surprend ses utilisateurs pour le confort de lecture qu'il leur offre. Cependant, les terminaux restent chers pour le grand public. 48% de ses utilisateurs citent le confort de lecture comme étant un des avantages principaux du livre numérique, selon une étude Benchmark Group... »

Journal du Net, 12/03/2010

- Enquête Book Industry Study Group

Sur quel support les adolescents d'aujourd'hui sont-ils le plus enclins à lire ?

« Pour les éditeurs "papier", qui sont sur le qui-vive, la cannibalisation du livre physique par le livre électronique constitue un véritable enjeu... Aux Etats-Unis, où la lecture sur écran est la plus développée, une étude du Book Industry Study Group démontre que les utilisateurs de "liseuses" tendent à ne plus acheter de livres [...] Dans ce paysage en pleine recomposition, il existe un objet ludique, familier des adolescents, qui pourrait servir de tremplin vers la lecture : la console de jeux... » Alain Beuve-Méry

Le Monde des livres, 11/03/2010

- Bibliophiles

Laissez durer le livre papier

« Au Salon du livre à Paris, du 26 au 31 mars, la question taraude : le livre numérique va-t-il remplacer l'édition papier ? Bibliophages et bibliophiles répondent non... mais oui à la coexistence... »

Challenges, 25/03/2010

  • Bibliothèques numériques

À quoi ressembleront les bibliothèques du futur ?

« Ebook, tablette dédiée aux livres ou hybride type iPad d'Apple : la déferlante de nouveaux supports et de nouveaux contenus est sur le point de transformer en profondeur nos chères bibliothèques. Des modèles de prêt (“accès illimité et simultané”, “une personne = un livre”) aux nouvelles fonctions des bibliothécaires, le blogueur et chercheur en sciences de l'information Olivier Ertzscheid nous donne des pistes sur ce qui pourrait arriver. »

Télérama, 14/03/2010

5. Du côté des contenus

  • Enjeux de la numérisation en France

Conseil du Livre du 22 mars 2010

Le 22 mars, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, a présidé le Conseil du Livre au cours duquel il a décidé plusieurs orientations relatives aux questions numériques.

1/ Le schéma numérique des bibliothèques.

Frédéric Mitterrand souhaite proposer aux collectivités un contrat numérique pour les médiathèques.

2/ La numérisation des livres et le dossier Google.

Ce projet s’appuierait sur quatre principes fondamentaux :
- la numérisation intégrale du corpus aux frais de l'Etat via le Grand Emprunt ;
- un accord global sur un ensemble massif de titres, dépassant la négociation œuvre par œuvre mais avec des mécanismes souples d'entrée ou de sortie ;
- un accord sécurisé du point de vue juridique liant les trois parties ;
- un modèle de diffusion et d'exploitation commerciale des œuvres avec des mécanismes de répartition des revenus à définir.

3/ Le projet de plateforme numérique des libraires indépendants.

Ministère de la Culture et de la Communication, 23/03/2010

Seulement 50 000 à 70 000 livres numérisés en France

« Un chiffre qui s'applique uniquement au secteur de l'édition. Les professionnels du monde du livre en France semblent unanimes la part du livre électronique serait largement inférieure à 1 % du marché. C’est du moins l’avis de François Nawrocki chargé de mission au CNL qui déclare : "Pour l'instant, l'essentiel de ce marché, ce sont surtout les offres de bouquets pour les bibliothèques". Le chargé de mission au SNE, Arnaud Valette, affirme lui : "Le livre numérique ne représente pas plus de 0,1% du marché en France". Et chez Hachette Livre, on ne cherche même pas à chiffrer la part des ebooks tellement c’est marginal . »

ActuaLitté, 23/03/2010

Les petits éditeurs enthousiasmés par le livre numérique

« Alors que les gros éditeurs se montrent assez frileux, les petites maisons d'édition voient dans le livre numérique une opportunité de contourner le handicap que représentent pour elles les coûts liés à la distribution..."Pour nous, les petits, le vrai barrage c'est la distribution. Le numérique et internet, les librairies électroniques sont une formidable opportunité, pas une menace", renchérit Pascal Arnaud... »

L'Expansion.com - 26/03/2010

  • Quelle offre ?

