ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Édugéo

Des pistes pour commencer avec Édugéo

Des pistes pédagogiques pour un usage simple d'Edugéo. Des propositions pour découvrir les ressources et les outils numériques associés à partir d'entrées de programmes et d'objectifs méthodologiques comme l'analyse spatiale et le croquis. Des fiches visualiser et à télécharger pour oser se lancer...

Des pistes pédagogiques pour un usage simple d'Edugéo. Des propositions pour découvrir les ressources et les outils numériques associés à partir d'entrées de programmes et d'objectifs méthodologiques comme l'analyse spatiale et le croquis. Des fiches visualiser et à télécharger pour oser se lancer...

Grenoble : la Villeneuve, un quartier face aux mutations de la société française

Violences urbaines et repérage des lieux

 

Les faits
Dans la nuit du 16 au 17 juillet 2010, une soixantaine de voitures et des commerces avaient été incendiés par des manifestants, qui avaient également tiré sur les forces de l'ordre après la mort d'un jeune braqueur, originaire du quartier, tué lors d'un échange de tirs avec la police.
Les incidents s'étaient poursuivis les deux nuits suivantes mais se sont atténués en raison de la présence dissuasive de près de 200 CRS ainsi qu'à des hommes du Raid et du GIPN.
Jeudi, auront lieu les obsèques du jeune braqueur Karim Boudouda, 27 ans, tué par la BAC après avoir ouvert le feu le premier, à l'issue d'une course-poursuite à la suite du braquage d'un casino à Uriage-les-Bains (Isère), perpétré avec un complice toujours en fuite.
Source AFP
 
Repérage des lieux
Edugéo permet de situer les lieux  et de s’interroger sur l’utopie urbaine née de l’application de la charte d’Athènes.
Le portail édugéo propose un raccourci vers les zones pédagogiques : sélectionnez la zone de Grenoble.
 

 

Grenoble2.jpgUne sélection de couches anciennes et récentes s'affiche alors.

Vous pouvez les compléter par des couches complémentaires dans le catalogue des couches.

 

 

 

Lecture de la carte topographique

 

La carte actuelle permet de situer le quartier à différentes échelles, la toponymie est intéressante à relever : Villeneuve, maisons neuves, les Granges … Le quartier de Villeneuve apparait comme un quartier d’habitat collectif, d’immeubles à taille humaine aux formes travaillées, bien équipé en services publics (écoles, collèges,piscine…).
Deux éléments se distinguent : la partie ouest (galerie de l’Arlequin) avec des bâtiments en forme d’arc de cercle, d’une hauteur variable ; la partie est avec une trame plus géométrique. Entre les deux, un vaste parc d’où la circulation automobile est exclue. Les habitations et les accès routiers sont donc en périphérie et dégage un vaste espace vert. Une architecture au service du vivre ensemble.

Un quartier né des jeux olympiques de 1968 aujourd'hui classé en zone sensible

La Villeneuve : un quartier récent né des opérations urbaines liées aux jeux olympique de Grenoble en 1968

 

Edugéo est le seul service qui permet de consulter des cartes et photo-aériennes anciennes. En l’occurrence sur Grenoble on peut mesurer l’importance des travaux entrepris pour moderniser la ville et lui permettre d’accueillir les jeux olympiques.
La carte et la photographie ancienne (1965-1966) témoignent d’un front d’urbanisation sur d’anciennes terres agricoles.

 

 

Le quartier de la Villeneuve est la plus importante opération d’urbanisme de la ville : son architecture a fait polémique et l’histoire de ce quartier est à replacer dans son contexte historique. Lire l'article de Wikipédia.
 
Des principes d'urbanisme des années soixante aujourd'hui interrogés par la montée de la violence sociale
 
Le quartier de la Villeneuve est classé en zone urbaine sensible. Dans le catalogue des couches, il suffit de mobiliser la couche zones urbaines sensibles dans le répertoire Zones de gestion et de la superposer à la carte ou à la photo aérienne. Le curseur permet de gérer la transparence de la couche.

 

 

Les données sociologiques du quartier sont accessibles sur le site du ministère de la ville :
http://sig.ville.gouv.fr/Synthese/38185

 

Le quartier fait l'objet d'un plan de rénovation urbaine

 

La Villeneuve, constitue une « pièce urbaine » très spécifique, du fait de sa conception urbanistique et architecturale et du projet social qui l’accompagnait. Les deux ensembles bâtis qui la composent, tournés sur un parc, ferment ce quartier sur lui même au sein des territoires sud et plus largement de la ville. La longue superstructure bâtie de l’Arlequin forme une véritable muraille dont les immeubles sont en grande partie reliés par des systèmes de coursives, de mezzanines, de passerelles d’une très grande complexité technique et coupent cette partie du quartier du niveau du sol.http://i.ville.gouv.fr/reference/5366

 

Pour aller plus loin :

Insertion dans les programmes d'enseignement :

  • Les inégalités socio-spatiales dans une grande agglomération (Seconde professionnelle)
  • Ville de développement durable (croissance urbaine, inégalités socio-spatiales ; aménager des ville "durables" - Seconde générale)

 

 

 

Meyzieu : l'étalement urbain dans la banlieue lyonnaise - Villes et développement durable

Meyzieu, un exemple d'étalement urbain dans la banlieue lyonnaise

Un constat et une étude de cas

 

D’après l’IFEN, 60 000 hectares de terres agricoles disparaissent chaque année en France pour devenir lotissements, zone industrielles ou commerciales, pour laisser place à de nouvelles infrastructures de communication.
Edugéo permet d’aborder cette question de manière probante en confrontant cartes anciennes et cartes récentes. Les transformations des territoires sont alors flagrantes.

