Les Lettres Édu_Num

Édu_Num Arts plastiques n°24 - Mai 2019 05/04/2019

Cette lettre n°24 est consacrée aux pratiques hybrides dans le processus créatif de l’élève, afin d’en saisir les enjeux pédagogiques, artistiques voire philosophiques à partir de la question suivante : quels rôles jouent les pratiques hybrides dans la pratique créative des élèves ?

Lire la suite…

Édu_Num Arts plastiques 25 05/04/2019

Réunis en séminaire au printemps 2019 au Centre d'art d'Enghein-les-Bains, les interlocuteurs académiques pour le numérique (IAN) en arts plastiques se sont questionnés durant deux journées sur les lieux de réception de l'œuvre numérique. Cette dernière bouleverse les modalités de l'exposition depuis son apparition. Matérielle ou dématérialisée, elle questionne l'espace et le temps de sa présentation au regard, déplace les frontières des institutions muséales, fédère de nouveaux réseaux, élargit le concept d'atelier et pose tout simplement la question du lieu. Ce travail collaboratif entre les différents IAN a donné lieu à la rédaction de plusieurs lettres Édu_num. Ce premier opus est consacré à l'œuvre numérique dans l'espace muséal. Il a été rédigé par Marie Rousseau (académie de Rennes) et Cécile Harleaux (académie d'Amiens).

Lire la suite…

Édu_Num Arts plastiques 23 05/04/2019

Le numérique est de plus en plus présent dans l'espace pédagogique et social. Par conséquent, il entraîne en arts plastiques de nouveaux objectifs d'enseignement, de nouvelles pratiques pédagogiques, des opérations plastiques dématérialisées mixées parfois avec des techniques plus traditionnelles. Le numérique n'est donc pas l'objet d'un enseignement refermé sur lui-même mais un outil parmi d'autres. Il implique des usages variés venant servir des objectifs pédagogiques s’appuyant sur des notions fondamentales. On a depuis longtemps répertorié trois grandes familles d'usage dans l'enseignement des arts plastiques, la documentation, la création, et la diffusion. Celles-ci sont désormais indissociables dans la pratique artistique contemporaine.

Lire la suite…

Édu_Num Arts plastiques 22- Septembre 2018 05/01/2018

La collaboration et la co-création entre artistes est, pour quelques années, une question limitative du baccalauréat en arts plastiques. Au-delà des enjeux de l’examen, ces pratiques associées aux questions des réseaux et plateformes d’artistes, qui connaissent de vifs développements contemporains, invitent à porter un autre regard sur la nature et les modalités du fait artistique. De même, elles font écho aux situations d’apprentissage propres à l’ enseignement des arts plastiques. C’est pourquoi nous avons fait le choix de traiter cette question transversale à travers les questionnements des programmes du collège et du lycée. Il en découle six chapitres : « la représentation : images, réalité et fiction », « la matérialité de l’oeuvre, l’objet et l’œuvre », « l’oeuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur », « le dessin et la matérialité », « la figuration et la représentation », « œuvre et présentation ». Les nombreux outils disponibles, aujourd’hui accessibles sur les différentes plateformes et terminaux, peuvent alléger le dispositif de création en classe. Ils permettent de cibler de nouvelles références et de renouveler ce que peut être un travail de groupe : co-création, réseau d’échanges... Ils engagent la création artistique dans la voie d’une démarche davantage pluridisciplinaire et collective. Le statut de l’auteur, la vision de l’oeuvre comme expression du style d’une personne unique et entière... s’y trouvent modifiés. L’oeuvre devient “plus facilement” hétérogène ; le réseau est de par sa nature même “multiple” (il est la marque d’une co-existence).

Lire la suite…

Édu_Num Arts plastiques 21- Janvier 2018 05/01/2018

Aujourd’hui nombre de contenus et de compétences définis par l’École ne se construisent plus uniquement dans l’enceinte scolaire, et cela au-delà de l’idée traditionnelle des devoirs à faire à la maison. Dès lors que l’enseignant intègre positivement ce constat, avec nuance et recul, il sait que son rôle est voué à s’exercer en lien avec divers et nouveaux lieux d’apprentissages, dans et hors les murs de la classe. Dans ce cadre, si de surcroit les options pédagogiques du professeur visent à stimuler l’élève pour qu’il agisse volontairement sur son apprentissage, alors se dessine un enjeu et une responsabilité essentiels : outiller les élèves pour rendre possible un acte d’apprendre motivant, ouvert et structurant dans un possible continuum du dedans vers le dehors de l’École et réciproquement. Les moyens numériques peuvent en particulier participer à soutenir cette évolution du projet pédagogique, en créant du lien entre le dedans et le dehors.

Lire la suite…