ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

TraAM 2009-2010

Parmi les quatorze académies ayant participé aux Travaux Académiques Mutualisés, treize ont axé leur travail sur la baladodiffusion et une sur la visioconférence. Un bilan de ces travaux contribue à une réflexion sur les points forts et les faiblesses des pratiques mises en œuvre dans le cadre des TraAM.

Objectifs des TraAM de l'année 2009-2010

 

Les différents projets pédagogiques ont été présentés lors de la réunion nationale du 14 décembre 2009 .
Leur évolution a été suivie lors des réunions à distance du mois de mars.

Les travaux de l'année 2009-2010 mettent l'accent sur l'amélioration des compétences orales des élèves par le biais d'outils nomades, le plus souvent en relation avec une plateforme de type ENT.
La baladodiffusion est l'axe principal des projets pédagogiques présentés. La réfléxion porte sur toutes les étapes de l'élaboration d'un projet de baladodiffusion : la formation, la conception d'outils, la pratique en classe ou en dehors de la classe, la production par les élèves de contenus.
Un projet de visioconférence a permis une réflexion sur les atouts et les problèmes liés à cette pratique. 

 

 

ACADEMIEREFERENTPROJET
BESANCONS.EUVRARDEtude sur les plus-values de la baladodiffusion - Développer un outil de formation des professeurs en relation avec Pairform@nce.
CAENJ. LAWExploitation et enrichissement des vidéos sur la perspective actionnelle - Utiliser les séquences des vidéos et les rendre plus interactives.
 M. BRUNOEvaluation des compétences orales en utilisant les descripteurs du CECRL - Réflexion sur un outil simple pour l'évaluation de la prise de parole en interaction
 G. ENAULTCréation d'un blog pédagogique - Démarche de compensation pour faire face à l'absence d'ENT
CLERMONT-FERRANDP. STECKFormation d'un réseau de professeurs dans le cadre de la généralisation de l'ENT
CRETEILB. DIROURenforcement des compétences orales des élèves en réception et en production à l'aide de baladeurs
DIJONA. GWYNNAmélioration des compétences orales et travail sur l'autonomie orale (problème de l'écrit oralisé)
LYONC. ANDREProjet de baladodiffusion pour le développement des compétences orales
MARTINIQUEL. BERNARDIntégration de la baladodiffusion dans l'utilisation de l'ENT - Réflexion sur les avantages apportés par une plateforme
MONTPELLIERY. BAPTISTEVisioconférence pour favoriser le développement des compétences orales - Publication de conseils pour le bon déroulement d'une visioconférence
NICEX. SOLTYSIAKFormation des élèves et des enseignants à la baladodiffusion - Développement d'une plateforme pour l'envoi de production orale par les élèves
POITIERSM. FYProjet baladodiffusion en espagnol - Développement des activités langagières des élèves à l'oral - Liaison avec le B2I
REIMSV. TURQUINDidactisation de ressources audio pour l'utilisation nomade
ROUENE. AVERYTransition réception / production - Elaboration d'un outil pour aider les enseignants et les élèves à produire et partager les productions orales

 

Bilan des pratiques: atouts et problèmes rencontrés 

 

 

  • La baladodiffusion   

 

L'utilisation de baladeurs pour le développement des compétences orales permet de développer la continuité pédagogique et l'autonomie des élèves, et ceci sans accès à l'internet ou la mobilisation d'une salle informatique.

Les actions menées soulignent l'importance des feuilles de route avant le travail sur baladeurs, c'est à dire une présentation claire et concise des objectifs avant que les élèves ne soient distraits par le matériel informatique. Les contenus et ressources pédagogiques sont une composante essentielle du travail avec baladeurs. C'est pourquoi certaines académies ont également mis l'accent sur la production de ressources pédagogiques par les élèves eux-mêmes.
Les actions menées en faveur du développement du lien entre baladeurs et plateformes de type ENT ont été dans l'ensemble concluantes. L'ENT a su répondre aux attentes des enseignants dans le cadre de leur projet de  baladodiffusion.

