Travaux académiques mutualisés (TRAAM) 2010-2011

Travaux académiques mutualisés (TRAAM) 2010-2011

Réunions à distance des professeurs référents

Compte-rendu des réunions à distance du 9 mai 2011

 

Nous poursuivons l'expérimentation de la solution gratuite d'Assemblive pour mener ces réunions à distance.

 

Présents :

  • Jean-Christophe Duflanc, académie de Dijon

  • Jean-Paul Moiraud, académie de Lyon

  • Claude Coignat, académie de Rennes

  • Paul Hellwig, académie d'Orléans -Tours

  • Nicolas Duprey, académie de Montpellier

  • Christophe Goidin, DGESCO A3

  • Thierry Bosso, DGESCO A3

  • Gaëlle Pennetier, DGESCO A3

 

Excusés :

  • Daniel Perrin-Toinin, académie de Grenoble

  • Eric Deschaintre, académie de Strasbourg

 

Thèmes 2010-2011

Thème 1 : Exploitation des réseaux sociaux

Les attentes portent sur :

  • le recensement et l'analyse des pratiques existantes dans les entreprises ;

  • l'expérimentation des réseaux sociaux dans les enseignements de spécialités d'Économie-Gestion ;

  • le développement des relations avec les entreprises via ces réseaux sociaux ;

  • le test des scénarios déjà conçus ;

    La production attendue porte sur des transpositions effectives dans les enseignements en interaction avec le monde professionnel.

Une réflexion toute particulière devra être menée sur les apports pédagogiques des réseaux sociaux, les conditions de leur mise en œuvre, les contraintes et les limites de leur exploitation dans un cadre pédagogique.
 

Thème 2 : Usage des jeux de simulation

Les attentes portent sur :

  • l'identification de solutions variées et adaptées aux différents contextes d'enseignement (enseignement professionnel, enseignement d’exploration au lycée, enseignements technologiques pré-bac, post-bac) dans les différentes spécialités de l'Économie-Gestion ;

  • la proposition de scénarios pédagogiques généralisables liés aux diverses formes d'exploitation : découverte, sensibilisation, approfondissement, évaluation.

Ces scénarios mettront en évidence les apports didactiques et pédagogiques de l'introduction du jeu comme support d'activités individuelles et collectives et les conditions de réussite dans leur utilisation.

 

Point d'avancement des projets 2010-2011

Thème 1 : Exploitation des réseaux sociaux


 

Dijon :

Axe 1 : Travaux sur Facebook.

Les publications académiques seront faites fin mai.

  • 1ère équipe : Fanpage de la section.

    Cette équipe avait besoin de retours d'expérience, un questionnaire Google donc a été diffusé auprès des étudiants actuels post bac du lycée Mathias (BTS IG, CGO, SP3S et DCG) et anciens étudiants du BTS IG (redirection à partir de la page Facebook) . L'objectif est double :

    - savoir si les étudiants (actuels ou anciens) pensent à utiliser Facebook pour se créer un réseau professionnel.

    - pour les étudiants de BTS IG, je veux savoir ce qu'ils pensent de la page Facebook de leur section, afin de la faire évoluer.

    L'exploitation des données collectées devrait être réalisée très prochainement (les données seront collectées d'ici la fin de la semaine).

  • 2ème équipe : Réseau social d'étudiants avec pour nœud central la page Facebook personnelle d'un enseignant.

    Ce projet est relativement contraignant pour l'enseignant car il le contraint à alimenter régulièrement la page et répondre aux étudiants pour que l'outil conserve son attractivité et son dynamisme. Il est essentiellement utilisé pour conserver un lien avec les anciens étudiants et ainsi collecter et diffuser des offres d'emplois mais également des propositions de stage.

    Les attentes de l'enseignant concernant la capacité des étudiants actuels à créer et développer leur réseau en s'appuyant sur les anciens étaient fortes. Force est de constater que l'attentisme de leur part est flagrant.

    Toutefois, le bilan reste positif : les étudiants sont satisfaits, car l'outil leur est familier et ils trouvent que la réactivité qu'il donne est importante. Certaines entreprises jouent le jeu en proposant des stages ou des emplois. Le réseau social a donc conduit certains étudiants à passer des entretiens d'embauche.

    Le réseau social a également vocation à communiquer sur les parcours post BTS et parcours professionnels des anciens étudiants. Les contacts via Facebook ont notamment permis d'organiser une rencontre avec 3 anciens étudiants.

  • 3ème équipe : Page Facebook plus institutionnelle orientée sur la vie en BTS, les portes-ouvertes…

    Ce projet n'a pas avancé. Il a de plus été ré-orienté : le lycée « Le Castel » à Dijon a proposé à l'un de ses étudiant de BTS IG un stage de programmation. L'objectif était de créer, à partir de l'outil de développement Facebook, une application pour récupérer des informations sur les profils Facebook des fans de la page de section. Ce travail a pris du retard (du fait du manque de réponse de la société Facebook). Il est envisagé une reprise de ce travail, hors TRAAM, l'année prochaine.