 

 Localiser Meyzieu

 

La commune de Meyzieu se situe à une quinzaine de Km à l’est de Lyon, dans le département du Rhône, elle est aujourd’hui intégrée au Grand Lyon. Sa situation géographique, son accessibilité et ses disponibilités foncières ont fait de la commune l’un des pôles de développement de l’aire urbaine lyonnaise. 


 

 

 

La dynamique de l'étalement urbain sa traduction spatiale à Meyzieu

Analyser la dynamique urbaine de Meyzieu avec les couches d'information et les données anciennes d'Edugéo

 

Pour prendre la mesure des transformations de la commune entre 1945 et aujourd’hui, sélectionnez dans le catalogue de couches la zone de Lyon et affichez la carte de 1947. Zoomer sur Meyzieu. Affichez ensuite au dessus de la carte la couche Limites administratives (Unités administratives).
Carte ancienne de Meyzieu en 1947
Meyzieu est encore en 1947 une commune rurale aux marges de la ville. L’essentiel du territoire communal est à vocation agricole, le bâti est assez concentré avec une excroissance vers le nord à proximité du canal de Jonage. Les axes de circulation sont encore modestes.

Graphique évolution population Meyzieu depuis 1790 - EHESS - Cassini

 

 
La commune va connaitre une forte explosion démographique dans les années 1970 : la courbe d’évolution de la population est disponible sur le site de l’Ehess :

 

 

Cette courbe montre la très forte croissance démographique à partir des années soixante : d’environ 2000 habitants en 1946, la commune héberge désormais près de 30000 habitants en 2010 !

 

La transcription spatiale de cette évolution démographique est perceptible sur la carte actuelle à grande échelle.

Carte de Meyzieu actuelle

Le territoire de la commune a été colonisé par les lotissements pavillonnaires, marqué par la modernisation des voies de communication (voies rapides, ligne ferroviaire transformée en tramway), une zone industrielle s’étend à l’est. Les espaces agricoles ne sont plus que résiduels.
Ancien village rural, resté longtemps modeste, Meyzieu est devenu en une trentaine d’année un pole urbain important de l’aire lyonnaise : la construction de grands ensembles pour loger les rapatriés d’Afrique du nord, la délocalisation des usines lyonnaises en quête d’espaces ont été les moteurs de cette transformation. La ville est absorbé par la croissance lyonnaise tant sur le plan spatial qu’administratif : en décembre 1967, la commune est rattachée au département du Rhône, puis devient membre en 1969 de la communauté urbaine de Lyon.
Désormais reliée à la gare de la Part Dieu comme à l’aéroport Sain- Exupéry, la commune devient un site stratégique dans le contexte des mobilités contemporaines.
 
L’outil de croquis permet de tracer rapidement la zone bâtie en 1947, puis en revenant en mode cartographique d’afficher la carte actuelle. On visualise ainsi l’étendue de l’étalement spatial.
image croquis repérage Edugéo Meyzieu
En rouge, les surfaces bâties perceptibles sur la carte de 1947 en superposition à la carte actuelle.
 
Autre démarche possible : afficher sur la carte de 1947 la couche Surfaces bâties.
 
Autre solution, l’utilisation du S.I.G. Edugéo permet une exacte mesure des différents types d’espace concernés et facilite la production d’un croquis d’interprétation.
 
Pour en savoir plus : la croissance urbaine depuis 1945. http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?id=2520&reg_id=0
 
 
 
 
Inscription dans les programmes :
Villes et développement durable(Seconde générale)
- Croissance urbaine, étalement urbain, inégalités socio-spatiales.
- Transports et mobilités.
- Aménager des villes « durables » ?

 

 

Auray : dynamiques de localisation des activités et des hommes

Auray : situation géographique et site

Auray est une petite ville d’environ 12.500 habitants située en Bretagne sud, dans le Morbihan, desservie par la voie rapide N165, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Vannes. C’est la porte d’accès aux sites mégalithiques de Carnac.
Carte IGN situation Auray près de Vannes
 
Auray affichage couche édugéo relief site de ria
 
 
Auray est installée au fond d’une ria sur un éperon rocheux.
L’affichage de la couche relief permet de repérer les grands ensembles orographiques.

 

Auray : trois phases du développement urbain

Le port de Saint Goustan sur la rivière, à l'est,  avant 1860

Sur la carte topographique, on distingue la ville haute sur la rive ouest de la rivière d’Auray et le port de Saint Goustan sur la rive est. C’est l’endroit le plus en amont que pouvaient atteindre les navires lors des marées hautes, ce fut donc le point de fixation d’une activité portuaire florissante jusqu’au XIXe siècle. De plus Saint Goustant fut longtemps le meilleur point de franchissement de l’Auray : au nord les marécages rendent le franchissement difficile, plus au sud la rivière devient trop large.

