Postes à profil en documentation

Interventions de Françoise Leblond et de Brigitte Pierrat, respectivement proviseur et documentaliste du lycée d’État Jean Zay – internat d’excellence.

Madame Leblond pose le contexte général du lycée et de sa bibliothèque, dont le projet est de devenir un centre de ressources de référence pour les élèves de CPGE d’Ile-de-France. La bibliothèque des élèves de prépas du lycée, au cœur de la vie pédagogique de l’internat d’excellence, se positionne pour les années à venir en centre de ressources modèle, innovant et précurseur, véritable passerelle entre le lycée de CPGE et les établissements de l’enseignement supérieur (université et grandes écoles) que vont intégrer les élèves.
Elle souligne que la documentation est la pierre angulaire de la politique de cet d’établissement, et irrigue les différentes fonctions de l’internat.

Dans ce contexte de responsabilisation des professeurs documentalistes, ils sont recrutés sur des postes à profil selon une double logique de spécificité et de complémentarité. Après avoir été des postes spécifiques académiques, ils sont désormais des postes spécifiques nationaux.

Quatre profils ont été ainsi définis : information-communication, médiation inter-site et travail en réseau, développement national et international, développement culturel et artistique.
En plus des missions et des compétences communes, chaque professeur documentaliste, sous l’autorité du proviseur, est chef de projet,.Le travail d'équipe est réel et les interactions fortes, afin d’optimiser la dynamique de projet.

Brigitte Pierrat,  concrétise les propos de Madame Leblond et met en avant les points d’appui pour la définition des priorités : 

  • en fonction des directives nationales (lettre de rentrée et grands travaux),
  • en fonction des directives académiques (lettre de rentrée spécifique aux projets de l’académie avec prise en compte des directives nationales),
  •  en fonction de la situation locale (projet de l’établissement, prise en compte des spécificités comme l’illettrisme, fort pourcentage de gens du voyage, les CSP, faculté des collègues à travailler en équipe, richesse du fonds documentaire, partenariats locaux, tutorat etc.),
  • en fonction des pôles d’excellence du documentaliste en poste, selon qu’il est plutôt orienté tice, lecture jeunesse, écriture, partenariat etc…

En fonction donc de son domaine de prédilection, le professeur documentaliste contribue de fait automatiquement, par la richesse et la diversité des actions auxquelles il participe ou qu’il impulse, avec ou sans l’aide de ses collègues, au profilage de son poste.
Il influence ou est capable d’influencer la vie pédagogique de son établissement de manière significative, grâce à son expertise et à sa position centrale. Il n’est pas rare que ses actions deviennent des axes du projet d’établissement.

Brigitte Pierrat poursuit par son témoignage de professeur documentaliste au lycée d’État Jean Zay. Le profil initial du poste s’est étoffé et les 2 fiches de poste de 2009 (profil académique) et celle de 2012 (profil national) n’ont plus grand chose en commun, si ce n’est les incontournables tâches de gestion courante. La dimension information communication a été largement développée dès le départ, c’est un aspect du métier important pour cet établissement en particulier, tout comme celui de développement de l’accès aux ressources numériques pour des élèves au profil bien particulier lui aussi. Il y a une incidence réelle du profil du documentaliste sur le profil de l’établissement.