La Lettre d'information CNRActu@

Le CNRActu@ est la lettre d'information du CNRAA qui permet de se tenir informer de l'actualité, de la réglementation, des diplômes dans le domaine de l'apprentissage. Elle permet aussi de s'informer des communications du réseau apprentissage, des sites et des dernières ressources qui parlent de ce domaine.

Cette lettre d’information, gratuite et numérique, est organisée autour de cinq rubriques :

  • Les Actualités proposent les informations récentes relatives à l’apprentissage.
  • La Réglementation recense les textes relatifs à l’apprentissage (arrêtés, décrets, loi…).
  • Les Diplômes annoncent les arrêtés d’abrogation, de création et de modification.
  • Le Réseau apprentissage communique les dates de réunion et les résultats des travaux de recherche menés par les acteurs du réseau apprentissage (ordres du jour, comptes rendus, documents d’accompagnement,…).
  • La Documentation – les Sites signalent la publication d’ouvrages, de revues et de sites à découvrir, de même que les nouveautés disponibles au CNRAA.

Dernière lettre d'information

CNRActu@ N°141
12/07/2018

CNRActu@ N°141

Mai - Juin - Juillet 2018

Pas de texte de remplacement si l&squot;image est seulement "décorative". cnractu@.png cnraa-logo-eduscol.png
  Télécharger le CNRActu@ N°141 au format PDF

Sommaire

1. ACTUALITéS

Projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel »

vote_solennel.png

Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », qui réforme la formation professionnelle, l’apprentissage et l'assurance – chômage, a été adopté en première lecture par l'Assemblée nationale le mardi 19 juin 2018.
Les principales mesures envisagées par ce projet en matière d’apprentissage sont les suivantes :

  • L’apprentissage sera possible jusqu’à 29 ans.
  • Les centres de formation d’apprentis devront se déclarer en préfecture et être certifiés « qualité » comme les organismes de formation continue.
  • Le mode de financement des centres de formation d’apprentis sera profondément modifié : à compter de 2020, il sera fixé en fonction d’un coût, déterminé par les branches, pour chaque spécialité de diplôme.

Certaines mesures portent sur l’adaptation de la durée du contrat de travail, sur l’encadrement des ruptures de contrat, sur les maîtres d'apprentissage.
La possibilité pour un centre de formation d’apprentis de dispenser des enseignements dans un établissement d’enseignement au sein d’une unité de formation par apprentissage créée par convention entre cet établissement et le centre de formation d’apprentis est maintenue.
L’inspection de l’apprentissage est supprimée au profit d’un contrôle pédagogique.
Après son passage au Sénat dans le cadre d’une procédure accélérée, l'adoption définitive du projet de loi est attendue fin juillet-début août.

Travail sur le projet de loi lors de son passage à l’Assemblée Nationale

Transformer le lycée professionnel

2018_voiepro_infog_pointscles_953625.jpg

2018_DP_voiePro.JPG

Le ministre de l'éducation nationale, a présenté le 28 mai 2018 les mesures de transformation du lycée professionnel pour « faire de la voie professionnelle une voie de la réussite ».
L'objectif est d'offrir à la voie professionnelle une plus grande attractivité et d'en faire la clé de l’insertion pour les 700 000 élèves de cette filière. Le troisième point-clé concerne plus particulièrement l'apprentissage qui sera étendu dans tous les lycées professionnels où le ministre veut voir créer des complémentarités entre apprentissage et voie scolaire, en particulier par les parcours mixtes.
Jean-Michel Blanquer souhaite également l'émergence d'un esprit de coopération entre CFA, lycées professionnels et régions. Il se traduira notamment par la création de campus d’excellence ancrés dans les territoires, véritables lieux de vie, de formation et d’innovation, en lien étroit avec les régions et les acteurs de la recherche et du monde professionnel.

Télécharger le dossier de présentation "Transformer le lycée professionnel : former les talents aux métiers de demain"

Écouter les vidéos de présentation de la réforme par le Ministre de l'éducation nationale.

