Economie - Ecogest@actu n° 90 - janvier 2011

  • Les rôles économiques de l'Etat

    Source : Réseau CERTA
    En s'appuyant sur trois vidéos, le Réseau CERTA propose un scénario pédagogique (adapté aux classes de seconde pour l'enseignement de PFEG) sur le thème "Quel est le rôle économique de l'État ?" en répondant progressivement aux questions suivantes : L'État, c'est quoi ? Quels sont les rôles de l'État ? Que produit l'État ? Qu'est-ce que l'État régulateur ? Cette ressource a été présentée dans une web-conférence AssembLive.
    Lien : http://www.reseaucerta.org/cotecours/pub.php?num=528
  • Le calendrier de la procédure budgétaire

    Source : Minefi
    Cette animation illustre l'enchainement des étapes qui conduisent à l'examen du PLF par le parlement. De février à décembre sont ainsi passés en revue et expliqués les rapports annuels de performance (les RAP), les arbitrages par les lettres plafond, le dépôt de la PLF et du PLFSS.
    Lien : http://www.performance-publique.gouv.fr/didacticiels/calendrier/calendrierMinefi.htm
  • La population des régions en 2040

    Source : Insee
    D'ici 2040, en supposant que les tendances démographiques récentes se maintiennent, la population de la France augmentera de 15 %. En métropole, elle devrait continuer de se concentrer vers le Sud et l'Ouest, à l'inverse de certaines régions du Nord-Est. Toutefois, dans les régions méditerranéennes, le solde migratoire avec les autres régions pourrait évoluer moins rapidement qu'au cours de la période 1990-2007, contrairement à l'Auvergne, au Limousin et aux régions du littoral atlantique. Les migrations inter-régionales façonneront les dynamiques démographiques régionales davantage que le solde naturel car le nombre de décès augmentera, avec l'arrivée aux grands âges des générations du baby-boom.
    Lien : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1326
  • La conjoncture au dernier trimestre 2010

    Source : Insee
    Les nouvelles estimations de l'Insee publiées mardi 28 décembre révisent à la baisse la croissance de l'économie française aux deuxième et troisième trimestres de l'année 2010. La hausse du produit intérieur brut (PIB) serait respectivement de 0,6 % (contre 0,7 % précédemment annoncé) lors du deuxième trimestre (T2) et de 0,3 % (contre 0,4 %) pour le troisième trimestre (T3).
    Lien : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=28&date=20101228
  • La qualité des emplois féminins

    Source : DARES
    Les femmes occupent globalement des emplois où le travail est moins formalisé mais où elles disposent de moins de marges de manoeuvre que les hommes. Elles exercent moins souvent des responsabilités hiérarchiques et accèdent moins facilement à des formations. Elles se déclarent plus souvent débordées dans leur travail que les hommes, en particulier quand elles ont de jeunes enfants. Pour faire face à une surcharge de travail ou à des tâches délicates, elles estiment moins fréquemment que les hommes pouvoir disposer d'une aide, en interne comme en externe. Moins confiantes dans l'utilité de leur travail, elles sont aussi moins satisfaites de leur salaire compte tenu du travail réalisé (Rapport de 10 pages au format pdf).
    Lien : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/etudes-recherche-statistiques-de,76/etudes-et-recherche,77/publications-dares,98/dares-analyses-dares-indicateurs,102/2010-082-les-femmes-occupent-des,12775.html
  • L'évolution des salaires dans le monde

    Source : BIT
    Le Bureau international du travail a publié son second rapport sur les salaires dans le monde dans lequel il s'inquiète de la stagnation persistante des revenus, phénomène qui, selon le BIT, "fut un élément déclencheur de la crise" et "continue d'affaiblir la reprise dans de nombreuses économies". L'impact général à court terme de la crise sur les salaires devrait être examiné dans le contexte d'un déclin de la part des salaires dans le revenu total sur la longue durée, d'une déconnexion de plus en plus forte entre la croissance de la productivité et les salaires, ainsi que des disparités salariales courantes et grandissantes (rapport complet de 149 pages au format pdf).
    Lien : http://www.ilo.org/global/about-the-ilo/press-and-media-centre/press-releases/WCMS_149930/lang--fr/index.htm
  • Les enjeux du sommet de Cancun

    Source : CAS
    Au sommet de Copenhague, les États-Unis et les pays émergents se sont associés à la lutte mondiale contre le changement climatique sans pour autant s'astreindre à des objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre (GES) fixés par la communauté internationale. L'accord de décembre 2009 inaugure une nouvelle forme de coopération : à l'opposé du protocole de Kyoto, qui assignait aux pays partenaires des quotas de réduction d'émissions de GES, le texte appelle les signataires à formuler leurs propres engagements. Chacun est désormais libre de ses efforts, mais un désaccord est cependant apparu entre les États-Unis et les pays émergents, en particulier la Chine, sur l'évaluation des efforts des différents pays : pour dépasser ce blocage, les négociateurs réunis à Cancun doivent revenir sur le sens à donner aux vérifications internationales (12 pages en pdf).
    Lien : http://www.strategie.gouv.fr/article.php3?id_article=1296
  • Les outils pédagogiques de la BCE

