ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Publication du « Rapport sur la numérisation du patrimoine écrit » : trois pistes d'action sont proposées

Marc Tessier a remis le « Rapport sur la numérisation du patrimoine écrit » le 12 janvier au Ministre de la Culture et de la Communication. Trois pistes d’action sont proposées : « le changement d’échelle de la numérisation des ouvrages et du mode de fonctionnement de Gallica, bibliothèque numérique développée par la BnF ; une proposition de partenariat avec Google Livres qui passerait notamment par un échange de fichiers numérisés, sans exclusivité sur les fichiers échangés ; enfin, la relance d’une impulsion européenne, tant en direction des autres bibliothèques européennes que du portail Europeana ».

ministère de la culture et de la communication

Rapport sur la numérisation du patrimoine écrit

Le 12 janvier, Marc Tessier a remis son Rapport sur la numérisation du patrimoine écrit à Frédéric Mitterrand.
En savoir plus sur Culture.gouv.fr
Remise du rapport sur la numérisation du patrimoine écrit

Le ministre de la Culture et de la Communication : très favorable à la création d'une grande plateforme
« Frédéric Mitterrand s'est montré très favorable à la création de la grande plateforme proposée par le rapport Tessier. Il a noté que cette plateforme nous fera entrer de plain-pied dans l'ère du partage et du débat que doit être l'âge de l'hypertexte . [...] Le Ministre a rappelé que les ressources mises à disposition par le Grand Emprunt mettent cette ambition à notre portée. Il a ajouté que ce soutien public renforce notre démarche au niveau européen pour l'avancée du projet Europeana.

Discours de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, à l’occasion de la remise du rapport TESSIER sur la numérisation du patrimoine écrit
 

la documentation française

Présentation du rapport

Mission
Marc Tessier a été chargé par le ministre de la culture et de la communication d’une mission visant à analyser et à évaluer la pertinence d’un partenariat entre la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la société américaine Google, pour contribuer à la politique de numérisation de masse d’ouvrages hors droits, engagée en 2005.

Le rapport s’articule en trois temps :
- « un état des lieux des principales bibliothèques numériques – y compris, s’agissant de Google Livres, de la situation juridique complexe dans laquelle se trouve sa maison mère ;
- une analyse des accords passés entre les bibliothèques et Google, qui ne semblent pas apporter de réponse suffisamment adaptée aux missions des bibliothèques ;
- des pistes d’action autour de trois axes... »

La mission propose trois pistes d’action, qui ne sont pas exclusives les unes des autres :
- « partir de l’outil existant, Gallica, mis en place par la BnF, en réformant profondément son pilotage et ses fonctionnalités ;
- proposer à la société Google une autre forme de partenariat, fondé sur l’échange équilibré de fichiers numérisés, sans clause d’exclusivité ;
- relancer l’impulsion européenne, à la fois au niveau des autres bibliothèques européennes engagées et du portail culturel commun Europeana. »

« La mission tient à souligner que la priorité doit être donnée à la valorisation du patrimoine écrit sur les réseaux numériques et à sa visibilité pour les internautes du monde entier. »

La Documentation Francaise

Télécharger le rapport : PDF, 64 p. (838,48 kB)
Rapport TESSIER sur la numerisation du patrimoine ecrit

Pour une lecture rapide
Synthèse des conclusions / Résumé exécutif : p. 38-41

Sommaire

 I. État des lieux : des avancées hétérogènes dans un environnement incertain

1. Où en sont les bibliothèques numériques ?
      - Une idée relativement ancienne qui a connu un réel essor à partir de 2004
      - Une idée qui s’est concrétisée par des avancées hétérogènes
      - Une idée portée par l’évolution des usages .
2. Un environnement incertain
      - Google se trouve dans un contexte juridique complexe
      - Une coordination insuffisante des autres acteurs
      - Une introuvable définition du livre numérique

II. Les accords actuels avec Google : une réponse inadaptée

1. Une réponse indaptée au regard des bibliothèques
      - La mission de conservation
      - La mission d’accessibilité
2. Au regard de l'articulation entre logique privée et logique publique
      - Une prise en compte insuffisante des atouts des bibliothèques
      - Une négociation délicate du fait du positionnement bien particulier de Google

 III. Les solutions possibles

1. Un outil privilégié qui reste à amaliorer : Gallica
      -  Aspects institutionnels
      -  Améliorer la présence de Gallica et de ses contenus sur l’internet
      -  Améliorer le service rendu par Gallica
2. Conditions d'un partenariat équilibré avec des acteurs privés
      -  Objectifs et conditions préalables
      -  « Un livre pour un livre » : une proposition de partenariat fondée sur l’échange de fichiers numérisés
3. Rechercher une impulsion nouvelle au niveau européen
      -  Mutualiser les actions des bibliothèques
      -  Faire évoluer Europeana
      -  Une charte commune des partenariats publics/privés

La presse en parle...

Europeana, Galileo, Quaero : les déboires high-tech de l'UE
Le Figaro, 13/01/2010

Numérisation : vers un partenariat « donnant-donnant » avec Google
01.net, 13/01/2010

Frédéric Mitterrand pose ses conditions à Google Books
Journal du Net, 12/01/2010

Numérisation des livres : les préconisations du rapport Tessier
Le Monde, 12/01/2010

Marc Tessier : « D'égal à égal avec Google »
Le Figaro, 12/01/2010

Numérisation : les pistes de Tessier pour affronter Google
Le Figaro, 12/01/2010