Axe 2 : Approche pédagogique des réseaux sociaux : utiliser le réseau social intégré à l'ENT académique CLOE pour mener un projet de terminale STG interdisciplinaire et inter-établissements.

  • Des équipes de trois élèves appartenant à des spécialités différentes (CGRH, CFE et Mercatique) et à des établissements différents (Lycée Le Castel, Dijon et Lycée Montchapet, Dijon) ont été engagées sur ce projet.

  • Le projet de terminale est en cours d'achèvement.

  • La collaboration s'est bien passée. Un bilan d'expérience va être produit sur ce réseau social intégré à l'ENT région (certains éléments sont en effet aisément transférables).

  • Les élèves ont échangé, pour les besoins du projet, via le réseau social. Ils en retirent une expérience très positive puisqu'ils déclarent avoir pris conscience de l'interdépendance des différentes fonctions de l'entreprise.

  • Toutefois, ce travail a mis en évidence des carences liées à l'outil. Par exemple : la difficulté d'associer un espace de dépôt de fichiers à l'outil réseau social, a fortiori un espace intégrant des équipes d'établissements différents. Les échanges de fichiers ont donc dû se faire par pièces jointes associées à des articles présentés de façon chronologique. Cette présentation de l'information a été peu pratique à l'usage.

  • Le commentaire des articles a très peu été utilisé : les étudiants se sont répondus par articles interposés ce qui n'était pas l'objectif initial.

  • Les collègues ont jugé essentielle la rencontre physique. En début de projet, les élèves des deux établissements se sont rencontrés ce qui a permis de déterminer la méthodologie de travail pour la suite (CFE, CGRH, mercatique). Dans le cas où les équipes seraient plus éloignées géographiquement, une rencontre Assemb’Live pourrait être envisagée.

  • L'expérience montre qu'il est nécessaire d'avoir des communications synchrones entre les élèves des classes, ce qui impose un dispositif pédagogique anticipé par les enseignants des deux établissements.

Axe 3 : Twitter (microblogging)

  • Ce projet rencontre des difficultés pour avancer. A l'heure actuelle, le seul usage de l'outil a été limité à un fil Twitter qui apparaît sur le site de la classe pour que l'enseignant puisse « pousser » des informations d'actualité en relation avec le cours de PFEG.

 

Rennes :

  • Deux fiches ressources pour la fabrication des profils sur Viadéo et LinkedIn ont été produites. Les étudiants ont d'ailleurs continué à construire leur profil sur ces deux réseaux sociaux professionnels.

  • Un intervenant (professeur de STI spécialiste de la sécurité dans les réseaux sociaux) est intervenus devant les étudiants pour comparer les réseaux sociaux.

  • Une collecte des questionnaires (au nombre de 60), qui sont actuellement en cours de dépouillement, a été réalisée. Quelques éléments en ressortent déjà : très peu d'entreprises utilisent les réseaux sociaux professionnels, pas du tout Facebook ; la grande distribution ou le domaine commercial eux, s'en servent notamment pour développer leur e-réputation.

  • Ils n'ont pas adhéré à la mise en place d'un blog pour échanger, ce point sera surement à développer l'année prochaine.

  • Ce projet permettra de disposer d'une base documentaire importante (retours d'expériences) plutôt que de productions pédagogiques.

 

Strasbourg :

L'objectif opérationnel est la publication d'une ressource pédagogique transposable sur le site de l'académie de Strasbourg en juin 2011 (l'outil support du site de l'académie est en cours de changement).

 

Projet 1 : PFEG, la création de valeur

    Le travail est centré sur le modèle économique des réseaux sociaux étudié à travers le thème "Comment l'entreprise crée-t-elle de la valeur ?" :

  • quelle est la valeur ajoutée de Facebook pour ses utilisateurs ?

  • comment Facebook gagne-t-il de l'argent ?

  • que donne-t-on à Facebook en échange de son utilisation ?

 

Projet 2 : Aide à l'orientation

  • Le travail concerne l’accompagnement à l'orientation en créant un groupe Facebook sur invitation où des professionnels (souvent des parents d'élèves) pourront répondre aux questions des élèves. Ceci peut aussi servir de point d'appui à des échanges sur les thèmes du programme de PFEG.

  • Une charte d'accès et d'utilisation du groupe à faire signer par les élèves et les parents contributeurs doit être conçue.

  • On limitera l'accès à quelques classes au départ, puis on étendra progressivement le dispositif s'il fonctionne bien.

  • On souhaite conserver une trace des échanges.

 

Projet 3 : Éducation à un usage maîtrisé des réseaux sociaux

  • Il s'agit ici de travailler sur l'éducation à l'usage des réseaux sociaux pour que les jeunes en perçoivent les limites, les risques (ils en connaissent déjà les bénéfices). On cherche à passer d'un usage essentiellement ludique et relationnel à un usage potentiellement professionnel.

  • Un support de cours sera rédigé (un diaporama illustré) dont l'objectif serait de permettre à chaque élève de comprendre les intentions des réseaux sociaux et d'en prévenir les risques. Il s'agit au fond de donner aux jeunes les moyens de maîtriser leur identité numérique.