Les révolutions du livre

Dossier - Alternatives économiques
« Le livre ne connaît pas la crise, les chiffres le prouvent. Mais les nuages s'amoncellent à l'horizon. Entre révolution numérique, mutations du lectorat, "best-sellerisation" du marché, crise de la librairie indépendante et concentration du secteur, son avenir paraît de plus en plus incertain. »

La lente gestation du livre numérique

« Le développement du livre numérique en France est freiné par des difficultés techniques, juridiques, commerciales et réglementaires. »

Et si le livre numérique décollait ?

« Au pilon les imprimeurs, les libraires, voire les éditeurs ? Le scénario catastrophe qui verrait émerger deux ou trois hydres mondiales toutes puissantes n'a rien d'inéluctable. »

Une métamorphose silencieuse

« Surproduction, massification, nouvelles pratiques…, confronté à de profondes transformations, le secteur du livre affiche une vitalité moins bonne qu'il n'y paraît. »

Alternatives économiques, n° 289, mars 2010

Pas de succès du livre sur l'iPad sans révolution des contenus éditoriaux

« L'enjeu n'est donc pas uniquement d'améliorer l'ergonomie et la navigation des outils ou la mise en page des livres numériques. Il est principalement de proposer des produits à forte valeur ajoutée permettant aux lecteurs de combiner à leur guise des contenus multimédias. En accompagnement de leurs livres numériques, il faudra leur offrir des bouquets thématiques avec, par exemple, des articles de différentes sources, des photos, des vidéos ou des interviews provenant aussi bien des équipes éditoriales que de réseaux sociaux. L'équivalent interactif des « bonus » des DVD d'aujourd'hui fera en quelque sorte partie intégrante de la lecture numérique de demain... »

Les Echos, 29/03/2010

  • En France

Petit guide pratique de l'après-papier

« On ne le sait pas forcément, mais l'offre de livres numériques en français est déjà très étendue. A quelques jours de l'édition 2010 du Salon du livre, voici une liste recensant les principaux sites d'éditeurs, de librairies ou de bibliothèques en ligne, qui proposent des ouvrages à télécharger (gratuitement ou en payant). De quoi nourrir votre lecteur électronique, votre PC, votre téléphone portable ou… votre console de jeux. »

Télérama, 14/03/2010

Lire les classiques sur Nintendo

« En France, Nintendo a passé un accord avec Gallimard, qui a sélectionné cent titres - tous dans le domaine public - issus des catalogues de "Folio classique" et de "Folio junior". Parmi les textes sélectionnés, on trouve notamment La Princesse de Clèves, de Madame de La Fayette, Bel-Ami, de Maupassant, Une saison en enfer, d'Arthur Rimbaud, ou Le Diable au corps, de Raymond Radiguet. L'appareil critique intégré aux ouvrages a été simplifié : le logiciel propose une présentation de l'auteur et une introduction à l'oeuvre... » Alain Beuve-Méry

Le Monde des livres, 11/03/2010

  • Au Royaume-Uni

Encyclopedia Britannica gets an iPhone app

«  Done by the editors of the Encyclopedia, and powered by Paragon who is well known in the dictionary area, the app has over 25,000 unique articles and 800 images and maps... »

Teleread.org, 31/03/2010

Le savoir à portée d'iPhone avec l'Encyclopaedia Britannica

«  Encyclopaedia Britannica et le Groupe Paragon Software lancent l'encyclopédie compacte Britannica 2010 avec une Fonction Unique d' Entrée Aléatoire pour les Utilisateurs d'iPhone... »

World GSM, 31/03/2010

  • Google

Google a numérisé plus de douze millions de livres

« Google indique avoir dépensé “des centaines de millions de dollars” dans son programme de numérisation de livres, qui compte maintenant plus de douze millions de titres scannés. »

