La politique TICE sur l'académie de Paris

Présentation de la DATICE

par Clotilde SCHELSTRAETE, CTICE adjointe de l‘académie de Paris

Mme SCHELSTRAETE a présenté, de manière particulièrement complète et détaillée, les différents dispositifs mis place dans le cadre de la DATICE (Délégation académique aux technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement) pour promouvoir les TICE dans son académie.

L’Académie de Paris, à travers le cinquième axe du projet académique, a choisi de « développer les technologies de l’information et de la communication afin de mettre à la disposition de tous les élèves les outils de l’avenir et de leur donner les meilleures chances de réussite ».

La DATICE a pour mission  de mettre en place la politique académique en favorisant le développement de l'usage des TICE dans les pratiques des enseignants. Ses priorités sont : informer, accompagner, impulser, équiper (politique de concertation avec les collectivités).

Pour cela, elle s’appuie notamment sur les GIPTIC (Groupes d'Intégration Pédagogique des Technologies de l'Information et de la Communication) pour généraliser les pratiques TICE dans toutes les disciplines.

Ce dispositif,  piloté par l’Inspection pédagogique, comprend un GIPTIC par discipline, constitué d’enseignants qui travaillent sur des projets TICE adaptés à leur discipline. Chaque GIPTIC est organisé autour d’un coordonnateur, d’un interlocuteur académique chargé de la liaison avec le Ministère et les autres académies et d’un webmestre qui gère le site disciplinaire.

Chaque année, les GIIPTIC participent activement au salon InterTICE, carrefour des usages TICE développés en région Ile-de-France.

Parmi les autres dispositifs, la DATICE propose des stages sur sites qui sont la condition de la généralisation des usages. Pour cela, il est indispensable de favoriser la communication avec les enseignants par l’intermédiaire de la personne ressource TICE de chaque établissement.

L’obtention du B2i par l’ensemble des élèves est bien entendu l’une des priorités au collège, c’est pourquoi des formations spécifiques ont été mises en place pour former les enseignants, en plus des « animations B2i » proposées par les GIPTIC.

Et, depuis cette année, l’ensemble des collèges et lycées, dispose d’un accès au logiciel de suivi et de validation GiBii.

Enfin, dans le cadre  de l’expérimentation sur les ENT (Espace numérique de travail) l’académie de Paris participe avec la région Ile-de-France au projet ENCORE.

 

Présentation des « TICE en Technologie »

par Daniel ALLARD, IA-IPR STI, chargé de la Technologie au collège

La validation du socle est une mini révolution, dans la mesure où les équipes pédagogiques vont devoir modifier leur rapport à l’évaluation. Les enseignants vont devoir modifier leurs pratiques pour intégrer les médias interactifs à leur pédagogie.

Dans ce contexte, les professeurs de Technologie peuvent apporter leur expérience à leur collègues des autres disciplines, dans la mesure où ils évaluent déjà des compétences et où les TICE font partie intégrante de la Technologie depuis ses débuts.

De plus, cette discipline a toujours été motrice dans le développement des usages TICE dans les établissements, notamment dans le cadre du B2i.

Dans les cadre du GIPTIC de Technologie, les actions portent sur :

- pédagogie et medias interactifs
- création de travaux pratiques interactifs
- communication technique et TIC (exploitation de modèles exécutables)
- B2i et Technologie
- ENT et Technologie

Rappel : les outils ne sont que des outils…