Economie - Ecogest@actu n° 114 - mars 2013

Le commerce extérieur de la France en 2012

Source : Ministère du Commerce extérieur

Pour l’année 2012, le déficit recule de 7 milliards d’euros pour atteindre 67 milliards contre 74 milliards en 2011. Le déficit hors énergie se réduit quant à lui quasiment de moitié passant de 29 à 15 milliards d’euros. Ces chiffres, en nette amélioration pour la première fois depuis 2009, s’expliquent par une croissance des exportations françaises (+3,2 %) couplée à une stabilité de nos importations (+1,3 %). Ils s’inscrivent par ailleurs dans un contexte de forte hausse de la facture énergétique (+7 milliards d’euros sur l’année à 69 milliards) et de mauvaise conjoncture en Europe, qui reste notre principal marché malgré un léger rééquilibrage (59 % de nos exportations en 2012 contre 61 % en 2011) (92 pages de diaporama et d’analyses au format PDF).

Lien : http://www.commerce-exterieur.gouv.fr/resultats-commerce-exterieur-2012

 

Le portail interministériel des données publiques

Source : Data.gouv.fr

Le portail Data.gouv.fr rassemble et met librement à disposition l'ensemble des informations publiques de l'État, de ses établissements publics administratifs et, si elles le souhaitent, des collectivités territoriales et des personnes de droit public ou de droit privé chargées d'une mission de service public. En proposant un accès à environ 350 000 données issues de 90 producteurs distincts, ce portail interministériel fournit une importante quantité de données utilisables facilement (format XLS ou CSV pour beaucoup) qui pourront servir de support à de nombreuses activités nécessitant le traitement de données.

Lien : http://www.data.gouv.fr/

 

L’avenir du système de santé en France

Source : La Documentation française

Ce dossier en ligne propose un panorama du système français de santé organisé en trois parties : des dépenses de santé en constante augmentation ; les inégalités face à la santé ; les systèmes de santé étrangers : existe-t-il "un" bon modèle ? , suivi d’une chronologie et d’une bibliographie indicative.

Lien : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/d000538-l-avenir-du-systeme-de-sante-en-france

 

Retraites : vers l’équilibre en longue période ?

Source : IPP

Les projections conduites en 2012 par le Conseil d’orientation des retraites (COR) laissent encore apparaître de forts déficits des régimes de retraites à court et moyen terme : leur résorption sera certainement au centre de la réflexion annoncée pour 2013. En revanche, les scénarios médians de ces projections prévoient une situation presque stabilisée à l’horizon 2050-2060. Peut-on en conclure que les problèmes qui restent à traiter ne sont plus que temporaires ? (6 pages en PDF).

Lien : http://www.ipp.eu/fr/publications/les-notes-ipp/

 

Les créations d’entreprises et de sociétés en 2012

Source : Insee

En 2012, 550 000 entreprises ont été créées en France, soit autant qu’en 2011. D’un côté, les créations d’entreprises individuelles sont en légère hausse (+2 %), portées par les demandes d’immatriculation d’auto entreprises (+5 %). D’un autre côté, le nombre de créations de sociétés diminue (–4 %). Globalement, hors auto-entreprises, les créations d’entreprises sont en baisse (–6 %) (4 pages en PDF).

Lien : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1433

 

France : croissance nulle en 2012

Source : Insee

Au quatrième trimestre 2012, le PIB en volume se replie de 0,3 %, après +0,1 % au troisième trimestre. En moyenne annuelle, la croissance est nulle en 2012, après +1,7 % en 2011. Les dépenses de consommation des ménages progressent légèrement en fin d’année (+0,2 % après +0,3 %). Leur croissance est toutefois compensée par le nouveau repli de la formation brute de capital fixe (FBCF) : –1,0 % après –0,5 %. Ainsi, la demande intérieure finale (hors stocks) a une contribution nulle à l’évolution du PIB (après +0,1 point) (2 pages en PDF).

Lien : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=26&date=20130214

 

La croissance potentielle de la France à l’horizon 2020

Source : Sénat

Selon la "doctrine" de la Commission des finances, rappelée de manière constante depuis plusieurs années, il convient de retenir, pour les programmations de finances publiques, une hypothèse de croissance égale à la croissance potentielle de l'économie française. En effet, alors que la croissance est de fait imprévisible à court terme, retenir une hypothèse de croissance égale à la croissance potentielle est le seul moyen d'être sûr de ne pas se tromper à long terme.