    Source : BCE
    La BCE propose deux jeux (en flash) qui expliquent la relation entre les taux d'intérêt, l'inflation et la mission principale de l'Eurosystème, qui consiste à maintenir la stabilité des prix. Economia est un jeu qui explique, de manière simplifiée, le fonctionnement de la politique monétaire de l'UE. Le jeu Inflation Island montre les réactions des agents face à l'inflation et à la déflation. Il présente des vidéos et des photos montrant comment l'inflation et la déflation ont affecté certains pays à travers les années.
    Lien : http://www.ecb.int/ecb/educational/html/index.fr.html
  • Les marchés de brevets dans l'économie de la connaissance

    Source : La Documentation française
    L'économie de la connaissance connaît aujourd'hui des évolutions marquantes. On constate en effet, depuis les trois dernières décennies, une croissance exponentielle des échanges de brevets sous la forme de transactions marchandes : les contrats de licence se multiplient et des enchères de brevets ont même vu le jour. L'enjeu de ces évolutions est une circulation facilitée des technologies, source de gains de productivité dans l'économie en général, et dans les activités d'invention en particulier. Mais les difficultés auxquelles se heurte le développement de ces marchés sont significatives : comment estimer la valeur des brevets, donc le prix des transactions ? En termes de politiques publiques, les défis sont aussi multiples : Comment optimiser la valorisation de la recherche publique dans ce nouveau contexte ? Comment assurer que les marchés se développent de façon concurrentielle et ne résultent pas dans l'émergence de monopoles mondiaux du savoir ? Comment empêcher que ces marchés servent de levier à des acteurs spécialisés dans l'extorsion de rentes à l'aide de brevets de validité douteuse ? (258 pages en pdf).
    Lien : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/104000626/index.shtml
  • Les prix Nobel d'économie 2010 : Peter Diamond, Dale Mortensen et Christopher Pissarides

    Source : Jeco
    Dans le cadre des 3èmes Journées de l'économie, Antoine d'Autume (Paris School of Economics, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) présente les prix Nobel d'économie 2010. Ce prix vient d'être attribué à trois économistes pour leurs travaux sur le chômage. Ont-ils donc trouvé un remède miracle pour mériter un tel prix ? Non bien entendu. Comme chacun sait, les économistes ne font pas de découvertes au sens scientifique du terme. Leurs travaux font néanmoins avancer la connaissance et permettent ainsi de proposer des politiques économiques et d'évaluer leurs résultats. C'est précisément le cas des travaux primés cette année.
    Lien : http://www.journeeseconomie.org/index.php?arc=p32p
  • Du développement au développement durable

    Source : Sciences humaines
    La prise en compte des problèmes environnementaux a radicalement transformé les politiques publiques de développement, à tel point que le terme même a disparu, au profit du développement durable. La défense de l'environnement s'est-elle réalisée au détriment de la lutte contre la pauvreté ?
    Lien : http://www.scienceshumaines.com/du-developpement-au-developpement-durable_fr_26579.html
  • Le combat de la régulation des marchés financiers

    Source : Alternatives économiques
    Notre époque, marquée par une finance encore plus complexe, au poids démesuré et dont les acteurs veulent en faire un monde inaccessible au commun des mortels, se retrouve plutôt dans la même position que les hommes de la préhistoire face aux caprices du ciel : les soubresauts des marchés financiers sont craints et vitupérés comme les décisions d'une entité supérieure dont on essaie de prévoir et de prévenir les désirs par la lecture des entrailles des statistiques analysées par les ordinateurs! De cette représentation du monde de la finance, nos sociétés contemporaines ont tiré deux constats, entièrement justes, malheureusement suivis de deux conclusions complètement fausses: d'une part, les marchés financiers sont opaques, donc réservés aux spécialistes, et on ne peut en faire un thème du débat politique; d'autre part, ils ont acquis un pouvoir considérable et sont donc incontrôlables.
    Lien : http://www.alternatives-economiques.fr/marches-financiers--le-combat-de-la-regulation_fr_art_1062_52095.html
  • L'Estonie rejoint la zone Euro

    Source : Le Figaro
    L'ancienne république soviétique devient le dix-septième État membre de la zone euro mais aussi le plus vertueux et le plus pauvre. Les turbulences qui secouent la zone euro depuis plusieurs mois n'ont pas entamé la détermination du gouvernement estonien. Au 1er janvier, l'État balte deviendra le dix-septième membre de l'UE à adopter l'euro, alors que l'on s'interroge sur le prochain bénéficiaire du Fonds européen de stabilisation financière (FESF) et que l'on évoque même les risques d'un éclatement de la zone monétaire.
    Lien : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/12/27/04016-20101227ARTFIG00425-l-estonie-adopte-l-euro-le-1erjanvier.php