Le chemin de fer et le glissement des activités et de l'habitat vers le nord
 
L’arrivée du chemin de fer en 1862 place la gare à 4 KM au nord de la ville, ce qui marque une diagonale de fixation des activités et des logements : Auray est donc progressivement écartelée entre son port qui périclite peu à peu à la fin du XIXe siècle et sa gare, symbole de la modernité, qui assure des liaisons plus rapides avec Paris, plaque tournante du chemin de fer vers Pontivy et Quiberon.
La carte de 1960 permet de retrouver ce glissement vers le nord et la gare apparait bien comme un point de fixation des activités et des habitats. Une lecture à grande échelle de la carte permet d’identifier précisément les lieux.
Carte topographique Auray 1960 port de Saint Goustan
 
L'autoroute et le glissement vers le sud des activités de nos jours
Aujourd’hui, on remarque sur la carte actuelle que la ville est contournée par le réseau autoroutier breton qui passe au sud et on assiste à nouveau à un changement de polarité : zones industrielles et zones commerciales privilégient la proximité des échangeurs routiers pour leurs implantations. L’habitat semble suivre peu à peu ce nouveau tropisme.

carte topographique Auray aujourd'hui autoroute au sud

Montrer les nouvelles logiques d’occupation de l’espace induites par les infrastructures de transport.
Le résultat visible ici comme ailleurs : la voie ferrée dans la deuxlème moitié du XIXe siècle, l’autoroute un siècle plus tard, ont conduit à un élargissement de la ville, à un étalement urbain qui génère des déplacements plus longs et désormais motorisés. On mesure l’impact de ces nouvelles mobilités sur la consommation d’espaces et on peut se poser la question du devenir d’un tel modèle.
 
Inscription dans les programmes :
  • Aménager la ville Villes et développement durable (thème 3 - Seconde générale)
  • Mon espace proche : paysages et territoires (Sixième)
  • Transformations de l'espace productif et décisionnel (Terminale professionnelle)
  • Mobilités de la population (notion de périurbanisation à différentes échelles - Terminale professionnelle)
 
 

Quiberon : tourisme et développement durable

Situer la presqu'île de Quiberon à différentes échelles

Quiberon se situe dans l’ouest de la France, dans le sud Bretagne. On précisera cette situation par des zooms successifs et en ajoutant en mode outil de croquis des informations textuelles ou graphiques automatiquement redimensionnées en fonction de l'échelle choisie. Cette fonction est bien pratique pour placer un repère.
Quiberon1 echelle France.jpg Quiberon2 echelle Bretagne.jpg

Mais l'affichage de la toponymie en revenant en mode carte active (bouton dansle bandeau du haut à droite) rend peut-être inutile mon repère précédent, même si je peux passer du croquis à la carte et de la carte au croquis autant de fois que je le veux.
Quiberon3 carte topographique.jpg
 
De retour à la photographie aérienne et en zoomant encore, j'entre dans les vues à grande échelle
image presqu'île à son point le plus étroit Quiberon4.jpg
 
Cette vue montre l’isthme de Penthièvre, large de seulement 22 m. On a l’impression que la route et le chemin de fer forment la seule liaison solide avec le continent. Il suffirait d’une légère remontée du niveau de la mer pour que Quiberon redevienne une île.
 
 
image presqu'ile zone large Quiberon5.jpgCette langue rocheuse de 14 km de long, plateau granitique d’une vingtaine de mètre d’épaisseur forme une presqu’île aux contrastes forts entre à la cote ouest battue par le vent et la mer, avec nombre de falaises et de récifs, et la cote est plus abritée, et donc plus douce et accueillante avec ses petites plages de sable fin.

 

 
 
 
 
 

Comment faire face à l'afflux des touristes chaque année ?

Le problème posé : la presqu’île de Quiberon doit faire face chaque année à l’afflux de milliers de visiteurs. Comment gérer ces visiteurs tout en protégeant l’intégrité paysagère qui motive leur visite ?
 
La presqu’ile de Quiberon offre deux visages, sa côte sauvage offre l’un des plus beaux paysages de la Bretagne.
La lecture de la carte permet d’observer une inégale distribution spatiale de l’habitat qui privilégie la côte est, la plus abritée.
carte topographique  presqu'ile de Quiberon6.jpg
 
  • A très grande échelle (carte infra), on remarque le long de la « côte sauvage » le nombre important de parkings chargés de réguler les visiteurs, tandis que les campings sont situés à l’est, le long de la « côte civilisée » et à proximité de ses plages de sable fins. Ces parkings ont été aménages par les collectivités locales afin de mieux fixer les déplacements des touristes et ainsi mieux gérer ces espaces naturels. Le visiteur d’un jour, par ses choix de déplacements, est un acteur géographique majeur.
  • On note l’implantation de l’école nationale de navigation venue s’installer à Beg Rohu pour profiter des excellentes conditions nautiques offertes par le plan d’eau de la baie de Quiberon. On en retient le rôle de l’état qui par l’implantation de cette école a favorisé le développement touristique.
  • Les nombreuses lignes de tiretés noirs symbolisent des petits murets de pierre sèche qui délimitent un parcellaire très morcelé qui révèlent la particularité de l’appropriation de ce territoire très anciennement occupé par les hommes comme en témoignent les nombreux vestiges mégalithiques.
  • L’équipement de la presqu’île est pléthorique : casino, thalassothérapie, gare ferroviaire, gare maritime, aérodrome, palais des congrès, centre équestre, ports de plaisance… L’île ressemble à un gigantesque parc touristique !
  • On note au centre de Quiberon la conserverie, seule trace de l’activité industrielle passée (La Belle Illoise).
 
Incontestablement, nous sommes sur un territoire convoité, où la pression touristique est forte. On peut consulter le site internet quiberon.com pour découvrir l’offre touristique de la presqu’île.
 
carte topographique presqu'ile de Quiberon7 détail.jpg
 

Comment éviter la totale urbanisation du littoral ?