Livres Hebdo, 15/02/2010

Google précise le fonctionnement de sa librairie numérique

« Google Edition ouvrira dans le courant de l’été prochain, et les libraires partenaires pourront disposer d’une remise de 45%... »

Livres Hebdo

Google signe un accord avec l'Italie pour numériser un million d'ouvrages

« L'Etat italien a signé, mercredi 10 mars, à Rome, un accord avec le géant de l'Internet Google afin qu'il numérise et mette en ligne un million de volumes, publiés avant 1860, appartenant aux bibliothèques de Rome et de Florence. C'est la première fois que la firme californienne parvient à un tel résultat, qui lui donne également accès à toutes les bibliothèques nationales de la Péninsule. [...]  Jusqu'à présent le groupe américain - qui a déjà conclu des accords de numérisation avec une quarantaine de bibliothèques, dont huit européennes - n'était jamais parvenu à une entente avec un Etat... »

Le Monde, 11/03/2010

Accord entre Google et le gouvernement italien pour la numérisation de bibliothèques nationales

«... Pour Google, c'est une victoire importante. Auparavant, l'entreprise n'avait eu accès qu'à des bibliothèques privées. En signant un accord avec le ministère de la culture italien, c'est toutes les bibliothèques publiques du pays qui sont désormais éligibles à la numérisation. "Il s'agit de notre premier accord avec le ministère de la Culture d'un gouvernement" a d'ailleurs souligné le responsable des ventes mondiales de Google, Nikesh Arora... »

Le Monde, 11/03/2010

Google séduit l'Italie

« ... A travers l'accord, Google s'engage à numériser un million d'ouvrages libres de droits et d'en fournir copie aux instances italiennes. Ce sont les bibliothèques (notamment celles de Rome et Florence) qui effectueront elles-mêmes la sélection des livres à numériser. De Petrarch, Dante ou Vico, voire Machiavel en passant par Guglielmo il Giuggiola et Coluccio Salutati, les œuvres en question porteront sur la période de la Renaissance qui se propagea en Europe aux XV et XVIe siècles après avoir pris racine en Italie au XIVe siècle... »

Silicon.fr, 11/03/2010

  • Amazon et Kindle store

Les livres du Kindle Store seront compatibles avec l'iPad d'Apple

« Amazon compte bien défendre sa place de leader dans le marché du livre électronique. Or, avec l'arrivée prochaine de poids lourds (comme Apple, Microsoft et Google), la firme a choisi de jouer un coup d'avance en annonçant la compatibilité des livres électroniques du Kindle Store avec différents appareils, allant des PC au Mac en passant par l'iPad... »

Numerama, 22/03/2010

6. Du côté des liseuses (readers)

  • Où en est-on ?

Dossier - Ebook : l'ère du livre électronique a sonné

Après de nombreuses années de balbutiements, le livre électronique est enfin prêt à décoller. A la clé se trouvent une technologie d’affichage beaucoup plus confortable pour l’œil que les écrans rétroélairés actuels, une offre très vaste d’ouvrages disponibles sous forme numérique et des tablettes de lecture dont les prix deviennent abordables.
- Ebook : l'ère du livre électronique a sonné
- Des débuts difficiles pour les livres électroniques
- L'e-book décolle grâce à la technologie E Ink
- Des e-book pas toujours à la page !
- Du PDF au 3G en passant par l'USB, une diffusion problématique
- Quid de l'E Ink face à l'iPhone et aux ultra-portables ?
- Quels champs d'applications pour l'E Ink et l'e-book ?

Futura-sciences, 15/03/2010

Site eBouquin

Des actualités - un wiki...
Voir sur le wiki :
- L'ebook Kesako ?
- Les readers
- Les formats
- Nos tests
- Les manuels d'utisation
- Où trouver les e-books ?

