Tablette tactile et enseignement

2. Politique et expérimentations dans l'enseignement scolaire

Les expérimentations

Les collectivités territoriales

Angers (Maine-et-Loire)

1 000 iPad pour les écoles de la ville d'Angers

" Les élèves des 34 écoles publiques d’Angers sont ravis. Désormais ils vont pouvoir apprendre à écrire, dessiner, créer sur des tablettes numériques en complément des méthodes traditionnelles d’apprentissage. La ville d’Angers, qui place l’enfance et l’éducation dans ses actions prioritaires dotera ses écoles publiques de près de 1000 tablettes Apple iPad d’ici l’été. "
AngersMag, 12/05/2012

Corrèze

Ordicollège

Le conseil général de la Corrèze a élaboré un site dédié à l'opération Ordicollège. Ce site présente l'opération Ordicollège qui existe depuis 2008 et qui en 2010-2011 s'étend à l'équipement de iPad pour les élèves de 6e du département.
"Depuis 2008, tous les élèves corréziens de 5e, 4e et 3e et tous les enseignants ont été pourvus d'un ordinateur portable, dont les contenus sont adaptés à chacun des niveaux.

Pour tenir compte des évolutions technologiques et pour éviter une rupture en cours de scolarité dans l'utilisation des outils numériques, le Conseil général de la Corrèze a décidé en 2010, d'équiper les élèves de 6e d'une tablette numérique. Après appel d'offres, le choix s'est porté sur l'iPad d'Apple, seul appareil de ce type alors disponible sur le marché et seul appareil proposé dans le cadre de l’appel d’offres. Le coût de l'acquisition s'élève, comme pour la première dotation 2008/2009, à 1,5 million d'euros."

Conseil général de la Corrèze [consulté le 03/11/2011]

L'opération ordicollège

"L’opération ordicollège fait beaucoup parler d’elle ces derniers-temps, notamment dans des rumeurs sur la dotation des 6ème … Nous sommes allés enquêter pour vous et avons interrogé M. Fronty, Conseiller Général, pour en savoir plus...
Cette année, en Corrèze le dispositif s’étend à la classe de 6ème en plus des élèves de 5ème. Pour les 6ème les ordinateurs portables laisseront place à la tablette numérique, à l’iPAD d’Apple pour être plus précis.Ce changement permet à tous les collégiens d’avoir accès aux nouvelles technologies. La distributions des iPAD sera faite très bientôt en novembre (n.d.l.r.: les élèves de 6èmes de notre collège en seront équipés le 9 décembre ). Les tablettes tactiles seront équipées de nouveaux logiciels. Comme pour les ordinateurs portables les élèves les garderont le soir chez eux."

Blog du CRDP du Limousin, 15/11/2011

Hauts-de-Seine 

Les collèges entrent dans l’ère iPad

"Avec deux iPads distribuées dans chacun des 133 collèges publics et privés, les Hauts-de-Seine seront le premier département français où les élèves pourront se familiariser avec les tablettes numériques d'Apple. Patrick Devedjian et Isabelle Balkany se sont rendus, lundi 27 septembre, au collège Moulin-Joly à Colombes, un des deux premiers collèges-tests, avant de remettre deux iPads à tous les chefs d’établissement des Hauts-de-Seine à l'hôtel du département à Nanterre... Les tablettes numériques ont été distribuées en avant-première aux élèves de 4e d’Albert Camus à Bois-Colombes et à ceux de 3e de Moulin-Joly à Colombes à titre expérimental. Ces iPads sont proposées avec des ressources pédagogiques de type e-books, podcasts dans sept langues différentes et des applications de préparation au brevet des collèges. Depuis la rentrée, un groupe de travail a été ainsi formé aux collèges Albert Camus à Bois-Colombes et Moulin-Joly à Colombes. Ces deux équipes réunissent une quinzaine d’élèves, une documentaliste et un professeur de technologie."

Hauts-de-Seine.net, 27/09/2011 

Le Puy-en-Velay

Des tablettes numériques pour deux écoles ponotes : une première nationale !

"L’Education est placée au cœur des préoccupations des élus du Puy-en-Velay. Avec son équipe municipale, le maire Laurent Wauquiez a souhaité lancer une expérimentation avec la société Maskott, le spécialiste du multimédia éducatif sur l’usage des Smart-tab en primaire avec le soutien de Samsung et de France-Télécom Orange. La société Samsung s’est engagée à fournir gratuitement à la ville du Puy-en Velay 40 tablettes numériques (Smart-Tab) Samsung Galaxy Tab pour permettre aux enfants de deux écoles de la commune de s’initier à l’outil informatique. La société Maskott mettra à disposition des tableaux numériques et le groupe France Télécom-Orange offrira la connexion Internet, par l’intermédiaire de cartes SIM Data 3G.
L’école publique Marcel Pagnol et l’école privée des Carmes ont été retenues pour cette expérimentation. Placée sous l’œil attentif du Ministère de l’Éducation nationale, et vivement encouragée par l’Inspection Académique et la Direction diocésaine, cette opération est une première nationale !"

