Espaces et inclusion scolaire

Actions issues de la lettre Édu_Num Documentation n°63 (décembre 2019) : aménager le CDI pour les élèves à besoins particuliers ; favoriser l'inclusion scolaire.

Le témoignage d'une professeure documentaliste : Sandrine Curti, IAN de Strasbourg

Dans mon établissement, l'an dernier, nous avions une classe ULIS avec laquelle nous avons réalisé un film pour Arte. Cette année, l'ULIS devient le DAR (Dispositif d'Autorégulation), dispositif expérimental dans l'académie de Strasbourg et dans deux autres académies du sud-ouest. L'idée est de renforcer l'inclusion des élèves dans les classes avec un maximum d'enseignements pour les faire gagner en autonomie. Le reste du temps, les élèves sont accueillis dans un sas de régulation (sas de décompression) soit par une psychologue, soit par l'AVS, soit par des éducateurs, soit par l’enseignante (ex) ULIS (il s'agit d'un grand plateau médico-social).

Depuis 3 ans maintenant, j'accueille un élève, Sébastien, aujourd'hui en classe de 3e - il apparaît dans la vidéo - qui m'assiste au CDI. En 5e, il était mon stagiaire, en 4e mon assistant et cette année, il est documentaliste adjoint. Ses tâches sont multiples : accueil des élèves (seul ou avec moi), gestion des prêts et des retours et catalogage.

https://www.youtube.com/watch?v=FEQ491WJiOE 

Les initiatives de l'académie de Lyon

Projet Handicap au CDI, en EMC

Au lycée Étienne Mimard de Saint-Étienne, dans le cadre de l'enseignement moral et civique, plusieurs séances sont menées au CDI par la professeure documentaliste avec une enseignante d'histoire géographie. Un premier temps "débat mouvant" a permis de questionner les a priori sur le handicap, sur la scolarisation des élèves porteurs de handicap, sur l'accessibilité des lieux publics...

Puis un travail de recherche est mené par les élèves, des témoignages vidéo ont été sélectionnés et commentés. Les élèves mènent ensuite l'enquête dans l'établissement scolaire et dans leur environnement (ville, quartiers, bus...) afin de vérifier comment ces lieux sont accessibles aux différents handicaps. Les dispositifs scolaires sont étudiés, avec rencontre et interview de la responsable de la section ULIS.

À cette occasion, afin de sensibiliser concrètement les élèves, plusieurs expériences leur ont été proposées : 

  • Parcours à l'aveugle avec des masques de sommeil : être guidé par la main puis par la voix dans le CDI
  • Apprentissage de rudiments du langage des signes LSF (exemple : bonjour, je m'appelle, prénom, alphabet, merci, au revoir, nous sommes ensemble pour travailler...)
  • Match EPS, rencontres handisport prévues
  • rencontre avec les représentants d'une association de chiens d'aveugles au lycée.

Articles sur le site EspaceDocWeb concernant les EABEP :

  • Ressources, applications, pistes pédagogiques, accueil au CDI...)
  • Formation «La lecture au CDI pour les EABEP» au PAF 2019-2020

Voir ici :   http://espacedocweb.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?page=recherche&recherche=Eabep

Témoignage

Nancy-Metz : L'aménagement du CDI pour un public d'élèves à besoins particuliers

Contribution proposée par Mélissa Hemmer
En partant des différentes formes d'intelligence que peuvent avoir les élèves (approche basée sur la théories des intelligences multiples de Howard Gardner), il s'agit d'aménager différents espaces au sein du CDI, afin que tous puissent se familiariser au mieux avec le lieu et acquérir les connaissances et compétences nécessaires à leur développement et à leur scolarité. 

Nantes : Inclusion scolaire et CDI

Contribution proposée par Jean-François Lemarié

Depuis les lois de 2005 et de 2013 liées à l’inclusion scolaire, de plus en plus d’établissements accueillent des élèves à besoins éducatifs particuliers. Si les nombreux textes qui y font référence mentionnent peu le professeur documentaliste et le lieu CDI, nous sommes tous susceptibles d'être concernés. Des réponses ont déjà été apportées ou expérimentées.
Nous élargissons ici la question de l’inclusion scolaire à l’ensemble des handicaps, les élèves diagnostiqués DYS, élèves primo arrivants ou jeunes migrants. 
En tout premier lieu c’est sans doute notre fonction d’accueil, au plein sens du mot qui a été interrogée. L’accompagnement à la lecture est souvent le premier axe de travail. Vient ensuite l’adaptation des ressources et leur accès, parfois à repenser. L’informatique et le numérique contribuent également à certains apprentissages, ce que l’on nomme accessibilité numérique (AN).
En tant qu’enseignant nos supports de séance sont parfois repensés avec un renforcement de visuels pour former les élèves aux usages du CDI.
Cette action ne peut bien sûr se mettre en œuvre sans l'aval de la direction de l'établissement et en collaboration avec le service d’infirmerie, la vie scolaire et le gestionnaire puisqu’elle peut avoir un volet budgétaire.
Après quelques ressources institutionnelles, nous mutualisons des éléments de réponses apportés et mis en œuvre par plusieurs d’entre nous. Sans oublier tout le travail mené par la DANE de Nantes aussi bien lors des journées du numérique que lors des formations des RUPN en lien avec le déploiement de notre ENT e-lyco.