La nouvelle indexation d’EDU-BASE Arts Plastiques par Olivier Cornu et Sylvie Lay

L’évolution d’Edu-base présentée s’appuie sur le travail des Iantes (ateliers lors des dernières rencontres) et prend en compte les nouveaux programmes de collège.

 Accéder à la simulation test 

 

Les données présentes sur Edu-base et leur consultation nous invitent à réfléchir sur ce que nous publions. Il s’agit, par exemple, d’éviter d’éditer des cours clefs en main. Nous y retravaillerons.

 

 

Repenser Edubase c'est considérer et réfléchir à :

 

  • un public visé : les personnes extérieures à l’Education Nationale, comme les autres enseignements vont y découvrir la discipline, les professeurs contractuels et vacataires d’arts plastiques viennent y chercher des informations, les professeurs débutants comme les expérimentés sont à la recherche de matière à réflexion comme d’exemples à mettre en œuvre. Il est très important que les webmestres soient prudents et vigilants quant aux publications : elles sont le témoignage de l'enseignement des arts plastiques. Les Edubase doivent donc en être le reflet avec des exemples, des témoignages de ce que peut être un cours d'arts plastiques (textes, documents, images et expériences menées dans les classes). Il importe que ces exemples soient explicités et argumentés dans leurs choix, de ne pas publier de « recette ». Il importe également de témoigner de la diversité des méthodes d’enseignement : Il n'y a pas une seule façon de faire cours (il n'y a pas que le cours en proposition) et cette diversité doit apparaître dans Edubase.

 

  • des choix à faire par rapport à ce que l'on affiche.

 

 

Un souhait s’exprime d'un texte explicite expliquant l'orientation et l’usage d’EDUBASE en introduction des Edubases.

Dans la réalité, les recherches ne se font pas majoritairement par mots clés mais par niveaux d’enseignement.

La validation d’une séquence se fait au niveau académique par l’IA-IPR puisque le lieu de mise en ligne est sur le site disciplinaire académique. Il importe que les Iantes se rapprochent de leur inspecteur afin de faire valider ces publications et prennent la mesure de leurs responsabilités en ce domaine. La qualité de la publication des Edubase doit être un objectif essentiel de l’activité des Iantes à l’avenir. L’indexation dans EduBase ne fait que pointer vers ces ressources.

 

La mise en place de la nouvelle indexation devrait être effective vers la fin du mois de juin.

Il y aura ensuite un mois de délais pour indexer les fiches encore d’actualité en accord avec les programmes en vigueur.

 

Dans l'entrée “opérations” : l'entrée par logiciel est discutable, il vaudrait mieux des entrées telles que « traitement d'images », « du son », « modélisation 3D »...

 

La liste de logiciels ne sera jamais à jour... donc mieux vaut enlever les numéros de version.