Analyse des pratiques et de l'offre numérique

Qu'est-ce que le numérique offre aux enseignants et aux élèves ? Qu'en font-ils ?

Analyse des usages du numérique par les enseignants

  • Twitter : outil de transformation dans le champ éducatif ? " Les réseaux sociaux réinterrogent la relation éducative, le rapport entre le scolaire et le hors-scolaire, entre le local et le « à distance ». Depuis 2011, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) a mené plusieurs enquêtes sur les usages de Twitter dans le cadre scolaire. Elles éclairent sur les compétences développées par les acteurs, les apports de l’outil en termes pédagogiques, de réseau et de co-formation, dans un contexte institutionnel encore perçu comme peu favorisant. " Les résultats de cette enquête peuvent être téléchargés.
  • Du professeur connecté à l’étudiant connecté, Les médias sociaux à l'université. Corinne Weisgerber, professeure associée à l'université St Edwards au Texas, rend compte, sur Canal U, de son expérience de l'usage des média sociaux (Twitter, Diigo, blogs, etc.). Sa longue expérience lui permet de prodiguer des conseils pratiques pour construire et d'entretenir un réseau personnel d'apprentissage. Elle propose ainsi une démarche réflexive, en analysant son propre parcours d'apprentissage. Cette intervention est analysée par la veille éducation numérique.
  • Les cartes mentales en éducation. Le dossier, présenté par la veille numérique du Ministère de l'Éducation, met en exergue les avantages et les usages fréquemment rencontrés. Il présente des exemples de cartes mentales en classe ainsi que des conseils méthodologiques et pratiques. Cette présentation est complétée par une synthèse de certains travaux de recherche récents autour des apports bénéfiques potentiels offerts par les cartes heuristiques. Ce dossier peut-être complété par l'article de Stéphane Caro Dambreville (Laboratoire MICA EA4426, IUT Bordeaux Montaigne) : "Les cartes mentales : un changement de paradigme dans les apprentissages".
  • Méthodologie de recherche d’information, notamment sur les réseaux numériques. Martine Mottet, enseignante et chercheuse en Sciences de l’éducation à l'université de Laval (Québec), a dédié le site Faire une recherche, ça s’apprend ! à la recherche d'information en bibliothèque et sur le Web. L'auteure propose une méthodologie linéaire composée de six étapes correspondant au modèle classique de la démarche, tout en précisant que " la recherche documentaire est donc un processus itératif qui peut comprendre des retours en arrière… pour mieux aller de l’avant ".
  • Quels usages les enseignants de philosophie font-ils du numérique ? Quelle place occupe-t-il dans la préparation des cours ou des exercices, mais aussi en classe ? Barbara de Negroni tente de dresser un premier bilan.
  • L'informatique et l'enseignement de la philosophie. Dans le Bulletin de l'association Enseignement Public et Informatique, Benoît Hufschmitt proposait déjà en 1991 un premier bilan de son usage des outils informatiques (on ne parlait pas encore de numérique) dans son enseignement de la philosophie. Si les logiciels qu'il évoquait sont aujourd'hui désuets, certaines de ces expériences peuvent tout à fait être actualisées avec profit. De plus, son analyse montre la parenté entre l'usage rationnel de la pensée (inspiré de Descartes) et la programmation informatique. L'intérêt de cet article est double : inspirer des mises en œuvre pédagogiques du numérique et réfléchir aux rapports de la philosophie à l'informatique.

Analyse des ressources numériques proposées aux élèves

Les ressources numériques à destination des élèves se sont multipliées. La qualité des contenus proposés, qu'ils soient gratuits ou payants, est très inégale. Pour s'y repérer et conseiller au mieux les élèves, Marie-France Hazebroucq, professeur au Lycée La Bruyère de Versailles, fait le point sur ces sites.