Les forums de soutien en ligne

1) Forum national "ouvert" (expérience hébergé par le serveur de l'académie de Toulouse) :

· Au départ l'objectif était de permettre des échanges en sciences sociales entre des élèves sur un site. Très rapidement, faute de débatteurs et sous la pression de la demande des élèves, les enseignants, transformés en "cyber profs", ont fait du soutien en ligne.
· Un problème fondamental est alors apparu : Comment différencier, à travers des relations anonymes, les demandes de soutien scolaire et celles qui correspondent à la démarche très paresseuse de l'élève utilisant Internet pour obtenir des réponses rapidement et sans travailler (de nombreuses questions se résumaient à la reproduction de sujets sans autre commentaire) ?
· Il faut, pour comprendre les limites de ce type d'opération, prendre en compte deux faits :
- Les élèves ont des représentations de l'outil informatique, et tout particulièrement des forums, qui ne correspondent pas réellement à celles de l'Education Nationale et ce décalage peut provoquer une incompréhension mutuelle et l'échec des actions menées. Le rôle des professeurs n'est pas de rédiger les devoirs des élèves mais d'aider les élèves dans les différentes étapes du travail : compréhension du sujet recherche d'informations construction d'un plan….Dans tous les cas il est nécessaire que l'élève ait fourni un travail avant de demander l'aide d'un enseignant. Il convient toutefois, pour faire réussir nos projets, de prendre en compte les pratiques préalables des élèves.
- L'aspect impersonnel de la relation entre les utilisateurs et les animateurs du forum a tendance à renforcer les aspects négatifs de l'outil : illusion de la réponse facile, refus de tout effort, mépris de l'interlocuteur...

C'est pour ces raisons que le travail de soutien et/ou de révisions nous semble plus efficace dans le cadre d'un forum limité à une classe.

2) Révisions et/ou soutien avec les élèves d'une même classe

· Le travail est mis en place dans un environnement numérique fermé réservé à une seule classe. Dans ce cadre, les actions de révisions et de soutien sont clairement régulées par l'enseignant et les élèves. Cela permet d'éviter les effets pervers signalés lorsque le forum est ouvert.
· Pour faire réussir ce type d'action il est donc nécessaire :
- qu'elle soit intégrée à un projet d'apprentissage intégrant un travail réalisé en dehors de l'espace virtuel de travail ( corrigé d'une dissertation en TP par exemple) et au service d'un objectif pré-défini (travailler la méthode de dissertation, revoir l'essentiel de chaque cours...)
- qu'elle se déroule sur une période limitée.
- que l'enseignant soit très réactif. Pour cela, il est possible de donner aux élèves un rendez-vous virtuel sur le forum (ex : mardi de 18h à 20h).
Les expériences réalisées dans ces conditions par les collègues ont été, en général, des réussites :
Au lycée Pravaz (Didier Anselm, académie de Grenoble) et au Centre International de Valbonne (B. Conte et J.Silvano, académie de Nice) des débats entre élèves ont permis de préparer des dissertations puis de discuter des qualités et des défauts d'un devoir.
Par ailleurs, dans ces établissements des créneaux horaires ont été aménagés pour des séances de questions-réponses entre professeurs et élèves mais aussi entre élèves et élèves, créant ainsi une manière originale de réviser collectivement. Il faut signaler que dans ces conditions le forum est utilisé comme un "chat".