  • Quels modèles ?

e-Book : cinq solutions pour lire en numérique

« Discrètes jusque-là dans l'Hexagone, les e-Book, ou "liseuses", font depuis leurs grands débuts sur le marché français. Ces ardoises numériques permettent de télécharger et lire des ouvrages, mais aussi écouter de la musique, surfer sur Internet ou jouer à des jeux vidéo. Du Kindle d'Amazon à l'iPad d'Apple, retour sur cinq solutions pour lire des ouvrages sur un écran… »
- Kindle Amazon
- Sony Reader
- Apple iPad
- Cybook Opus
- Nintendo DSi XL

Digital World, 29/03/2010

  • Amazon - Kindle

Le Kindle dans les cartables

« L’université de Seattle met le Kindle au banc d’essai dans les salles de classe. Pour savoir si l’e-reader a un avenir dans les salles de classe, Tim Wilson, professeur de l’université de Seattle, tente une expérience. A cinq volontaires parmis ses étudiants, il a fait distribuer un Kindle DX pour tout manuel. Coût de l’opération : 4000 dollars, principalement alloués à l’achat des appareils qui coûtent 489 dollars pièce. Tim Wilson a également l'intention de tester les possibilités de l'Ipad. L'expérience dira si oui ou non l’université peut devenir un marché pour les e-reader... »

Myboox.fr, 14/03/2010

Le Kindle menacé par la concurrence

« Selon un analyste interviewé par le Wall Street Journal, la part du lecteur numérique d’Amazon sur le marché des e-books pourrait chuter de 90 à 35 %. »

Livres Hebdo, 17/02/2010

David Coursey prédit un déclin rapide et inéluctable du Kindle

« David Coursey, blogueur sur PC World pense qu'il faudra bien plus qu'un navigateur Internet innovant au Kindle pour résister à l'attrait des tablettes qui arrivent à foison sur le marché. Le blogueur prédit une survie particulièrement difficile du Kindle face aux modèles à grand écran couleur, capables de se transformer en lecteurs ebooks efficaces si on le leur demande gentiment. Mais ne s'en faisant pas une spécialité pour autant... »

ActuaLitté, 11/03/2010

  • Apple - iPad

L'iPad débarquera en France fin avril

« Apple annonce que sa tablette sera disponible le 3 avril aux Etats-Unis et à la fin du mois d'avril dans d’autres pays, dont l'Hexagone. Les modèles Wi-Fi et Wi-Fi/3G seront en vente en même temps. Une révolution ? Un "gadget inutile" (voir sondage) ? Vous allez en tout cas bientôt pouvoir juger sur pièce de l'intérêt de l'iPad... »

01.net, 05/03/2010

  • Astri - My Interactive Device

Astri annonce le test d'un lecteur ebook double écran

« Astri embarque un écran 5 pouces (de diagonale donc) à technologie d'encre électronique aux côtés d'un écran LCD tactile Wacom complémentaire, de 4,8 pouces. [...] Il dispose d'une molette Jog Dial située entre les deux écrans, pratique pour alterner la lecture entre deux ebooks. Astri reconnaît tout type de DRM et le fabriquant pourrait fabriquer des écrans plus grands dans le futur. Les taille des écrans proposés est ainsi car les lecteurs ebook vont être testés par de jeunes élèves en classe primaire... »

ActuaLitté, 03/03/2010

  • Asus - DR-900

Asus se lance sur le marché de l'ereader avec le DR-900

« ... Ce procédé imitant le papier repose sur des capsules d'encre électronique monochrome qui ne consomment d'énergie que lorsque elles changent d'état, et qu'elles conservent indéfiniment, sans consommer d'énergie. L'autonomie des liseuses est donc comptabilisée en nombre de pages, et non en durée... »

Clubic, 03/03/2010

Un e-reader de papier électronique à écran tactile et reconnaissance d'écriture

« L'ASUS DR-900 est un e-reader très fin puisqu'il ne fait que 9mm d'épaisseur. L'appareil est doté d'un écran ePaper de 9 pouces, affichant 16 nuances de gris avec une résolution de 1024 x 768. L'écran est tactile, et au contraire de la plupart des e-readers à écran tactile sur le marché, il peut reconnaître le texte écrit à la main. L'ASUS DR-900 a une autonomie de deux semaines, et sa batterie est amovible... »