Mesure et analyse des discriminations d’accès à l’apprentissage

cereq_discrimination.png

“Mesure et analyse des discriminations d’accès à l’apprentissage” est un rapport d’évaluation du centre d’études et de recherches sur les qualifications (CEREQ). L’objectif de cette étude était de comprendre pourquoi certains jeunes potentiellement candidats à une formation par apprentissage peinent, voire échouent, à intégrer cette filière de formation, et le rôle que peuvent jouer les discriminations dans un tel processus. A cette fin, un dispositif méthodologique, mêlant approches quantitatives, qualitatives et statistiques publiques, a été mis en œuvre.
Cette étude montre notamment que les candidats à l’apprentissage doivent franchir trois types de discrimination (de genre, ethnique et sociale) qui souvent se cumulent. Par conséquent, les apprentis sont moins souvent issus de l’immigration et appartiennent à des milieux plus privilégiés que les élèves des lycées professionnels.
L’apprentissage relègue aux formations professionnelles scolarisées les populations les plus fragilisées face à l’emploi et permet une insertion professionnelle qui est mécaniquement et sans grand effort supérieure à celle des jeunes issus des lycées professionnels.
Un accompagnement individualisé des jeunes lors de la recherche d'un maître d'apprentissage est préconisé pour éviter d’être confronté seul au marché du travail.

Voir l’infographie : Apprentissage - Une voie d’insertion, mais pour qui ?

L’insertion des apprentis marquée par la formation et la conjoncture économique

Depp_appentissage.png La direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) a publié une note d’information n°18.08 de mai 2018 relative à l’insertion des apprentis..
D’après ce document, sept mois après leur sortie d’un centre de formation d’apprentis,  69 % des jeunes ayant suivi des études en apprentissage du CAP (niveau V) au BTS (niveau III) ont un emploi.
Tous diplômes confondus, le taux d'insertion des apprentis en 2017 est en hausse par rapport à 2016.
Parmi les apprentis ayant accédé à l'emploi, 4 sur 5 estiment que leur poste actuel est en adéquation avec la spécialité choisie.
À même niveau de formation, le diplôme reste un atout pour trouver un emploi : le taux d'insertion est de près de 3 sur 4 pour les apprentis ayant obtenu le diplôme préparé contre un peu plus de la moitié dans le cas contraire.
45 % des ex-apprentis en emploi travaillent dans l’entreprise où ils ont effectué leur apprentissage.
Il y a des différences structurelles d’insertion entre les filles et les garçons avec des taux d’emploi respectivement de 67 % et 70 %.
En 2017, il y a plus de créations d’emplois dans le secteur de la production (plutôt masculin) par rapport à celui des services (plus féminin), favorisant ainsi les garçons

Le diplôme reste déterminant dans l'insertion des lycéens professionnels

Depp Lycées pro.png La DEPP a également publié une note d’information n°18-09 de mai 2018 relative à l’insertion des lycéens professionnels. Elle permet de constater que le diplôme reste déterminant dans l'insertion des lycéens professionnels. En février 2017,  sept mois après la fin de leur cycle professionnel en lycée et quel que soit leur niveau de formation, 48 % des lycéens sortant de niveau CAP au niveau BTS ont un emploi.
Plus le niveau de formation est élevé, plus les chances d’obtenir un emploi rapidement sont importantes. En 2017, le taux d’emploi des jeunes est de 29 % à la sortie d’un CAP, 46 % pour les sortants d’un baccalauréat professionnel et 64 % à l’issue d’un BTS. Le fait d’obtenir le diplôme préparé est un atout pour obtenir un emploi, quel que soit le niveau de formation : 51 % des lycéens ayant obtenu le diplôme préparé sont en emploi sept mois après la fin de la formation, contre 38 % pour ceux qui n’ont pas décroché leur diplôme.
59 % des ex-lycéens en emploi déclarent que celui-ci correspond à leur niveau de diplôme.
Toutefois, 2 emplois occupés sur 3 peuvent être qualifiés de temporaires.
Les jeunes hommes sont plus souvent en intérim que les jeunes femmes. Ces dernières sont, en revanche, plus souvent en emploi à durée déterminée et plus souvent à temps partiel que les

2. DIPLÔMES

BP

L’arrêté du 9 mai 2018 relatif aux modalités de délivrance de l'autorisation d'entrée en formation au brevet professionnel de préparateur en pharmacie pour les titulaires de diplômes étrangers a été publié (JORF n°0125 du 2 juin 2018).

BAC PRO

Le Décret n° 2018-497 du 19 juin 2018 modifiant le décret n° 2017-515 du 10 avril 2017 portant expérimentation de modalités d'admission dans une section de techniciens supérieurs pour les titulaires d'un baccalauréat professionnel a été publié (JORF n°0141 du 21 juin 2018).

