CR réunion interlocuteurs académiques 2012

Histoire-géographie et numérique : orientations nationales et académiques

La politique numérique de l'académie de Dijon

 logo académie de Dijon

François Bouart, CTICE de l'académie de Dijon, a d'abord mis en avant la qualité de vie et l'art de vivre cultivés dans une académie où le contexte rural ainsi que l’écartèlement entre plusieurs régions rendent l'animation délicate. L'accent a été mis sur une réorganisation de la politique académique autour de 4 principaux thèmes académiques :

  • l'Espace Numérique de Travail (E.N.T.) :

    logo CLOE

    L'académie a fait le choix de CLOE, le “Cartable en Ligne Ouvert Évolutif”, qui est une déclinaison d'ENVOLE. L'approche choisie est l'utilisation du réseau social. En effet, les difficultés liées à l'imprudence des élèves et en particulier aux nombreuses violences scolaires au collège ont incité l'académie a essayer, d'une part, d'utiliser ces ressources dans le cadre scolaire pour présenter les difficultés et les désamorcer. D'autre part, une deuxième approche vise à disposer d'un réseau social Éducation nationale afin que les élèves utilisent un réseau scolaire interne et limité à la communauté scolaire de l'établissement.

  • Le Portail intranet académique (P.I.A.) : Il permet la création de comptes personnels pour les enseignants et les élèves sur internet (web2.0) avec une interface très personnalisable. Une page disciplinaire est consacrée à la veille informationnelle.

    page d'acceuil PIA de l'académie de Dijon
  • Le Programme de Travail Académique (P.T.A.) du groupe inspection élargi au C.R.D.P. et aux chefs d'établissements s'articule autour du thème de la visioconférence, notamment avec Pairformance et DOAD (Formation ouverte à distance).

  • Les usages des tablettes numériques : les classes mobiles se multiplient (4 en Côte d'Or), sous l'impulsion académique ainsi que par les dotations de plus en plus nombreuses des collectivités territoriales vers les établissements,c'est pourquoi l'académie engage un travail de fond sur les usages attendus.

 

Organisation de l'équipe TICE HG de l'académie de Dijon

Le groupe Tice Histoire-géographie de l'académie de Dijon est constitué de 11 membres issus du collège et du lycée et disposant tous d'une lettre de mission. Un comité éditorial composé de 3 membres valide, après les premières relectures, en concertation. A cet effet, une grille de présentation des articles a été établie pour mieux renseigner les ÉDU'bases. Afin de répondre aux besoins de formation, notamment en ce qui concerne l'utilisation d'Édugéo, chaque département de l'académie est représenté au sein du groupe TICE. Une liste académique de diffusion, créée en 2007, à laquelle 60% des enseignants de l'académie sont abonnés, permet de diffuser les informations.
Le site académique, refondu en 2008, est le principal outil de travail et d'échange. Il propose des ressources ainsi qu'une lettre d'information “L’Esc@rgot”, comportant des dossiers thématiques, publiée toutes les 2 ou 3 semaines : elle met à disposition des enseignants de nouveaux articles, des articles d'universitaires, des séquences pédagogiques. Sa fréquentation est en hausse continuelle.

bandeau site HG académie de Dijon

Les priorités de l'Inspection générale

 

Laurent Carroué, I.G.E.N., a tout d'abord rappelé l'injonction politique forte sur les usages numériques dans les classes ainsi que sur le paradoxe d'une demande sociale très forte des familles associée à d'importantes pressions économiques de la part des industriels. Il a également souligné la tension qui s'exprime entre l'échelle locale et académique en raison de structures académiques extrêmement différenciées : toutes les académies ne comportent pas de groupes de travail, d'autres sont confrontées à un certain isolement. Dans ce contexte, est mise en avant la nécessité d'une mise en cohérence nationale opérée lors de ces journées par les interlocuteurs académiques TICE au sein de leurs académies et dans la liaison essentielle qu'ils assurent, avec leurs corps d'inspection, entre le terrain et le niveau national.

Les objectifs de l'inspection générale répondent à quatre enjeux fondamentaux :

 

  • L'inspection générale souhaite intégrer l'évaluation pédagogique TICE dans les épreuves du CAPES d'Histoire-géographie, en particulier la leçon, mais ce projet se heurte pour le moment à de fortes contraintes matérielles et juridiques.