Mairie du Puy-en-Velay, [consulté le] 11/02/2011

Les tablettes font leur entrée dans les écoles
« Au Puy-en-Velay (43), les équipements ne sont pas attribués à un élève en particulier. « Les tablettes sont distribuées pendant les cours. Elles sont réellement intégrées à la démarche éducative, et la classe n'a pas besoin de se déplacer en salle informatique », se félicite Pascal Bringer [fondateur de la société Maskott]. Les terminaux de 7 pouces ont l'avantagede prendre peu de place sur les bureaux. D'autre part, travailler à plat évite qu'un écran s'interpose entre l'enseignant et l'élève.»

01 Business & Technologies, 15/12/2011

Meylan (Isère)

Des tablettes numériques à l'école

«Dès la rentrée des vacances de février 2012, deux groupes scolaires de Meylan vont tester l'usage des tablettes numériques...
Ce projet, qui s’inscrit dans le Plan de développement des usages numériques lancé en novembre 2010 par le ministère de l’Éducation nationale va être conduit en partenariat avec l’inspection académique et le Centre départemental de documentation pédagogique de l’Isère.
Ces tablettes vont avoir de multiples usages : apprentissage de la lecture et de l’écriture, enregistrement, exercices de maths et de français, tests d’autoévaluation...»

Villes Internet, 27/01/2012

Rhône

Six collèges du Rhône expérimentent les classes ultramobiles

Le Conseil général du Rhône a signé avec SFR une convention sur l’e-éducation. Elle permet d’étendre l’expérimentation de classe ultramobile dans un collège du département l’année dernière, à cinq autres collèges du département cette année.

Qu’appelle-t-on une classe ultramobile ?
Il s’agit de mini-PC ou de tablettes (un par élève), ainsi qu’un meuble de rangement qui permet de recharger le matériel et relier la connexion WiFi au réseau de l’établissement. Chaque collège participant à l’expérimentation dispose de 30 à 38 mini-PC ou tablettes pour l’année scolaire.

L’expérimentation en 2010-2011
Cette expérimentation a pour objectif de développer les usages numériques dans l’éducation autour de l’ENT (espace numérique de travail) laclasse.com, qui existe depuis 2001, et les manuels numériques pour les classes de 6e et de 5e cette année.
Une étude TNS-Sofres, réalisée entre avril et juin 2010 auprès des enseignants et des élèves, a permis d’évaluer la première année d’expérimentation de la classe ultramobile au collège Victor Grignard à Lyon.
C’est suite à cette étude que l’expérimentation a été étendue à cinq nouveaux collèges. L’accent sera mis cette année sur les points importants qui ont été relevés par l’étude TNS-Sofres : notamment la fiabilité du matériel et l’accompagnement nécessaire des enseignants pour répondre à leurs problèmes et questions. 

Infobourg, 11 octobre 2010
http://www.infobourg.com/2010/10/25/six-colleges-du-rhone-experimentent-les-classes-ultramobiles/

Somme

Des tablettes aux collégiens
« Jusqu'en février, 11 000 tablettes seront distribuées aux élèves des classes de 6 e des 80 établissements publics et privés du département. Le Département a innové en dotant chaque élève d'une tablette tactile. « Cette année encore, le Conseil général poursuit sa lutte contre la fracture numérique et pour l'accès de tous aux nouvelles technologies... [...]
Plus maniable et toujours aussi performant, ce nouvel ordinateur accompagnera l'enfant tout au long de sa scolarité à la maison et au collège. Les logiciels d'apprentissage intégrés, lui ouvriront les portes de nouvelles connaissances et consolideront le travail abordé en classe. »

Yvelines

Des tablettes numériques pour les collègiens
«Deux classes de collège des Yvelines vont expérimenter ce produit hightech comme outil pédagogique. Si la tablette numérique n'est pas encore en passe de remplacer les manuels, elle va alléger le cartable des élèves de deux classes de collège dans les Yvelines. À titre expérimental, le conseil général des Yvelines a livré lundi dernier 100 tablettes à deux classes de sixième. Une opération qui implique
Orange, Samsung, l'Éducation nationale ainsi que les départements du Val-d'Oise et de la Somme.»

La Croix, 28/11/2011 

Des tablettes au collège, une alternative tendance aux ordinateurs portable

La revue Cités numériques a réalisé un dossier  concernant les tablettes numériques dans l'éducation. Il y est rappelé que «Deux départements, les Hauts-de-Seine et la Corrèze, ont pris les devant, à l'automne dernier, en équipant leurs collèges avec des tablettes, en l'occurrence des Ipad de la marque Apple. Au delà du coup médiatique, incontestable, une autre légitimité, plus pédagogique celle-là, commence à s'affirmer. Encore faudra-t-il que l'offre logicielles des éditeurs d'ouvrages scolaires s'étoffe. Et que la concurrence se développe sur ce nouveau segment du décidément très dynamique marché des équipements informatiques... Les élèves se servent des iPad pour consulter des journaux, ou des bases documentaires correspondant à certaines matières enseignées... mais globalement, l'offre en ouvrages scoalires adaptés aux tablettes numériques reste faible et le restera tant que les éditeurs n'auront pas abandonné leur modèle économique traditionnel basé sur le papier.»

Cités numériques, n° 25, 2ème trimestre 2011