ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Les rapports des jeunes à la culture à l'ère des technologies numériques

Dans le cadre du Forum d’Avignon 2012, l’Atelier BNP Paribas a mené une enquête au niveau international pour évaluer la manière dont les jeunes générations utilisent les technologies numériques pour créer, s'approprier, partager et transmettre les contenus culturels.

Le compte-rendu précise que l’enquête "élaborée par l’Atelier avec le Forum d’Avignon et ses partenaires, [...] a été menée en ligne par le Cabinet GfK auprès de 507 jeunes de 15 à 25 ans d’un échantillon international composé de 100 jeunes issus des cinq grandes régions de France (Région parisienne, Nord- Est, Nord- Ouest, Sud-Est, Sud-Ouest), 102 jeunes issus des douze Länder d’Allemagne, 101 jeunes issus de 29 Etats des Etats-Unis, 102 jeunes issus des quatre principales régions d’Inde (Andhra Pradesh, Maharashtra, Tamil Nadu, UttarPradesh) et 102 jeunes issus, en Corée du Sud, de Seoul et de la province de Gyeonggi". 

Découvrir et partager des contenus culturels

L'étude souligne que les jeunes internautes utilisent massivement Internet pour découvrir de nouveau contenus culturels : parmi les 87% déclarant utiliser Internet dans ce cadre, 83% ont plus particulièrement recours aux réseaux sociaux. Ce constat est nuancé par la persistance de pratiques plus anciennes comme le recours aux réseaux des proches consultés par plus de 93% des jeunes sondés. De même, pour le partage, l'enquête précise que " les réseaux de proches utilisés par plus de 88% des jeunes, restent plus populaires que les méthodes fondées sur l’usage d’Internet". Le partage en ligne est néanmoins une pratique très importante chez les personnes interrogées car environ 77% partagent via les réseaux sociaux grâce à des plug-ins ( commande « like » ou « j’aime ») et près de 70% partagent via d’autres applications Internet". Le contenu culturel le plus populaire est la musique pour 94% des répondants, puis la vidéo et les films pour 92% et les photos et images pour 91%.

Accéder à la culture en ligne

Les jeunes estiment à 94% que sur Internet tout contenu culturel devrait être facilement accessible et pour 82% d'entre eux que ces contenus devraient être consutables gratuitement. Les trois principes relevés (exhaustivité, facilité et gratuité) ne sont pas forcément, selon les résultats de l'enquête, en contradiction avec le respect des droits d'auteur puisque plus de 70% des jeunes se sentent en effet concernés (positivement ou négativement) par cette problématique. Une majorité (60%) affirment en outre être satisfaite des systèmes actuels de gestion des droits même si l'étude signale une confusion chez certains entre droit d'auteur et copyright. Ainsi les systèmes de rémunération des auteurs les plus populaires auprès des jeunes sont ceux qui proposent la gratuité des contenus, ce qui semble s'accorder avec leurs usages.

Créer des contenus culturels

La jeune génération des " digital natives" ne se borne pas uniquement selon l'enquête à une rôle purement consultatif  et consommateur de biens culturels puisque les applications mises à leur disposition " leur permettent de créer eux-mêmes la plupart des types de contenus culturels auxquels ils ont accès sur Internet" . Environ 85% d’entre eux déclarent en effet utiliser des applications qui permettent de créer des photos, plus de 58% des applications qui permettent de créer des vidéos, près de 53% pour la musique et plus de 40% pour les livres. Plus précisément, l'étude indique que " près de 59% des jeunes [du] panel déclarent créer eux-mêmes des images et des photos, plus de 37% des films et des vidéos, près de 37% [...] de la musique, plus de 30% des jeux et près de 30% des livres".

Les remarques conclusives de l'enquête soulignent enfin que les chiffres " montrent que des applications numériques adoptées à grande échelle par les jeunes favorisent le partage et la création de contenus dans des proportions qui pourraient à terme modifier de manière conséquente la volumétrie et la répartition des classes créatives entre les principaux continents".


Accéder à l'étude en ligne : http://www.forum-avignon.org/fr/publications