Comment éviter la totale urbanisation du littoral sur la presqu’île de Quiberon ?
La confrontation avec la carte ancienne de 1960 est riche d’enseignements.
caret topographique 1960  presqu'ile de Quiberon8.jpg

  • 1er constat, l’armée a joué un rôle dans la conservation de la côte sauvage par son champ de tir qui a indiscutablement freiné l’essor urbain de St Pierre-Quiberon.
  • 2e constat, la Conservatoire du Littoral est désormais propriétaires de 198 hectares gérés par les communes de Quiberon et St Pierre Quiberon en collaboration avec le Conseil Général.
  • 3e constat : la majeure partie de la côte sauvage est classée au titre de Natura 2000 (carte disponible sur le serveur Carmen du ministère de l’écologie).
    Natura 2000 est un réseau européen institué en 1992 par la directive 92/43/CEE sur la conservation des habitats naturels de la faune et de la flore sauvages.
Cela permet de montrer le rôle de l’Europe dans l’émergence en France d’une prise de conscience écologique.
Cette étude de cas permet de faire émerger des enjeux : comment garantir aux générations futures l’intégrité des paysages de la côte sauvage ?
Communes, conseil général, état n Europe : chaque niveau exerce une part de responsabilité dans la préservation de ces espaces naturels; l’attitude de chaque visiteur est également primordial.
 
Inscription dans les programmes
  • La question du développement durable (Cinquième)
  • Acteurs et enjeux de l'aménagement des territoires français : le Conservatoire du littoral (Terminale professionnelle)
  • Gérer les espaces terrestres. Les littoraux espaces convoités (Seconde générale)
Pour en savoir plus :
Le site du Conservatoire du littoral propose des informations sur chacun des sites protégés : rechercher côte sauvage dans la rubrique Les sites du littoral.http://www.conservatoire-du-littoral.fr/
Pour tout savoir sur la zone protégée sur la presqu’île de Quiberon :

Samoëns : mon espace proche rural, montagnard et touristique (démarches avec Edugéo)

Repérer, identifier, nommer les éléments d'un territoire de proximité

Repérer, identifier, nommer les éléments

  • Je me connecte à Edugéo avec les codes enseignant ou élève de l'établissement. J'indique la commune de mon choix dans le bandeau supérieur : aller à Samoëns. Je valide
    Connxeion Edugéo, aller à Samoens1.jpg
  • J'affiche alors par défaut la photographie aérienne avec une échelle graphique à 200m (échelle de visualisation 1/8.000) que je superpose automatiquement à la carte IGN 1/25.000e en cochant la case "carte IGN" dans la boîte de dialogue située à gauche). J’affiche la carte en transparence à 26% ; je lis le nom de la commune et le nombre d’habitants CT 2,4 = 2400.
    Carte topographique superposée à la photographie aérienne Samoens2.jpg
  • Je repère et j’identifie ensuite différents éléments de l’organisation de l’espace : habitat, équipements touristiques agriculture  village de vacances, départ de ski de fond, rafting, camping, tennis, piscine le long de la rivière (Giffre) et centre de secours ; village à distance de la rivière sur partie plane, pentes boisées au NE et au S, champs cultivés... [N.B., manque le téléphérique installé récemment pour accéder à Samoëns 1600 et être relié à l'ensemble Grand Massif].
Je modifie le zoom et je déplace avec l'outil main la vue pour repérer la station de sport d'hiver Samoëns 1600 (carte au 1/25.000.
Déplacement carte avec outil main vue Samoens 1600.jpg

Changer d'échelle d'analyse

  • J’utilise le zoom pour visualiser et situer Samoëns par rapport aux communes et stations voisines (2 km – échelle lecture 1/64.000, puis 4 km – échelle de lecture 1/128.000) mais je change aussi d'échelle cartographique puisque 2km graphique = carte au 1/125.000, puis 4km = carte au 1/250.000 (cliquer sur le - information couche à gauche)
  • J’observe alors que Samoëns fait partie d'un massif où la station principale est Flaine ; les Carroz d'Arraches, les Morillons sont comme Samoëns de taille plus modeste ; les liaisons entre les stations semblent possibles... On note par ailleurs que, sur la carte au 250.000e, le téléphérique depuis le village de Samoëns apparaît.
  • Le changement d'échelle, en restant sur la même page web, permet aussi de situer Samoëns et les stations voisines par rapport à Cluses (nœud ferroviaire et autoroutier - porte d'entrée pour les flux de touristes) et de comprendre la situation originale avec un fond de vallée fermé par le cirque de Sixt-Fer-à-cheval, ou encore de comprendre qu'on se situe dans la vallée qui est au nord de celle de Chamonix et de Saint-Gervais-Mont-Blanc, elle-même mieux desservie en infrastructures de transport. On est au cœur du tourisme alpin.

carte Samoens échelle graphique à 2 kilomètre.jpg

carte Samoens échelle graphique à 4 kilomètres.jpg

Construire un croquis simple d'organisation spatiale

Croquis avec les outils associés dans Edugéo en ligne (visualisation 2D)

détail bandeau supérieur Edugéo bouton croquis

Je cherche à schématiser l’occupation de l’espace selon une légende ordonnée (habitat, équipements touristiques, autres activités) en utilisant le mode croquis en ligne (bouton barre d’outils en haut à droite). Samoens7.jpg
 