Les enseignants s'accordent à dire que la baladodiffusion permet des changements efficaces dans le déroulement du cours: éclatement des classes en groupes autonomes, amélioration des productions orales, meilleure spontanéité en classe entière...
Les problèmes le plus souvent rencontrés concernent le matériel (mise à disposition, absence de duplicateur rapide) et le caractère chronophage de la préparation par l'enseignant, car c'est lui qui le plus souvent effectue les opérations techniques les plus lourdes. En outre, une réflexion particulière devra être menée sur la correction des productions des élèves.

 

 

  • La  visioconférence

 

Elle permet une très grande interactivité des élèves. Ils sont confrontés à une mise en situation réelle et à un interlocuteur direct et visible. Une fois les problèmes techniques surmontés, les élèves peuvent tirer profit d'un contact authentique.

La visioconférence a révélé le besoin d'un travail de préparation des élèves à l'attitude à adopter face à une caméra : le fait d'être vu ajoute à l'attention portée sur ce que l'on dit celle portant sur ce que l'on montre de soi. La prise de conscience du direct, le manque de pratique, la timidité sont autant de paramètres à surmonter. 

 

  • Outils de formation des enseignants et des professeurs pour la baladodiffusion

 

La réflexion a porté sur la mise en place d'outils efficaces pour les élèves et les enseignants. L'aide à la production de fiches ou de grilles pour les enseignants a révélé l'importance d'établir des outils simples, de définir au préalable les attentes en terme de production et de soumettre les élèves à des évaluations positives. 

 

  • Quelques exemples de productions des travaux

 

Vous pouvez consulter sur les sites académiques quelques résultats des travaux, en attendant la mise en ligne complète.

Académie de Besançon : outils de formation des enseignants

Académie de Clermont-Ferrand : formation des enseignants pour améliorer  la compréhension orale

Académie de la Martinique : projets de baladodiffusion

Académie Montpellier : visioconférence en cours d'anglais.

Académie de Lyon : bilan du projet de baladodiffusion

Académie de Nice : fiches action pour le développement des TICE en cours d'anglais

Académie de Poitiers : scénarios pédagogiques TICE pour l'espagnol

Académie de Reims : des ressources publiées par le groupe TraAM

Académie de Rouen : mise en ligne d'enregistrements d'élèves et podcast

Perspectives pour l'année 2010-2011

 

  • Thèmes de travail

 

Comme dans les années précédentes, l'accent sera mis en 2010-2011 sur le développement des compétences à l'oral par le l'accent à une langue authentique dans et en de hors de la classe et sur l’autonomie de l’élève dans le cadre de la perspective actionnelle du CECRL.
Les travaux exploiteront les divers services offerts par le numérique via les outils nomades, l’ENT, le TNI, la visioconférence, les échanges, l’utilisation d’espaces langues multimédia et les ressources numériques publiques ou éditoriales (RIP, projets soutenus).
Ces réflexions contribuent également au développement de nouveaux outils pour l’évaluation des compétences orales et  pour la formation des enseignants à ces pratiques.

 

  • La mutualisation

 

Les efforts de mutualisation pour l'année 2009-2010 n'ont pas été très concluants. Des binômes ont été établis lors de la réunion nationale afin de permettre cette mutualisation, les académies en binôme ont cependant avoué avoir eu peu de temps pour se consacrer à l'échange de pratiques. Il y a eu tout au plus quelques prises de contact.  
La mutualisation doit être considérée comme une priorité dans le projet académique. Même si elle s'avère souvent difficile à mettre en oeuvre, elle permet une réflexion plus approfondie sur les pratiques. Il est nécessaire d'inciter vivement dès le début d'année les binômes académiques à communiquer davantage entre eux, voire à instaurer un délai pour les échanges de travaux. Sans cet encadrement et un suivi particulier, les académies se trouvent souvent démunies face à une pratique à laquelle elles ne sont pas encore accoutumées.