  • La construction et le développement du portail national de ressources d'histoire-géographie en collaboration avec la DGESCO qui en a la responsabilité éditoriale et le CNDP qui en assure la maîtrise d'oeuvre, constitue un chantier majeur de l'IGEN. La phase d'expérimentation qui a donné lieu à l'ouverture de quatre premiers portails en histoire-géographie, en S.V.T., en arts plastiques et en histoire des arts, s'achève. On aborde une nouvelle phase de développement et d'enrichissement. L'inspection générale souhaite que le portail histoire-géographie-éducation civique soit national et collectif : pour ce faire, les interlocuteurs académiques TICE sont invités à se sentir mobilisés pour sa valorisation et son développement. Une logique de coopération, de rayonnement et de valorisation de ce qui est accompli en académie et au niveau national pour l'histoire-géographie doit être privilégiée. Enseigner, s'informer, se former, suivre les actualités de la discipline : le portail offre de nombreuses entrées et n'oublie pas de conduire vers les productions pédagogiques des plans nationaux de formation (PNF) à l'image des Rendez-vous de l'histoire de Blois et du Festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges, dont les thèmes retenus en 2012 sont « les paysans» et « les paysages » sont également au cœur de la valorisation des usages TICE en histoire-géographie.

  • L'inspection générale entend aider à la mise en œuvre de modalités plus concrètes et de définition de politiques académiques plus volontaristes en faveur des usages du numérique lors du second séminaire ESEN de formation des corps d'inspection qui se tiendra en mai 2012.

  • L'inspection générale souligne son attention sur les Travaux académiques mutualisés (TRAAM) qui permettent d'accompagner la mise en œuvre des nouveaux programmes avec le numérique, d'autant plus qu'ils ont tous été renouvelés en dix ans. Les TRAAM sont un vecteur de pénétration des usages des TICE au quotidien et d'anticipation des nouveautés.

 

Les chantiers de la DGESCO en 2012

 

  • Usages numériques et ressources pédagogiques : un nouveau bureau (DGESCO A 3-2) pour contribuer à la mise en place du bureau numérique de l'enseignant et du cartable numérique de l'élève.

 schéma organisation dgesco a3-2

  • La fusion des bureaux DGESCO A 3-2 et A 3-4 a pour objectif d'associer encore davantage le travail de soutien à la production et à la diffusion des ressources numériques et aux usages pédagogiques qui en sont faits.  C'est aussi l'occasion de faire remonter des besoins en matière de ressources numériques spécifiquement conçues pour l'enseignement afin d'accompagner la mise en œuvre des programmes ou de nouveaux supports. Deux vecteurs de travail :

    - un soutien rénové à la production et à la diffusion des ressources, à l'analyse des contenus et des services associés dans le cadre de la commission multimédia ;

     

    - la constitution d'une ÉDU'bases générique afin d'interroger les quatorze bases disciplinaires ou d'enseignement de manière transversale ou bien spécifiquement à la discipline. Renforcer et améliorer ÉDU'bases est une priorité pour une meilleure mutualisation encore du travail accompli dans les académies en particulier. L'idée est de profiter de l'indexation en ScoLOMfr et de mettre en place un moissonnage systématique des ressources (majoritairement des scénarios pédagogiques pour enseigner avec le numérique) dans les académies qui disposent déjà d'un entrepôt OAI et d'avancer avec celles qui complètent manuellement les formulaires.

     

  • Le Catalogue Chèque Ressources du plan numérique du ministre : 13 académies participent à la première vague, un deuxième appel est en cours. S'il devait être à l'origine seulement un catalogue de ressources en ligne utilisé via l'ENT à l'origine, le catalogue chèques-ressources comporte cependant des ressources en téléchargement et sur support physique pour des raisons d'équipement  la demande des éditeurs. Catalogue de ressources éditoriales payantes, il contient uniquement des produits conçus pour l'enseignement multimédia et interactifs, conformes au programme et récents (après 2005)... Pas de vidéo ou de services de type briques ENT, mais beaucoup de manuels numériques et de ressources telles que les Jalons pour l'Histoire du temps présent (Ina), Edugéo, lesite.tv... Tout service sans contenu est exclu.

  • La DGESCO travaille en relation avec le CNDP au développement des portails disciplinaires nationaux de ressources, à de nombreux services et sites en histoire-géographie mais aussi dans d'autres disciplines (exemple de Musagora pour l'étude des mondes grec et latin). Dans le cadre du Festival International de Géographie, le bureau A3-2 s'occupe plus spécifiquement des ateliers TICE qu'elle organise avec le concours de l'inspection générale et des réseaux TICE académiques. Une brochure de la collection "Enseigner avec le numérique" est d'ailleurs téléchargeable et des vidéos sont disponibles sur le site d'accompagnement pédagogique grâce au concours du CNDP. Nous espérons pouvoir progresser aussi sur les Rendez-vous de l'histoire de Blois.

  • La DGESCO promeut la mutualisation et la mise en valeur du travail académique produit autour des IATICE HG sur Éduscol et ÉDU'bases HG, ainsi que dans les Travaux académiques mutualisés (7 académies engagées cette année). Elle conçoit et diffuse la lettre d'information électronique TIC'Édu vers les corps d'inspection et les enseignants des différentes académies.  Elle souhaite mieux faire connaître encore le travail régulier qui est accompli entre la DGESCO A3-2 (usages et ressources du numérique) et les interlocuteurs académiques TICE ;

  • Présentation des résultats de l'enquête "interlocuteurs" à laquelle 28 académies sur 30 ont répondu.