 
  • Je construis des polygones, des cercles… et je choisis les couleurs et la transparence des objets que j’ajoute en légende à l’aide de la barre d’outils.
    Samoens8.jpgSamoens9.jpg
  • J’ai pensé préalablement l’organisation de la légende (boite dialogue en haut à gauche - plusieurs pages possibles) et je n’hésite pas à sauvegarder au fur et à mesure des rubriques (ce n’est pas automatique)
  • Je réalise un schéma qui distingue les types d’habitat possibles (centre village, villages de vacances, lotissement, camping) et les infrastructures liées aux loisirs et au tourisme d’été et d’hiver, avant de repérer les champs et les forêts… J’analyse avec les élèves la distribution des éléments dans l’espace et leur combinaison, en particulier leur étendue et situation par rapport à la rivière.
    croquis réalisé.jpg
  • Avant de revenir au mode cartographique et d’enregistrer mon croquis final (première icône en haut à droite). J’ajuste la transparence de la carte et de la photographie sur 0% pour ne laisser que les éléments du croquis.
Lorsque je reviens en mode cartographie et que je modifie l’échelle d’observation ou même l’échelle cartographique, les éléments du croquis restent affichés grâce au tracé vectoriel.
Changement d'échelle et conservation du croquis sur l'image
 

Construction du croquis avec S.I.G. Edugéo et l'outil de mise en page de la carte

  • Je construis le même croquis en dessinant des couches d'information (items de légende) dont je modifie les propriétés d'affichage, puis j'enregistre une à une les couches qui s'affichent dans la boîte de dialogue à gauche.
    Bandeau S.I.G. Eduégo bandeau outils
  • J'ouvre l'onglet "fichier" ensuite, puis "mise en page de la carte", et je clique sur le bouton "ajouter" avant de tracer à l'aide de la souris (clic gauche maintenu) le rectangle-surface de la carte sur la page blanche pour afficher le croquis sur lequel je travaillais. L'onglet "vue" me permet de zoomer et de rafraîchir la carte ; l'onglet "mise en page" d'ajouter la "légende", des "étiquettes", une "échelle graphique"... A droite de la page blanche s'ouvre automatiquement une boîte de dialogue avec deux onglets "général" et "objet". L'onglet "objet" affiche les items de la légende que je peux conserver ou supprimer, reclasser, renommer mais aussi de créer des intertitres pour ordonner la légende.
  • J'ajoute une étiquette pour écrire le titre, une autre pour un commentaire, je peux ajouter une image, une flèche... pour une mise en page de grande qualité. Je peux alors enregistrer mon croquis et l'exporter en format image ou en format Pdf et le déposer à l'endroit voulu (ENT classe ou élève).
    Croquis avec S.I.G. Edugéo mise en page

 

 

Trois opérations complémentaires pour mieux comprendre le territoire proche

Utiliser les couches d'information intégrées dans Edugéo

  • J'opère une sélection selon les observations et interrogations nées de la première phase (enjeux) : "zones à risque - avalanches" si je suis en montagne ou "crues" selon la topographie ; "occupation des sols - CLC 2006"... en plus des premières couches d'information (limites administratives, réseaux de transport et hydrographie, altitude...). NB - chaque couche d'information dévoile sa légende par un simple clic sur le "i" dans la barre de navigation à gauche.
carte samoens affichage couche corine land  cover

 

Utilisation des données CLC (Corine Land Cover) : inventaire biophysique de l'occupation des terres.

La base de données Corine Land Cover 2006, dite CLC 2006 a été réalisée à partir d'images satellitaires (SPOT 4 et IRS) de l'année 2006, d'une résolution de 20 mètres. L'échelle d'utilisation est le 1/100.000e.

Il faut par conséquent se situer à une échelle graphique de 2 kilomètres au moins dans Edugéo pour que la couche soit affichée.

 

 

carte samoens relief et risque avalanche en 3d

 

 

 

 

On peut choisir également de mettre en avant le relief et le risque d'avalanches en passant par la visualisation 3D et le module Terra Exlorer associé à Edugéo.

 

 

 

 

 

 

Prendre les mesures de mon espace proche avec S.I.G. Edugéo

  • Je mesure des distances et des surfaces avec les outils à ma disposition (distances, surfaces, altitudes, visualisation 3D, jeux d'échelle) pour apprécier l'ampleur d'un phénomène, la taille d'une infrastructure, l'impact sur les territoires et les paysages... Ici distance entre les terrains de sport à l'ouest et les villages de vacances à l'est. N.B., ne pas multiplier ou collectionner les mesures même s'il peut y avoir un aspect ludique pour les élèves.
    mesurer l'espace de samoens avec s.i.g. edugéo

Rechercher des informations complémentaires et les afficher dans un deuxième onglet

  • Il suffit d'ouvrir un deuxième onglet (une deuxième page internet) pour caractériser mon territoire proche et basculer de la carte ou du croquis (premier onglet) aux données récoltées sur un site municipal, un site d'office du tourisme, sur le site des données locales de l'Insee ou encore sur celles de l'Observatoire des territoires (DATAR). Il existe même d'autres possibilités collectivités, entreprises locales, associations - en expliquant qui sont les acteurs et en prenant garde à la publicité sur ces sites ; initiation des élèves à la recherche en fonction des données nécessaires et des tiers de confiance.

plan village samoens office du tourisme         données locales insee logement à samoens

Indication du téléphérique Samoëns village vers Samoëns 1600 sur le plan de l'office du tourisme. Evolution de l'habitat : residences principales et résidences secondaires grâce aux données locales de l'Insee.

