Le manuel numérique de demain

Les enseignants familiers ou non des TICE manifestent donc des attentes importantes vis-à-vis des manuels numériques. Ces attentes s’inscrivent dans un contexte d’évolution des pratiques professionnelles mettant en exergue la volonté de proposer toujours plus d’interactivité aux élèves et donc de faciliter leur autonomie.

Beaucoup de questions de pédagogie sont posées autour de ces manuels numériques :
 

  • Quels rôles respectifs pour le manuel papier et le manuel numérique ? Une substitution est-elle envisageable ?
  • Quelle place pour le manuel numérique parmi les autres ressources pédagogiques numériques ?
  • Quel manuel enseignant ? Quel manuel élève ?
    S’achemine-t-on vers une base de données modulable et paramétrable pour l’enseignant tandis que le manuel élève resterait un ensemble structuré mettant en œuvre le programme pour l’élève ?
  • Quelles activités avec le manuel en classe et hors classe ?
    En classe : activités collectives: visualisation, enrichissements etc.
    Mais comment accompagner l’élève individuellement ?
    Hors temps scolaire : quelle utilisation par l’élève ? Comment mettre en place un accompagnement ? Comment prendre en compte la gestion des compétences du socle commun ?
     
  • Quel contenu et quels services associés ? 
    Quelle fréquence de mise à jour des données (des textes d’actualité, des cartes, etc.) ? Quelle organisation de la  mutualisation entre enseignants ? Quelles conditions pour la mutualisation  entre enseignants et élèves …
    Quelle réponse aux problèmes de droits : quel statut pour les documents modifiés par l’enseignant ou par l’élève ? les DRM, les licences, en ligne et en local, quelles conséquences sur les usages ?
     
  • Quelle qualité de service du manuel ? Quel support d’assistance ?

    Et d’autres chantiers en cours pour améliorer l’utilisation du manuel numérique et de l’ensemble des ressources pédagogiques numériques

  • Quelles conditions pour optimiser le travail via l’ENT avec les manuels numériques ? Place des productions enseignant et élève, liens depuis le cahier de texte vers un élément du manuel numérique, etc.
     
  • Quelle frontière et quelle interopérabilité entre les fonctionnalités du manuel numérique et celles du TNI ? Et avec d’autres matériels (matériels de baladodiffusion, liseuses, tablettes, etc.) ?
     
  • Quel agencement de la salle de classe ?
     
  • Quelles conséquences sur l’organisation du travail des équipes de l’établissement ? Sur le métier de l’enseignant ?