Myboox, 04/03/2010

  • Barnes & Noble - Nook

Le Nook de Barnes & Noble chez ActuaLitté : premières impressions

«  Il ne s'agit ici que d'une première prise en main et de quelques photos pour illustrer l'ensemble, mais les premières impressions sont plutôt très positives... D'abord parce que l'écran LCD qui permet de naviguer dans les fichiers est plutôt bien pensé...  et que la réactivité est très bonne... Rassurons également les premières inquiétudes : l'écran LCD s'éteint quelques secondes après le début de la lecture. Aucune gêne donc pour le livre. L'ensemble des accès est plutôt ergonomique...  Ensuite, la lecture : nous avons pour le moment essayé uniquement avec des fichiers ePub (DRMisés ou non), la gestion des PDF n'étant pas des plus confortables. Rien de sévère à signaler, le texte est propre et l'on a la possibilité de changer la police d'écriture (et pas simplement la taille de ladite police). »

ActuaLitté, 15/03/2010

  • Dell - Streak

Dell Mini 5 : la tablette déclinée en plusieurs couleurs devrait s’appeler Streak

« Selon des documents promotionnels qui ont fuité de chez Dell, la tablette connue sous le nom de Mini 5 devrait s’appeler Streak. Elle existera en plusieurs couleurs et les acheteurs devraient même pouvoir personnaliser sa finition... »

Cnet France, 11/03/2010

  • Google - Une tablette hybride...

Face à l'iPad et Courier, Google va lancer sa propre tablette hybride

« ... à l'occasion du salon Demain le livre qui s'est déroulé le 9 et 10 mars à Paris, un troisième challenger s'est officiellement déclaré : Google. C'est Philippe Colombet, l'actuel Strategic Parner Manager Google Book Search chez Google France, qui l'a annoncé, dans une information rapportée par ActuaLitté... l'appareil sera disponible bien après l'iPad...»

Numerama, 13/03/2010

Google et Microsoft dressent la tablette

« Une tablette hybride, dixit Philippe Colombet. Il faut comprendre qu’elle ne sera pas exclusivement destinée à la lecture de livres façon Kindle, mais ouverte à d’autres utilisations multimédia telles que — on peut s’avancer sans trop de risque — la navigation Internet, la lecture de vidéos, l’exécution de logiciels et applications... »

Libération / Ecrans, 19/03/2010

  • Microsoft - Courier

Courier, la tablette Internet de Microsoft serait commercialisée cette année

« De nouvelles informations circulent sur le projet de tablette Internet de Microsoft. On parle d’une possible commercialisation cette année au troisième ou quatrième trimestre... Et voilà que le site Engadget publie une nouvelle série de photos et deux vidéos montrant des animations en Flash de cette tablette au format livre. Il ne s'agit donc pas d'une démonstration de l'appareil mais plus d'une simulation... »

Business Mobile.fr, 08/03/2010

  • Neofonie - WePad

Neofonie : Yes WePad !

« La société allemande Neofonie a publié les spécifications de sa tablette Android WePad dotée d’un écran de 11,6 pouces et d’une puce Atom N450 d’Intel... Elle devrait être compatible avec Flash d’Adobe et permettre l’accès à l’Android Market ainsi qu’à un magasin en ligne mis en place par son constructeur. Neofonie compte aussi développer un WeMagazine publishing ecosystem, concept encore vague mais qui laisserait à penser que cette tablette serait orientée lecture de eBook. » (Eureka Presse)

Cnet France, 22/03/2010

  • Sony

Sony s'attaque au marché de la tablette et du smartphone

Livres Hebdo

Sony préparerait une riposte à l'iPhone et l'iPad

« Selon le Wall Street Journal, Sony devrait commercialiser cette année une tablette tactile et un smartphone, capables de lire les jeux PlayStation et de se connecter à la future plateforme de téléchargement de contenus Qriocity... »

