Les MOOC

Les MOOC, définitions et enjeux

Typologie des MOOC

xMOOC et cMOOC

Ces deux appellations sont déjà obsolètes, selon les observations de Matthieu Cisel, doctorant à l'ENS Cachan, mais restent néanmoins très usitées. À l'origine, suivant l'historique de l'apparition des MOOC, on trouve les xMOOC, cours à vocation de transmission et duplication du savoir (cf. Coursera, Udacity et edX). Il n'y a pas de révolution majeure dans les modes d’apprentissages qui restent très frontaux et sans aucune valeur ajoutée. Les activités sont individuelles, les apprenants sont peu ou pas encadrés ni accompagnés, les connaissances sont transmises au travers de cours magistraux plus que construites, l’évaluation touche avant tout les savoirs et non les compétences.
Les cMOOC (c pour connectivisme), apparus un peu plus tard, ont eux pour ambition de changer la façon d’enseigner en profondeur. Il n’y a pas vraiment d’ordre séquentiel, les contenus libres d’accès sont développés et mis en réseau aussi bien par les apprenants que par les professeurs. Le rôle de l’enseignant est décentré et reporté sur la facilitation des échanges entre participants, notamment via les réseaux sociaux.