Mise en place du C2i niveau 1 et niveau 2



Intervention de Jean-Paul Bellier, chef du bureau de la formation et de la qualité, STSI C3

Le C2i niveau 1
Le C2i niveau 1 est sous la responsabilité des universités. Son objectif est que les étudiants aient les compétences pour se former à l'aide des outils TICE. Il devrait être obtenu le plus tôt possible  (au cours du premier semestre, ou à la fin de la première année de licence).
Un correspondant C2i est désigné dans chaque université. Actuellement, il y a 83 correspondants pour 88 universités. Une enquête a été proposée afin d'apprécier le nombre d'étudiants formés et certifiés. 52 universités ont répondu à cette enquête.
En 2005-2006 : 30 000 étudiants ont été formés au C2i, soit 5% des étudiants de licence et 13 000 ont été certifiés. On s'aperçoit que le C2i niveau1 se met en place lentement. On vise 80 000 à 100 000 étudiants formés à la fin de cette année.

Les académies sont invitées à se préoccuper du C2i pour les étudiants de BTS. Une convention est à établir entre le rectorat et l'université, les lycées pouvant prendre en charge la mise en oeuvre de la formation des étudiants, les universités validant car ce sont les seuls établissements à être habilités à valider le C2i.

Le C2i niveau 2
100% des professeurs sortant de l'IUFM en juin 2007, PE ou PLC ainsi que les CPE auront eu une formation aux compétences du C2i niveau 2. Au sortir de l'IUFM, il n'y a pas obligatoirement 100% de certifiés. Ceux qui n'ont pas obtenu le C2i niveau 2, peuvent poursuivre leur formation en première et deuxième année de titulaire (formation continue). Ainsi les enseignants devraient acquérir  le C2i niveau 2 soit à la fin de l'IUFM, soit en T1 ou T2.
En 2005-2006, le taux de certifiés était variable selon les IUFM. Cette année nous sommes en phase de généralisation totale et l'objectif est de faire en sorte que le taux de certifications soit plus homogène.

La formation continue
Il a été proposé à la CD IUFM de mener un travail en commun, pour que se mettent en place des formations afin que les enseignants, déjà en poste, acquièrent les compétences du C2i « enseignant ». Celles-ci pourront être validées lors de stages mis en place dans les académies. Une solution complémentaire est également proposée, il s'agit d'une formation à distance collaborative et tutorée "Enseigner pour le futur". Pour cela, un travail en collaboration avec les IUFM et la DGESCO se met en place afin que les enseignants se forment à l'usage pédagogique des TICE et acquièrent les compétences du C2i « enseignant ».