ZDNet France, 05/03/2010

  • Modèles chinois

En attendant l’iPad d’Apple, des entreprises chinoises vendent déjà leurs clones

« Alors que les acheteurs attendent l’iPad d’Apple, plusieurs sociétés chinoises ont déjà sauté dans le train de la tablette Internet, laissant présager une imitation massive du produit de la pomme. »

Génération e-book, 10/03/2010

  • Et même du côté des jouets...

Fisher-Price lancera son iPad pour enfant, le iXL, en juillet prochain

« le directeur exécutif de Fisher-Price, Robert Eckert vient de dévoiler LE jouet qui fera fureur chez les enfants dès Noël : le iXL. Qu'est-ce ? Un iPad pour gosse, tout simplement. [...] Ce jouet a été réalisé par la division El Segundo de Fisher-Price et dispose de six modes de fonctionnement différents : Story Book, Game Player, Music Player, Note Book, Art Studio et Photo Album... »

ActuaLitté, 23/02/2010

Des lecteurs d’ebooks pour les enfants…

« Fisher Price iXL : Une sorte d’iPad pour tout petits…Ce lecteur vient de sortir et n’est pas encore disponible en France. [...]
On est ici en réalité assez loin de la lecture d’ebooks, puisqu’il s’agit plus d’un outil multifonctions, avec un écran tactile, et destiné aux pré-scolaires. » Voir vidéo

Actu des books, 05/03/2010

7. Papier et encre électroniques

Encre et papier électroniques - iPad, Kindle, Sony

« La question se pose: quelle place pour l'encre électronique?
Ses atouts sont incomparables, et pour ne citer que les principaux : bi-stable, pas besoin d'énergie pour tenir l'affichage; haute résolution (jusqu'à 400 points au pouce, contre 132 pour des tablettes comme l'iPad); écriture bientôt identique au papier; personnalisation totale et diversité des dispositifs; prix des supports (quelques euros à terme pour une petite feuille); écologique et faible consommation. Alors que manque-t-il ? Un "détail". L'alchimie du livre, du cahier ou de l'affiche... »

Papier Electronique, 04/02/2010

De l’encre électronique couleur pour 2011

« Qualcomm et MEMS Technology estiment qu’ils pourront commercialiser leurs technologies e-ink couleur d’ici l’année prochaine, ce qui devrait avoir un impact important sur les livres électroniques... »

Présence PC, 15/03/2010

Mirasol de Qualcomm : le meilleur du papier et de l'écran (1)

« Les ingénieurs de Qualcomm s’investissent donc dans un nouveau domaine : les écrans réflexifs qui à l’instar de eInk dans les appareils tels que le Kindle, Booken, Nook permettent de lire dans des conditions confortables de lumière ambiante. Le cerveau notamment ne subit pas trop de déperdition d’activité cérébrale du l’interprétation d’une image lumineuse. Le papier de Qualcomm s’inspire d’un phénomène naturel présent dans la nature appelé interférométrie et qui correspond à ce que l’on peut voir sur certain papillon diurne entre autres... »

ActuaLitté, 03/03/2010

Mirasol de Qualcomm : le meilleur du papier et de l'écran (2)

« ... En revanche, le fait de pouvoir manipuler de façon tactile un écran qui réponde comme un iPhone ou un iPad, tout en conservant les avantages du papier électronique vis-à-vis d’un écran lumineux, voilà qui présente beaucoup d'intérêt… Et cette mission est complément remplie... »

ActuaLitté, 15/03/2010

Pour rappel

logo educnet

Dossiers documentaires : Série Lectures numériques
       Livre électronique > Lecture sur écran > Manuel numérique > Bibliothèques numériques

Revues de presse précédentes : Livre électronique
       février 2010décembre 2009 > septembre 2009