Lien : http://www.senat.fr/rap/r11-659/r11-6597.html#fn50

 

Enquête typologique sur le surendettement des ménages

Source : Banque de France

L’étude de la Banque de France relative au surendettement des ménages, a été réalisée à partir des 202 874 dossiers déclarés recevables par les commissions de surendettement du 1er janvier au 31 décembre 2011. En 2011, la population des ménages surendettés demeure caractérisée par la prédominance (64,2 %) de personnes seules (célibataires, veufs ou divorcés), et n’ayant pas de personne à charge (51,8 %). Les classes d’âge de 35 à 54 ans sont les plus représentées (53,3 %) étant précisé que dans 23,6 % des cas, les surendettés sont âgés de 55 ans et plus, reflétant ainsi la tendance précédemment observée au vieillissement de la population surendettée (2 fichiers PDF).

Lien : http://www.banque-france.fr/la-banque-de-france/communiques-et-discours-des-autorites-de-la-banque/communiques-de-presse.html

 

Une année 2012 contrastée pour l'hôtellerie française

Source : Lhotellerie-restauration.fr

Dans le secteur de l’hôtellerie, l'année 2012 a été une année charnière, marquée par de profondes disparités. Celles-ci sont d'abord catégorielles : les catégories économique et super-économique voient leurs chiffres d'affaires hébergement baisser (-2 %), le milieu de gamme stagne (0 %) alors qu'ils sont en hausse dans le haut de gamme (+3 %) et le grand luxe (+6 %). "Plus on descend dans les catégories, plus la baisse de chiffre d'affaires est importante", commente un associé conseil tourisme hôtellerie chez Deloitte in Extenso. Cette perte de chiffre d'affaires est essentiellement due au manque d'activité, puisque les prix moyens se sont maintenus même dans les catégories économiques.

Lien : http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/conjoncture/2013-02/Une-annee-2012-toute-en-contrastes-pour-l-hotellerie-francaise.htm

 

Le secteur du tourisme en France résiste mieux que d'autres

Source : Capital

Les recettes du tourisme en France, secteur qui "résiste mieux que d'autres à la crise" sans toutefois être à l'abri, avoisinent les 77 milliards d'euros en 2012, selon les chiffres provisoires avancés par la ministre de l'Artisanat, du commerce et du tourisme. Les premiers retours sur les vacances de Noël sont favorables, avec des taux d'occupation compris entre 80 % et 100 %, et la France est redevenue la première destination mondiale pour le ski en 2012, fait valoir la ministre.

Lien : http://www.capital.fr/bourse/actualites/le-secteur-du-tourisme-en-france-resiste-mieux-que-d-autres-812694

 

La spéculation

Source : Sciences humaines

Chaque jour, plusieurs milliards de dollars s’échangent sur les marchés monétaires et financiers de la planète, dans le seul but d’engranger une plus-value à brève échéance. Qui réalise ces opérations ? Tour d’horizon des acteurs de la finance, parmi lesquels on trouve des caisses de retraites, des fonds publics et de vénérables banques.

Lien : http://www.scienceshumaines.com/qui-sont-les-speculateurs_fr_26412.html

 

Les agences de notation en question

Source : Le Monde

Il pourrait s'agir de la première procédure d'un État à l'encontre d'une agence de notation. Les autorités américaines s'apprêtent à porter plainte contre Standard & Poor's (S&P) pour sa mauvaise évaluation du risque associé aux obligations américaines adossées à de la dette ("collateralized debt obligations", CDO). Washington accuse S&P d'avoir manipulé, en 2007, la note de ces produits financiers basés sur des montages liés à des emprunts immobiliers à risques, plus connus sous le nom de "subprimes". Jusqu'à l'éclatement, un an plus tard, de la bulle desdits "subprimes", ces actifs ont bénéficié de très bonnes notes, tout comme les établissements financiers qui les émettaient.

Lien : http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/02/05/standard-poor-s-n-en-a-pas-fini-avec-les-subprimes_1827135_3234.html