Hazebrouck : construire un croquis simple de repérage avec Edugéo

Observer, situer, identifier : démarche exploratoire des élèves


Le projet - niveau 6e ou autre - durée une heure

  • La démarche proposée peut s'appliquer en classe de 6e mais aussi à travers les éléments du programme au collège comme au lycée qui conduisent à l'étude de la ville et du périurbain, des aménagements urbains, ... de l'organisation spatiale élémentaire à grande échelle. Il s'agit de donner à situer, délimiter, identifier et mettre en relation les éléments dans une légende ordonnée.
  • L'exemple d'une ville moyenne d'environ 21.000 habitants, assez peu dynamique à l'échelle nationale, présente ici quelques points communs avec les villes petites et moyennes et quelques singularités dont celle de disposer de parcelles agricoles à l'intérieur d'une rocade incomplète qui ne présente pas tout du long les grandes surfaces commerciales et les parcs d'activités avec les panneaux publicitaires qu'on connaît dans les grandes villes. [NB : on peut choisir un exemple d'étude plus élémentaire si on le souhaite]
  • Plusieurs situations de classe et stratégies pédagogiques sont possibles : binômes en salle informatique, cours dialogué en vidéo-projection (et passage des élèves au TNI), préparation et sauvegarde du croquis en préparation ou en évaluation après travail en classe.

Choisir une carte d'Hazebrouck qui permette d'établir un croquis d'organisation de la ville

  1. Je me connecte à Edugéo avec les identifiants "enseignant" ou "élève" de l'établissement. Je renseigne "ALLER A" en écrivant Hazebrouck et je confirme mon choix dans la boîte de dialogue. Une photographie aérienne verticale s'affiche par défaut avec une échelle graphique à 200 mètres. Je clique sur l'onglet Edugéo élargir l’image.jpg pour agrandir l'image à l'écran. [NB possibilité d'utiliser les fonctions d'affichage du navigateur pour régler le niveau à 125% ou plus cela permet par exemple de rendre lisible la carte ou bien d'afficher la totalité d'une ville à l'échelle 50000e - très pratique pour s'adapter à la résolution de l'écran]
  2. Je coche la case "carte IGN" dans le menu à gauche pour superposer la carte topographique (au 1/25.000 sur cette vue). Question : ce que je vois à l'écran permet-il d'étudier l'organisation spatiale de la ville d'Hazebrouck ?
  3. recherche carte topographique à bone échelle 1.jpgEn jouant avec la molette de la souris ou bien avec le curseur de l'échelle de visualisation à droite, j'expérimente d'autres vues grâce au zoom : échelle graphique à 500 mètres, à 1 kilomètre, à 2 kilomètres... Quelle vue répond le mieux à mon projet de croquis ?

Hazebrouck2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Pour les plus rapides ?)

En jouant avec le zoom, comment puis-je savoir si j'ai changé d'échelle cartographique ? A quoi cela peut m'être utile ? Réponse attendue : cliquer sur dans la couche d'information logo information.jpg à gauche pour faire apparaître la légende - a priori, on passe au 1/50.000 à 1km et au 1/125.000 à 2km, je peux alors situer Hazebrouck par rapport au rural proche. L'affichage de la couche "limites administratives" me confirme cela, la commune n'est pas toute entière construite et comporte des champs agricoles sur sa périphérie.

Je choisis donc d'observer Hazebrouck à l'échelle graphique 500 mètres : zones d'habitations et d'activités incluses dans un espace circulaire délimité par une rocade.

Repérer des éléments pour les catégories : habitat, zones d'activités économiques, équipements collectifs, voies de communication

affichage couche bâtiment dans EdugéoJe laisse les élèves lire les éléments inscrits sur la carte (lycée, collège, écoles...) ou représentés par des pictogrammes (hôpital), et découvrir des toponymes (cité des cheminots, la laiterie,...), mais je leur demande de les classer dans un tableau.

J'interroge sur la densité du bâti, sa répartition, son emprise, son identification (je peux à cette occasion afficher la couche "bâti" et l'information connexe). Je demande d'écrire une ligne ou deux de description.

Réaliser le croquis avec les outils en ligne d'Édugéo

 

NB : il n'est pas envisageable de réaliser le croquis en entier dans ce laps de temps mais il importe que les élèves puissent produire l'esquisse et comprendre la démarche de construction de légende après identification des éléments dans le travail préparatoire.

Structurer trois pages de légende avec les élèves

  • Je montre comment créer les trois pages de légende et créer des éléments (surfaces, points, lignes) mais je fournis aux élèves un croquis préalablement enregistré avec les trois pages de légende.

image détaillant les étapes de construction de la légende        image montrant l'affichage des boites de dialogue et la carte en mode croquis

  • C'est d'ailleurs l'occasion de rappeler qu'il faut enregistrer régulièrement son travail et de montrer comment on ouvre un croquis déjà sauvegardé.

Edugéo enregistrer un croquis.jpgpuis Edugéo ouvrir un croquis.jpg et Edugéo ouvrir un croquis2.jpg

Demander de compléter une page de légende ou le/les premier(s) élément(s) de chaque page

  • Selon la configuration de ma classe ou ma stratégie pédagogique, je demande aux élèves de réaliser une page par groupe de manière à mettre en commun ensuite, ou bien de réaliser deux éléments par page de manière à leur faire comprendre les problèmes de contenu et de superposition des signes différents (surfaces, lignes, points).

croquis Hazebrouck page 1 habitat et activités.jpg

  • Pour les plus jeunes, j'indique que je veux une première page avec des polygones, une seconde avec des points et une troisième avec des lignes. Pour les plus grands ou ceux qui ont déjà travailler la représentation graphique et le croquis, je peux prendre le risque de la liberté des choix. Edugéo barre dessin.jpg
  • Si le travail a été préparé à la maison, je pars de la réalisation de deux ou trois élèves.