 

Projet 4 : Les réseaux sociaux dans les métiers de l'immobilier

  • Il ne s'agit pas ici d'exploiter les réseaux sociaux mais plutôt d'en mesurer les impacts sur la profession immobilière.

  • Peut-être pour illustrer un cours de Management sur l'analyse stratégique ?

 

Projet 5 : Exploiter le réseau social professionnel Viadeo

  • Il s'agit de lire puis d'analyser les CV des membres du réseau social professionnel Viadeo.

  • Les étudiants créént ensuite leur propre profil/CV.

  • Le travail est cadré en définissant précisément ce qui doit être fait : choix des rubriques du profil, choix des mots clés de façon à ce que le référencement soit efficace.

  • Une vérification attentive des textes rédigés est préconisée.

  • On se fixe pour objectif de bien évaluer les bénéfices de cette opération (connaissance de soi, analyse des autres profils, critiques croisées, spécificités du travail via un réseau social).

  • Le projet doit intégrer des compétences définies par le référentiel du BTS NRC.


 


 

Thème 2 : Usage des jeux de simulation


 

Grenoble :

Lyon :

  • L'académie tente de répondre aux questions suivantes :

    Pourquoi l'utilisation d'univers virtuels de type Assemb'Live fonctionne ou non ? En effet de nombreuses contraintes techniques peuvent constituer des freins à leur mise en oeuvre (problème de firewall, d'équipement des élèves, etc.)

  • La rédaction d'un document synthétique est donc en cours.

  • Un scénario en 5 points est également en train de voir le jour (contexte, acteurs, outils, ressources...).

  • Pour mener à bien ce projet, la première difficulté a été de trouver des personnes qui s'engagent dans les TRAAM avec pour objectif à atteindre de produire un rapport d'expérience.

  • De nombreuses observations ont été faites suite aux premières expérimentations, mais la principale est certainement que, dans les mondes virtuels, il faut travailler sur tout le territoire et non plus dans l'espace géographiquement circonscrit d'une classe.

  • On observe une certaine complémentarité avec le jeu d'Orléans-Tours. Ce qui pourrait amener à mutualiser les expériences menées dans ces deux académies.


 

Montpellier :

  • Le prochain cadre d'exploitation du jeu Eutopia aura lieu cette semaine auprès de l'ensemble d'une équipe de STG d'un lycée.

  • Les compte-rendus sont mis à jour et publiés sur le site académique.

  • A la rentrée, les collègues travaillant sur les TRAAM voudraient généraliser une journée 'Eutopia', sur la base du volontariat, à l'ensemble des collègues du lycée (toutes disciplines).

  • Pour l'année prochaine, a été mise en place au PAF une journée (une journée et demie avait été demandée) pour les collègues qui souhaiteraient prendre en main ce jeu. Le cahier des charges a été rédigé.

  • Le développement de l'application de gestion du jeu est en stand by car les besoins sont trop complexes au regard de ce que pourrait fournir l'application. Cependant, le cahier des charges est à publier sur le site académique

  • En projet d'ici fin juin : se renseigner sur ce que font certains collègues de Cachan.


 

Orléans-Tours :

  • Une formation d'une journée a été organisée en avril pour les 9 enseignants qui animeront les tournois l'année prochaine (chaque enseignant gèrera entre 10 et 20 équipes). Le financement des récompenses est pris en charge par les experts comptables.

  • Un enseignant de l’académie de Limoges a été formé depuis l’académie d’Orléans Tours à distance via Teamviewer suite à l’envoi par Arkhé du CD Bilboket, l’IA-IPR de Limoges souhaite en effet développer l’année prochaine l’usage des jeux dans son académie.

  • Le tournoi aura lieu en 4 tours avec une finale le 16 novembre dans la journée, en full web, c'est-à-dire que les participants saisiront eux-mêmes leurs résultats.

  • Arkhé devrait traduire son logiciel en anglais pour avoir une portée européenne.

  • Assemb’Live pourrait servir à dispenser des conseils à distance (attention au problème de la fiabilité de l'outil).

 

Rennes :

  • En ce qui concerne la liste de jeux sérieux proposée, les commentaires n'évoluaient pas beaucoup. Ceci était lié à un problème technique maintenant résolu.

  • Le jeu sérieux sur le développement durable en PFEG sera expérimenté fin mai.

  • « Les artisans du changement » a été trouvé trop simple même en seconde. L' « EcoMystère mène l'enquête » pourrait aussi être utilisé.

  • Il subsiste toujours un problème lié à la publication sur l'intranet académique, dont il faudra passer certains documents en partie publique.


 


 

Les liens académiques vers l'ensemble des futures publication devront être envoyés aux correspondant DGESCO et indexés dans ÉDU'bases afin d'en assurer une large diffusion.


 


 

 

Conclusion sur l'utilisation d'Assemblive lors de ces réunions à distance :

  • Tout s'est globalement bien déroulé malgré un petit décalage de son avec l'un des professeurs référents ayant une connexion lente.