BTS

Ont été publiés:
  • le décret n°2018-481 du 12 juin 2018 relatif à un dispositif dérogatoire d'obtention du brevet de technicien supérieur agricole (JORF n°0135 du 14 juin 2018).
  • l’arrêté du 13 avril 2018 fixant le calendrier des épreuves 2018 des examens du brevet de technicien supérieur, du diplôme d’État de conseiller en économie sociale familiale et du diplôme d’expert en automobile (BO n°19 du 10 mai 2018).

MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE

L’arrêté du 16 avril 2018 précisant les conditions et modalités de recours à des moyens de communication audiovisuelle pour la tenue à distance d’épreuves et de réunions de jurys a été publié ( JORF n°0096 du 25 avril 2018).

3. AUTRES CERTIFICATIONS

Ont été publiés :

4. DOCUMENTATION – SITES

Les métiers du cinéma

Les-metiers-du-cinema_infoboximage.jpg Cette publication de la collection Parcours présente 42 métiers du cinéma classés en quatre familles :
La création (acteur/trice, monteur/euse image, réalisateur/trice…)
La technique (cadreur/euse, décorateur/trice, ingénieur/e du son…)
La gestion-diffusion (agent, distributeur, régisseur…)
L’animation et ses fonctions propres (story-board, modélisation 3D…).
Des professionnels racontent leur activité au quotidien, évoquent leurs conditions de travail, leurs débuts dans le métier, leur parcours.
Elle présente en outre les études permettant d’accéder à ses métiers. L’accent est mis sur le BTS métiers de l’audiovisuel, porte d’entrée vers les grandes écoles de cinéma (profil requis, programme, offre de formation et débouchés), ainsi que sur les écoles d’animation, les écoles d’art, les écoles de cinéma et les formations d’acteurs puis les licences et masters.
Le guide pratique donne les coordonnées des formations, ainsi qu’un mode d’emploi des inscriptions, les ressources Onisep, les sites utiles pour aller plus loin et un lexique.

Les métiers du transport routier et de la logistique

Les-metiers-du-transport-routier-et-de-la-logistique_infoboximage.jpg Dans la collection "Zoom sur les métiers", cet ouvrage, réalisé en partenariat avec l'OPCA transports et services, présente la diversité des métiers du transport routier et de la logistique, à travers la parole de 20 professionnels qui partagent leur quotidien. Les différents cursus permettant d’accéder aux métiers du secteur (du CAP jusqu’au bac + 5 ainsi que les écoles professionnelles) sont présentés sous forme de questions/réponses. Une page « Quiz » aide le lecteur à se projeter dans les métiers présentés et à discerner ceux qui lui correspondent le mieux.

Les métiers de la forêt et du bois

Les-metiers-de-la-foret-et-du-bois.jpg

Dans la collection "Zoom sur les métiers", cet ouvrage présente la diversité des métiers de la forêt et du bois, à travers la parole de 24 professionnels (bûcheron/ne, charpentier/ère, menuisier/ère, pilote de scie, commis/e forestier/ère ou technico-commercial/e, etc.) qui présentent leur quotidien. Il est le fruit d’un partenariat avec le Comité Professionnel de Développement Économique (anciennement CODIFAB).
Du CAP au bac + 5, voire jusqu’au doctorat, il existe un éventail de formations dans le secteur, également ouvert aux formations par apprentissage. Les savoir-faire et la haute technicité exigés par ces métiers sont appréciés et valorisés par les entreprises.
 Les différentes filières de formation sont présentées sous forme de questions/réponses. Un schéma d’études récapitule l’ensemble des cursus possibles et les formations professionnelles adaptées.

Le nouveau numéro de La Voix des Apprentis

voix_des_apprentis_31.png Le 31e numéro de “La Voix des Apprentis”, le journal des apprentis du CFA du lycée Jean Mermoz de Saint-Louis en Alsace, est paru. Il comporte notamment un dossier sur "La paix". 

CNRActu@ est édité par le CNRAA
ISSN : 1951-6096
Titre clé : CNRActu@
Mise à disposition gratuite
Directeur de publication : Jean-Marie Panazol
Responsable du CNRAA : Axel Mambole
Rédaction, mise en page : Laurence Denis
---------------------------------------------------------------

CNRAA Direction Territoriale Réseau Canopé Île-de-France
60, bd du Lycée 92170 Vanves
Tél. : 06-77-58-49-13
Tél. : 01.85.32.48.68
Site : eduscol.education.fr/cnraa
Suivez le CNRAA sur twitter

Logo-officiel-twitter.png

Abonnement / Désabonnement