Arrêter le travail et fournir un corrigé

  • Demander aux élèves d'enregistrer leur travail pour le finir plus tard si la frustration est trop grande...
  • Proposer un corrigé pour ne pas laisser les élèves dans l'incertitude

Hazebrouck équipements collectifs.jpg Hazebrouck axes transports 3.jpg

  • Revenir en mode visualisation cartographique et modifier l'échelle de visualisation pour donner à voir ce que donne le repérage à d'autres échelles (NB - Edugéo permet ici ce qu'un relevé au TNI ou avec une palette graphique web n'offre pas grâce au tracé vectoriel).

Hazebrouck croquis carte 2km.jpg

  • Enfin, revenir à l'échelle graphique 500 mètres et jouer rapidement sur la transparence des couches d'information en enlevant la carte, puis la photographie aérienne : reste alors le fond de croquis sans sa légende et l'on peut réinterroger les élèves sur l'organisation spatiale.

croquis Hazebrouck9 affichage éléments sans légende.jpg

 

 

 

 

 

Hazebrouck : construire et mettre un croquis en page avec S.I.G.Edugéo

Un bowling à Hazebrouck : où et pourquoi ? Approche des territoires du quotidien

Le projet et le croquis mis en page avec S.I.G. Édugéo

  • Niveau 1ère - Approche des territoires du quotidien - Croquis pour synthétiser des éléments ou pour introduire une étude de cas sur un aménagement particulier. Une deuxième manière de construire un croquis simple d'organisation spatiale.
  • La démarche peut s'appliquer dans les classes du lycée mais aussi dans celles du collège si l'on se fixe des objectifs limités. Il s'agit de situer, délimiter, identifier des éléments d'organisation spatiale, puis de les dessiner en créant des couches d'information géographique pour chaque item de légende. On ordonne ensuite cette légende et on peut titrer, ajouter un commentaire, une image, un tableau de chiffres grâce à l'outil de mise en page. Ce travail peut être demandé en amont du cours, amorcé pendant et achevé après le cours. Chaque élève peut enregistrer son travail au format image ou en Pdf et le déposer sur l'ENT ou l'envoyer à l'enseignant si ce dernier veut en faire une évaluation.
  • Le croquis proposé ici , et déconstruit pour expliquer le pas à pas, est la production de l'enseignant. Elle permet d'expliquer aux élèves les interrogations et les choix graphiques retenus à l'occasion de la construction d'un aménagement urbain : celle d'un bowling et d'un ensemble hôtelier en 2008 à Hazebrouck.
NB - Ce ne sont pas les fonctionnalités "requêtes spatiales" du S.I.G. qui sont ici mobilisées. Elles existent mais doivent être envisagées lorsque le maniement est courant : le système de création, d'enregistrement et de mobilisation des couches.
SIG Edugéo croquis Hazebrouck1.jpg

Un bowling à Hazebrouck : les acteurs et leurs objectifs

SIG Hazebrouck2.jpg

En observant ces documents, à quels intérêts ou stratégies répond la création d'un bowling à Hazebrouck ?
- Quels sont les acteurs de cet aménagement ?
- Quels sont les utilisateurs potentiels ?
 
On peut consulter quelques pages internet de la mairie et de l'office du tourisme :

De la carte au croquis : situation, site et insertion géographique dans le tissu urbain

Afficher la carte pour travailler au croquis

En entrant par le S.I.G. Édugéo, j'affiche par défaut une photographie aérienne de la France comme première couche (ORTHOIMAGERY) et une carte de France comme seconde couche (GEOGRAPHICALGRID). Je dois faire glisser le nom de cette seconde couche en première position pour faire apparaître la carte.
Je procède alors par sélection Edugéo SIG sélectionner zone.jpg ou par zooms successifs Zoom sig edugéo.jpg sur la zone voulue (Hazebrouck) pour obtenir la carte à grande échelle souhaitée. Lors de cette opération, je peux attirer l'attention des élèves sur la situation géographique de la ville dans le jeu d'échelles.
SIG Edugéo affichage carte France SIG édugéo affichage carte nord-pas-de-calais
SIG édugéo carte Hazebrouck

Créer - dessiner des couches d'information

  • On rend compte aux élèves des soucis d'actualisation des données en ligne comme sur le papier en faisant remarquer que le bowling n'apparaît pas sur la carte, mais on manipule aussi S.I.G. Édugéo pour leur montrer les fonctionnalités de création des couches d'informations et leur expliquer que chaque item créé se superpose à la carte (calque), peut être convoqué ou écarté selon les interrogations et les requêtes spatiales ensuite.
SIG édugéo Hazebourck dessin zone bowling

  • Cinq opérations à répéter qui paraissent fastidieuses au départ mais que l'on réalise plus rapidement avec une pratique régulière : créer une nouvelle couche, enregistrer son choix, dessiner la couche sur la carte, choisir les propriétés de la couche (couleur, épaisseur ou taille, symbole, transparence), et enregistrement final de la couche.

SIG  couche1 étape 1

SIG Hazebrouck couche 1 étape 2

SIG  couche 1 étape 3

SIG Hazebrouck couche 1 étape 4

  • Il ne s'agit donc pas ici de réaliser le croquis à partir de couches téléchargées ou en ligne dans Édugéo mais bien de dessiner son repérage comme avec l'outil de croquis associé en ligne et de le conserver même lorsqu'on change d'échelle d'observation. Le croquis ainsi obtenu n'a pas encore de légende ordonnée puisque items sont enregistrés au fur et à mesure. C'est l'objet de l'étape suivante : la mise en page du croquis.

La mise en page du croquis avec S.I.G. Édugéo

SIG Hazebrouck Mise en page croquis 1.jpg

 

 

 

 

 

SIG Hazebrouck mise en page 2.jpg

SIG Hazebrouck mise en page 3.jpg

4 - Je peux alors créer un titre en utilisant l'onglet mise en page "créer une étiquette", inscrire mon texte et le positionner. Je répète l'opération si je veux écrire un commentaire. Je peux aussi introduire une échelle graphique et une image (insérer une image, parcourir sur son disuqe dur, valider...).

SIG Edugéo croquis Hazebrouck

SIG Hazebrouck mise en page et rafraichissement de la carte

Dans cette dernière version du croquis, le commentaire expose l'intérêt pour Hazebrouck d'avoir un bowling dans sa partie périphérique à l'ouest comme équipement de loisirs mais aussi de service à replacer dans le cadre régional (carte). L'échelle d'observation de la carte ne permet pas, une fois figée l'image, de montrer ici l'insertion de l'équipement à l'échelle de la ville. Il faut recourir au croquis proposé en début de fiche et en avant dernière image.

Le projet "Euroméditerranée" de rénovation urbaine à Marseille

Nous renvoyons ici au projet déposé par J. Pouzin sur le site nantais : Euroméditerranée, un projet de ville durable méditerranéenne ?

  • utilisation de l'hyperlien dans Edugéo
  • utilisation des fonctions carte + orthophotographie en transparence combinées avec des vues obliques grâce à l'office de tourisme de Marseille et les vues panoramiques réalisées par la société Altivue (images zoomables ;  ballons flottants dans le ciel permettant de changer de point de vue sur la ville)
  • annotation dans l'outil de croquis en ligne ou bien à l'aide du SIG Edugéo simplifié qui propose un outil de mise en page (composeur) très facile d'usage pour des impressions ou es exportations dans l'ENT au format Pdf.

Mon espace rural proche à Chateauneuf sur Charente

Après une sortie terrain, l'enseignant poursuit son activité en classe avec Edugéo : Chateauneuf sur Charente, un espace rural construit par l'homme (en classe de 6e).

 

Les objectifs sont :
- Changer d’échelle pour mieux cerner son espace proche.
- Comprendre les éléments d’un paysage en se familiarisant avec la carte IGN et la photographie aérienne afin de permettre à l’élève de décrire son paysage local et ses différentes composantes.
- Réaliser un croquis simple pour rendre compte du paysage.
 
Une démarche applicable à d'autres espaces... Autre exemple à Jarnac (toujours dans l'académie de Poitiers).

 

 

Etude de l'espace littoral La Rochelle-Pallice

Etude de l'espace littoral La Rochelle-Pallisse (Académie de Poitiers)

Cette activité a été testée en géographie 2nde
- au croisement des thèmes "villes et développement durable", "Les littoraux, espaces convoités", "Les espaces exposés aux risques majeurs"
sur 2 à 3 séances en salle informatique en classe dédoublée (un élève par poste , connecté à internet et au réseau du lycée).
- Elle peut également être située en géographie 1ère dans le thème 1 "Comprendre les territoires de proximité - Approches des territoires du quotidien - Un aménagement choisi dans un territoire proche du lycée (étude de cas)." croisé avec le thème 2 "Aménager et développer le territoire français -Les dynamiques des espaces productifs dans la mondialisation - Dynamiques de localisation des activités et mondialisation."
 
Elle met en jeu les capacités et méthodes suivantes :
1.1. - nommer et localiser un lieu dans un espace géographique
1.2. - repérer un lieu ou un espace sur des cartes à échelles différentes
2.2. - réaliser des croquis
2.3. utiliser les TIC - ordinateurs, logiciels, ... pour rédiger des textes, confectionner des croquis...
- Elle est centrée sur la manipulation du SIG du Géoportail dédié à l’éducation EDUGEO

 

- L’objectif est de faire réaliser un croquis de synthèse sur l’espace étudié par les élèves

- La question est plurielle : Il s’agit de mettre en évidence l’évolution des aménagements, la diversification des activités et les pressions spatiales et environnementales.

Pessac en Gironde, à la découverte de mon espace proche

Terres et Temps, les pages académiques d'histoire-géographie de l'académie de Bordeaux proposent  de découvrir l'espace proche avec Edugéo pour aborder la notion d'habiter au collège (6e), mais aussi l'étude du Cap d'Agde en association avec les vidéos de l'INA ou bien encore l'étude de l'espace périurbain de Bussy-Saint-Georges (Marne-la-Vallée pour la 2nde et la 1re).

  • L'exemple de Pessac, à la découverte de mon espace proche conduit à initier les élèves au langage cartographique et à l'outil par des recherches et des manipulations simples lorsqu'il s'agit d'analyser le territoire du collège et de la commune. Un moyen simple pour aller plus loin ensuite et répéter l'utilisation d'Edugéo.
  • L'étude du Cap d'Agde concerne un espace touristique attractif (lycée).
  • L'étude de Bussy-Saint-Georges concerne un espace périurbain en profonde mutation sur le territoire de Marne-la-Vallée (lycée). Elle peut être mise en perspective avec la proposition de l'académie de Créteil sur Lagny-sur-Marne.